• - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement -

     

     

     

     Lancée à plus de 100 mille kilomètres-heure

    (30 KM par seconde)

    (avez-vous conscience de vous déplacer aussi vite dans l'espace ?)

    notre planète "termine" son tour de soleil annuel

    et ce faisant modifie la position de son axe  de rotation par rapport au soleil

    si bien que, pour l'hémisphère Nord, l'hiver va revenir.

     

    S'approche donc la fin d'un cycle

    Temps du bilan

    du repos.

     

    Quel bilan ?

    Quel bilan pour chacun de nous ?

     

    Oh nous n'avons pas tout réussi, loin de là !

    Mais à quoi bon faire la liste de nos erreurs et de nos échecs ?

     

     

    Quand un petit apprend à marcher, qu'est-ce qui importe ? 

    Ses chutes ?

    Ou le fait qu'à la fin il sache enfin marcher ? 

     

    C'est dans cet esprit que je considère que le bilan de cette année est positif.

    Je ne vous parlerai donc pas de mes échecs (innombrables)

    par lesquels j'apprends mon nouveau métier

    mais de quelques-unes de mes petites réussites

    qui me comblent de joie.

     

     

     

    *

     

     

    Les asters de Mari Jo fleurissent pour la première fois.

    Bouquet d'étoiles filantes !

    Merci Mari jo.

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

    Les dahlias en prennent à leur aise.

    Chacun sa hauteur !

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

    Négligeant le nom choisi par l'obtenteur de la variété

    je les rebaptise !

    Voici le bel orangé 

    Je nomme ce dahlia pompon "  Soleil d'amour  " 

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

     

    Et celui-ci, énorme (une bonne vingtaine de cm de diamètre)

    je vais l'appeler : " Bélouga rose ".

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

    Je ne me lasse pas de contempler son opulente douceur,`

    son immense générosité.

     

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

    Bien sûr je vais récolter avec attention  ses tubercules,

    les conserver avec soin tout l'hiver

    et tenter de les faire rejaillir l'an prochain.

    Mais ce n'est qu'un projet, une idée, une élucubration,

    une imagination du futur.

     

    Dans la réalité c'est un  évènement unique

    à savourer dans l'instant

    et c'est tout !

     

     

    *

     

     

    Bon,  je ne veux pas vous casser les pieds avec mes dahlias

    pour lesquels je cherche des noms

    par exemple celui-ci

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

    ou celui là

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

     

    ou encore cet autre dahlia cactus que je pourrais appeler

    " délice des bourdons "  

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

     

    tiens, ça c'est pour Dominique 73

    et le rassurer 

     

     

    - Bonjour l'automne, joie de l'accomplissement  -

     

     

     

    ce n'est pas un potiron traditionnel

    mais je crois qu'il fera tout de même de la bonne soupe.

     

    Seulement il faudra qu'on m'aide à le manger !

     

     

     

    Bon automne à tous

     

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    22
    Lundi 8 Octobre à 17:25

    Que de beautés dans ton jardin ! C'est magnifique !

      • Lundi 8 Octobre à 19:28

        - Réponse   à   -  Gazou  - - -

        Merci Gazou. Je transmets aux dahlias qui vont être flattés.

    21
    Lundi 8 Octobre à 12:00

    Bonjour pinson,

    J'espère bien que l'hiver va revenir, je l'attends tellement impatiemment chaque année. Quoi que là, c'est une belle journée automnale. Le temps est sombre, le ciel livide et une petite pluie fine tombe. Les feuilles  commencent à bien rougir. Tu sais je n'ai jamais eu l'idée de faire une liste de ce que j'aie raté tout comme de ce que j'aie réussi. Quand j'ai raté quelque chose je suis dans mes pensées en cherchant le pourquoi de cet échec, qu'est-ce qui n'a pas été et lorsque je réussis, je saute de joie comme un enfant, j'ai un grand sourire et je le dis à mes arbres, mes fleurs même aux feuilles que je suis contente, que j'aie réussi sans oublier les p'tits oiseaux et les p'tites bêtes que je vois et qui se moquent bien de ce que je leur dis.

    Tes Asters sont magnifiques, je savais qu'ils étaient en de bonnes mains. Les miens, je n'ai eu que trois petites tiges fleuries. Et, ils sont déjà finis. Mais quand ils sont sortis en août, ils ont été attaqués par la Cicadelle, j'ai fait ce qu'il fallait mais elle revenait sans cesse, j'ai dû traiter pour la première fois car cette année avec des produits bio mais bon, je ne sais pas ce que j'aie fait mais cette année j'ai raté mon purin d'Ortie, faut le faire quand même. Et mes Anémones du Japon, je n'ai que quelques feuilles qui sont encore au sol et qui ne font rien d'autres, elles végètent. C'est dommage car j'aime beaucoup ce petit endroit fleurit de ce petit mélange. Je vais en mettre ailleurs et je verrai bien.

    Que tes Dahlias sont beaux et quelle bonne idée de les renommer. Il faudra que je plante l'an prochain car j'adore cette plante qui me rappelle mon enfance et chaque fois que j'en vois, j'ai leur parfum qui me revient. 

    Quelle douceur dans le Bélouga Rose et ta photographie est d'une grande beauté. Délice du Bourdon est un très joli nom tout comme le Bélouga Rose; tu les as bien renommés. Mais si ce n'est pas indiscret, pourquoi Bélouga ?  Je suis curieuse et avant de poser une question idiote je suis allée sur Internet et voilà ce que j'aie trouvé: 

    https://fr.wiktionary.org/wiki/b%C3%A9louga

     

    Je ne connais même pas ce nom. Bref quoi qu'il en soit c'est un bien joli nom pour ce magnifique Dahlia.

    Un sacré potiron que tu as dis donc. Mais tu peux aussi en faire en purée avec des pommes de terre en morceaux dedans, c'est très bon aussi. 

    Et bien sais tu que je suis plus qu'en colère et pas qu'un peu. Je suis sortie de ma tanière je ne sais plus quel soir et je me suis dit que j'allais aller voir ce beau Chardon Marie où j'avais pris les graines et bien figure-toi, il n'y est plus, ils l'ont coupé. Je te dis dans le coin, ils n'aiment pas la Nature. Ça me peine beaucoup c'était un petit coin magnifique. 

    Ton article est un bonheur comme chaque fois d'ailleurs et un plaisir à la fois.

    Bonne journée et bise à toi pinson.

      • Lundi 8 Octobre à 14:37

        - Réponse   à   -  Mari jo 21  - - -

        Bonjour Mari jo. 

        Qu'avons nous tous réussi et qui est à proprement parler extraordinaire ? C'est de vivre tout simplement ! Le reste ce sont seulement des choses en plus . Vivre est en soi une incroyable réussite ! Alors oui sautons de joie, d'étonnement et d'admiration comme peuvent le faire les enfants.

        Les adultes sont devenus en général bien trop exigeants, et d'un manque de reconnaissance sidérant. Jamais comblés par tout de dont ils bénéficient. 

        Les asters (tes !) . En fait je les regardais hier, et il n'a qu'un unique pied. Dans un mois je regarderai de plus près pour voir s'il n'a pas de rejets. J'espère en trouver.

        Le chardon Marie ? Cette fois si tu veux des graines c'est moi qui pourrai t'en envoyer ! 

        J'espère que tes anémones du Japon vont tenir le coup. 

        Quant au dahlia " Bélouga rose " je l'ai appelé ainsi  pour signifier sa taille, et son aspect débonnaire, pacifique, amical et généreux, le 

        bélouga étant un cétacé genre petite baleine (il fait facilement 5 M de long  pour un poids d'une tonne ou plus.).

        Bonne journée ma collègue jardinière.

    20
    Dimanche 7 Octobre à 19:14

    Bonsoir pinson,

    Un p'tit coucou rapide. Je reviendrai demain commenter, le temps passe bien vite et voilà... 

    Bonne soirée et bise à toi pinson et je te dis à demain.

     

      • Dimanche 7 Octobre à 19:45

        - Réponse   à   -  Mari jo 21  - - -

        Coucou Mari jo, la blogueuse surbookée ! 

        Et à demain avec plaisir.

    19
    Charlène
    Samedi 6 Octobre à 20:55

    Jardinier et paysagiste à ce que je vois ! C'est un bien beau bilan que je vois là, il est vrai que lorsque l'on y met des fleurs c'est tout de suite plus positif. 

    Bonne continuation, pas sur que l'hiver t'apporte du repos avec tous tes projets en cours ^^

    Bises

    Charlène

      • Dimanche 7 Octobre à 19:42

        - Réponse   à   -  Charlène  - - -`

        Comme me fait plaisir de voir ton nom apparaitre, Charlène ! 

        Paysagiste ? Ah oui ce métier m'aurait plu ++ ! J'ai souvent pensé cela par exemple en découvrant le parc floral dans le Bois de Vincennes : vaste et superbe jardin totalement créé par les bulldozers, avec collines et vallons, lacs.

        Mais c'est vrai aussi du parc des Buttes-Chaumont, aménagé dans une ancienne décharge (quelle mutation des lieux !) ou du parc qui se trouve près de la Cité Universitaire (et dont le nom m'échappe).

        Quant à donner une large place aux fleurs,  c'est un des traits de génie du profond mouvement de la permaculture, qui ne fait pas cette distinction entre " fleurs" et légumes qui n'auraient, eux, pour seul avenir et seule dignité que de se faire manger ! Des poireaux ou des laitues qui fleurissent font de splendides fleurs, et qui t'empêche de mettre  des fleurs de capucine ou de dahlia dans tes salades : c'est joli, c'est bon (et en plus c'est un excellent préventif de la DMLA, surtout si elles sont jaunes).

         

        L'hiver ?

        Il sera un chantier  ininterrompu pour préparer le printemps. 

        Bisous de papette pinson ! 

    18
    lenez o vent
    Samedi 6 Octobre à 12:43

    tes fleurs offrent un festival aux yeux !!!

    asters jolis petits astres

    dahlias pompon, échevelés ou ronds sont beaux

     

    tu partages ton paradis, ainsi que les aléas, le fleurissement

    et et tes récoltes  sont tes récompenses

    tu es courageux Pinson

    apprentissage et assiduité  doivent être les compagnons journaliers

    Bonne journée

    Bisous

      • Samedi 6 Octobre à 13:53

        - Réponse   à   -  lenrz o vent  - - -`

        Travailler dans un jardin est un grand plaisir

        qu'a d'abord connu Adam, le patron de tous les jardiniers

        pourtant il a dû s'ennuyer une peu puisque le créateur a jugé bon de lui adjoindre une compagne !

        Tant que je vivais ici avec ma femme, j'avais grand plaisir à lui apporter les légumes que je récoltais, puis une fois que j'ai été seul, j'ai perdu le goût durant quelques années d'en faire pousser... pour les apporter à qui ? 

        Ce goût m'est revenu, mais il faut que je puisse partager  les fruits du jardin avec d'autres que moi.

        C'est ce que je puis faire avec les fleurs que je présente sur mon blog

        aussi je te remercie de me dire que tu es heureuse de les voir.

        Bon week end Armel.

    17
    Danielle
    Vendredi 5 Octobre à 10:07

    Bonjour pinson, tu parles du changement de saison, d'un bilan : oh non nous n'avons pas tout réussi et le constat est évident, chacun est obligé de reconnaître avec plus ou moins de clairvoyance que la vie est jalonnée de réussites mais aussi de tellement d'échecs même si on a essayé de trouver le bon équilibre et tenté de ne garder que le meilleur ! Bon passons et... persévérons ! C'est ce que tu fais pinson et tes jolies réussites montrent que la patience et la ténacité sont efficaces. Ton fond de blog est magnifique, lumineux, qu'ils sont beaux ces asters, généreux et légers, tellement décoratifs avec cette profusion de fleurs douces et fines. Le nombre de boutons est impressionnant, promesse de fleurs à venir ... On dit qu'il faut diviser leurs touffes pour une bonne floraison et une bonne vigueur de la plante, je ne sais pas car je n'ai pas assez de place pour en mettre dans mon jardin mais j'en ai eu il y a plusieurs dizaines d'années ! Ces fleurs d'automne offrent un spectacle merveilleux ! Merci de partager avec nous. Très belle journée pinson, toujours très ensoleillé ici où il fait déjà chaud, on se croirait encore en été. Danielle

      • Vendredi 5 Octobre à 14:35

        - Réponse   à   -  Danielle  - - -

        Bonjour mouette au pays de l'éternel été.

        Nos échecs... La faute à pas de chance ?  

        Absolument pas ! Nous ne pouvons pas tout réussir, c'est absolument impossible. Quand nous nous lançons dans la vie, nous ne savons pas vivre : c'est en nous lançant que nous allons apprendre, sur le tas en somme. Et comme pour apprendre à marcher, nous allons devoir tomber... souvent.

        L'ennui est que nous commençons à être prêt à vivre quand justement la vie ... se termine. Que ce soit ainsi est assez curieux.  Si l'école de la vie, c'est la vie elle-même, il devrait y avoir "quelque chose" après l'école, et je me pose de plus en plus de questions !

         

        La vie des êtres du jardin éclaire-t-elle nos destins ??? 

         

        Diviser les touffes des asters (ou des vivaces qui forment une sorte de petite forêt comme les asters), oui bien sûr, cela offre à la plante l'occasion d'une vitalité nouvelle, mais il faut beaucoup de place ! 

        Ces "asteracées" sont en effet très belles. Ne sont-elles que belles ? Je crois de plus en plus que nous sommes très loin d'avoir deviné à quel point ces plantes peuvent nous aider dans nos vies. Je crois plutôt que tout est encore à découvrir.

        L'avenir est devant nous, Danielle ! 

    16
    FAN
    Vendredi 5 Octobre à 10:04

    ... Elles sont magnifiques tes fleurs, alors aussi un bel automne à toi, merci et belle journée!

      • Vendredi 5 Octobre à 13:59

        - Réponse   à   -  FAN  - - -

        Nous pouvons nous réjouir d'habiter en un lieu de la planète où les saisons sont très contrastées. L'automne me fait penser à la finale d'une  symphonie où tous les thèmes sont repris et portés à leur plein développement avec une vigueur joyeuse inégalée.

        Oui, bel et bon automne, FAN. 

    15
    Jeudi 4 Octobre à 12:14

    Amikas , bravo pour toutes ces réussites !Tes fleurs sont splendides .

    Moi , j'ai plutôt tendance à compter mes échecs . Mais c'est toi qui as raison ! 

    Bonne fin de journée 

      • Jeudi 4 Octobre à 15:04

        - Réponse   à   -  ALN 03  - - -

        Mais Nicole,  la simple paresse suffit à nous faire plutôt compter nos réussites que nos échecs, cela demande beaucoup moins d'effort !

        Et puis ce n'est pas une question de nombre (quand on aime, on ne compte pas) mais une question de valorisation. Et si tu ne tiens comme digne d'être mémorisé que ce qui a réussi dans tes nombreuses tentatives, tu deviens d'un seul coup la plus chanceuses des humaines !

        Joyeux automne pour toi.

        Et pour tout le monde autour de toi.

    14
    Danielle
    Jeudi 4 Octobre à 09:35

    Bonjour pinson fleuri, j'arrive devant mon écran en même temps que ton article qui accueille l'automne de si jolie manière. L'hiver va revenir, quelle joie de lire tes mots car aujourd'hui encore est une journée très ensoleillée et chaude (27° annoncés, comme hier), je crois que ce n'est pas demain que nous aurons enfin la pluie car nous fait cruellement défaut, preuve les incendies répétés dans les environs immédiats. Les pompiers sont très sollicités, encore 70 soldats du feu hier mobilisés pour un feu à Mèze qui a ravagé je ne sais combien d'hectares et le vent violent attise les flammes, que c'est triste de voir des arbres calcinés, la végétation ravagée. 

    Tu es un pinson très positif, se réjouissant des petites réussites en y puisant le meilleur ! Oh les asters de notre amie Mari jo c'est un véritable feu d'artifice, ils sont absolument superbes et bien entendu je te pique la photo si tu le veux bien (je sais que oui... toutefois je demande ce qui devrait être normal chez tout le monde !!!) Les dahlias sont magnifiques et tu les as joliment baptisés, j'aime beaucoup ceux de couleur orangée, comme ils sont lumineux, abondants, ils éclatent de vigueur... quel plaisir ! Et le Bélouga rose est magnifique, étonnantes et rayonnantes grosses fleurs, la photo en gros plan est tout simplement superbe, j'espère que tu pourras les conserver, espérons que le futur répondra à tes attentes !

    Quant au potiron digne d'un joli tableau automnal, tu sais que tu peux le découper entièrement après avoir prélevé pour tes soupes et tu congèles les morceaux sans les cuire ce qui fait gagner ensuite beaucoup de temps pour les soupes à venir. C'est ce que je fais sarcastic... un peu contraignant sur l'instant mais après c'est bien pratique. Je te souhaite une très belle journée parmi tes fleurs et tes rêves. Danielle

      • Jeudi 4 Octobre à 14:56

        - Réponse   à   -  Danielle  - - -

        Bonjour mouette du sud . 

        Ah c'est très différent ici : ce matin réelle fraicheur, je me suis même mis un bonnet de laine sur la tête. Cet apm la chaleur revient agréablement, mais le sécheresse demeure, impavide, cruelle.

        Les asters de Mari jo réussissent à concilier la finesse et l'opulence, la légèreté et la force. Un ravissement total.

        Oui, je pourrais congeler ce potiron, mais je crois que je vais plutôt  le partager à la première occasion qui se présentera. J'en ai quelques autres, mais moins que Papydom ! Ils ont beaucoup souffert du sec. 

        J'espère que le fraicheur va bientôt descendre jusque chez vous.

        Une belle fin de semaine pour toi aussi Danielle.

    13
    pbdominique
    Jeudi 4 Octobre à 09:28

     C'est bien que tu accueilles et même développes les fleurs, de plus en plus, dans ton jardin.  Et elles sont si particulières et si belles, toutes! Et toujours de très bonnes choses à manger!

           Dès que je peux me libérer, je viens savourer tout ça. J'ai hâte.

                                                                                                                                        Dominique PB

      • Jeudi 4 Octobre à 14:31

        - Réponse   à   -  pbdominique - - -

        Bonjour Dominique.

        Ah, donner plus de place aux fleurs traduit chez moi un changement très profond. Pendant longtemps, en suivant le modèle familial (mon père et sans aucun doute mon GPP)  je ne valorisais que les légumes ou les plantes comestibles d'une façon ou d'une autre. Les fleurs ? C'était l'affaire de ma mère, de ma GMP.

        La révolution permaculturelle ne fait plus cette distinction. Pas pour des raisons esthétiques (encore que si, car la beauté d'un jardin est aussi au  programme) mais pour un respect enthousiaste de la biodiversité. Toute plante étant douée de cette prodigieuse aptitude à capter l'énergie solaire, avec chacune un génie différent, chacune a donc (en principe) le droit de se développer dans un jardin afin que celui-ci devienne une zone de très grande richesse, et de santé.

        Et plus question d'apartheid : les légumes ici, en rang d'oignons, en attendant de se faire bouffer, et les fleurs là, bien sages, en attendant de se faire couper. Non et non !  Toutes ces plantes sont d'abord là pour leur propre bonheur, et, dans le même élan,  pour le nôtre. Intérêts qui ne sont plus opposés, mais communs.

        Il ne s'agit plus " d'exploiter " la terre

        mais de vivre au Paradis : c'est très différent.

         

        à très bientôt peut-être ma chère fille.

        Je t'embrasse. 

    12
    Jeudi 4 Octobre à 09:28

    bravo pour tes dahlias: j'adore cette plante si variée dans ses couleurs et formes

    bon je note pour ton potiron mais j'en ai 7 ou 8 comme cela avec le problème de  leur écoulement ...

     

    beau début d'automne à toi

     

    dominique

      • Jeudi 4 Octobre à 14:04

        - Réponse   à   -  LMPT 73  - - -

        7 ou 8 ? Mais tu vas aller sur les marchés !!! 

        ou faire de la confiture.

        Et sais-tu que les tubercules des dahlias sont comestibles ? J'ai bien entendu essayé mais il y a un petit problème, et même deux : ils sont très fibreux, et ils sont fortement parfumés.

        Alors il faut être un mordu pour mordre dedans !

        Je recommencerai tout de même.

        Bonne continuation Dominique.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :