•  

     

    Assez régulièrement je passe voir un blog  tenu par

    Annick Boidron

    J'aime bien sa façon d'écrire

    d'exprimer son amour pour les plantes, de les soigner.

    Son blog se nomme  : 

     

    " Au jardin des Quatre Moineaux "

     

     

     

     - Quatre proverbes -

     

     

    Or récemment Annick a rapporté des proverbes qu'elle avait trouvés dans un jardin ami.

    J'en ai retenu quatre.

     

     

    *

     

    " Pour faire un jardin il faut

    un morceau de terre

    et l'éternité "

                                                       Gilles Clément  

     

    Super !!!

    J'ai les deux !

    Allons-y.

     

     

    *

     

    " Un bon jardinier

    se doit d'avoir de mauvaises herbes... "

                                                                 Proverbe anglais 

     

     

    Pas de problème !

    J'en ai plein et je les adore.

    Elles aussi m'adorent.

     

     

    *

     

    " N'oublie pas de t'arrêter

    pour respirer les fleurs... "

                                                                Walter Hagen

     

     

    pour les fleurs.....

    va falloir attendre un peu

    mais je n'y manquerai pas, c'est  certain !

     

     

    *

     

    Que tes racines trouvent l'eau

    mais que tes branches soient dans la lumière !

     

     

    Ah ça, ce n'est pas un proverbe

    mais un souhait très fort.

    Je le formule d'abord pour moi

    (charité bien ordonnée  ..... ) 

    Mais je le formule aussi pour chacun de vous.

     

    De l'eau pour vivre,

    de la lumière pour accéder au bonheur.

     

    Qu'il en soit ainsi pour chacun de nous.

     

     

     

     - Quatre proverbes -

     

     

     

    ***

     

    Oh ... une question me poursuit maintenant ...

    vous vous la posez peut-être aussi ..

    ça veut dire quoi   " être dans la lumière  "  ? 

     

    j'ai bien ma petite idée

    vous aussi sans doute.

     

     

     

    *** 

     

     


    24 commentaires
  •  

    Au revoir l'été

    bonjour l'hiver

    mais où est passé l'automne ? 

    Tout se télescope.

     

     

    Bon, on va s'adapter !

     

     

    Vous vous souvenez du pied de topinambour

    qui s'était planté tout seul dans un coin de prairie abandonné ?

    Et bien je l'ai récolté : 4 KG 600 de tubercules. 

     

    - Bonjour l'hiver  ! -

     

     

    Pourquoi cherche-t-on à nous faire croire qu'il faut absolument des engrais chimiques pour avoir de bons rendements ?  La réponse est évidente : pour pouvoir en vendre toujours plus, de ces "engrais", et comme ils rendent les plantes malades et fragiles, il faut aussi des pesticides, et comme tous ces poisons rendent les consommateurs malades, il faut cette fois des "médicaments" (chimiques  eux aussi bien entendu) pour nous soigner, et si tout cela nous rend en plus idiots, c'est parfait car ainsi nous ne mettrons pas en doute la merveilleuse pompe à fric mise en place par les multinationales.

     

    Mais je reviens au jardin. Ou plutôt pour commencer, à la véranda,

    où j'ai trouvé une rainette. 

     

    - Bonjour l'hiver  ! -

     

     

     

    que j'ai eu bien du mal à faire rentrer dans mon A P N  !

    Elle n'hésitait pas à grimper à même la vitre !

     

    - Bonjour l'hiver  ! -

     

    Et comme je vais changer radicalement les plantations dans la véranda 

    (suppression des tomates et autres plantes foisonnantes)

    j'ai attrapé cette rainette et l'ai transportée dans la serre

    où certaines plantations lui conviendront mieux je suppose, 

    par exemple les batavias et les scaroles qui étaient jusqu'ici dehors mais qui sont maintenant menacées par le gel cruel ! Aussi je les transplante en un lieu un peu abrité.

     

     

    - Bonjour l'hiver  ! -

     

     

    Dans la véranda ( que je puis maintenir hors gel, du moins je l'espère ) j'ai provisoirement installé les tubercules de dahlias ( le temps que la motte qu'ils forment sèche un peu )

     

     

    - Bonjour l'hiver  ! -

     

     

    J'y ai aussi installé le figuier de barbarie

    ( encore de bien belles " raquettes " à faire sauter à la poêle ! )

     

    - Bonjour l'hiver  ! -

     

     

    Sous lui, le dipladénia, et un bégonia en voie de convalescence.

     

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. 

    Portez vous bien.

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

     Bonjour !

     

    Connaissez- vous la fleur d'or  ?

       

    *********

     

    Oui bien sûr, car c'est le  Chrysanthème,  

    dont le nom vient de deux mots grecs : 

    Khrusos  =  or  (songez à " Crésus " )

    et Anthemon  =  fleur

     

    Cette fleur, vénérée en Chine et au Japon,

    où elle est un symbole de longévité,

    est jaune dans sa forme sauvage

    d'où son nom de "  fleur d'or ".

     

    On la trouvait dans les cultures autour de la Méditerranée (sorte de marguerite  jaune)

    mais je ne suis pas sûr qu'on en trouve encore depuis qu'on a pris cette manie de tuer tous les êtes vivants qu'abrite la nature, et ce ne sont pas seulement  les coquelicots ou les bleuets  qui ont disparu.

    Soit  dit en passant, quand dans chaque village de France seront nés plusieurs dizaines de bébés sans bras, on se décidera peut-être à se poser des questions.

    Pour l'instant il n'y en a sans doute pas encore assez ...

    pour impressionner nos politiques.

     

     

    *** 

     

     

    Et bien je viens de "récupérer" deux petits pieds de chrysanthème,  jetés car en assez mauvais état, et qui me semblent très voisins de cette forme sauvage.

     

     

    - Fleur d'or -

     

     

     

     

    Ils semblent reprendre de la vitalité. 

    Et je les chouchoute   

    Pourrais-je les conserver en vie ?

    Les aider à se développer ?

    Et même les cultiver d'une façon pérenne  ? 

    Je vais tenter en tout cas.

     

    *** 

     

    Le chrysanthème est en France tellement vendu à cette époque

    et ses fleurs tellement transformées pour répondre à des modèles imposés par la mode

    qu'il semble avoir perdu son caractère d'être vivant, et donc autonome. 

    Les intérêts commerciaux existent et ils sont respectables.

    Mais il semble aussi qu'il serait bien de ne pas oublier la puissante vitalité qui palpite dans cette magnifique plante.  Elle est d'ailleurs très loin d'être isolée. Elle fait partie de l'immense et géniale famille des " astéracées " (anciennement nommées " composées "). Elle y a de nombreuses cousines proches et je vais n'en nommer que 3 :

     

    la marguerite

    que le grand Linné nommait  " chrysanthème à fleurs blanches "

     

    la grande camomille

    (la camomille que je préfère à toutes les autres et ce pour plusieurs raisons)

    qui a reçu de nombreux noms, comme celui de " Tanacetum parthenium "

    mais aussi celui de " chrysanthemum parthenium "

     

    l'oeillet d'Inde

    ( tagetes patula )

    qui lui nous vient  d'Amérique tropicale

    riche de multiples vertus médicinales et alimentaires, tellement ignorées !

    C'est le  " safran du pauvre "

     

    Ce qui me fait, à rebours, évoquer un sujet qui m'intéresse beaucoup :

    l'intérêt médicinal et alimentaire  du  chrysanthème !

    Cet intérêt est totalement ignoré en Europe

    mais il est largement pris en compte en Asie

    et nous aurions vraiment intérêt  à...  à nous réveiller, à ouvrir nos intelligences,

    au lieu de continuer de nous illusionner par cette idée que nous saurions tout !

     

     

     

    - Fleur d'or -

     

     

     

    Mais c'est un tout autre sujet

    que j'aborderai peut-être un jour. 

     

    Je vous quitte avec un lever de soleil d'automne.

    C'était hier matin.

     

     

    - Fleur d'or -

     

     

    Bonne semaine.

     

     

    *** 

     

     

     

     

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

     

    Les Sept Merveilles du Monde

     

    Un jour on demanda , du moins on le raconte,

    un jour on demanda à un groupe détudiants de dresser la liste 
    de ce 
    quils croyaient être " Les Sept Merveilles du Monde "

     

    Voici celles qui reçurent le plus grand nombre de votes :

     

     

    en tout premier lieu  ...  les Grandes Pyramides d’Égypte

     

     

    Les Sept Merveilles du Monde  image Wikipédia

                                                                   

     


    puis  ...  le Taj Mahal

     

     

     

    Les Sept Merveilles du Monde    image Wikipédia

     


    puis le Grand Canyon
    le Canal
     de Panama 
    l’Empire State Building  
    la Basilique 
    St-Pierre   


    et 
     en septième position, la Grande Muraille de Chine

     

     

    Les Sept Merveilles du Monde image Wikipédia

                                                         

     

     

    Pendant qu’elle compilait les votes,
    l’enseignante nota qu’une étudiante n’avait toujours pas remis son papier.

     

    Elle demanda alors à la jeune fille si elle avait de la difficulté à dresser sa liste.

     

    Celle-ci répondit : 

    « Oui, un peu.  

    C’est difficile car il y en a tellement ! » 

     

     

    La jeune fille hésita, puis se décida  

    et dit :

     

     

     Je crois que les Sept Merveilles du Monde sont

     

     

    VOIR

    ENTENDRE 

    TOUCHER 

    GOUTER

    SENTIR

    RIRE

    AIMER

     

    La classe resta silencieuse.

     

     

    ...

     

     

    J'ai reçu ce texte ces jours ci.

    Je l'ai quelque peu modifié  (habitude)

    Que les jeunes filles veuillent me pardonner

    mais ce n'est pas là une déclaration qu'elles peuvent faire !

     

    La jeunesse ne rêve que de voyages, de découvertes lointaines, 

    d'un élargissement indéfini des connaissances.

    Quoi de plus exaltant que d'aller voir les chutes  du Niagara

    ou la place Machin dans la ville Truc  ?

     

    Or ces paroles témoignent d'une sagesse

    qui est le fruit de la découverte de la vanité des voyages.

    Oh certes  un grand passionné d'architecture, ou de géologie, etc ...

    ne peut qu'être enchanté de voir "de visu " l'une de ces grandes réalisations,

    que ce soit des humains ou de la nature.

     

    Mais aller voir  le Taj Mahal 

    où tout ce qu'on voudra d'autre, en touriste, n'a pas le moindre intérêt. 

     

    Je m'égare peut-être. 

    Voilà plutôt ce que je voulais dire.

     

    Considérer que ces grandes constructions sont des " merveilles " est juste, mais cela n'implique pas nécessairement que l'on doive obligatoirement entreprendre vers elles un pèlerinage touristique.

    On peut les connaître par des moyens plus commodes, plus économiques,

    et plus ... écologiques !

     

    Je pourrais ainsi vous dire que j'ai fait plusieurs fois un "voyage" vers les pyramides d'Egypte.

    Il m'est même arrivé d'en faire un petit tableau.

     

     

     

     

    Les Sept Merveilles du Monde

     

     

    Pas très exact ce tableau ? Ah ???

    C'est pourtant ainsi que je les ai vues !

     

     

    Mais surtout je trouve  que la réponse de cette jeune personne est profondément juste. 

    Les plus grandes " merveilles " dont nous puissions prendre conscience

    ce sont les manifestations de la vie autour de nous  et en nous

    et ce dans les " choses " les plus simples,

    comme marcher, respirer,

    boire et manger,

    dormir,

    et oui : rire

    et surtout aimer !

     

     

    Aussi dans la moindre des petites fleurs.

     

     

     

    Les Sept Merveilles du Monde

     

     

     

    Là est la source de notre joie

    et de notre plénitude,

    de notre paix. 

     

    En union avec tous ceux qui ne sont " partis "

    mais qui sont bien là ,

    dans notre coeur.

     

    Bon premier novembre à nous tous,

    nous les Saints !

      

     

     *** 

     

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

     

    Ce matin (en fait c'était hier, samedi 27 octobre)

    il y avait un peu d'eau dans la brouette.

    Il avait plu dans la nuit.

    Seulement un mm.

    Mais ...

    ce n'était pas de l'eau, c'était de la glace ! 

    Alors la véranda va devoir accueillir de nombreux réfugiés climatiques

    et il va falloir vérifier les identités.

    Aidez-moi, SVP.

     

    Que dites-vous de celui-ci ?

     

    - Trois devinettes -

     

    Serait-ce un pied de tomates ?

     

    Et cet autre ...

    un pied de colza ? 

     

    - Trois devinettes -

     

     

    Quant à ce troisième

    qui va trouver son nom ? 

     

    - Trois devinettes -

     

     

    Je vous laisse chercher  ....

     

     

    Bon dimanche

    et n'attrapez pas froid !

     

     

    ***

     

     

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique