•  

     

     

    Voici un complément pour l'étang

    avant qu'il ne se débarrasse de la neige.

    Son aspect général est celui d'un crumble.

    Une sorte de pâte granuleuse épaisse flotte à sa surface.

    Mais à y regarder d'un peu plus près on observe de curieuses images étoilées.

     

     

     

    - Un étang qui fonctionne comme la lune -

     

     

     

    Ces images me renvoient d'abord à l'anatomie humaine !

     

     

    Les petites pourraient être des ombilics

    mais de quel cordon ?

     

     

    Les plus grandes me font penser à des neurones :

    ces cellules de notre cerveau        ( chacune est un super-ordinateur )

    qui sont capables de se lier entre elles pour former un réseau d'une incroyable densité,

    notre WEB cérébral !

     

     

    Réseau qui unifie nos dix mille milliards de cellules formant notre corps,

    réseau où vont naitre nos pensées

     

    et peut-être,

     

     

    mais c'est le grand mystère...

     

    nos sentiments !

     

     

     

      

    - Un étang qui fonctionne comme la lune -

     

     

     

    Quel est le mécanisme de ces formations stellaires ?

    Probablement des mouvements  dans la masse glacée et flottante

    mais sûrement pas par des causes externes car voyez : quand un objet tombe du ciel

    le point d'impact est marqué, même s'il ne s'agit que d'une petite masse de neige

    tombant de la branche d'un arbre.

     

    C'est encore plus évident sur cette troisième photo :

     

     

     

    - Un étang qui fonctionne comme la lune -

     

     

     

    Là, on se croirait devant des cratères lunaires !

     

    Vous ne serez peut-être pas passionnés par les problèmes que je me pose

    sur la tectonique des plaques de neige et de glace

    à la surface d'un étang.

    Moi si.

    J'aime me sentir entouré de questions, même sans réponse.

    Or elles sont plus nombreuses que les étoiles du ciel. 

    C'est ma façon d'être heureux.

     

    Et la vôtre c'est quoi ?

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    Se tenir debout... 

    Ce matin je me suis réveillé en musique

    avec le " concerto pour deux trompettes  et cordes "  de Vivaldi

    et,  allant à la petite fenêtre du huteau,   j'ai vu ceci : 

     

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout -

     

     

    et j'ai pensé : 

    voici     le " concerto pour deux peupliers et neige ".

     

    Ces deux peupliers ont eu bien des malheurs, orages, tempêtes,

    attaques par les champignons, les insectes,

    par le bec des piverts pour y déloger les délicieuses larves

    puis pour y construire des nids et y élever leurs petits,

    nids occupés certaines années par des colonies de frelons...

     

    bref : ils sont des hôtels polyvalents.  

     

    Nos vies ne sont pas différentes.

    Des blessures nous furent infligées.

    Parfois la tentation nous gagne de courber la tête, d'abandonner le combat pour la vie,

    de penser que , cette fois, nous ne pourrons pas "tenir le coup". 

     

    Les arbres nous présentent un autre modèle de vie. 

    Vivre debout,

    la tête droite,

    dans la joyeuse lumière du soleil.

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout -

     

     

     

    Le regard clair, franc, amical, assuré,

    non pas hautain et dominateur, ou envieux, ou calculateur,

    mais fier de nos ancêtres qui sont nos éternels soleils intérieurs,

    qui nous ont donné leur force, leur intelligence,

    leur force et intelligence qu'aujourd'hui nous portons en nous.

    ainsi que leur courage, leur endurance.

     

     

    Bonne journée, chers amis, 

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout -

     

     

    Soyons dans la joie.

    Tenons-nous debout.

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout - 

     

     

     

     

    ***

     

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

     Bonjour !  

     

    Un petit tour d'étang avec moi ?

    N'oubliez surtout pas de mettre vos bottes.

    Et pour les plus courageux (geuses !), votre maillot de bain.

     

     

    Tiens...

    voici l'étang en tenue d'arlequin

     

     

     

    - Banquise en formation -

     

     

     

    à moins ...

    qu'un port ne soit en cours d'installation.

     

    voyez la rade, vous pourrez mouiller votre navire à l'abri des tempêtes...

     

     

    - Banquise en formation -

     

     

     

    et que pensez-vous de cette courbe ?

    un violoncelle peut-être

     

     

     

    - Banquise en formation -

     

     

     

     

    Y a-t-il un volontaire pour plonger, nager  sous l'eau,

    et ressortir au niveau d'un de ces ronds mystérieux ? 

     

     

     

    - Banquise en formation -

     

     

     

     

    Récompense  : un bol de soupe bien chaude.

     

     

     

     

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  

     

     

     

    Je reprends la publication  des photos de mon terrain sous la neige,

    involontairement interrompue.

     

    Mercredi, c'est le jour de mon cours de gym. Pas question de le manquer.

    J'ai donc pris la route dès le matin et je me suis régalé tout le long de la route !  

     

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

    fines dentelles ...

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     admirables frondaisons ....

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     

    De retour chez moi j'ai aussitôt fait une petite descente vers l'étang. 

     

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

    d'autres dentelles m'accueillent

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     

    les gracieuses repousses du saule pleureur

     

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     

    l'étang lui-même, serti de splendeur

     

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     

    me lasserai-je jamais de cette puissante douceur 

     

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     

    même en chacun de ses petits recoins  ? 

     

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     

    Certes les bambous sont, sous le poids de la neige,

    presque courbés jusqu'au sol

    comme pour une profonde révérence 

    devant sa Majesté la Neige. 

     

     

     

    - Le monde en blanc et noir de la neige -

     

     

     

    Je m'incline moi aussi

    dans une muette admiration.

     

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

     

     Première visite, ma fille bûcheronne, arrivée le lundi 5

     

     

     - Je suis gâté : une double visite -

     

     

    mais en même temps la Fée Neige Blanche ! 

    Qui, d'un coup de baguette magique,

    nous a transportés dans un monde enchanté

    mais a en même temps  complètement  changé la donne quant à nos occupations !

     

    Le mardi 6 au lever  le décor était presque inquiétant ...

     

     

     - Je suis gâté : une double visite -

     

     

    Les îles jardin

     

     

     - Je suis gâté : une double visite -

     

     

    et les péniches jardin

     

     

     - Je suis gâté : une double visite -

     

     

    avaient  l'air un peu perdues dans un monde hostile... 

     

    Bon, une petite erreur de manoeuvre a précipité  la publication de cet article à peine commencé, je vais le prolonger assez vite.

     

    A bientôt !

     

    ***

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires