• - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    Dans quelques jours l'automne.

    Nous avons eu si chaud et si longtemps

    que nous avions l'impression qu'il ne viendrait jamais.

    Et en de brefs instants, ici ou là, on pourrait se croire  encore en plein été

    ou même au printemps.

    Mais ce sont des étincelles de Yang dans une marée montante de Yin.

    Ainsi regardez cette tendre fleur femelle d'un potimarron. 

    Serions nous encore au mois de mai ? 

    Quel optimisme !

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    Cette image est trompeuse.

    Elle surmonte un champ de ruines.

     

    Ces pauvres plantes tropicales

    que nous avons importées chez nous

    mais qui ne sont pas faites pour les cruels frimas

    vont passer d'un seul coup de la vie au trépas.

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    Fini le rêve.

    Il faut tout arracher.

    Et rentrer au sec ce qui pourra être conservé pour l'hiver.

     

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

     

    Je vais mettre de côté les plus belles courges " butternuts "

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

     

    Sur place resteront les lianes coupées en morceaux.

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

     

    Je vais les recouvrir de matières vertes et fraîches : herbes coupées,

    puis de matières brunes et sèches, feuilles mortes, débris de branches,

    ce qui va réaliser un apport d'azote et de carbone selon la loi de la nature,

    puis une nouvelle couche de terre, apportant elle les éléments minéraux.

    C'est cet empilement "en lasagne" qui va créer un sol excellent,

    meuble et riche, sans le moindre apport d'engrais chimique,

    où la vie du sol, nourrie et sauvegardée (pas de pesticides, pas de bêchage)

     va réellement exploser, préparant l'or de l'humus pour les cultures en 2018.

     

     

     

    La plupart des pieds de tomates ont disparu de la même façon.

    Il en reste encore quelques-uns

    à supprimer eux aussi.

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    Toutes mes pommes de terre ont été récoltées,

    les dernières  ont été les violettes : les " Vitelottes ",

    mais hélas a eu lieu une brutale attaque de mildiou, provoqué par des pluies trop fréquentes,

     qui m'a fait craindre pour la conservation d'une partie des tubercules.

    J'ai essayé de cuire à la vapeur ces tubercules les plus menacés

    et je vais tenter de garder ces PDT cuites (et coupées) au congélateur. 

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

     

    Ces PDT peuvent paraitre étranges. 

    Et pourtant ce sont des reines.

    Certes pas des reines gastronomiques selon notre goût actuel,

     que ce soit pour faire une onctueuse purée 

    ou des pommes rissolées  avec des petits oignons.

    Mais ce sont d'incomparables championnes pour leur richesse en anti-oxydants.

    Je sais, c'est un mot tellement à la mode qu'il en devient suspect.

    Mais c'est une réalité.

    Depuis très peu d'années on a fait des progrès considérables dans la compréhension

     des processus de vieillissement

     des maladies dégénératives

    de la cancérisation des cellules :

    tous ces processus, apparemment distincts, sont en fait intimement liés. 

    Le "stress oxydatif " est une des clés pour comprendre l'ensemble de tous ces phénomènes.

    Et on pourrait même dire ... pour toutes les maladies !

     

    Je ne vais pas développer.

    Mais le rôle protecteur des " anti-oxydants " est considérable.

    Or les légumes colorés sont parmi les plus riches en ces produits salvateurs. 

    Myrtilles, cassis, tomates, carottes, poivrons rouges...

     Mettez donc de la couleur dans vos assiettes !

    Des couleurs naturelles bien sûr.

    Alors ...

    pourquoi pas des Vitelottes ? 

     

     

    *

     

    Tous les légumes sont-ils rentrés ?

    La vie végétale a-t-elle disparu des jardins ? 

    Que non !

    Laitues, scaroles...   abondent.

    La doucette va bientôt arriver à maturité

    et prolonger sa production jusqu'au printemps. 

    Les choux pommés et de Bruxelles vont gonfler leurs gros ou petits ventres. 

     

     

    *

     

    Et puis des surprises aussi  se dévoilent.

    A l'automne dernier, Mari Jo m'avait envoyé des semences de chardon Marie.

    Encore merci à toi Mari Jo !

    Je les avais semées aussitôt dans la véranda, pensant bien faire. 

    Quelques-unes avaient levé, mais c'est de justesse que deux pieds  avaient pu être replantés dans le terrain. Croissance limitée, apparition de deux fleurs chétives, puis mort des deux pieds. J'ai pensé que cet échec était la preuve que cette plante du midi ne pourrait certainement pas s'acclimater dans mon terrain trop nordique. 

     

    Or voici ce que je viens de découvrir dans l'ile jardin

    où mes deux petits chardons-Marie avaient accompli leur bref parcours de vie. 

     

    Un petit pied  bien reconnaissable aux limbes marbrés de ses feuilles. 

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    On croirait un étrange papillon  qui vient de se poser là... 

    J'étais ravi en le voyant, absolument ravi, car je ne m'attendais pas à cette résurrection !

    Cela signifie que ces 2 chétives fleurs avaient accompli parfaitement leur rôle :

    former des graines pour la poursuite de leur vie : admirable réussite ! 

    Tout autour de ce magnifique bébé chardon-Marie

    j'en ai aperçu une douzaine d'autres. 

    Regardez sur cette photo d'ailleurs.

    En dessous du beau papillon !

    Un tout petit plant.

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    On devine déjà la marbrure du limbe des deux premières feuilles.

    Que signifie cette levée de plusieurs plants ?

    Que des semences sont tombées sur le sol et que malgré le paillage épais

    elles ont trouvé le chemin pour un enracinement. 

    Bravo la vie !!!!!!!!!!

     

    Voici un autre plant, petit mais déjà bien développé.

     

    On voit bien la différence entre les feuilles "cotylédonaires"

    ( issues des deux cotylédons qui étaient dans la semence )

    et les deux premières vraies feuilles.

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    Ah que j'aime ces petites plantes

    qui en fait sont de grands personnages !

    Elles en ont beaucoup à nous apprendre : nous ne sommes qu'au début !

    Seulement au début de notre partenariat avec elles.

     

    Elles possèdent la puissance, l'intelligence, 

    la clé de tous les secrets.

    Ah nous de comprendre leur langage.

     

     

    - Nouvelles de mon jardin à la veille de l'automne -

     

     

    Bonne semaine pour vous tous.

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    25
    Dimanche 8 Octobre à 09:37

    re moi. Je ne s'ai plu comment je suie arrivée dans votre jardin, mais adoré . J'adore votre fond de blog. J'aime la nature. merci

      • Dimanche 8 Octobre à 10:44

        - Réponse   à   - mon joli jardin -

        Et moi je suis heureux de vous accueillir dans le mien !

        Nos jardins, pour nous qui avons la grande chance d'en avoir un, est un retour à la terre mère (si nous l'avions quittée  durant notre vie active) et nous permet un ressourcement, une pacification...

    24
    héléne
    Jeudi 28 Septembre à 10:43

    Oui, nous sommes bien à l'antante de la symphonie pastorale. Comme Verlaine le dit  avec sentimentalité..."A toutes autres saisons je préfère l'automne" Combien je partage cette pensée, j'"adore ce temps un peu m&l&ncolique paré de couleurs sublimes et d'un parfum particulier qui vous prend tout entier. Bonne journée parmi l'or de la saison.

      • Jeudi 28 Septembre à 14:37

        - Réponse   à   - hélène  -

        Ces paroles de Verlaine nous font percevoir les dispositions de son âme à l'époque où il les a prononcées. Ce ne sont pas celles qui traduisent la fougue de la jeunesse, et de la croyance en une vie qui ne cesserait de bondir de succès en succès !

        Les illusions sont passées. Les réalisations sont... limitées et contrastées. Les feuilles elles-mêmes, si belles qu'elles soient, vont tomber et redevenir humus.

        C'est l'heure de la sagesse, et la sagesse voit la beauté de la vie, même quand elle s'efface.

        Bonne fin de semaine hélène.

    23
    Danielle
    Jeudi 28 Septembre à 09:17

    Bonjour pinson, que ton nouveau fond de blog est joli, ces couleurs automnales sont un vrai bonheur pour le regard. Tu nous offres toutes les palettes de la saison : du miel au roux, du jaune au vert encore un peu persistant en passant par l'orangé, c'est magnifique ! Quelle douceur dans ces teintes diverses et harmonieuses, apaisantes... bravo pinson, passe une bonne journée. Danielle

      • Jeudi 28 Septembre à 10:35

        - Réponse   à   - Danielle  -

        Bonjour mouette.  Hé oui, il fallait bien que je me mette à l'unisson de la saison ! Les saisons nous bercent d'une ambiance à une autre, comme les morceaux d'une grande symphonie temporelle. Nous en sommes je crois bien à l'Andante .... Temps du bilan, de la réflexion, de la retenue, de la méditation. Si la vie politique est si bouleversée, stressante, violente même c'est peut-être parce qu'elle ignore sottement, et bien orgueilleusement, les rythmes de la nature. Le monde paysan de nos anciens connaissait ces rythmes, et ils étaient de ce fait bien plus aptes à percevoir ce qu'est la paix et l'amour, la joie et la tendresse, le travail et le repos, et ce qu'est la beauté. 

        Bons derniers jours de la semaine, Danielle.

    22
    Mardi 26 Septembre à 21:03

    Je n'avais pas vu cet article .Toujours beau chez toi .Les pommes de terre" à l'encre" sont très bonnes.J'aime tous ces plants qui apparaissent sur tes photos.Bonne soirée

      • Mercredi 27 Septembre à 19:10

        - Réponse   à   - ALN 03  -

        Et à l'encre violette !

        ça rappelle l'ancien temps, où l'encre violette était presque synonyme d'école.

        Bonne soirée Nicole.

    21
    Mercredi 20 Septembre à 14:13

    Il est beau le bébé chardon-marie et ton jardin est plein de merveilles !

      • Mercredi 20 Septembre à 15:26

        - Réponse   à   - Gazou  -

        J'espère qu'il va maintenant supporter l'hiver qui s'approche, et ça ce n'est pas encore gagné !

         

    20
    FAN
    Mercredi 20 Septembre à 10:24

    ... Bonjour Kasimir, je regarde tous les jours ton jardin, depuis la parution de ton nouveau article. Je suis émerveillé par le soin que tu donnes as tes légumes, (la paille ou les herbes sèches en dessous) comme une maman, dans ce cas, papa, qui prends soin de son bébé. J'ai cueilli des tomates chez ma belle soeur... smile elle as encadré les siennes par une protections en tôle pour éloigné les limaces, c'est n'est pas beau, ni pratique et les fruits tombent sur le sol...

    J'ai déjà mangé les "Violettes" mais préfère toujours les Bintjes. Ma mère avait reçus une sorte hollandaise, à l'extérieur violet mais jaune à l'intérieure et... très farineux.

      • Mercredi 20 Septembre à 15:23

        - Réponse   à   - FAN -

        Bonjour FAN. 

        Le "paillage" (qui peut être fait avec des herbes sèches, ou de l'herbe fraîche coupée à la tondeuse, ou des feuilles mortes, ou des branches broyées menu) a pour but essentiel de protéger le sol de la dessiccation par le soleil, ou du gel l'hiver, et ainsi de favoriser une vie animale intense et permanente tout au long de l'année, et c'est cette vie de la micro faune qui va assurer le niveau élevé de fertilité du sol, et ainsi rendre inutile tout recours à des engrais. Les plantes étant plus vigoureuses et plus saines, le recours à des "traitements" chimiques est lui-même inutile. Et pas besoin non plus de bêcher ou de biner : la vie animale  le fait dix fois mieux que nous !

        Bonne journée FAN. 

    19
    Danielle
    Mercredi 20 Septembre à 10:18

    Bonjour pinson, je regarde tes tomates qui ont été ramassées je suppose sarcastic, je vais faire la même chose chez C mais à consommer sur place accompagnées d'une grillade de sardines, repas simple et délicieux,  typiquement sétois aux beaux jours ! Ca fera du bien après la journée d'hier !!!!  Et puis il fait si beau aujourd'hui, alors profitons-en. Si tu voyais le nombre impressionnant d' oiseaux devant mes fenêtres, on dirait qu'ils font des provisions pour les jours moins favorables qui arrivent bientôt. Et pourtant les cormorans sont arrivés, signe que l'automne est là. Bref on sa sait plus trop où l'on en est, comme ta jolie fleur de potimarron !  Et les arbres sont toujours aussi verts, ce matin j'ai compté une dizaine d'oiseaux dans chacun d'eux ! Je te souhaite une très belle journée, je sais que tu as de quoi t'occuper smile, bon courage. Danielle

      • Mercredi 20 Septembre à 15:10

        - Réponse   à   - Danielle  -

        Bonjour Danielle. Ramasser les dernières tomates est un vrai plaisir. On a une impression d'abondance et la possibilité de se rassasier pour une dernière fois dans l'année de ces fruits si savoureux, gonflés de soleil et de fraîcheur en même temps. Vous allez donc avoir ce grand plaisir avec C  aujourd'hui même. C'est bien.

        Belle journée ici aussi. Tout était trempé ce matin, mas ce beau soleil  va sécher toute le verdure et le travail en sera facilité. 

        Bonne journée dans la grande nature !

    18
    Mardi 19 Septembre à 18:19

    Bonjour pinson,

    Le bel automne est déjà installé chez nous et hier soir très froid.  Pour moi, c'est bien ce temps.; je vis et respire enfin. On sent que tout commence à s'endormir tout doucement. J'aime.

    Bien jolie fleur de Potimarron et magnifique photographie. 

    Fini le rêve oui mais c'est pour mieux apprécier l'année prochaine. Tu as eu une belle récolte et il va en être de même avec les Tomates. J'allais te demander comment tu congelais tes pommes de terre mais je vois que c'est la première fois. J'ai tenté le coup une fois et je m'en suis servie pour la soupe pour ne pas jeter mais ce n'était pas bon du tout ; molles et plein d'eau. Peut-être qu'en rondelle ça marche mieux. 

    Tu as plus de chance que moi pour les Chardons Marie. Celui que les gosses m'ont cassé n'a pas repoussé et mes p'tites graines plantées, je n'ai rien. Mais patience certainement que j'aurai comme toi, un jour au printemps la surprise. Et pourtant comme il était beau. Maintenant, je ne veux plus d'enfants puisqu'ils cassent à chaque fois et que les parents ne disent rien et qu'ils ne faut rien leur dire car pour les parents c'est moi qui suis trop maniaque... bref. 

    Le plaisir de se promener dans ton jardin est toujours un bonheur et un plaisir. L'un ne va pas sans l'autre.

    Bon après avoir pris l'air dans ton jardin, je vais aller me rentrer quelques brouettées de bois et demain, je vais cueillir mes p'tites tomates et soit les faire mûrir ou me faire de la confiture de tomates vertes que j'adore, arracher les pieds et continuer du bois. Beaucoup à faire comme toi pas de quoi s'ennuyer.

    Bonne fin de journée et bise à toi pinson.

      • Mercredi 20 Septembre à 15:01

        - Réponse   à   - Mari jo 21  -

        Bonjour Mari jo. Oh tu sais je ne crois pas que ce soit une bonne idée de congeler ces pdt, mais comme j'avais blessé ces tubercules en retirant les parties touchées par le mildiou, j'ai pensé que je ne pouvais pas les conserver donc j'ai tenté cette solution. On verra bien, et je te dirai.

        Pour le chardon Marie, je vais en laisser quelques pieds dehors, et en rentrer quelques autres pour les mettre à l'abri du gel, car je me demande si ces petites plantes pourront résister en passant l'hiver dehors. Là aussi, on va voir.

        Le jardinage est une prise de risques, mais ce n'est pas nous qui décidons de ce qui va réussir ou non. 

        Bonne journée.

    17
    héléne
    Lundi 18 Septembre à 09:49

    Unez note pleine de poésie, un peu mélancolique, avec une pointe d'humour et d'amour pour ton jardin. Je me suis promenéze avec délices devant toutes couleurs douces qui annoncent l'automne, la saison que je préfère, toute en douceur. Bone journée...

      • Lundi 18 Septembre à 11:00

        - Réponse   à   - Hélène  -

        De l'amour pour mon jardin ?

        Oui on peut dire cela. S'il n'était là que pour me procurer un complément alimentaire, que ce serait triste ! Les plantes sont des êtres vivants. Ont-elles une affectivité ? Je l'ignore, mais il me plait de le penser. 

        L'automne est une phase de leur vie, et de la  nôtre aussi, et donc nous allons y pénétrer ensemble... en douceur !

        Bonne journée et bonne semaine .

    16
    Danielle
    Lundi 18 Septembre à 08:43

    Bonjour pinson, enfin le ciel est gris et peut-être que nous pouvons espérer un peu de pluie, je sais que mes mots peuvent paraître étranges mais nous avons si chaud depuis des mois, tant de sécheresse que quelques heures de pluie seraient vraiment bienvenues. Enfin l'automne s'annonce, nous l'avons tellement attendu et on dirait qu'il arrive. Si la fleur de potimarron semble s'être égarée dans ton jardin, en effet tes cucurbitacées semblent à bout de souffle. En voyant les vitelottes coupées en tranches, j'ai pensé que c'était des betteraves (qui doivent posséder aussi un pouvoir antioxydant  avec cette couleur particulière, oui mais voilà : tu sais que je ne les aime pas... même leur odeur me gêne. Les cotylédons, ce sont les premières feuilles issues de la graine si je comprends bien, des feuilles qui sont complètement différentes des plantes (par exemple les feuilles du chardon-marie)... tu dois penser que je suis bien ignorante en botanique !!! Tu as raison : tout bouge et évolue dans un jardin et tu sais y faire mille découvertes, c'est ça qui est extraordinaire ! Douce journée pinson. Danielle

      • Lundi 18 Septembre à 10:51

        - Réponse   à   - Danielle  -

        Bonjour mouette. Ah oui, les pieds de cucurbitacées ont vraiment épuisé tout leur potentiel vital : ce sont des plantes tropicales qui ne parviennent à se développer chez nous que durant les chauds mois d'été : dès que le froid revient, elles sont condamnées. Elles ont une autre caractéristique : elles supportent mal le soleil violent et direct qui brutalise leurs grandes feuilles et les transforment en de lamentables chiffons ! Je suppose que dans leur pays d'origine elles doivent apprécier les expositions mi-ombragées, l'ombre légère leur étant assurée par les arbres dans lesquelles elles montent. Aussi l'an prochain je vais tâcher de leur trouver un emplacement moins exposé aux rayons de notre étoile (qui est une grosse bombe H, ne l'oublions pas !).

        Mais oui, les betteraves rouges sont une très riche source d'anti oxydants : je te les recommande chaudement !!!!

        Les cotylédons sont les réserves alimentaires contenues dans la semence pour assurer la nourriture du petit embryon dans ses tous premiers développements, ce ne sont donc pas des feuilles, mais une fois exposés à la lumière, ils se chargent de chlorophylle et grandisse beaucoup, jouant très provisoirement le rôle d'une feuille (ou de deux pour les plantes "dicotylédonnes").

        Voilà, tu sais tout !

        Bonne semaine.

    15
    Dimanche 17 Septembre à 09:40

    merci pour toutes ces nouvelles maraîchères.

    je n'ai pas encore sauté le pas des pommes de terre violettes ni des haricots mange-tout violets

    belle fin de récolte

    dominique

      • Dimanche 17 Septembre à 14:37

        - Réponse   à   - LMPT 73 -

        Bonjour Dominique. Il n'est pas si facile d'adopter les pdt violettes car c'est souvent  nos goûts et nos habitudes qui prévalent. Heureusement ce n'est pas indispensable ! Le choix est si vaste parmi les légumes bénéfiques que nous ne pourrons pas les adopter tous !

        Je n'ai fait cette année que des haricots d'Espagne, mais l'an prochain j'ai l'intention de mettre des haricots violets grimpants. Je les adore !

        Bon dimanche.

         

    14
    Danielle
    Dimanche 17 Septembre à 09:35

    Bonjour pinson, encore de bien jolies images avant la disparition de presque toutes ces plantes. Cette superbe fleur de potimarron est assez inattendue, elle est un peu déboussolée (comme nous) Ta cueillette de courges est belle, elles sont différentes dans les formes, les coloris... celle au premier plan ressemble à un melon et les butternuts sont superbes, en plus leur feuillage va te servir pour enrichir le sol tout comme celui des tomates, je vois que tu en as encore pas mal à récolter... je suppose que ça sera pour demain sarcastic ! Quand je lis que les vitelottes ont été abîmées par les pluies trop fréquentes j'ai l'impression de rêver, si j'avais eu de la place tu aurais pu les planter chez moi, elles n'auraient pas craint les dégâts de la pluie smile car nous n'avons toujours pas bénéficié de cette eau bienfaisante, tout est sec... c'est une catastrophe et les arrosages très réguliers n'ont eu que peu de résultat... si ce n'est celui de faire augmenter considérablement la facture d'eau !!!! La chair de ces pommes de terre d'une couleur surprenante entre violet de bleu marine semble pleine de qualités, il me faudrait peut-être en faire une consommation régulière (!), remarque que je déguste carottes, tomates, poivrons rouges fréquemment !!! Et maintenant les salades abondent, les choux, les poireaux vont grandir aussi, des légumes différents mais que c'est beau ces plantations ! Au passage j'admire les chardons-marie de Mari jo... et j'imagine ta joie, et je suis ravie aussi des belles de nuit qui sont encore plus jolies que les miennes, la plupart des plantes du Midi s'adaptent chez toi et c'est un bonheur ! Mais que je suis bavarde, je reviendrai... Passe une excellente journée sous un ciel mitigé je pense, ici il est bleu, si bleu ! Danielle

      • Dimanche 17 Septembre à 14:29

        - Réponse   à   - Danielle  -

        Bonjour mouette. Trop de pluie ici, pas assez ailleurs : c'est une curieuse loterie. En fait la pluie n'a pas été excessive ici, et la presque totalité du jardin en a bien profité, mais c'est cette longue période d'humidité globale qui a été fatale à certaines plantes comme les tomates, qui sont très sensibles au développement de certains champignons qui eux adorent l'humidité !

        Ah oui j'avais oublié de citer les poireaux ! J'en ai presque 200 qui sont en train de grossir : ils sont une précieuse ressource pour l'hiver.

        Les belles de nuit, qui elles viennent de chez toi, j'en reparlerai bientôt, car la situation locale a encore évolué. Tout bouge sans cesse dans un jardin !

        Bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :