• - Eloge de l'obéissance -

     

     

     Eloge de l'obéissance 

     

     

    J'imagine la stupéfaction, en lisant ce titre, de ceux qui me connaissent.

    Car de fait obéir n'est pas ce qui me caractérise.

    J'ai toujours privilégié la solitude qui me permet de choisir moi-même ce que je décide de faire. Autant que cela se peut.

    Ceci particulièrement dans les travaux physiques : couper et débiter  un chêne, creuser un étang, créer et entretenir un jardin.

    C'est ainsi que je me procure chaque jour une intense activité corporelle, musculaire, à la limite souvent de mes capacités. 

    Or voici qu'il y a quelques mois j'ai décidé de m'inscrire dans un groupe de gymnastique. Adapté à mon âge bien entendu. J'y pensais depuis quelque temps mais j'hésitais un peu pour diverses raisons, en particulier car j'avais appris qu'il n'était suivi que par des femmes, puis j'ai sauté cet obstacle psychologique. De temps en temps il y a un autre homme, mais pas plus d'une séance sur quatre. En fait ça ne pose aucun problème, si ce n'est de vestiaire, puisqu'il me faut un vestiaire pour moi tout seul !

    Mais le problème réel n'est pas là. Il est plutôt de savoir quel intérêt j'ai à suivre ce cours qui implique que j'obéisse à ce que décide notre professeur (qui est une femme). Car faire précisément les gestes que l'on me dit de faire est à l'opposé de ce que je préfère : faire ce que je veux.

    Aussi au cours de ces séances, je songe souvent à ce que cela représente pour moi. 

    Cela me replace  dans une situation de l'enfance.
    Celle de l'enfant petit qui apprend de ses parents comment on s'habille, de ses maîtres d'école comment on écrit les A et les B, et les mots, et les phrases, et comment il convient d'écrire les mots en respectant l' "ORTHOGRAPHE".

    Ai-je besoin à mon âge de me replacer dans cette attitude, dans cette situation ? 

    Aucun besoin objectif. 

    Mais j'y découvre que, même dans ce domaine des mouvements du corps, je ne sais pas tout. Je dirais même : je découvre que j'ai encore tout à apprendre !

    Et tout d'abord plier volontairement ma propre volonté à celle d'une autre personne est, sur le plan spirituel, philosophique, une formidable expérience. 

    Ce n'est pas un asservissement puisque cela découle d'une libre décision, d'un choix personnel. Je délègue, dans un domaine et un temps bien précis , ma capacité à décider de mes actions à une autre personne. C'est pour moi une attitude totalement nouvelle ! Une cure de jeunesse. En cela c'est déjà une expérience vraiment étonnante.

    Mais sur le plan matériel (physique, musculaire) c'est aussi une réelle découverte. Dans les gestes, dans l'enchainement des gestes, dans la durée des efforts, dans la difficulté de certaines positions. Suivre un enchainement précis de gestes, avec un rythme bien précis, n'est pas aisé : cela exige une grande concentration. Cela peut paraitre étonnant, mais je me trouve presque en permanence , durant ces séances, comme au-delà de ce que je connais, de ce que je sais faire.

     

     

    - Eloge de l'obéissance -

     

     

    En un mot, dans ce cours, je me retrouve dans la position de celui qui apprend.

    Et c'est cela qui est magique.

    Le bienfait que j'en ressens n'est pas que physique, musculaire.

     

    Voyez-vous ce que je veux dire ?

     

     

    ***

     

     

     


  • Commentaires

    28
    Jeudi 30 Mars à 16:57

    Bonjour pinson,

    Et bien te voilà à la gym et le seul homme au milieu des femmes. Tu obéis car bien obligé, c'est la règle dans ce milieu sinon pourquoi y aller. J'avoue y avoir pensé aussi mais le souci pour moi est que je n'aie pas de véhicule si ce n'est que mon p'tit tracteur. J'avais pensé à l'aquagym. Et j'avoue qu'elle est bien bonne cette excuse car je vis en ermite et plus je suis timide. Je n'te dis pas l'angoisse.

    Le bienfait que tu ressens est-il celui de revenir à l'écolier que tu étais? De découvrir, d'apprendre autre chose que celles que tuas apprises et que tu connais? Mais aussi d'obéir à plus jeune que toi car là c'est toi l'élève et le fait que ce soit à une femme que tu obéis, elle est un peu l'institutrice.

    Du coup ton article me donne envie de tenter le coup car même sans voiture, il y a toujours une solution. Je vais y réfléchir encore un peu.

    Bonne après-midi et bise à toi pinson.

      • Jeudi 30 Mars à 19:29

        Réponse   N° 2     à   Mari jo 21 --

        aah, tu y avais pensé !

        tu pourrais aussi demander à une ondine de faire le job !

      • Jeudi 30 Mars à 17:58

        Tu as pensé à l'aquagym dans la Canedonne. Alors je n'aurai pas dû effacer car voici ce que j'avais écrit:

        Je pourrai prendre un prof à domicile et faire la gym dans la Douce Canedonne mais attention car été comme hiver à glagla  yes

      • Jeudi 30 Mars à 17:16

        Réponse        à   Mari jo 21 --

        Sans doute de retrouver mon instit (en la personne de la prof) exerce-t-il sur moi un charme inconscient, mais ce n'est pas pour cela que j'ai fait ce choix. Pas plus que pour me retrouver au milieu de femmes. D'ailleurs dans cette situation d'apprendre, de transmission d'un savoir et d'une capacité, la notion d'âge ou de sexe n'a pas sa place. Mais incontestablement, apprendre, même si c'est à parler chinois, rajeunit, on le sait maintenant, et ce n'est pas qu'une idée : cela provoque la création de nouvelles cellules dans le cerveau.

        Et puisque tu ne peux sans doute pas faire de l'aqua-gym dans la Canedonne, oui, vas-y ! Super !!!!

        Bon apm pour toi aussi.

    27
    Fan
    Lundi 27 Mars à 20:31

    ...smile j'ai lu furtivement, n'avais pas d'accès  à l'internet depuis jeudi matin... une punition, vraiment.

    Belle soirée!

      • Mardi 28 Mars à 20:47

        Réponse        à   FAN --

        Punition levée j'espère !

         
    26
    Simone
    Dimanche 26 Mars à 18:13

    OK.....J' attends le dessin. Ce qui me gène c' est que tu me mets devant le fait que quelque part, je suis aussi obéissante, et ça ne m' a jamais plu. Zut alors !

      • Dimanche 26 Mars à 19:47

        Réponse        à   Simone --

        mais oui, je le devine : tu es obéissante  (quelque part ...)

        et même dans notre "métier" (?) notre chemin n'était-il pas de se mettre en accord avec les lois de la nature ? 

        désobéir aux lois de la nature, c'est marcher vers la destruction

        il ne te reste plus qu'un pas à franchir : être heureuse de l'être, d'être en accord avec la grande loi de l'univers, quelque nom qu'on lui donne ou quelque vêtement qu'on lui mette.

    25
    Danielle
    Dimanche 26 Mars à 10:20

    Bonjour pinson sage, le pinson nouveau est arrivé, ouvrant les yeux sur un monde différent et comme tous les nouveaux-nés, il découvre qu'on peut éprouver de la joie et une certaine satisfaction à vivre "autrement" et à apprécier cette nouveauté. Simplement la gestation a été longue smile Tu sais, ça me fait penser à un homme qui apprend à cuisiner pour aider son épouse (sa compagne), ce n'est pas de la soumission, il le fait pour elle et pour lui-même bien entendu car il est motivé, il évolue... et on ne lui a pas imposé : il a choisi et c'est cela qui est positif. Il fait des efforts, il ne se soumet pas... il apprend à vivre autrement, différemment, je dirais qu'il a acquis une certaine sagesse. C'est la base du bonheur ! Tant de raisons diverses peuvent l'amener à ce changement, tardif certes mais d'autant plus appréciable sarcastic Je te souhaite une très douce journée et t'envoie plein de soleil qui scintille sur la mer et l'étang. Danielle

      • Dimanche 26 Mars à 10:40

        Réponse        à   Danielle --

        O K : apprendre c'est changer. 

        On peut changer sans apprendre, en se dégradant chaque jour un peu plus, en se contentant de répéter les mêmes ritournelles, sans se renouveler jamais. Ce n'est pas un progrès, mais une déchéance, un délitement progressif de la pensée.

        On peut changer en apprenant : alors cette fois cela correspond à une acquisition, à un supplément d'être, à un rajeunissement. Cela demande évidemment un certain effort, et de ne pas se contenter de ressortir les mêmes idées démodées du passé, les vieilles pensées, les vieux jugements.

        Au risque d'étonner, je choisis la seconde option.

        Bon dimanche Danielle, et je te remercie de m'envoyer un peu de soleil. Il va peut-être réchauffer l'air qui est encore bien frisquet.     Je m'en vais de ce pas planter une vingtaine de fraisiers.

         

    24
    Simone
    Samedi 25 Mars à 16:50

    Mais Mr K. ce sont des contraintes physiologiques !!!! A part le soleil, où là tu n' as aucune obligation.

    Mais il ne me déplairait pas d' avoir un dessin !!!!!

      • Samedi 25 Mars à 18:43

        Réponse        à   Simone --

        et cosmiques !

        Pour ce qu'il en est des contraintes physiologiques, et à la réflexion elles vont du plus simple au plus haut niveau de la réflexion.

        Qu'elles doivent être respectées semble aller de soi, et pourtant tel n'est pas le cas bien souvent. Je prends 2 exemples aux extrêmes. 

        Au plus simple : je mange la portion d'aliments que j'ai cru bon me servir. Arrivé aux 2/3 de cette portion, j'ai la sensation d'avoir assez manger. Vais-je obéir à mon instinct, à ce que me dit mon cerveau végétatif, ou aux contraintes sociales venues de l'enfance qui me disent " tu dois finir ton assiette" ?

        Au plus extrême : chacun de nous doit mourir. Nous l'admettons intellectuellement, mais en fait ne sommes nous pas révoltés par cette contrainte universelle ? L'esprit d'obéissance devrait dépasser cette soumission passive et nous réconcilier profondément avec cette issue qui est un fait de nature.

        Reprendre une position d'élève me fait songer que l'obéissance peut aller jusque là. 

        Bon ... avant je te ferai le dessin !

    23
    Simone
    Samedi 25 Mars à 14:23

    Ah ! Ah ! Le Pinson a été maté par une prof de gym !!!! je sens qu' il va me répondre " pas du tout puisque c' est moi qui l' ai voulu ". taratata ! comme disait Scarlett, devant tant de femmes tu as tenu bon, c'est bien !!!!! Mais.......question bête et méchante : es-tu devenu plus obéissant dans ta vie courante ? Creo que no Senor Kasimir. 

    Alors, je vais te dire, ce que j' admire là n' est pas ton obéissance mais ta volonté.

    Bonne journée Mr K.

      • Samedi 25 Mars à 14:55

        Réponse        à   Simone --

        Mais oui ! J'obéis au soleil : quand il se lève je me lève, quand il se couche je me couche. A mon estomac aussi, quand il a faim je mange. A ma vessie aussi, quand... ah je ne vais quand même pas te faire un dessin ! 

        Saint Sabbat pour toi. 

    22
    Samedi 25 Mars à 13:12

    Bravo Kas.Je ne suis pas surprise car je suppose que , comme moi, tu vas dans des cours adaptés aux plus de 60ans .Si ce sont des kinés qui font le cours, c'est encore mieux .

    Avec mon pied , j'ai stoppé les cours ( hors Kinés ) et je pense que j'ai eu tort .

    Je vais régulièrement à la maison de retraite de Chantelle 03.J'y retrouve une dame de 96 ans que je connaîs depuis mes 10 ans .Cette dame n'est pas très obéissante de nature et pourtant elle adore les cours de gym collectifs.En plus, elle a une pêche d'enfer.Je précise que ce cours est sur la base du volontariat 

    Bonne continuation !Bon week-end!

      • Samedi 25 Mars à 14:50

        Réponse        à   ALN03 --

        Ton pied te gêne encore ? 

        Alors oui ça serait peut-être une bonne idée de reprendre. 

        Cela peut aider à une récupération, et si minime qu'elle soit c'est bon à prendre.

        Bon apm, au soleil !

    21
    Samedi 25 Mars à 11:58

    surprenant au premier abord... Mais le partage c'est important

    encore un peu et tu pourras intégrer un groupe sado-masochiste sarcastic

     

      • Samedi 25 Mars à 12:28

        Réponse        à   LMPT73 --

        Sado-maso ? 

        Et pourquoi donc ? 

        Mais non : seulement tenir les deux pôles entre lesquels est tendue notre vie, comme la corde d'un violon.

        Bonnes journées Dominique. 

    20
    héléne
    Samedi 25 Mars à 11:18

    Surprise!!!! Voila notre Pinson qui se socialise! Et avec des femmes en plus....et il obéit.....à une femme....C'est saaansdoute/ l'origine de cette soumission Ta solitude légendaire, comme un moine, est rompue devant  la découverte  d'un monde sportif différent du tien de travailleur infatigable. Et puis....cela te rajeunit, tu va vers ton enfance, c'est un choix que tu ne regrettera pas et te donnera le désir de rompre ta solitude' avec (ceci pour le dessin) avec une joie exitensielle sur ton visage.

    Persévère et , un jour, tu pourras intégrer un groupe de danseurs et seuses de ballet?

    Amitiés ....d'une  nana qui n'aimze pas être commandée' sauf urgence santé!!!!!

     

      • Samedi 25 Mars à 11:38

        Réponse        à   hélène --

        Oui oui, j'y songe, et même pourquoi pas les jeux olympiques !

        Enfin j'ai encore pas mal de progrès à faire même pour intégrer un groupe de ballet. Pour l'instant , il va falloir que je passe d'abord le balai dans ma maison.

        Bonne fin de semaine Hélène.

    19
    Danielle
    Samedi 25 Mars à 09:40

    Bonjour pluvieux en ce samedi, c'est super et aussi étonnant que ton article ! Jamais je n'aurais imaginé pinson faire l'éloge de l'obéissance, de quoi étonner et j'avoue que ces cours me surprennent et surtout le fait que tu persistes. Allez, je vais être franche : toi qui aimes une liberté totale, qui n'as jamais souhaité t'intégrer dans des structures, des groupes, voilà que tu te soumets à des horaires, que tu obéis à des directives, des rythmes, des ordres en quelque sorte. Toi qui aimes apprendre encore et encore mais... isolé, qui privilégie la réflexion ! Pinson-insoumis qui prend des cours de gym comme un élève discipliné et obéissant... ah oui, ça on peut dire que c'est du pinson-nouveau !!! Et en plus j'imagine ta prof qui doit te croire fragile et s'inquiéter pour toi, te surveiller... et ça me fait sourire car si elle savait ce que tu fais dans ton jardin, toi le bourreau de travail infatigable et tonique (!) Un changement de comportement qui a de quoi surprendre, une attitude tout à fait nouvelle et qui découle d'un choix personnel, une évolution inattendue sarcastic Très bonne journée à toi. Danielle

      • Samedi 25 Mars à 11:02

        Réponse        à   Danielle --

        Bien exact mouette : comme le Beaujolais à son époque, le pinson nouveau est arrivé, nouveau né tout enveloppé de son microbiote  !!!

        Et il a tout à apprendre !

        Oui, ma prof me surveille du coin de l'oeil, pour limiter mes exploits pourtant bien modestes. Parfois même elle me demande : "ça va ? ". 

        Il est vrai aussi que je ne puis pas accomplir certains exercices, alors je les aménage un peu pour me les rendre supportables.

        Du nouveau aussi dans le ciel ce matin : grand soleil !!!! Mais avec une fraicheur assez piquante : il va falloir travailler avec un bon rythme pour se réchauffer.

        Bonne journée Danielle.

    18
    h2o-
    Samedi 25 Mars à 09:23

    Obéir, c'est parfois apaisant... mais il faut écouter son corps quand même.

    C'est à la gym que j'ai fait claquer un ménisque... je sentais que c'était limite au cours du mouvement mais j'ai voulu obéir, bien que la position sans problème pour d'autres, soit inconfortable pour moi. Nous sommes différent(e)s  et certain(e)s ont leurs points faibles...

      • Samedi 25 Mars à 10:49

        Réponse        à   h2o --

        C'est vrai, il faut garder un équilibre entre l'effort (aller le plus loin possible) et la prudence (s'arrêter avant de franchir certaines limites). Parfois on peut faire une erreur bien sûr.

        Oui nous avons forcément , chacun, nos points de fragilité. Ce sont pour moi mes genoux, dont je ne peux pas faire n'importe quoi, sinon je le paie cash aussitôt !

    17
    Samedi 25 Mars à 08:40

    Bravo Khaz, continue...tant que l'on est capable d'apprendre, c'est qu'on est jeune   !

      • Samedi 25 Mars à 10:40

        Réponse        à   Gazou --

        excellente formule : apprendre c'est être jeune

        et même : apprendre, c'est rajeunir.

        Et ce n'est pas qu'une formule. On vient récemment de le découvrir.

        On pensait que les neurones de notre cerveau ne pouvaient pas se renouveler, alors que toutes les autres cellules de notre corps le peuvent. Et bien c'était faux : quand on apprend quelque chose, de nouvelles cellules naissent dans notre cerveau (particulèrement dans l'hippocampe, dont le poids alors augmente !).

        Alors nos efforts ne sont pas vains loin de là.

        Bonne journée.

         

         

    16
    lenez o vent
    Samedi 25 Mars à 07:22

    Surprise du titre !!!

    c'est de la joie à l'état pur cette nouvelle activité

    et quel enrichissement

    tes mots résonnent et correspondent à

    mon quottidien

    Bonne journée*

    Merci Pinson

      • Samedi 25 Mars à 10:31

        Réponse        à   lenez o vent --

        Ah bravo ! Tu es la première à me laisser un commentaire. 

        Oui, tu as bien raison de nous le dire car c'est ton vécu quotidien

        et cela a pour toi une utilité de toute première importance.

        J'ai vécu cela d'une façon intense et quotidienne durant 5 à 6 semaines après 2 opérations pour prothèse des genoux en 2003 et 2004, et ... ce ne fut pas une partie de plaisir, mais terriblement nécessaire, pour arriver à faire plier ces deux jambes qui étaient aussi droites et raides que des barres de ciment. La kinésithérapeute qui s'occupait de moi m'en a fait vivre de dures, je l'appelais Cruella, alors elle me traitait de Kalimero ! Mais elle a eu raison de me forcer à surmonter la douleur de la rééducation. 

        Bon courage, A, et dans la joie !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :