• - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

    Parfois certains d'entre nous 

    choisissent d'affronter des situations extrêmes 

    pour se donner l'occasion de triompher de la mort, de lui échapper.

    Nous tremblons pour eux .. vont-ils réussir ? 

    Nous les admirons.

     

    Ce matin j'ai trouvé dans "POSITIV'Letter" cette vidéo.

    Courte, mais quelle émotion  !

     

    Voici l’une des plus grandes vagues jamais surfées par un être humain. Hallucinant ! (VIDÉO)

     

    Le surfeur va-t-il échapper à cette vague monstrueuse de + de 20 mètres de haut ? 

    Oui , car sa glisse est parfaite, sa concentration totale.

     

    Mais qu'a cette prouesse de commun avec nous ? 

     

    Ceci.

     

    Dans nos vies surgissent des défis, que nous n'avons pas choisis, 

    mais auxquels nous avons à faire face.

    Ils nous demandent la même force, le même courage,

    la même détermination, la même concentration.

    Oui, nous allons tenir le coup !

    Oui, nous allons réussir !

     

    C'est pour vous dire cela que je vous ai montré cette vidéo.

     

     

    ***

     

    Alors pour nous encourager la nature nous fait des sourires

    et nous  montre, elle aussi, l'exemple.

    Elle aussi a des défis à relever.

    Ainsi la violence du soleil qui dessèche certaines zones du jardin

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

    Alors elle résiste :

     

    ici des cannas  (edulis)

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

      des fleurs :

     

    Pompons rouges

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

    ou Pompons oranges  ? 

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

     

    Entre les deux mon coeur balance. 

     

    Après les fleurs, les fruits.

     Mon premier melon jaune d'Espagne.

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

    1 KG 250

     

    mais il me parait un peu trop ferme. 

    Je vais lui demander d'attendre que vienne ma jardinière pour le goûter. 

     

    Par contre que faire de tout cela ? 

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

    Ratatouille ?

    Tomates farcies ?

    ( Deux font 600 grammes, et même une troisième un peu plus)

    Omelette aux champignons et cactus ? 

     

     

    Vais-je devoir demander conseil à cet hélicopterus ?

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

     

    ou à ce deltaplanus ?

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

     

    ça n'a pas l'air de beaucoup les intéresser.

     

    Alors je vais demander à mon oiseau familier

    qui veille sur mes dernières tomates rentrées

    dont trois " Green- Zebra " .

     

     

     

    - Des défis sur nos chemins - Des fleurs aussi -

     

     

    Bon dimanche soir.

     

     

     

    ***

     

     

     


  • Commentaires

    22
    Danielle
    Mardi 28 Août à 09:09

    Bonjour pinson, ton article suscite des commentaires très intéressants, je viens de prendre connaissance de ceux de nos amies Armel et Mari jo et je suis tout à fait d'accord "les gens confrontés aux accident de la vie doivent s'adapter" comment faire autrement ? Et les chasseurs de tempêtes, de tornades et autres événements violents doivent ressentir des émotions très intenses devant ces phénomènes météorologiques avec le risque toutefois que cette passion soit très dangereuse, fatale parfois. Toujours aller plus près peut leur coûter la vie pour faire quelques photos "extraordinaires" tout comme ceux qui hantent les alentours des volcans, cette fascination comporte de gros risques qu'ils assument avec plus ou moins de clairvoyance mais toujours volontairement. C'est un risque choisi qu'ils n'ignorent pas et pourtant qui leur fait parfois perdre toute prudence. Puis il y a les défis de la vie tout aussi dangereux même s'ils sont différents et ne nous laissent pas le choix, ceux qui s'abattent sur nous et là on se sent comme le sol de ta mare : desséché, craquelé (pas encore trop physiquement mais "intérieurement" sarcastic) et il ne reste qu'à attendre l'eau de la reconstruction si tant est que cela soit possible. Bon j'ai voulu imager mon ressenti mais c'est raté !!! Allez, commençons cette semaine sereinement en espérant qu'elle nous apporte un peu de fraîcheur, elle finira bien par arriver tout de même ! Je te souhaite une belle journée... pédale douce pas vrai pinson ? Danielle

      • Mardi 28 Août à 12:01

        - Réponse   à   - Danielle - - -

        Bonjour mouette.

        Les "accidents" de la vie, comment pourrait-il ne pas y en avoir ? En choisissant de vivre, et donc d'aimer (de toutes les façons possibles) on choisit bien évidemment des risques. Quand des accidents surviennent, ils ne sont certes pas choisis pour eux même, mais ils étaient inclus dans l'incertitude de l'avenir où l'on s'est avancé "pour le meilleur et pour le pire". Le mot s'adapter  peut faire tiquer, mais il est juste dans le sens de " se mettre en état  de résister " à la pression formidable que certains évènements peuvent provoquer.  

        Les volcans... tu connais la passion que j'ai pour eux (même si je ne me suis pas engagé matériellement sur cette voie). Et bien j'ai une vraie admiration pour ce merveilleux couple de Katia et Maurice Krafft qui ont ensemble trouvé la mort le 3 juin 1991 sur les flancs du Mont Unzen au Japon. On peut facilement dire (après coup) qu'ils ont fait telle et telle erreurs, mais qui n'en fait pas dans l'action ? L'action suppose des risques, de s'avancer ... aussi loin que possible.

        Leur mort n'est pas une défaite. Leur couple était uni dans une même passion, et ils sont morts au même instant quand la nuée ardente les a rejoints. Un drame ? Oui ... ... mais qui dit mieux ? 

         

        Bon , je n'en tire aucune conclusion, car nos destins sont tous différents, totalement différents, de leur alpha jusqu'à leur oméga.

        Mais j'aime bien ce proverbe  : 

                  " qui ne risque rien   ...   n'a rien "

        Bonne journée Danielle.

         

         

    21
    Mardi 28 Août à 00:53

    Bonsoir pinson,

    Je ne pense pas que ces personnes qui aiment aller jusqu'à l’extrême que c'est pour triompher de la mort. Ils savent qu'il y a un jour où ils ne seront pas les plus forts. Et je pense que c'est  surtout de savoir jusqu'où ils peuvent aller.  J'ai regardé dernièrement les chasseurs de tornades et là aussi plus ça va, plus ils s'approchent car c'est l'envie qui pousse de voir de plus en plus près. Ça attire, c'est comme un aimant, c'est tellement tentant et comme je les comprends. D'ailleurs, il y a je crois deux ou trois ans que le plus grand surfeur dont je ne me souviens plus du nom, n'en ai pas ressortit et aussi un grand chasseur de tornade américain qui est mort car petit à petit il allait de plus en plus près et la dernière fois..... La vidéo est magnifique dommage que je n'aie pas pu l’agrandir et je n'avais pas le son. Quelle vague, quelle beauté et grandeur.

    Oui la vie nous donne beaucoup de défis plus ou moins importants. Parfois très difficiles et on croit que l'on ne s'en sortira pas ou jamais. Et c'est une grande lutte qui commence surtout si l'on est à terre et qu'il faut se relever. 

    Moi, je préférai les défis que je m'infligeais avec les copains. Le très peu de jeunesse que j'aie vécue, je peux dire que je l'aie vécue à 200 à l'heure. Dans la vie actuelle, les défis sont bien petits et est-ce bien des défis ?

    Ton sol est très desséché, est-ce chez toi ? Je le trouve beau craquelé ainsi et ne reste qu'une toute petite feuille verte solitaire qui semble un peu perdue sur le sol. Tes Canas sont superbes et que de beaux Dahlias. La couleur des Pompons orangés est très douce, j'aime beaucoup et ta photographie magnifiquement belle. Ces petits Pompons avec ces pétales en formes d'alvéoles que c'est beau.

    Il y a pas mal de recettes à faire avec cette belle récolte. Avec les tomates, j'aime bien les couper et les faire revenir dans une poêle avec sel, poivre, ail et lorsqu'elles sont cuites et le jus presque évaporé j'aime me casser deux œufs dessus et un fois cuits je parsème soit de persil ou de ciboulette avec une p'tite salade, je me régale. La ratatouille hum... c'est bien bon aussi tout comme les tomates farcies. Je n'ai jamais goûté les cactus, ça me tenterai bien.

    Tes photographies sont magnifiques mais j'ai un coup de cœur pour la dernière qui ferait une belle toile.

    Bonne fin de soirée et bise à toi pinson..

     

      • Mardi 28 Août à 08:39

        - Réponse   à   - Mari jo 21 - - -

        Bonjour jardinière.

        Tu as parfaitement compris ce que je voulais dire (et je me suis sans doute mal expliqué).

        Quand j'ai parlé de triompher de la mort, je ne voulais pas dire forcément l'éviter. Un jour arrive où chacun de nous devra la connaitre. On peut être amené à lutter contre la mort, et , en apparence, être vaincu par elle. Pourtant cette défaite même peut cacher une autre victoire, mais cela est très difficile à exprimer et à expliciter. 

        Je pourrais prendre bien des exemples. En voici seulement deux.

        Le gendarme Arnaud Beltrame est mort. Et cependant en un sens il a triomphé de cette mort. Il l'a affrontée. En apparence il a été vaincu. Mais c'est lui le héros, et nous pouvons l'admirer. De même les soldats qui défendent leur patrie, et ceux qui ont péri sur les plages de Normandie... 

        Et dans nos vies ordinaires, il en est de même. Ainsi en amour. Quand on se marie, on  se lance dans une aventure à haut risque. Et ça ne tourne pas toujours bien. Alors, ne fallait-il pas se lancer ? Essayer ?tenter ? L'espoir d'y arriver au fond du coeur ? Que de combats valeureux se déroulent devant nous sans que nous le remarquions, que d'efforts, de persévérances, d'abnégation, les gens ordinaires sot capables... C'est ça que je voulais dire.

         

        Quant aux recettes, je fais très souvent comme toi. Je me décide souvent au dernier moment, et alors je fais sauter dans une poêle ou dans un wok les légumes que j'ai sous la main, coupés petits, puis j'y mets comme toi souvent un ou deux oeufs, ou  des petits bouts de poulet, et ça, avec quelques cornichons, je me régale. Je ne sais pas comment ça s'appelle, mais c'est  bon !

        Bonne journée Mari jo.

    20
    lenez o vent
    Vendredi 24 Août à 11:07

    quelle mosaïque naturelle, la photo de ta terre !

     

    tes dahlias sont beaux

    tu improvises des recettes selon l'instant, c'est meilleursmile

    joli melon, gouteux ?

    Le surfeur, l'exploit est son but, les gens confrontés aux accidents de la vie

    doivent s'adapter

    souvent ce sont : des Héros au quotidien, très méritants

    Merci jardinier pour ton riche partage

    Bises Pinson

      • Mardi 28 Août à 08:04

        - Réponse   à   - lenez o vent - - -

        Bonjour Armel.

        Oui, j'aime bien observer ces mosaïques  qui se forment quand se dessèche la vase au fond d'un étang ou d'une mare. J'essaie en vain de comprendre comment se font les ruptures de cette matière qui se resserre sur elle-même en perdant son eau.

        Mes recettes ? Et bien je dois avouer que je n'en suis plus aucune, ou alors de très loin, et sans aucune intention de conformité.

        Le melon (jaune) était délicieux, sucré et parfumé   

        (je préfère la saveur du charentais quand il est excellent , ce qui est loin d'être toujours le cas).

         mais il était temps que je me l'incorpore !!!!

        Les héros du  quotidien, ils sont légion, mais méconnus. Ils font rarement la une des journaux, et pourtant ils méritent notre admiration. 

        Bonne journée pour toi.

         

         

         

    19
    Mercredi 22 Août à 18:27

    j'étais absent de chez moi avec seulement u téléphone portable et je n'ai pas pu te laisser de commentaire.

    Bravo pour tes récoltes !

    Et quelle science des insectes ... sarcastic 

    dominique

      • Jeudi 23 Août à 20:01

        - Réponse   à   - LMPT 73 - - -

        ah tu ne connaissais pas cette nouvelle nomenclature des insectes ? 

        et oui, c'est tout nouveau, ça vient de sortir ! 

        Bonne soirée Dominique 73 .

    18
    pbdominique
    Mercredi 22 Août à 15:31

    Cela me fait mal  et peur de voir la terre ainsi desséchée. 

      Je suis sensible, comme Danielle à cette sorte de perfection formelle des  dahlias, et leur variété, aussi.

    Oui, j'espère que ton premier melon d'Espagne va pouvoir m'attendre, début, septembre, pour que nous le savourions, ensemble. Et pour les courgettes et tomates, tu pourrais faire des conserves de ratatouille, pour cet hiver.

    Oui, impressionnant cette vague immense et on se demande comment un homme, si petit et frêle, face à elle, peut s'en sortir! Il doit y en avoir qui ne s'en sortent pas.

    Pour le parallèle  entre l'exploit de ce surfer et nos vies, je ne ressens pas trop les choses ainsi. D'abord, pour nous, ce n'est pas un choix d'affronter les " défis que nous n'avons pas choisis", pour le surfer, ça l'est. Et nous affrontons chacun de ces défis avec plus ou moins de force, de courage, de détermination et de réussite. Ce n'est pas une division binaire, un succès ou un échec, comme ça l'est pour ce surfer. La vie est bien plus nuancée que cela!

                        A bientôt, mon cher papa îlien jardinier,

                                                                                                             Dominique PB

     

      • Jeudi 23 Août à 19:57

        - Réponse   à   - PB Dominique - - -

        L'an dernier je n'avais qu'une variété de dahlias

        là je me suis offert un petit assortiment ! Et je suis bien décidé à les bichonner. J'essaierai même d'en mettre au bord de l'étang mais là les chevreuils voudront peut-être y goûter, on verra bien.

        Ah non, septembre est trop loin, j'ai eu peur que le melon perdre à trop attendre, alors je viens de l'ouvrir ce soir, et il était si bon que j'en ai mangé la moitié !!! Pas de souci, il y en a 3 ou 4 autres qui sont déjà bien beaux.

        Bien sûr l'exploit d'un surfeur et les épreuves dans nos vies ne sont pas des choses équivalentes. Je voulais seulement souligner que dans les deux cas ce  sont des qualités mentales communes qui sont sollicitées.

        à bientôt ma fille jardinière !

         

    17
    Danielle
    Mercredi 22 Août à 09:42

    Bonjour pinson, je ne me lasse pas de contempler la perfection des dahlias qui me font rêver avec ces pétales en couronnes parfaites semblables aux nids de tes amies les abeilles. Cette couleur si douce et si vivante à la fois, on dirait qu'elle attire la lumière avec ces alvéoles dont la régularité étonne et ravit en formant de jolies boules éclatantes de beauté. Les superbes cannas ont du faire des fleurs à présent, ce sont aussi de splendides plantes au feuillage somptueux et les tiens ont l'air pleins de vigueur et si je ne me trompe pas on voit l'étang en arrière-plan ! 

    Sur la terre craquelée de ton fond d'écran je vois une petite feuille verte isolée, un peu perdue, elle rappelle que dès le retour des pluies la vie va repartir sur cette terre desséchée... ça évoque en moi que tout continue, tout recommence malgré les défis sur nos chemins et tu as raison : il suffit d'arriver à tenir le coup !!! Belle journée pinson, attention à la forte chaleur aujourd'hui car je ne suis pas persuadée que tu fasses moins de bêtises sarcastic (pour répondre à ce que tu me disais dans ta première réponse) ! Danielle

      • Mercredi 22 Août à 19:58

        - Réponse   à   - Danielle - - -

        Ah tu m'as fait chercher où pouvait bien se cacher la petite feuille verte. 

        J'ai fini par la trouver!

        Des bêtises, j'en fais ma dose journalière, sinon ça me manque.

        C'est ma façon à moi de faire du surf !

        Par exemple je fais ce qu'on pourrait appeler du défrichement (pour réaliser mes projets... toujours évolutifs !) et bien j'y vais jambes nues, et les orties (et ronces et chardons) abondent. Et bien je poursuis tout de même. Quand arrive la douche du soir, je me sens comme le surfeur qui arrive enfin en haut de la plage : une vraie jouissance !

         

        Les dahlias orange me stupéfient. Ils semblent indifférents à la forte chaleur et il se contentent  de rayonner leur perfection. Je vais fortement les favoriser l'an prochain. 

         

        Bonne soirée Danielle.

    16
    Simone
    Lundi 20 Août à 19:59

    Ah ! Mr K, je vois que vous avez des références !!!!!!!!!!! happy

      • Mercredi 22 Août à 19:46

        - Réponse   à   - Simone - - -

         ??? wink2

    15
    Fan
    Lundi 20 Août à 19:45

    ... alors cher Kasimir voilà, merci pour ce stimule du défi! Du reste je le me répète chaque matin, même si parfois c'est pas évident. Et surtout que j'ai pris ma retraite chez mon frère... cela me fait rire, car en "retraite"j e suis depuis belle lurette! Mais le changement n'était pas simple. Et pourtant suis plein de projets, trouver un appartement à la campagne et tout et tout... donc je veux essayer comme ce surfeur de prendre des vagues un plus fortes.

    J'ai aussi dit que le sol dans ton jardin ressemble un peut à celui de la Camargue sauf il était presque blanc à cause du sel. et je t'envoie tout comme hier au soir une image d'Evian, le lac est paisible, et il fait à nouveau chaud ici, ce que je n'aime plus! Des jolies pensées à l'homme qui motive comme toujours ses "disciples", si, si!!!

    Belle soirée à toi et à tous également!

      • Lundi 20 Août à 20:02

        - Réponse   à   - FAN - - -

        Merci FAN d'avoir repris en main ta souris !

        Ainsi tu cherches à te rapprocher de la campagne ? C'est une bonne idée, mais tu quitteras la vue que tu as sur ce lac si plein de poésie.

        c'est un choix difficile  

         

        Pour le fond de blog, j'ai pris en photo le fond desséché d'une petite mare qui jouxte l'étang. J'aime bien cette mosaïque,  mais dès le premier orage, ces petits blocs vont redevenir vase !

         

        Bonne soirée heureuse suissesse !

    14
    Fan
    Lundi 20 Août à 15:20

    ...bonjour Kasimir, donc mon commentaire de hier n'a pas passé... alors juste  un coucou et belle journée!

      • Lundi 20 Août à 15:48

        - Réponse   à   - FAN - - -

        Vraiment navré FAN, mais je n'ai rien reçu de toi  avant ce présent petit mot. 

        Tu vas être obligée de me réécrire ce commentaire perdu....

        Cela me ferait un grand plaisir !!! 

        Merci d'avance.

    13
    Simone
    Lundi 20 Août à 08:34

    Oui, une belle ratatouille, évidemment à l'huile d'olive, et il m'arrive d'y ajouter des pois chiches, ou de la transformer en tchoutchouka.....miam !

    Les défis ? Curiosité intense et autant d'inconscience, mais si on devait réfléchir à tout, ne risquerait-on pas de rester dans son coin sans rien faire ? Il y a aussi un certain romantisme dans cette inconscience pas si inconsciente que ça. Des risques j'en ai pris dans beaucoup de domaines y compris en allant dans des zones de guerre alors que rien ne m'y obligeait....sauf.....cette curiosité et ce besoin de me rendre compte par moi-même et non pas à travers le prisme d'une information pas toujours...objective. mais ce besoin de relever certains défis ne participe t-il pas de l'humaine nature ? Et de son besoin de liberté ? En fait, tout est là, la liberté de chacun de vivre sa vie à sa guise, même hors du conventionnel. Rester dans les rails pour une vie préformée !!! Brrr !!!

    J'ai moi aussi une petite prédilection pour les dahlias orange, même si je les aime tous. Ce sacré orage du 15 juillet nous a privé de fleurs et je me demande même si nous aurons des mimosas l'hiver prochain tellement leurs branches sont déchiquetées. Et..........ma chambre n'est toujours pas réparée, le plafond est toujours sur le lit et tout autour. Et il ne faut rien toucher avant le passage de l'expert, apparemment toujours en vacances, et en attendant.....tout moisit. Dans quel état vais-je retrouver mon tapis de Kairouan ? Mais je reste zen parce qu'il n'y a pas moyen de faire autrement. N'est-ce pas aussi un petit défi ?

    Bonne journée Mr K

      • Lundi 20 Août à 15:43

        - Réponse   à   - Simone  - - -

        Ah mais sans aucun doute, Simone ! C'est même un grand défi que te lance la météo, et ta Cie d'assurance ! J'espère quand même que tu vas bientôt sortir de la vague, et  nous t'applaudirons quand tu arriveras saine et sauve sur la plage !

        Ce qui est bien avec la ratatouille, c'est qu'on peut la varier à l'infini selon ce que l'on a sous la main. Et en plus c'est délicieux.

        Qu'il est également délicieux  de jouir de cette liberté d'entreprendre, sans elle nous serions comme des oiseaux en cage !

        Bonne semaine Simone.

         

    12
    Danielle
    Dimanche 19 Août à 18:17

    Bonsoir pinson, c'est étrange car j'arrive devant l'ordinateur et quelques secondes après ton article s'affiche... et là j'ai envie de laisser un commentaire tout de suite sans réfléchir, il s'impose à moi brusquement. Les défis : certains les choisissent pour se donner des sensations fortes, dans un but de domination certainement car risquer sa vie comme c'est souvent le cas... par exemple grimper en haut des falaises à mains nues, ou essayer de battre des records de vitesse, escalader des façades sans protection, dans la vidéo que tu nous montres surfer sur des vagues gigantesques, repousser les limites toujours plus loin, affronter (provoquer) le danger mais dans quel but ? Pour la gloire ? Pour se faire des frayeurs ? Accomplir des exploits en quête d'émotions fortes et repousser toujours plus loin les limites du danger avec les énormes risques que ces défis comportent obligatoirement... Alors bien sûr on admire ces prouesses mais en pensant aussi qu'il faut avoir une certaine dose d'inconscience ! Et on réfléchit : les défis qui nous sont imposés par la vie, ceux que nous n'avons pas choisis mais qui nous accablent et auxquels nous tentons de faire face sont moins glorieux mais tout aussi difficiles, ils exigent en effet des efforts parfois incessants, il faut énormément de volonté et une bonne dose de courage pour ne pas baisser les bras devant l'adversité, celle qui nous ronge et parfois nous détruit, c'est un combat très dur de chaque instant qui déstabilise nos vies qui peuvent se transformer en cauchemar quelquefois. Tu vois ton article m'inspire, je ne me relirai pas pour ne rien effacer...

    Que la terre est sèche, craquelée ! Par contre les dahlias rouges se dressent vers le ciel, symboles de vie ils sont magnifiques et ceux de couleur orange me bouleversent, je n'en avais pas vu depuis... bien des années, ils me remplissent de nostalgie et me réconfortent à la fois, merci pinson !!! Quant aux fruits et légumes ils sont superbes, tu as tous les ingrédients pour préparer une savoureuse ratatouille (à l'huile d'olive smile) et avec les grosses tu peux faire deux tomates farcies ! Oh que j'ai été longue, bonne soirée pinson tu as fait un bel article... Danielle

      • Dimanche 19 Août à 19:58

        - Réponse   à   - Danielle  - - -

        Bonsoir mouette.

        Pourquoi les êtres humains se comportent-ils ainsi ?

        Pourquoi  repousser toujours les limites du possible ?

        Sans doute pour des motifs bien différents. Mais j'aime à penser que c'est pour dominer la mort, ou en tout cas pour dominer la peur qu'elle nous inspire.

        J'ai fait pas mal de bêtises de ce genre dans ma vie. Il semble que j'en fasse moins, mais est-ce si sûr ? 

         

        Les dahlias oranges ... je ne voulais pas le dire,  mais je crois que j'ai un gros faible pour eux ! Je vais les conserver précieusement cet hiver (leurs tubercules) mais dès le début du printemps je vais expérimenter une autre façon de les multiplier (nouvelle pour moi) qui consiste à faire des boutures de jeunes pousses. J'espère ainsi en obtenir de nombreux pieds.

         

        Quant à la ratatouille, j'ai oublié de cueillir des poivrons, alors que j'en ai qui commencent à bien rougir. Ah, je ne deviendrai jamais un cuisinier célèbre  ! 

        Bonne soirée Danielle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :