• - Le pouvoir des plantes aromatiques -

     

     

      Le pouvoir des plantes aromatiques

     

     En 1628...

    1628, c'est l'année où le génial peintre néerlandais peignait

    " La Bohémienne ", ce tableau si parfait !

     

    - Le pouvoir des plantes aromatiques -

    image wikipédia

     

    Et bien en 1628, une épidémie de peste se déclarait à Toulouse. 

    La peste terrorisait l'Europe !

    Il était dangereux de s'approcher des malades, et plus encore des cadavres.

    A Toulouse cette épidémie de peste dura presque trois années, jusqu'en 1631,

    et fit, dit-on, 50.000 morts.

     

    Et bien pendant cette période où la peur régnait, il se trouva quatre hommes qui ne cédèrent pas à la panique. Ces quatre hommes étaient des voleurs. Ils entraient dans les maisons dont les habitants étaient morts et  détroussaient les cadavres. Ils semblaient ne pas craindre la mortelle contagion et, malgré leurs coupables et si dangereuses actions, ils traversèrent ces trois années sans être eux-mêmes malades. 

     

    Oui mais voilà, l'épidémie une fois éteinte, ces quatre voleurs furent identifiés, jugés, et condamnés à mort sur le bûcher.

    Pour sauver leur vie, ils promirent, si on leur faisait grâce, de faire connaitre comment ils s'étaient protégés de la peste. Le marché fut conclu. On prit bonne note de leurs révélations. Mais ensuite on les pendit haut et court. 

    Oui, je suis d'accord, tout cela est assez... brutal, pas du tout honnête. 

    Comment ces hommes s'étaient-ils protégés ? 

    Je vous le dis dans quelques instants.

     

    Mais avant, faisons un petit tour par Marseille.

    En 1720, à Marseille, une autre épidémie de peste éclata. Et la même chose se produisit : des voleurs utilisèrent la même méthode que leurs collègues toulousains, avec le même succès, mais avec le même épilogue : ils furent démasqués, jugés, condamnés. Eux aussi, pour sauver leur vie, livrèrent leur secret. Mais ils eurent plus de chance, ils furent graciés. 

    La recette qu'ils révélèrent fut placardée dans les rues de Marseille.

    Elle se révéla si efficace qu'elle fut inscrite au Codex de la pharmacopée française en 1748 sous le nom de " Acetum Antiseptum ".

    Cette inscription fut supprimé en 1884. Mais la recette était devenue très populaire sous ce nom de : 

     vinaigre des quatre voleurs.

     

    Je vous la livre moi-même maintenant. 

    Il s'agit donc d'un vinaigre

    dans lequel on fait macérer plusieurs plantes aromatiques que voici : 

    la Sauge

    la Menthe

    le Romarin

    l'Absinthe

    la Lavande

    la Cannelle (écorces)

    la Girofle (clous) 

    et du Camphre

    Ah j'oubliais !!!!! et de la Rue 

     

    Nos quatre voleurs toulousains s'en frictionnaient le corps, les mains, le visage et en buvaient aussi un peu. Les voleurs marseillais ajoutèrent à cette recette   

    de l'ail frais.

     

    Mais réfléchissons.

    Nos voleurs méridionaux ont-ils inventé ce vinaigre antiseptique capable de protéger contre la plus dangereuse des maladies infectieuses ? 

    Bien sûr que non.

    La vertu de ces plantes était déjà connue des Grecs, des Egyptiens, et sans doute bien des millénaires avant. Les gens du peuple en tout cas s'en transmettaient le savoir et c'est pourquoi j'ai mis le visage plein  d'intelligence malicieuse de cette bohémienne.

    La protection qu'assurent ces plantes parfumées ne se limite d'ailleurs pas à la peste, mais s'étend en réalité à toutes les maladies infectieuses, à tous les dangers de contagion, lors de toutes les épidémies, comme la grippe, le choléra...

    Leurs pouvoirs sont même connus par certains animaux qui, à l'occasion, savent les rechercher et les utiliser. Les mésanges déposeraient des feuilles de menthe dans leur nid, et les renouvelleraient  régulièrement. Je ne l'ai jamais vérifié personnellement, mais j'ai souvent observé mes deux brebis recherchant les brins de calament (le thé d'Aubrac, cousin du thym), ou les feuilles de laurier-cerise, malgré leur toxicité.

     

     

    - Le pouvoir des plantes aromatiques -

     

     

    Demain il est bien possible que les antibiotiques, à cause de leur utilisation excessive, auront perdu une grande part de leur activité. Alors la science médicale officielle en viendra peut-être à reconnaître que les plantes , par leur intelligence propre, nous ont précédés de quelques millions d'années.

     

    Pourquoi n'en parle-t-on jamais lors de ces si terribles épidémies de grippe annoncées à grand renfort de trompettes médiatiques ?

    Pourquoi ... ???

    Mais parce qu'il ne faut pas risquer de faire de la concurrence au sacro saint vaccin, source de tant de profits ! Alors on nous raconte des sornettes, du genre de ce petit mouchoir en papier qu'il faut jeter dans une poubelle.

    Et non seulement il ne faut pas risquer de concurrencer ce vaccin (si médiocre, et pas sans danger), mais il ne faut surtout pas risquer de le rendre complètement obsolète, tout juste bon à être lui jeté dans les poubelles de l'histoire.

    Mais voilà, les veaux d'or sont encore debout.

     

     

    Vous vous doutez bien  que j'ai grande envie  de développer tout ce que je pense de ces plantes admirables, et du camphre en particulier. 
    Mais c'est une entreprise énorme. Je m'y lancerai peut-être un jour. 

    Pas aujourd'hui... 

     

    Portez-vous bien. 

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    16
    Fan
    Samedi 15 Avril à 19:46

    ... bonsoir Kasimir, j'aimerais bien me frictionner avec ce vinaigre sur mes épaules d'arthrose. Un ami ma prescrit ce mélange en huiles essentielles. Le voici, de gaulthérie couchée 1.5 ml, d'eucalyptus citronnée, l'aurier noble ,menthe poivrée et l'huile végétale de millepertuis. Appliquez 4 gouttes et massez pendant 1 min. 5 x fois par jour. Que penses-tu?

    Hier pendant une promenade, en forêt, nous avons vu, un... pinson des bois, cherchent la nourriture par terre, mon deuxième pinson, après toi.

    Joyeuses Pâques à tous et à toi, et merci!

      • Dimanche 16 Avril à 09:46

        Réponse   à     FAN     --

        Bonjour FAN. Cette préparation me parait excellente. 

        L'essence de gaulthérie est très à la mode, je n'en ai aucune expérience perso, mais sa renommée parait justifiée. Par contre eucalyptus, laurier noble et menthe sont de grands classiques, et une application régulière peut laisser espérer que la pénétration locale de ces essences aura un effet stimulant et anti inflammatoire d'abord sur tes articulations , puis aussi un effet général. 

        Le vinaigre (des 4 ) ferait-il mieux ? Je ne crois pas, mais cela pourrait à l'occasion être vérifié.

        Bonnes Pâques, FAN.

        Pinson des plaines.

    15
    Simone
    Samedi 15 Avril à 19:43

    Tu sais déjà que je suis à moitié dingue, et tu ne seras donc pas étonné de savoir que je parle aux arbres et que souvent j' ai l' impression qu' ils me répondent, surtout 2 copains : un chêne et un pin parasol.

     

      • Dimanche 16 Avril à 09:32

        Réponse   à     Simone    --

        Ah je comprends.... c'est ce chêne qui t'a dit ta pensée du jour !

        Ah le coquin !

    14
    Simone
    Samedi 15 Avril à 16:11

    Que ferions-nous sans les plantes ? Elles savent nous guérir de bien des maux et en plus parfument notre cuisine.

    Tu prêches une convaincue en ce qui me concerne et je crois que tu le sais, cher confrère, nos orientations convergeant en bien des points. Tu me fais penser qu' en 1996, j' avais écrit une brochure " la saga des plantes - de la botanique à la phytothérapie ". A  Casa, une amie marocaine dirigeait une librairie en face du lycée français, elle avait une arrière-salle où je faisais des conférences, entre autres sur les plantes. Et quand j' étais revenue (ruinée ) du Maroc, cela m' avait permis de survivre quelques temps, vente de la brochure et conférences.

    Les plantes ont une vie privée très mouvementée dans un milieu où règne la loi de la jungle. J' en parlerai peut-être un jour......si tu ne le fais pas avant moi.

    Passe un bon W.E Mr K.

      • Samedi 15 Avril à 18:50

        Réponse   à     Simone    --

        Mais non , Simone, je ne vais pas te piquer ton idée ! 

        Cette loi de la jungle où vivent les plantes est implacable, portant elles se rendent aussi de nombreux services les unes aux autres. Sais-tu qu'il existe de doctes études sur la timidité des plantes ?  (de certains arbres).

        Bon week-end pascal pour toi aussi. 

    13
    lenez o vent
    Samedi 15 Avril à 13:04

    joli ton oiseau !!!

    quand la recherche médicale se partagera entre pharmacie et ressources naturelles

    nous serons gagnants, les griffes financières enserrent  les chercheurs  hélas

    Doux w e pascal à tous

    Bisous Pinson

      • Samedi 15 Avril à 15:03

        Réponse        à  lenez o vent    --

        il ne faut pas attendre que la recherche médicale officielle se mette à l'ouvrage pour promouvoir des solutions simples à nos problèmes, elle ne le fera jamais ! Et c'est bien compréhensible : les gens qui ont de l'argent à placer ne vont pas le confier à des gens qui risquent d'assécher le ruisseau où ils s'abreuvent.

        Alors qui le fera ? NOUS !

        Bonne fin de semaine , A.

         

    12
    Samedi 15 Avril à 09:52

    Un super dessin! Le vinaigre des 4 voleurs, j'en avais entendu parler par les livres d'Histoire ou autres parlant de la peste .Mais je ne connaissais pas la recette .Enfin, je n'en fabriquerai pas demain.happy

    Depuis que tu me l'avais conseillée, j'utilise l'huile camphrée .Et mon père a passé 50 ans de sa vie à utiliser du Vicks Vaporub pour contrer toutes ses douleurs rhumatismales. Je ne dis pas qu'il avait raison.

    bonnes fêtes pascales 

      • Samedi 15 Avril à 13:29

        Réponse        à  ALN 03    --

        Fabriquer ce vinaigre ? Mais c'est extrêmement simple !

        Ton père avait-il raison ?  Mais bien sûr que oui !

        L'usage des "simples" est très simple.

        Bonnes fêtes pour toi aussi.

         

    11
    Danielle
    Samedi 15 Avril à 09:49

    Bonjour pinson du Gâtinais, je viens de taper un commentaire à l'instant et quand j'ai cliqué sur "envoyer" l'ordi s'est éteint, tout a disparu, peut-être l'as-tu reçu, peut-être pas alors je vais tenter de le refaire mais voilà comme d'habitude je le tape directement et je n'en ai aucune trace, je vais tenter de me souvenir !!!

    Se protéger efficacement d'une épidémie de peste pour finir pendus haut et court, déjà les promesses n'étaient pas tenues car il est facile de conclure un marché dans ces conditions malhonnêtes, il y a plusieurs siècles déjà on employait les mêmes méthodes qu'à notre époque : on promet, les gens y croient et les paroles s'envolent... surtout n'y vois rien concernant la période électorale actuelle sarcastic ! Les voleurs méridionaux s'en sont mieux tirés et ils ont eu plus de chance que leurs "collègues" de Toulouse et en plus ils avaient toutes les plantes disponibles pour préparer leur vinaigre protecteur. Tu crois que la science médicale reconnaître l'utilité et les bienfaits des plantes utilisées de façon intensive . Et les laboratoires alors, tu veux les ruiner ? Oh pinson ! Que fera-t'on des millions de vaccins vendus chaque année et les profits colossaux qu'ils rapportent ? Ah, la petite mésange que tu nous offres nous donne espoir. Bonne journée dans ton jardin et bonnes fêtes de Pâques. Joyeuses Pâques à tous ceux qui passent sur ton blog. Danielle (j'ai peur de cliquer sur "envoyer" !!!)

    Oh pardon je n'arrive pas à diminuer cette image, je suis désolée et je ne comprends pas                                                              fleur

      • Samedi 15 Avril à 13:23

        Réponse        à   Danielle    --

        Bonjour mouette. Cette histoire nous montre bien que ce qui menace l'humanité des plus graves dangers ce ne sont pas les bactéries, ce sont les pensées humaines, les instincts dévoyés, les rapacités, la volonté de dominer les autres.

        Et oui, nous avons à notre porte tout ce qu'il faut pour vivre en bonne santé ... pour peu que la nature n'ait pas été engloutie sous un tsunami de béton.

        La science reconnaitra-t-elle le pouvoir phénoménal de certaines plantes ? Oui, elle le fait déjà, mais cela reste confidentiel , comme recouvert d'une sorte d'omerta. Cela me fait penser au chant d'une mésange justement : comment l'entendre si à côté d'elle rugit un réacteur d'avion ? 

          Joyeuses Pâques à tous  ... tu me fais penser à quelque chose,

        et ton magnifique gerbéra me donne une idée...

        Bon samedi.

    10
    héléne
    Samedi 15 Avril à 09:49

            Trés bon sujet ce matin ensoleillé........soleil qui masque lles horreurs de la peste

    Ta connaissance des plantes  est  si vaste....que je me demande si tu ne pourrais pas trouver le miraculeux mélange qui enleverait la haine au coeur des hommes.........Dur...dur..... car elle est enracinée depuis des mi llénaires! Mais...je sais que tu vas faire ton possible  et mitonner une réponse à maquestion...

          Souhaits amicaux  au jardinier  savant. Bisous...si je puis me  permettre.

      • Samedi 15 Avril à 13:00

        Réponse        à    hélène   --

        La plante est bien connue : c'est l'olivier, et la recette c'est une grand verre d'huile d'olive tous les matins à jeun !!!!

        Bonne dégustation, bonne et sainte fin de semaine.

    9
    gazou
    Samedi 15 Avril à 09:41

    Qu'il est mignon ce petit oiseau !

    On va finir par découvrir que,loin d'avoir fait des progrès, dans certains domaines du moins, la médecine a régressé.

    bon week-end !

      • Samedi 15 Avril à 12:54

        Réponse        à    gazou   --

        Oui, nous avons fait des progrès.

        Le problème c'est que dans notre orgueil nous avons conclu que les savoirs antérieurs étaient devenus sans valeur. Et en plus quand l'industrie et le commerce ont mis en place toute une organisation capable de générer d'immenses profits, la lutte semble inégale. Elle l'est pour l'instant. Jusqu'au jour où le gratte-ciel de nos prétentions sera si haut qu'il se fracassera dans un grand nuage de poussières toxiques.

        Ce jour là nous retrouverons la rue et la sauge !

        Bon week-end pour toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :