• -,23 heures 59 -

     

     

    ça y est !

     

    vont dire certains d'entre vous ,

     

     

    c'est reparti pour des chiffres !

     

    Mais non, je ne veux cette fois qu'évoquer l'écoulement du temps.

     

    J'ai depuis ... 20 ans ( ?... je ne sais plus ) un radio-réveil, qui a depuis bien longtemps perdu sa fonction radio, mais qui, toujours et sans défaillance, continue de présenter l'heure avec des chiffres rouges.

    Rien d'extraordinaire me direz vous.

    Mais c'est la nuit qu'il se révèle être une petite merveille.

    Je l'ai installé de telle sorte que j'aperçoive son cadran de mon lit.

    Et il compte sans se lasser les minutes : les minutes de ma vie.

    Il me fait penser à un "amer" qui indique au marin l'entrée du port.

     

     

    -,23 heures 59 -

    image wikipedia

     

     

    Mais il est plus que cela.

    Il semble me connaitre, et me parler, silencieusement.

    Et quand je m'éveille les nombres qu'il affiche transpercent la nuit

    et chantent pour moi la magie des chiffres !  

     

    Les chiffres les plus simples créent parfois deux nombres en reflet

    ainsi  

     

    -,23 heures 59 -

     

    ou de jolies suites d'un même chiffre 

    comme

     

    -,23 heures 59 -

     

     

     

    oui mieux encore avec

     

    -,23 heures 59 -

     

     

    ces quatre chiffres qui se suivent me font penser à 14 petit canetons, issus d'une même couvée, et que leur mère emmène à l'étang !

     

     

     

    -,23 heures 59 -

     

     

    Un autre  nombre est bien intéressant

    et c'est celui qui suit immédiatement 23 H 45 

    c'est. donc  :

     

     

    -,23 heures 59 -

     

     

    car 46 est pile le double de 23 !

    C'est étonnant, n'est-ce pas ...

     

    Ainsi jouent les chiffres dans ma tête.

     

    Mais la plus forte émotion est à venir

    et c'est l'approche du nombre  fatidique :    

     

     

    -,23 heures 59 -

     

     

    car après lui surgit le

     

     

    -,23 heures 59 -

     

     

    écroulement d'un monde : celui d'hier !

    qui bascule irrémédiablement dans le passé

     

    naissance mystérieuse d'un nouveau jour,

    mais en pleine obscurité.

     

    C'est en somme la Saint Sylvestre quotidienne,

     mais dans le secret de la nuit.

     

     

    Alors je me dis :

    il serait temps de t'endormir, pinson !

     

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    16
    Vendredi 29 Janvier à 18:12

    bonsoir , ah oui ! je trouve amusant de jouer avec les chiffres de ce réveil !!  et chacun voit des choses différentes et c'est ça qui est bien  hi hi  passez un beau weekend  a+  et là il n'y a plus qu'à dormir   hi hi 

      • Vendredi 29 Janvier à 20:03

        Réponse à   bebert33  - - ---

        bonsoir bebert !

        oui, ces chiffres lumineux qui s'égrènent sur nos cadrans éveillent en nous des idées qui peuvent être diverses, et c'est amusant de découvrir ces différences.

        Bon week end pour vous aussi, heureux habitant du Sud !

         

    15
    Jeudi 28 Janvier à 09:23

    belles réflexions.

    récemment j'ai vu le passage, avec un réveille-matin semblable, à 00.00.

    Et j'ai crié : 5 4 3 2 1 bonne journée, comme certains font pour la nouvelle année ...

      • Jeudi 28 Janvier à 09:43

        Réponse à   LMPT73  - - ---

        Il m'est apparu comme évident que je n'étais sûrement pas le seul à me faire des réflexions de ce genre au moment de l'apparition du nombre très curieux de 00.00, qui est comme une répétition, un écho lointain, du Big Bang initial.

        Alors je suis content de t'entendre me le confirmer.

        Et bien : " bon 28 janvier ", Dominique : jour tout nouveau, et incomparable, qui demeurera à jamais unique, dans ta vie comme dans la mienne !

    14
    Mercredi 27 Janvier à 18:07

    Bonjour pinson,

    Il y a une heure où je ne comprends pas. Celle de 23:45, pourquoi te fait-elle penser  "à 14 petits canetons, issus d'une même couvée, et que leur mère emmène à l'étang !" ?

    Le 0.00 me fait sourire car avec ces petits traits de couleurs autour, il me fait penser à deux petites têtes venues du temps passé avec leur yeux tout ronds qui t'observent dans la nuit comme si elles étaient étonnées de voir un être humain. Tes dessins sont très beaux et j'aime la petite famille Canards, je les vois bien dans ma tête se dandinant, c'est superbe.

    Quand je regardais encore l'heure la nuit et que je voyais les dernières minutes, je les comptais dans ma tête voir si je tombais pile poil avec le chiffre qui allait s'afficher et quand enfin arrivait 00.00 (le mien a 4 zéros) j'étais contente, je me disais ouf enfin le jour est passé et j'essayais de m'endormir car j'avais hâte de me lever pour vivre cette nouvelle journée. A cette époque j'aimais la vie aujourd'hui c'est tout autre.

    Depuis quelques années, je ne regarde plus l'heure ou que très rarement la journée car la nuit, je ne l'ai plus, j'ai rangé mon réveil dans un carton.

    J'aime beaucoup ton article et surtout le dernier paragraphe. C'est vrai que c'est un nouveau jour qui arrive en plein obscurité, je n'y avais jamais pensé.

    Bonne fin de journée pinson et avec un peu d'avance une bonne soirée. Bisous tout plein d'amitié.

    Désolée pour l'écriture, j'ai fait un copier coller à ma première phrase pour la pensée des petits Canetons et je n'ai pas fait attention que la grosseur de l'écriture était restée.

      • Mercredi 27 Janvier à 19:08

        Réponse à   Mari jo21  - - ---

        Bonjour Mari jo.

        Pourquoi 14 canetons ? Parce qu'il en arrive 2 puis 3 puis 4 puis 5, et que 2+3+4+5 ça fait en tout quatorze !

        C'était fréquent il y a 20 ans, maintenant c'est rarissime.

        Mais oui, il se passe beaucoup de choses dans nos têtes quand nous nous éveillons, et beaucoup aussi quand nous dormons, mais là c'est moins facile de s'en rendre compte, comme si toute notre vie ne nous appartenait pas.

        Bonne nuit réparatrice, amie. Et bisous.

         

    13
    Caroline Poirier
    Mardi 26 Janvier à 22:05
    Coucou Papette !
    Ah, je me reconnais bien dans ce que tu dis, de ces chiffres rouges... Moi aussi je les observe souvent... Avant de fermer les yeux, pour savoir à quelle heure précisément je décide de partir dans le monde des rêves, est-ce plus tôt, plus tard que la veille ?
    Lors de chaque réveil nocturne, pour savoir environ combien de temps il me reste jusqu'au réveil matinal...
    Et comme toi, certaines combinaisons m'intéressent particulièrement : le 22:55, qui me fait penser à la forme d'un vase :-) !!!
    Je t'embrasse fort, belle nuit, Papette !
      • Mercredi 27 Janvier à 06:47

        Réponse à   Caroline  - - ---

        Hello Caro,  buongiorno !

        22 55, la forme d'un vase ?

        Ah , je vais essayer de faire un dessin !

        Hum, nuit encore très médiocre, car la douleur ne cède pas.

        Bisous Caro, et bonne journée.

                                                         

    12
    Danielle
    Mardi 26 Janvier à 21:50

    Bonsoir pinson, il me semblait pourtant que tu avais dit... et voilà encore des chiffres toutefois bien plus sympathiques que dans tes deux derniers articles. La ronde des aiguilles d'un réveil rythme notre vie même malgré nous, elle prend une importance insoupçonnée mais je dois dire que si la nuit j'ai souvent les yeux posés sur le réveil, je ne m'émerveille pas de la course des aiguilles ! Jouer avec les chiffres même la nuit, pinson tu es incorrigible !!! Mais j'aime bien ta réflexion sur l'écoulement du temps... et je te fais un gros bisou. Danielle

      • Mercredi 27 Janvier à 06:39

        Réponse à   Danielle - - ---

        Bonjour mouette. Ah la ronde des aiguilles , c'est tout autre chose que la succession inexorable des chiffres sur un écran lumineux.

        Et ces chiffres répandent une lumière puissante, ce que ne rendent pas mes dessins.

        Bon mercredi, Danielle, et bisous pour toi aussi.

    11
    Simone
    Mardi 26 Janvier à 20:24

    C'est l'heure à laquelle je me couche et.....ma belle-soeur est morte la nuit dernière. Entrée à l'hôpital pour un AVC, elle est morte d'un covid sorti on ne sait d'où, car elle habitait dans une maison isolée au milieu de ses vignes et depuis 6 mois au moins ne voyait plus personne.  A part moi en décembre. Et son mari bien sûr, confiné avec elle. Mystère ? Peut-être pas.

      • Mercredi 27 Janvier à 06:33

        Réponse à   Simone  - - ---

        Et bien tu ne te couches pas comme les poules !

        Si toutes les personnes qui entrent à l'hôpital pour un AVC grave sont  dites mortes du Covid, voilà qui explique que l'épidémie enfle terriblement.

        Le cirque continue !

    10
    niudra
    Mardi 26 Janvier à 18:42

    bravo, je fais pareil. avec les chiffres... 

    Une autre hypothése sur le monde, comme en électricité il y a les matières et antimatières . 

     

    Electron Positron 

     

    <matère anti matière

     

    comment ça se passe, pour la gravité quand elles se rapprochent ??

     

    He he un bonne question.

     

    Amitiés.

     

    JP 

     

     

     

      • Mardi 26 Janvier à 19:55

        Réponse à   niudra - - ---

        et voilà,  ça m'a rejoué un tour : les chiffres se sont malgré moi  réintroduits dans mon billet.

        Bonne semaine Jean Pierre.

    9
    gazou
    Mardi 26 Janvier à 17:53

    Il t'en dit des choses, ton réveil...Le mien n'est pas si bavard ou c'est moi qui ne sait pas l'entendre...Bonne soirée, Pinson et bonne nuit..Peut-être  t'endormiras tu avant minuit?

      • Mardi 26 Janvier à 19:52

        Réponse à   Gazou - - ---

        Je m'endors souvent avant minuit

        mais vers minuit il m'arrive souvent de commencer à ouvrir un oeil !

        Nous n'avons certainement pas tous la même sensibilité aux  chiffres (comme à autres choses) et donc cela peut susciter ou non plus ou moins de train de pensées.

        Bonne nuit pour toi aussi gazou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :