• - Petites nouvelles du jardin Sud -

     

     

     

    Venez-vous avec moi dans le jardin Sud ?

     

    Ah... les sangliers sont venus, et ils ont labouré la "pelouse " (!) 

    Que veulent-ils donc trouver ?

    Je me le demande ? 

    Des truffes ? 

    Evidemment tous les creux qu'ils font se remplissent d'eau.

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

       

    L'eau , qui suinte du terrain, continue à couler dans le petit "ruisseau",

    mais en bien moindre quantité que pendant la pluie.

    J'aime bien le gazouillis qu'elle fait quand elle arrive dans le fossé qui entoure l'île-jardin . 

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

     

     

    ça y est, vers le sud, j'ai nettoyé une bonne dizaine de mètres de jungle roncière !

     

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

     

    L'arbre qui fleurit blanc est un prunier : produisant des quetsches à l'origine

    mais des rejets du porte-greffe se sont développés et eux produisent des petites prunes rondes et jaunes, 

    assez bonnes ma foi, alors j'hésite : supprimer les rejets ou les conserver ?

     

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

     

     

    Je commence à construire une petite digue pour limiter un assez grand bassin de rétention d'eau.

    En gros, j'ai tout l'été pour terminer son édification.

     

    Evidemment j'ai beaucoup brûlé de ronces,

    et divers arbres de toutes espèces qui commençaient à constituer un taillis presque impénétrable

    ce qui me procure à nouveau pas mal de cendres.

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

     

     

     

    Déjà de l'eau s'amasse  le long de la digue en construction.

    Et vous apercevez à droite ce qui me reste à faire :

    j'ai du travail pour tout l'été !

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

     

     

    Et voilà :

    je commence à mettre des plantes sur une première île. 

    En haut, un romarin, déjà fleuri , car je l'ai élevé dans ma véranda.

    Il est issu d'une bouture que j'ai faite au printemps dernier.

     

    Qu'elles sont belles, les fleurs du romarin !

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

     

     

    J'ai ajouté d'autres petites plantes, dont un orpin.

    Et puis j'ai risqué : un géranium parfumé... !

     

     

      - Suis descendu dans mon jardin  ...  pour y planter un romarin -

     

     mais il faut que je bêche encore pas mal pour que cette île en devienne vraiment une.

    (Comme le Mont St Michel  !)

     

      Voilà.

    à la prochaine fois.

     

    Bises de pinson.

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    24
    Mardi 21 Avril 2015 à 20:11

    -  Réponse au commentaire  N°  23   de  Mari JO  -

     

    mes deux petits jardins sont clos et, en principe, les sangliers ne peuvent pas y rentrer

    Sinon... ce serait une catastrophe.

    Quant aux rejets, il faut bien en détruire, sinon le terrain deviendrait réellement impénétrable : impossible d'y planter quoique ce soit, impossible de s'y promener.

    Un jardin, c'est obligatoirement un terrain modifié par l'humain. 

    Bonne soirée, Mari jo.

    Bises de pinson .

     

    23
    Mari jo
    Mardi 21 Avril 2015 à 15:23

     

    Bonjour gai pinson siphonné, 

     

    Les sangliers dans ton jardin ; voilà qui est bien. Ils t’aident pour le labourage. Des truffes, et pourquoi pas.   Moi, j’aimerai bien que les moutons reviennent chez nous car l’herbe commence à être bien haute et la tondeuse fait des caprices. 

     

    Je n’aime pas jeter les rejets. Ils sont tellement beaux et mignons et de plus vivants.  Chaque année, je récupère des rejets de chênes, noisetiers. Encore pas mal d’occupations dans ton jardin. Il va me falloir aller me renseigner sur l’orpin car je ne connais pas du tout.  

     

    Ton île comme le Mont St Michel ! Ce serait bien dommage qu’elle ressemble à une autre. Tu as tellement de personnalité. J’aime beaucoup ces petits plans d’eau. C’est superbe. 

     

    Je te souhaite une bonne journée et bise à toi gai pinson siphonné.  

     

    22
    Mardi 21 Avril 2015 à 14:53

    -  Réponse au commentaire    N°   21    de    eMmA  -  

    ta crémière est une esthète 

    mais moi je me suis fait avoir : ce ne sont pas des roses trémières, mais des mauves palissées !

    21
    Lundi 20 Avril 2015 à 20:37
    eMmA MessanA

    Ah les roses trémières, elles font les délices de la crémière !

    20
    Lundi 20 Avril 2015 à 10:36

    -  Réponse au commentaire    N°   17    de    Flipperine   -  

    Oui, j'espère bien vous montrer un jour un "jardin" plus fleuri !!!

    Bonne journée.

     

    19
    Lundi 20 Avril 2015 à 10:33

    -  Réponse au commentaire    N°   16    de    Danielle   -  

    Oh  oui ! j'ai fait une grosse erreur : ce ne sont pas des roses trémières, si droites, altières,

    qui se balancent noblement dans la brise, mais de grandes mauves , leur cousines branchues.

    Ce qui m'a trompé c'était leur port érigé, dû au fait qu'elles étaient probablement palissées, et attachées le long d'une grande palissade.

    Je n'avais jamais vu de mauves traitées de la sorte : l'effet est saisissant, et splendide.

    Leur croissance est probablement favorisée par le climat si particulier de ta région, chaleur, luminosité,

    et humidité (???) de l'air (embruns ???).

    En fait c'est toute la végétation méditerranéenne qui me surprend, soit par la présence d'espèces particulières que je ne connais pas, 

    soit par l'importance en volume qu'elles peuvent atteindre, par exemple pour de géranium parfumé.

    Ah si il pouvait pleuvoir un peu plus souvent... on pourrait se croire à la Réunion !

    Merci pour cette indispensable mise au point.

    Gros bisous de pinson.

     

    18
    Lundi 20 Avril 2015 à 10:15

    -  Réponse au commentaire    N°   14    de    Hélène   -

    Ce n'est pas du courage, c'est un besoin, comme de respirer ... c'est pas des blagues !

    Nous avons besoin d'un lit pour dormir, et une chaise, c'est souvent vraiment pratique, et reposant.

    Mais notre corps est fait pour bouger.

    Bougeons ! Marchons ! Où que nous soyons.

    Bonne semaine

     

    17
    Lundi 20 Avril 2015 à 00:02

    quel travail que tu fais mais ensuite cela sera bien joli

    16
    Danielle
    Lundi 20 Avril 2015 à 00:00

    Très vite car il est tard mais tu as fait une petite erreur, ce ne sont pas des roses trémières que nous avons prises en photo mais de superbes fleurs de mauve qui, dans quelques jours vont se multiplier et éclater de beauté, on a remarqué qu'elles étaient couvertes de boutons prêts à fleurir. Tu as vu qu'en bord d'étang elles forment déjà des massifs très importants, très hauts. Les roses trémières ont de longues hampes florales, les fleurs se développent directement sur la tige unique et droite, fière et rigide, elles ne font pas de ramifications. Là nous sommes à la Pointe-Courte sur la digue Georges Brassens et les petites maisons que tu vois au loin sont celles de Bouzigues, de l'autre côté de l'étang, soit 5 km environ à vol d'oiseau. Cette digue est aussi appelée : la digue aux chats, tu sais pourquoi (lol) !!! Quant au géranium odorant il a une odeur de citron, menthe et surtout l'odeur de la rose qui prédomine, si on le sent de loin chez moi, ta bouture n'est pas encore comme ça mais tu verras, ça pousse vite, il y a trois semaines à peine j'ai coupé près d'un quart du massif et pourtant il est couvert de plusieurs centaines de fleurs qui vont fleurir jusqu'en Septembre. Vite, je file au lit en te faisant de gros bisous. Danielle 

    15
    Dimanche 19 Avril 2015 à 19:14

    -  Réponse au commentaire    N°   8    de    Gazou   -

     Oh je suis content que tu dises cela, car quand je vous le présente, je réalise parfois qu'il n'y a que 3 fois rien,  surtout des promesses pour le futur : il est pour l'instant plutôt dans le genre " brut de décoffrage".

    Un trésor ? ça oui, j'en suis persuadé : comme dans la fable de La Fontaine : un trésor est caché dedans.

    Alors je le cherche, je le cherche !!!!!

    14
    hélènz
    Dimanche 19 Avril 2015 à 19:12

    Bravo de t'être remis au travail! Ton secret, bien gardé te réussit puisque aprés tous tes kms, tu as le courage de manier bêche et pelle!


    Ton bonheur est dans le jardin....cours-y vite, que les fleurs éclosent , les sangliers  à la campagne lointaine, et avec Bérénice vous pourrez aussi vous promener, pendant les pauses.......


     


    Bises


    L.N.

    13
    Dimanche 19 Avril 2015 à 19:08

    -  Réponse au commentaire    N°   7    de    FAN   -  

    Oui, cet été viendront les libellules, as du vol stationnaire, 

    et les colverts viendront aussi, car ils explorent avec soin tous les points d'eau.

    De même les poules d'eau. Les visiteurs ailés sont nombreux, mais souvent craintifs, et donc pas faciles à observer.

    Dans Suzanne, c'était les roses trémières de ma belle-mère : elle en avait,  et dans la minuscule cour de sa maison,  et aussi dans son jardin, à quelques distances de sa maison. ça me fait drôle d'évoquer ce temps, car curieusement il n'y a plus personne de la famille de ma femme dans son village : d'une façon ou d'une autre, tous sont partis. Et il me semble que ça a comme changé la géographie même de ce coin d'Auvergne, ce qui éveille en moi une sorte de trouble, une angoisse sourde. Comme la vie est curieuse....et comme sont curieuses les fleurs qui réussissent cette prouesse de rappeler le passé mais dans une sorte de joie inaltérée. Auraient-elles le secret du temps qui passe ? Vivraient-elles dans l'éternité de la beauté ? Et dans l'unité de l'espace ? 

    Mon dimanche a été beau, j'espère que le tien aussi.

    Bises de pinson.

     

    12
    Dimanche 19 Avril 2015 à 18:50

    -  Réponse au commentaire    N°   6    de    Danielle   -  

    Bonjour, Danielle, la Sétoise.

    Tu ne pouvais pas ne pas reconnaître les roses trémières de la Pointe Courte !                                                                                                                 Il me semble qu'en haut et à gauche on voit même des petites maisons au bord de l'eau.

    La photo du prunier n'est déjà plus d'actualité : je reviens du jardin, et il est déjà complètement défleuri, mais avec des feuilles vert tendre beaucoup plus développées : difficile de coller à l'actualité.

    Quant au géranium (parfumé) (c'est une bouture du tien) il est toujours vigoureux, mais il n'aura jamais le même développement ici.              Par contre le parfum... aussi enivrant !  A l'automne je ferai des boutures, pour me prémunir de sa disparition possible pour cause de gel.

    Bisous du Gâtinais, bien ensoleillé ce jour.

    11
    Dimanche 19 Avril 2015 à 18:32

    -  Réponse au commentaire    N°   5    de    Hélène   -  

    Quoi ? Il ne faudrait pas que je bêche ????

    Mais c'est comme si on avait dit à Yehudi Menuhin de ne pas jouer du violon !!!!!

    je reviens du jardin où j'ai joué de la bêche mais aussi de la pelle.

    C'est une de mes façons de contempler, et de vibrer à l'unisson avec la terre.

    Et finalement la meilleure façon de se reposer, c'est de travailler. Mais chut : c'est un secret.

    Bises de pinson.

    10
    Dimanche 19 Avril 2015 à 18:20

    -  Réponse au commentaire    N°   4    de    Rafael   -  

    Bonjour la Bourbonnaise 

    Bin... non : j'avais des morceaux de pelouse à peu près planes, et un sentier régulier : ils retournent tout n'importe où.

    Quelle île?

    Pour l'instant celle du romarin est la seule de l'archipel à être fleurie.

    Mais attends au mois d'août : on va se croire en Hollande ! byz de pinson.

    9
    Dimanche 19 Avril 2015 à 18:13

    -  Réponse au commentaire    N°   3    de    Rafael   -  

    bonne idée les poissons

    poissons volants de préférence, pour aller avec eux se promener

    et ... prendre des photos aériennes pour Rafael !

    bonne semaine

    8
    Dimanche 19 Avril 2015 à 13:49

    Que de merveilles dans ton jardin? Tu sais admirablement bien nous le présenter...N'y aurait-il pas dans un coin une île au trésor?

    bon courage pour la suite mais aujourd'hui il pleut, il vaut mieux rester à l'abri

    7
    Fan
    Dimanche 19 Avril 2015 à 13:20

    ... quel bonheur, ton jardin d'Eden, où les sangliers  pataugent, les oiseaux chantent et insectes vivent, tu va sûrement avoir des libellules et quelques canards sauvages qui vont venir. Tes roses trémières (il me semble que ta mère les aimer, dans poèmes de Suzanne) ici en ville, les jardiniers les ont planter à côté des arbres sur les trottoirs, ce qui me rappel la campagne, enfin les jardins des paysannes...

    bon dimanche, glücklicher Buchfink! 

    6
    Danielle
    Dimanche 19 Avril 2015 à 12:05

    Bonjour pinson, que ton fond d'écran est joli, ces fleurs de mauve se découpant sur fond d'étang, c'est très décoratif ! Des sangliers chez toi, dans ton jardin, voilà une chose qui ne risque pas de m'arriver quoi... que... ils fréquentent parait-il le bord de l'étang à Mèze où ils ont été observés plusieurs fois ces derniers mois. J'aime bien ta deuxième photo : les reflets du soleil dans l'eau dont il me semble entendre le léger gazouillis happy. Il est beau le prunier fleuri, j'aime beaucoup les arbres comme les amandiers ou les pruniers qui se couvrent de fleurs blanches au printemps, c'est beau, ça sent bon, c'est spectaculaire cette profusion de fleurs ! Ton romarin en fleurs est magnifique, j'ai le même... en plus grand... tout comme le géranium parfumé mais chez moi il est immense et très fleuri et il dégage une odeur délicieuse yes et en plus ça devrait éloigner les moustiques mais ça ne semble pas très efficace !!! Tes îles prennent forme, il suffit que l'eau ne s'évapore pas trop. Gros bisous Méditerranéens pinson, bonne journée. Danielle

    5
    hélènz
    Dimanche 19 Avril 2015 à 11:12

    Tout va changer lorsque les plantes et les fleurs garniront les iles de terre. San atteindre la beauté du Mont St Michel, tout sera plus gai, mais surtout, repose-toi d'abord, pas de bêchage, tu t'assieds et contemple mle travail accompli. Tu as ll'été devant toi......


    Je t'embrasse


    L.N.

    4
    Dimanche 19 Avril 2015 à 10:03

    Bonjour Kas

    J'aime beaucoup ton nouveau fond de blog .Il met plus en relief tes écrits et tes photos .

    Les sangliers se promènent partout , même en ville .Tu as du bol : ils labourent ton jardin happy 

    Quelle île choisis-tu pour jouer les Robinson ? L'île du romarin me plaît bien .

    Bon dimanche Robinson -dompteur de sangliers !

    Bizatoi

    Nicole

    3
    Dimanche 19 Avril 2015 à 09:56

    Bonjour,

    Et quand tout sera terminé (bon, ça ne le sera jamais - je connais ça) tu pourras ajouter des poissons.

    Puis, tu nous posteras une vue aérienne superbe...

    Allez, bravo et bon courage pour la suite.

    2
    Dimanche 19 Avril 2015 à 09:09

    -  Réponse au commentaire  N°  1  de  Simone -

    Bonjour Simone. C'est seulement en te lisant que je réalise que mon article n'est pas précis.

    Pour descendre au "jardin sud" il faut traverser un tout petit bois de chênes et résineux et c'est dans cette zone que viennent se balader les cochons sauvages.  Pas de danger pour Bérénice : ils sont copains comme cochons. Ils ne sont dangereux que si on les attaque. Et c'est vrai que j'aurais bien envie d'en mettre un dans mon congélateur ! Par contre, j'ai clôt de grillages mes 2 petits "jardins", sinon ils seraient eux aussi saccagés. Pour l'instant ils n'ont pas encore forcé mes grillages. Ils le pourraient s'ils voulaient : tu vois, ils sont encore assez sympas.

    Bise de pinson.

    1
    Dimanche 19 Avril 2015 à 08:35

    Tu es impressionnant Mr K. Les sangliers sont sympas de venir labourer gratis chez toi, et puis tu vas avoir une piscine pour l' été. Faire du terrassement est un bon exercice, tu vas voir la forme que tu auras. Tes îles promettent d' être belles avec ces fleurs. En fait tu te prépares un dépaysement de vacances.

    Tu as bien fait d' enlever le mimosa, de toute façon il est fané.

    Allez, bon dimanche dans ton jardin. Dis les sangliers ne sont' ils pas un risque pour ta brebis ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :