• - Pommes de terre nouvelles et ... éternelles questions -

      

     

    Croquantes à souhait, les pommes de terre nouvelles !

    Non pas récoltées à l'air libre, c'est trop tôt,

    mais dans la serre.

     

    Tout l'hiver j'ai mangé des pommes de terre récoltées l'an dernier

    et comme elles avaient souvent des germes à leur extrémité, j'ai séparé ces extrémités

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

    Rappelez-vous, je vous les ai déjà montrées

     

     

    Jour après jour, je les ai plantées dans la serre  

    ( avec une plantation transitoire dans un petit godet, le temps que, dans une pièce un peu chaude, se forment les premières racines et les premières pousses) .

    Tant qu'elles étaient cachées dans le sol, elles ne risquaient rien. Mais dès qu'elles eurent élargi leurs premières feuilles hors du sol, elles furent gelées la nuit car la serre n'était pas du tout chauffée. Alors j'ai installé un tunnel plastique dans la serre ! Et cette fois les pousses ne furent plus gelées.

    Fort bien

    ...

    Mais de la sorte toute la serre , dans sa planche de culture centrale,

    fut rapidement toute remplie de PDT

    pour en arriver à l'état actuel, avec un abondant feuillage : 

     

     

    - Pommes de terre nouvelles -

     

     

    Depuis le premier mai on peut y récolter des pommes de terre nouvelles.

    Il suffit d'écarter la terre avec la main en un endroit quelconque,

     

    ....

    et les tubercules apparaissent

     

     

    - Pommes de terre nouvelles -

     

     

    comme une nichée d'oeufs de Pâques !

     

     

    - Pommes de terre nouvelles -

     

     

    Chance supplémentaire, sous le couvert du feuillage des pommes de terre ...

     se sont développés des agarics, appelés aussi rosés,

    en somme des champignons de Paris !

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Alors direction cuisine eux aussi

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    pour cette fois rejoindre une salade

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Et regardez comme je suis malheureux :

    comme je veux qu'en juin toutes les PDT de la serre laissent la place aux tomates, poivrons  et aubergines, je vais devoir manger des PDT nouvelles tous les jours !

    Récolte d'hier : 2 Kg 200

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Il faudrait que j'en cueille au moins autant chaque jour.

    Je n'arriverai jamais à manger tout ça

    va falloir que je trouve de l'aide !

     

    Vous voyez

    chacun a ses soucis.

    J'en ai même quelques uns dans la serre elle-même 

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

     

    Dans la serre apparaissent aussi les premières fraises

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Si vous regardez bien au dessus de cette fraise

    il y a la trace d'une fraise mangée la veille :

    chaque jour il y en a quelques nouvelles 

    ce qui m'aide à supporter ma triste condition .....

     

     

    J'ose à peine me plaindre car il est vrai que j'ai en plus

    ...

     plein d'oseille !

     

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    certaines feuilles étant aussi grandes que des assiettes

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

     

     ***

     

     

    Une idée me vient.

    Vous allez peut-être trouver que je radote avec mes histoires de pommes de terre

    et autres fariboles concernant mon jardin.

    N'ai-je donc rien de plus sérieux à vous proposer ? 

     

     

    Certes si !

    Car si mon attention semble dirigée vers le monde vivant qui m'entoure,

    elle l'est au moins tout autant vers la compréhension des grandes questions :

    c'est quoi la vie ?

    et donc : c'est quoi la mort ? 

    comment comprendre que notre vie ait un terme ? 

     

    Plus modestement 

    et pour ne considérer que notre vie :

    c'est quoi la santé ? 

    c'est quoi une "maladie" ? 

    vieillir signifie-t-il être malade ?

    vieillir est-il un lent et  inéluctable naufrage

    ou bien une période de maturation et donc de progrès ?

     

     

    - Pommes de terre nouvelles et ... éternelles questions  -

     

     

     

    Ce sont ces questions qui me passionnent le plus.

    Mais vous intéressent-elles ? 

     

    Vous n'avez peut-être pas sur tous ces points les mêmes vues que moi.

    J'aimerais en discuter avec vous

    mais pas vous ennuyer.

     

    Bonne fin de semaine pour vous.

     

     

     

    - Pommes de terre nouvelles et ... éternelles questions  -

    un pied d'heuchère qui reprend des forces à l'entrée d'une de mes deux serres.

     

     

     

    ***

     

     

     


  • Commentaires

    27
    Fan
    Mardi 28 Mai à 17:43

    ... Bonjour Kasimir, j'ai lu ce dernier article,  dés le début, sauf le temps avec des multiples travaux ne ma pas  laisser le temps. Toute à l'heure j'ai couper des tomates pour les laisser mijoter pour ce soir, avec des oignions, du thym et de l'huile de coco pour mon régime... et l'odeur ma transporter dans ta serre, qui est tout simplement magnifique!

    Pour ta dernière question, je crois à un après la vie! Mon frère m'a dit aujourd'hui, que la lumière dans sa maison s'allume à nouveaux depuis 3 jours à 3h30 le matin, sans que personne le touche. Alors nous pensons... que notre mère s'ennuie, là où elle est...yes!

    Mes , enfin nos martinets son revenu, qu'elle joie! Je prépare dans la boutique de ma fille pour la fête de vignerons 2019 à Vevey, qui se passe tous les 20 ans, certains de mes créations, sacs etc. Donc un énorme travail. Plus de 8 000 000 personnes sont attendue pour le spectacle.

    Vive ton jardin, les fruits et légumes, et vive toi, car sans cela, ce serait triste!

    Regenkuss aus Lausanne

     

     

     

      • Mardi 28 Mai à 21:03

        Réponse   à   -  Fan - - - -

        Bonsoir Fan. 

        Une fête qui ne revient que tous les 20 ans ?  Et bien je suppose qu'elle va être plus que joyeuse et je comprends que cela va vous prendre beaucoup de temps de la préparer. Attention, ne roulez quand même pas sous la table !

        Tes martinets sont arrivés, quelle bonne nouvelle ! Ah s'ils pouvaient t'expliquer la cause de leur retard !

        La vie après ... Il peut paraitre fou de la supposer, mais il est tout aussi fou d'affirmer qu'elle n'existe pas : nous n'en savons strictement rien, et nous ne pouvons même pas l'imaginer, pas plus qu'une chenille ne peut imaginer ce qu'est un papillon qui vole de fleurs en fleurs, pas plus qu'un embryon humain ne peut imaginer ce que c'est de faire une tarte aux pommes.

        Alors faisons confiance à la Vie , elle en sait beaucoup plus que nous. Notre ignorance est sans importance.

        Que chaque jour soit éclairé par la joie de vivre.

        Bonne fin de printemps Fan. 

    26
    Dimanche 26 Mai à 09:57

    j'ai appris plein de choses. Merci, tu seras dans notre prochaine revue de blogs et désormais dans nos liens

      • Dimanche 26 Mai à 17:43

        Bonsoir pinson,

        Voici le lien les Caphys et ton article y figure. C'est super, pour le voir il suffit de descendre un peu et tu vas  reconnaître ta belle photographie, le début de ton article et ton lien de blog. J'aime bien ce blog, il est intéressant.

        Ils étaient venus sur mon blog il y a longtemps mais j'ai toujours gardé le lien et y traîne de temps en temps.

        Bonne fin de journée et bise à toi pinson.

                       http://cafardages2.canalblog.com/ 

      • Dimanche 26 Mai à 11:25

        Réponse   à   -  les Caphys  - - - -

        Ah j'en suis très honoré !

        Mais curieux comme je suis ... qui sont les Caphys ? 

    25
    Jeudi 23 Mai à 11:01

    Elles sont adorables tes pommes de terre .Et ton oseille , intéressante .Tu m'as donné la pêche avec tes photos .Amitiés Amikas

      • Jeudi 23 Mai à 20:52

        Réponse   à   -  ALNo3  - - - -

        Te donner la pêche avec des pommes de terre et de l'oseille ... 

        ça alors je n'en reviens pas !

        Pour de vrai je n'ai pas encore de pêches, mais comme je jette le noyau quand j'en mange une, j'ai plusieurs pêchers qui poussent  ici ou là, et j'espère bien qu'un de ces jours je vais voir une pêche se former.

        Quand nous fais-tu un article sur ton blog ? 

        A bientôt de te lire.

         

    24
    Mercredi 22 Mai à 18:54

    Bonsoir pinson,

    J'espère que ça va aller mieux qu'hier.

    Je me souviens bien de la première photographie que tu nous avais montrée. Et bien dis donc ta serre est superbe. Mais sur la droite, on dirait que tu as cette petite herbe verte très collante et qui grimpe partout, est-ce le Gaillet Gratteron ? J'en ai plein chez nous. 

    Comme elles sont belles pommes de terre et tes photographies aussi et tu as même des rosés. Il y a longtemps que je 'avais pas entendu parler de ce champignon, je l'avais même oublié.

    Tu me mets l'eau à la bouche avec tes pommes de terre, rosés et la p'tite salade. C'est peut-être idiot ce que je vais dire mais je trouve et ressens plein de douceur dans tes photographies.

    Il vaut mieux avoir les Soucis de ta serre que les autres. Ces belles fleurs on les aime et voudrait bien les garder. Tes fraises sont bien belles, je pense que les miennes bof, je n'en aurai pas. J'ai une p'tite fleur qui végète alors que déjà des personnes en ont dans leur jardin. Ce sera pour l'année prochaine. 

    Oh ! L'oseille j'en raffole. Gamine, il y en avait deux grands rangs, qu'est-ce que j'aie pu en manger, mais en cachette. 

    Toujours un plaisir de découvrir ton jardin. L'Heuchère est une plante que j'aime beaucoup, elle est fine et originale. Ton Iris est très beau, cette année, une fois de plus rien n'est sortit. Je crois qu'il va falloir que je replante car depuis deux ans beaucoup de fleurs ne sont pas réapparues. 

    Pour les questions que tu poses, c'est bien compliqué pour moi d'en parler surtout par écrit. Je reviendrai relire et si j'arrive à commenter je le ferai mais c'est un sujet assez complexe et comme je ne suis pas intelligente...

    Jusque là, je n'ai pas fait de bêtises alors j'espère terminé bien.

    Bonne soirée et bise à toi pinson.

     

      • Mercredi 22 Mai à 21:54

        Réponse   à   -  Mari jo 21  - - - -

        Bonsoir Mari jo.

        Et bien tu as l'oeil ! C'est bien du Gaillet Gratteron. Il est très abondant partout dans mon jardin car je le laisse prospérer tant qu'il ne gêne pas. Il forme parfois des masses impressionnantes ! Je ne l'arrache que si  je veux planter autre chose, mais il repousse en abondance : toute plante verte est utile  car elle fonctionne comme un panneau photovoltaïque, sauf qu'au lieu de produire de l'électricité, elle capte l'énergie solaire  et l'utilise pour synthétiser de la matière organique (sa substance vivante)  et c'est cette matière organique qui est le meilleur de tous les aliments pour le sol : une fois arraché, je couche simplement le gaillet, ou toutes autres plantes, sur le sol, au pied des autres plantes, et les petits animaux qui prospèrent dans le sol se chargent de transformer ces plantes en nutriments assimilables par les autres végétaux que je cultive. Ce gaillet est de plus comestible, tu peux en mettre des pousses dans ta soupe (et tu mixes ta soupe), ça te fournira toutes sortes d'éléments, minéraux et autres !

         

        Je ne suis pas surpris que tu ressentes de la tendresse en regardant ces photos, car elles me font le même effet, comme les plantes elles mêmes : même celles que j'arrache sont mes amies et je les couche avec tendresse et reconnaissance afin que le cercle vertueux de la vie se referme et qu'elles enrichissent le sol de mon jardin, et donc la planète ! 

        L'oseille ? Je l'aime bien avec du poisson, mais j'en mets toujours une feuille ou deux (très finement hachée) dans chacune de mes salades (en ce moment de laitue batavia : j'en ai cette année des quantités phénoménales qui repoussent toutes seules, et j'en mange une énorme salade midi est soir!).

        Quant aux questions que je pose, il était stupide de les poser ainsi car c'est comme si, assis ensemble sur une plage devant la mer, je proposais que nous vidions la mer pour voir tout ce qu'il y a dedans.

        Et pourtant toutes ces questions se posent à nous en permanence. Il faudra que nous les reprenions à l'occasion une à une quand l'occasion se présentera, et si possible en commençant par les plus simples.

         

        Bonne fin de soirée Mari jo.

        Continue de te laisser imprégner par la douceur de la Nature !

    23
    Mardi 21 Mai à 20:12

    Bonsoir pinson,

    Voilà trois fois que je fais une fausse manœuvre et que ça ferme ton blog alors que mon commentaire n'est pas terminé. Je reviendrai demain car là j'avoue que c'est assez agaçant de faire la même bêtise trois fois de suite. Pas une bonne journée aujourd'hui. Mais bon, j'ai mes p'tites pommes de terre et tomates qui me donnent du réconfort. Ah! Quand ça va mal, ça va mal.

    Bonne soirée et bise à toi pinson. A demain.

      • Mardi 21 Mai à 20:30

        Réponse   à   -  Mari jo 21  - - - -

        Bonjour Mari jo

        Tout ne se passe pas toujours très bien, ce qui fut aussi pour moi le cas hier lundi, mais il est vrai que dans ces cas nous avons une sorte de consolation en visitant ce qui pousse dans notre jardin. C'est alors comme si nous recevions un message optimiste qui nous redonne foi en la vie, la vie qui construit demain en silence, et qui sait réparer et rebondir ! 

        Alors gardons le cap : le beau temps" va revenir.

        Bonne semaine Mari jo.

    22
    Dimanche 19 Mai à 21:34

    J'aime bien que tu nous parles de ton jardin mais les questions essentielles que tu poses à la fin de ton article m'intéressent aussi beaucoup, je suis trop fatiguée ce soir pour y répondre...une autre fois sans  doute

      • Lundi 20 Mai à 08:35

        Réponse   à   -  gazou  - - - -

        Les questions que j'évoquais étaient de toute façon bien trop vastes et profondes pour recevoir une quelconque réponse dans le cadre d'un blog !

        En fait elles se tiennent toutes en une seule grande question qui est celle de notre existence même. Il serait sage  de commencer par les plus simples comme nous interroger sur l'eau que nous buvons, les aliments que nous mangeons, l'air que nous respirons. Et déjà là il y a tant à dire !

        J'espère qu'avec l'arrivée d'un temps plus chaud ta fatigue va bientôt s'estomper.

    21
    lenez o vent
    Dimanche 19 Mai à 17:18

    je me répète, c'est un jardin extra - ordinaire, ta nourriture est en partie assurée

    et comme dans la vie avec soucis ( les tiens sont rayonnants ) et de l' oseille

    bien belle !!!!

    j'ai mangé mes 2 premières fraises cet après midi en cueillant qq feuilles d'oseilles

     

    la santé, la vieillesse, la vie, la mort, des mots pour des réalités " vraies " à discuter

     

    Merci pour ton beau partage

    Bisous Pinson

      • Dimanche 19 Mai à 21:28

        Réponse   à   -  lenez o vent  - - - -

        Merci pour tes mots Armel.

        Une chose m'a toujours étonné : que chaque jardin est unique, et  tellement différent des autres jardins, ceci dans un  même village. En fait je crois qu'il traduit la personne qui le crée et l'entretient. Chaque jardinier fait ce qu'il voit dans sa tête, et sans le vouloir, il réalise une sorte d'autoportrait.

        Et le jardin change quand la personnalité du jardinier change.

        C'est ce qui m'arrive maintenant.

        Il y a dix ans je ne faisais pas du tout le même genre de jardin. 

        Youpi !

        Bonne soirée. 

    20
    Danielle
    Samedi 18 Mai à 21:38

    Bonsoir pinson, je reviens commenter tes interrogations sur la vie, même si j'ai l'esprit un peu embrumé sarcastic je vais essayer d'être claire. Pour moi la vie c'est naître et mourir et dans cet espace de temps plus ou moins long c'est grandir, mûrir, aimer, rire et pleurer en ignorant ce que nous réserve la vie ou ce que sera demain, c'est la joie et la souffrance, c'est tomber parfois et essayer de se relever pour continuer la route souvent sinueuse. Chacun perçoit les choses à sa façon, subit ou affronte, prend les décisions qu'il juge bonnes ou utiles. Certains pensent que la vie est un merveilleux cadeau, d'autres au contraire ont l'impression d'un fardeau lourd à porter. Chaque individu est différent. La vie offre des bons et des mauvais moments avec son lot de bonheur et de souffrances, ses épreuves qui ont fait de nous ce que nous sommes et qui nous font mûrir et aller de l'avant.

    Quant à la question : c'est quoi la maladie ?. Ce mot est un peu fourre-tout car il exprime la dégradation de l'état de santé ou son altération mais où est la limite entre une bonne santé et un état de souffrances passagères ou non, guérissables ou pas ? Les épreuves sont parfois terribles à supporter pour le malade et... l'entourage et je vais éviter de trop approfondir ce sujet, tu sais pourquoi pinson !!! Il faudrait que la priorité soit d'en comprendre les causes et les symptômes, essayer de prévenir l'apparition ou l'évolution... mais je crois que ce n'est plus trop la préoccupation de la médecine actuelle (pardon à l'ancien médecin mais je dis ce que je pense) 

    Vieillir n'est pas un naufrage mais une transformation progressive. Bien sûr que l'on change en perdant ses forces, sa vivacité et l'endurance de la jeunesse mais il me semble que ça permet à l'être humain d'acquérir la sagesse, de mûrir et réfléchir différemment, de s'améliorer parfois et prendre confiance en soi même si le temps nous soumet à des limites. Là je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec certains vins qui se bonifient en vieillissant, donc qui s'améliorent en prenant de l'âge. L'Homme peut faire de même il me semble, il peut gagner en qualité en avançant dans l'âge (mais voila, ce ne sont pas tous les vins qui se bonifient, certains s'aigrissent...) Bon, tu vas penser que je m'égare mais c'est ce que je ressens !

    Je crois que j'ai été bien longue une fois encore mais j'ai essayé d'être brève pourtant (!), je n'y arrive pas ! Je préfère ne pas me relire. Bonne nuit pinson, bon dimanche dans ton jardin. Danielle

      • Dimanche 19 Mai à 09:53

        Réponse   à   -  Danielle  - - - -

        Bonjour mouette.

        Tu utilises trois fois le mot de mûrir, et à juste titre car il exprime bien ce qui se passe dans une vie pleine de difficultés sans doute, de drames, mais où finalement se réalise une situation enfin harmonieuse où l'être que nous sommes se dégage peu à peu de l'angoisse, de la peur, des conflits, des déceptions, des amertumes.

        Ce que résume bien le terme de "sagesse".

        D'où l'image ô combien juste du bon vin qui se "bonifie" avec les années. Ce bon vin qui a pris de l'âge est fait pour être dégusté et pour donner de la joie à ceux qui le boiront. Ce mûrissement  est donc tout le contraire d'un égoïsme puisqu'il va devenir lumière et joie pour les autres.

        Quant à la question de la santé (et donc de la maladie qui vient détruire cet état de santé) elle demeure chez moi une réflexion permanente même si je n'exerce plus. Et très curieusement mes pensées concernant la vie du sol, les moyens de la préserver, de la favoriser (en se débarrassant de la dictature de la chimie triomphante, de l'interventionnisme à outrance grâce à des machines de plus en plus puissantes) mes pensées qui donc sont centrées sur la santé des plantes ... trouvent une correspondance inattendue avec la santé (et donc le bonheur !) des gens qui vont en faire leur nourriture. 

        Tout se tient dans une étonnante unité.

        C'est ça que je voudrais pouvoir expliciter, mais c'est très difficile de le faire d'une façon simple.

        J'y songe ....

        Bon dimanche Danielle.

    19
    Samedi 18 Mai à 21:19
    Catherine D

    Aïe  tu en poses des questions indiscrètes !!!
    La vieillesse n'est pas un naufrage, je sais nager ... ou alors je préfère ne pas y penser, j'ai tant à faire encore, comme etre heureuse, effacer les années de plomb, le temps perdu. Regarder mon jardin, celui des autres, vivre les bébêtes, aider ma fille a accepter sa vie, avant que je parte.
    Tes récoltes de patates me laissent songeuse, et jalouse . Je n'ai pas trop la place d'une vraie serre...
    Je rentre de Chédigny où j'ai parcouru le jardin de curé que j'ai adoré.
    Je mettrai des images sur mon blog
    Bises et belle soirée purée 

      • Dimanche 19 Mai à 09:17

        Réponse   à   -  Catherine D  - - - -

        C"est vrai, bien trop de questions, et je me demande qu'est-ce qui m'a pris de les poser. Peut-être l'impression qu'à trop parler de mon jardin, je commençais à radoter un peu !

        Mais ton commentaire me plait : tu fais de ta vie présente un tableau pacifié, plein de poésie et de légèreté, témoignant justement de ce que les années qui passent permettent un progrès, l'acquisition d'une sagesse, la libération par rapport à des grandes difficultés d'abord rencontrées, la création d'un meilleur équilibre de vie, ce qui te permets de dire : " J'ai tant à faire encore, comme être heureuse.. " ! 

        Chédigny... un village qui mérite le détour.

        Bon dimanche Catherine.

    18
    Danielle
    Vendredi 17 Mai à 18:13

    Bonsoir pinson, j'essaie d'arriver devant mon écran plus tôt ce soir mais je n'arrive pas à trouver le temps, pauvres retraités que nous sommes !!! Magnifiques tes pommes de terre mais un peu trop abondantes il me semble et je comprends que tu cherches de la place pour tes tomates et autres légumes. En plus tu découvres des jolis champignons ! Plante de l'ail pinson et ton repas sera assuré smile

    Tes photos sont superbes, celle des pommes de terre diversement colorées attire le regard et je partage tes soucis car elles ne se conservent pas et notre pauvre pinson déguste ces tubercules sous toutes les formes culinaires. As-tu pensé à l'omelette, aux gratins ? Par contre les soucis-fleurs sont vraiment beaux, des taches de lumière dans ta serre... Et tu as raison les fraises t'aident à supporter ton inquiétude, tes tracas pour... l'utilisation des patates (!) Oh je ne pensais pas que l'oseille puisse avoir d'aussi grandes feuilles, ces plantes sont en pleine forme, quelle vitalité !

    Je répondrai plus tard à tes interrogations sur la vie, la mort... vieillir n'est pas à mon sens un naufrage mais plutôt la maturation, la sagesse, un autre regard en quelque sorte ! Bon j'ai dit "plus tard" car là je suis bien trop minutée, à la recherche du temps. Bonne soirée pinson, trouve quand même le temps de te reposer car le jardinage n'est pas de tout repos. Danielle

      • Samedi 18 Mai à 11:26

        Réponse   à   -  Danielle  - - - -

        Bonjour mouette .

        De l'ail ? J'en ai une soixantaine  de pieds (plantés à l'entrée de l'hiver) qui grandissent bien, mais ne seront bons à récolter d'en juillet. Ce ne sont pas des plantes très photogéniques.

        L'oseille ... je ne vous ai pas montré ces grandes feuilles pour faire un concours (à qui aura la plus grande), ce serait ridicule !  Mais ce que je voulais illustrer est ceci : quand on jardine selon les principes de la permaculture, on  supprime d"une façon absolue tout recours à la moindre trace d'engrais ou de pesticides, et on cesse de "travailler" la terre (de labourer, bêcher, biner, sarcler, pratiques qui martyrisent la terre et ses habitants) et on pourrait s'attendre dans ces conditions à voir diminuer le rendement. Or c'est tout le contraire qui se produit : les rendement augmentent d'une façon phénoménale !!!! Les plantes resplendissent de santé.

        C'est donc la solution dès aujourd'hui et pour les siècles à venir.

        Mais voilà, il faudra qu'augmente le nombre des paysans, ouvriers agricoles, jardiniers. C'est donc un choix de civilisation.

        Que veut-on ? Beaucoup plus d'agriculteurs heureux : des gens actifs et en bonne santé,

        ou préfère-t-on beaucoup de chômeurs, oisifs, malheureux, et de plus malades, rongés par des pesticides, ce qui va impliquer la multiplication par quatre du nombre des Ehpad lesquelles deviendront la dernière case obligatoire de la vie des humains ? 

        Pendant ce temps d'énormes machines régneront sur nos campagnes stérilisées, où l'air lui-même sera irrespirable ...

        C'est le choix pour demain.

         

        Bon week end Danielle.

    17
    Simone
    Vendredi 17 Mai à 16:50

    Bonjour Mr K.

    Eh bé ! tu vas grossir mais que de potassium !!! Essaie de maintenir l'équilibre Na/K Moi, ce que j'aime avec les PDT nouvelles (et bio) c'est que je ne les pèle pas, et en plus je me régale.

    La vie, la mort !!! Curieux que tu dises ça aujourd'hui, car ce matin en revenant dans ma chambre j'ai senti l'odeur de la mort. Je l'avais déjà sentie auprès du lit de ma mère quelques heures avant sa mort et à d'autres reprises. Elle était encore légère, alors est-ce pour moi ? C'est ma chambre après tout. Ou alors vais-je apprendre une mort ? On verra. Je suis en bonne santé mais il y a mille et une façon de mourir. Tout à l'heure quand je vais prendre ma voiture, ou ce soir en promenant mon chien qui me fait courir comme une dératée, et sans rate !!!!! Pour moi, la mort est une destruction du corps, mais pas de l'âme ni de l'esprit. Peut-être y fait-on le point de ce que la vie nous a appris, avant de revenir compléter nos connaissances. Une fois, j'ai assisté à une conférence sur la réincarnation, le conférencier a proposé à l'assistance (nombreuse) de la faire régresser dans une vie antérieure par hypnose collective. J'ai résisté parce que je n'aime pas être manipulée. Mais au moment où il a dit qu'il allait faire revenir les gens, j'ai relâché ma vigilance et hop....je me suis vue, garçon d'environ 18 ans, en position du lotus dans la cour de la mosquée Karaouine de Fès, une tablette sur les genoux et en train d'étudier...la médecine. Alors j'ai compris pourquoi, la 1ère fois que je suis allée dans la médina de Fès, j'avais refusé un guide et dit à mes amis qui me suivaient persuadés qu'on s'était perdu , " mais non, on continue tout droit, on va trouver une fontaine à l'angle de 2 rues, on prendra à droite, on traversera le mellah et on sortira au palais royal ". C'était bien ça. Alors ???? Le conférencier était un ancien physicien nucléaire qui avait été subjugué par ces problèmes lors d'un stage à New York. Je comprends aussi pourquoi, parfois à la fac, je m'ennuyais à certains cours en me disant " mais oui, ça va on le sait ". Et il y a bien d'autres choses dont je ne peux parler ici, et d'ailleurs... on ne me croirait peut-être pas et on me traiterait de folle. Et pourtant, je me suis toujours souvenue de ma précédente mort depuis que j'étais petite, je crois que j'en ai parlé à 3 ou 4 ans. La tête de ma mère quand je lui ai dit " Maman pourquoi avant j'étais vieille ? " 

    En dehors de ça je crois que je vais planter des PDT, des poivrons et des courgettes. Et des salades.

    Bonne journée à tous et toutes ( mais ne comptez pas sur moi pour écrire en écriture inclusive)

      • Samedi 18 Mai à 10:50

        Réponse   à   -  Simone  - - - -

        Bonjour Simone.

        Pas de problème pour le Na (sel de mer, eaux du Massif Central)

        Alors toi tu te lances d'un seul coup dans le grand bain , et à ta façon tellement particulière  que tu es difficile à suivre.

        En fait nous ne connaissons que la surface de notre être psychique, que ce qui parvient à notre conscience, et cela ne représente qu'une zone très étroite. Ce qui échappe à notre conscience est absolument immense.

        Une excellente comparaison est fournie parla mer : notre conscience est la surface de la mer où vogue notre petite barque dans laquelle nous nous activons avec notre godille,

        mais notre inconscient ... c'est tout ce qui est dessous, où grouille un monde presque totalement inconnu, où palpitent des forces gigantesques ....

        Alors nous avons tout à apprendre, à découvrir

        pour qu'advienne l'homme nouveau

        dont nous ne sommes que l'embryon.

         

        Bon shabbat, Simone.

    16
    Vendredi 17 Mai à 15:30

    ben je suis très largement battu, moi qui n'utilise pas de serre...

    tomates juste plantées ayant évité le gel de peu, quelques pommes de terre pour voir, trois lignes de haricots, trois pieds de courgette, tout cela en permaculture ou presque ?

    pour les questions métaphysiques je dirais seulement que ma maman est actuellement malade et vieille

    dominique

     

      • Samedi 18 Mai à 10:27

        Réponse   à   -  LMPT73  - - - -

        Une serre est un peu comme un morceau de terre tropicale que l'on ferait venir chez nous. 

        J'ai appliqué pour mes deux serres les principes de la permaculture : aucun travail du sol = je les ai simplement posées sur un sol assez compacté (passage d'engins !),  fait un petit apport de terre pour pouivoir installer les premières cultures puis mise en place d'une épaisse couverture de BRF.

        Résultat au bout de la première année : sol meuble à consistance "couscous", profond, extrêmement riche en humus, habitée par d'innombrables vers de terre et autres minuscules habitant, y compris des taupes qui travaillent le sol en profondeur (et font ce travail à ma place !).

        Pour les questions métaphysiques .... 

        OK, nous avons tout notre temps !

        Bon week end Dominique.

    15
    Cathy
    Vendredi 17 Mai à 15:14

    C'est un excellent reportage en photos, en mots, et que de questions ..... j'attends de voir qui répond aux vôtres, avant de m'y lancer - bon Weekend ! 

      • Samedi 18 Mai à 10:12

        Réponse   à   -  Cathy  - - - -

        Prudente !  J'attends moi aussi de voir qui va se lancer ...

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :