•   

     

    Croquantes à souhait, les pommes de terre nouvelles !

    Non pas récoltées à l'air libre, c'est trop tôt,

    mais dans la serre.

     

    Tout l'hiver j'ai mangé des pommes de terre récoltées l'an dernier

    et comme elles avaient souvent des germes à leur extrémité, j'ai séparé ces extrémités

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

    Rappelez-vous, je vous les ai déjà montrées

     

     

    Jour après jour, je les ai plantées dans la serre  

    ( avec une plantation transitoire dans un petit godet, le temps que, dans une pièce un peu chaude, se forment les premières racines et les premières pousses) .

    Tant qu'elles étaient cachées dans le sol, elles ne risquaient rien. Mais dès qu'elles eurent élargi leurs premières feuilles hors du sol, elles furent gelées la nuit car la serre n'était pas du tout chauffée. Alors j'ai installé un tunnel plastique dans la serre ! Et cette fois les pousses ne furent plus gelées.

    Fort bien

    ...

    Mais de la sorte toute la serre , dans sa planche de culture centrale,

    fut rapidement toute remplie de PDT

    pour en arriver à l'état actuel, avec un abondant feuillage : 

     

     

    - Pommes de terre nouvelles -

     

     

    Depuis le premier mai on peut y récolter des pommes de terre nouvelles.

    Il suffit d'écarter la terre avec la main en un endroit quelconque,

     

    ....

    et les tubercules apparaissent

     

     

    - Pommes de terre nouvelles -

     

     

    comme une nichée d'oeufs de Pâques !

     

     

    - Pommes de terre nouvelles -

     

     

    Chance supplémentaire, sous le couvert du feuillage des pommes de terre ...

     se sont développés des agarics, appelés aussi rosés,

    en somme des champignons de Paris !

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Alors direction cuisine eux aussi

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    pour cette fois rejoindre une salade

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Et regardez comme je suis malheureux :

    comme je veux qu'en juin toutes les PDT de la serre laissent la place aux tomates, poivrons  et aubergines, je vais devoir manger des PDT nouvelles tous les jours !

    Récolte d'hier : 2 Kg 200

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Il faudrait que j'en cueille au moins autant chaque jour.

    Je n'arriverai jamais à manger tout ça

    va falloir que je trouve de l'aide !

     

    Vous voyez

    chacun a ses soucis.

    J'en ai même quelques uns dans la serre elle-même 

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

     

    Dans la serre apparaissent aussi les premières fraises

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    Si vous regardez bien au dessus de cette fraise

    il y a la trace d'une fraise mangée la veille :

    chaque jour il y en a quelques nouvelles 

    ce qui m'aide à supporter ma triste condition .....

     

     

    J'ose à peine me plaindre car il est vrai que j'ai en plus

    ...

     plein d'oseille !

     

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

    certaines feuilles étant aussi grandes que des assiettes

     

     

    - Les pommes de terre nouvelles -

     

     

     

     ***

     

     

    Une idée me vient.

    Vous allez peut-être trouver que je radote avec mes histoires de pommes de terre

    et autres fariboles concernant mon jardin.

    N'ai-je donc rien de plus sérieux à vous proposer ? 

     

     

    Certes si !

    Car si mon attention semble dirigée vers le monde vivant qui m'entoure,

    elle l'est au moins tout autant vers la compréhension des grandes questions :

    c'est quoi la vie ?

    et donc : c'est quoi la mort ? 

    comment comprendre que notre vie ait un terme ? 

     

    Plus modestement 

    et pour ne considérer que notre vie :

    c'est quoi la santé ? 

    c'est quoi une "maladie" ? 

    vieillir signifie-t-il être malade ?

    vieillir est-il un lent et  inéluctable naufrage

    ou bien une période de maturation et donc de progrès ?

     

     

    - Pommes de terre nouvelles et ... éternelles questions  -

     

     

     

    Ce sont ces questions qui me passionnent le plus.

    Mais vous intéressent-elles ? 

     

    Vous n'avez peut-être pas sur tous ces points les mêmes vues que moi.

    J'aimerais en discuter avec vous

    mais pas vous ennuyer.

     

    Bonne fin de semaine pour vous.

     

     

     

    - Pommes de terre nouvelles et ... éternelles questions  -

    un pied d'heuchère qui reprend des forces à l'entrée d'une de mes deux serres.

     

     

     

    ***

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

     Et oui, rien d'époustouflant,

    seulement de minuscules petites notes

    pas plus grosses que les clochettes du muguet.

     

    Pas plus grosses, mais chacune chargée d'une saveur toute  particulière.

    C'est ça le charme d'un jardin, du jardin d'Adam,

    où palpite le mystère de la vie. 

     

    La vie qui inclut dans son cycle ... la mort.

    Beaucoup d'êtres vivent sans se faire voir, ou bien rarement.

    Ainsi ce ragondin que je viens de retrouver dans l'herbe : son ultime promenade.

     

     

    - Petites nouvelles du jardin -

     

     

    J'ai posé prés de lui ma plus grande pince coupante,

    de la même couleur que ses redoutables dents

     

     

    - Petites nouvelles du jardin -

     

     

    redoutables pour les végétaux qu'il attaque, tel un castor.

    Je vais l'enterrer : c'est son retour vers le secret de la non existence.

    Mais les atomes composant son corps, atomes d'azote,  de phosphore, et d'autres,

    vont être intégralement recyclés et poursuivre leur éternel destin :

    devenir le corps de nouveaux êtres vivants, végétaux ou animaux.

     

     

    Pour rester dans la même couleur jaune orangée

    voici ce que j'ai découvert ce matin : 

     

     

    - Petites nouvelles du jardin -

     

     

     

    Vous vous demandez ce que c'est ...

    et bien moi aussi j'ai hésité.

    Je voulais me ramasser quelques pommes de terre nouvelles dans la serre

    et pour ce faire je creusais le sol avec mes mains nues

    (le sol de la serre est souple, léger, extrêmement meuble)

    et j'ai trouvé ces curieuses choses, puis soudain, en ayant cassé une

    j'ai été comme ébloui par une lumière jaune presque phosphorescente : 

    c'était des tubercules de curcuma !

     

     

    - Petites nouvelles du jardin -

     

     

    je vais consommer les plus belles

    et replanter les autres aussitôt, toujours dans la serre, car c'est une plante tropicale.

     

     

    Bon j'ai trouvé aussi quelques petites pommes de terre

    que j'ai fait rissoler à midi avec ... du curcuma !

    Et des orties (cuites hier à l'eau)

    Je me suis régalé !

     

     

    - Petites nouvelles du jardin -

     

     

     

    Le gros avantage de cultiver son propre jardin 

    c'est par exemple de ne pas éplucher les pommes de terre :

    les laver sous le robinet puis les essuyer, c'est largement suffisant.

    Mais je me demande si ceux qui ont un jardin se rendent tous bien compte

    de l'immense privilège qui est le leur ...

     

     

    Il est vrai que la culture d'une pomme de terre

    est d'une simplicité déconcertante, même dans un pot de fleur (un peu grand si possible)

    avec une belle récolte après de 60 à 80 jours.

     

     Ce n'est pas le cas de l'artichaut qui lui exige un espace immense, et le plein soleil.

     

     

    - Petites nouvelles du jardin -

     

     

    Ces photos datent d'une dizaine de jours, et il a encore grandi depuis, 

    s'apprêtant à lancer vers le ciel  (tel Notre Dame ! )

    les flèches de ses hampes florales.

     

     

    - Petites nouvelles du jardin -

     

     

     

    Il faut bien lui consacrer au moins 4 M2 par pied

    ( pour l'instant je n'en ai qu'un pied ).

    Je vous le montrerai dans sa prochaine splendeur.

     

    Pour l'instant je vous quitte

    en vous souhaitant une bonne semaine

    en accord avec notre belle nature.

     

     

    ***    

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     

    Vous vous souvenez de la canicule de l'an dernier ? 

    Elle semble loin, et donc oubliée.

    Et bien elle produit encore des effets.

    Regardez :

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

    J'ai onze sapins de Douglass

    qui dressent fièrement leurs cimes dans le ciel.

    Je les avais ramenés d'Auvergne il y a une quarantaine d'années.

    Ils tenaient tous dans le coffre de  ma DS ! 

    Et ils semblaient se plaire à merveille ici car ils ont grandi d'une fabuleuse façon. 

    Et bien en ce printemps je vois des couleurs d'automne qui apparaissent chez plusieurs d'entre eux.

    Ce n'est pas une fantaisie.

    Je pense qu'ils sont en train de mourir.

    (Ces grands résineux nous viennent de la côte pacifique des Etats-Unis

    et dans leurs montagnes originelles ils peuvent atteindre les 100 mètres de haut).

    Ils ne doivent pas se plaire dans une plaine surchauffée.

    Comme d'ailleurs d'autres résineux.

    Cet hiver déjà est mort un grand épicéa,

    il est maintenant complètement sec.

     

    Mais venons-en à un sujet plus gai, celui des fleurs.

     

    Je vous avais parlé du Mahonia

    et de ses délicieux fruits (riche en antioxydants !)

    complètement ignorés comme fruits comestibles

    et , à ma connaissance, jamais consommés. 

    Mais je croyais cette plante être seulement un minuscule arbrisseau rampant

    tout juste bon à jouer les couvre-sols. 

    Et bien voilà que j'en ai découvert un magnifique exemplaire de 2 mètres de haut

    chez ma seconde fille Marie Agnès.

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

     

    Il est actuellement couvert d'une multitude d'énormes bouquets floraux

     

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

     

    ce qui laisse présager une fabuleuse récolte de fruits !

     

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

     

    A l'automne dernier j'ai fait chez moi une trentaine de boutures de mahonia

    à partir de mes plants spontanés.

    Combien de boutures vont prendre ?

    Je pourrai vous le dire bientôt.

     

     

     

    Les tulipes ont été généreuses cette année

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

     

    mais je trouve que leur floraison est bien courte.

     

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

     

    Bien plus discrète que pour les tulipes est celle des Anémones !

    Je n'avais que deux fleurs qui se cachaient dans la verdure.

    Je les ai données à un couple parisien qui passait 

    (Philippe mon troisième fils et sa femme Geneviève)

    et je reçois ces photos : mes deux petites anémones....

    montées à la capitale !

     

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

     

    Quel honneur !

     

     

     

    - Quelques fleurs pour ce dimanche -

     

     

     

     

    Je vous souhaite un bon dimanche soir

    et une bonne semaine.

     

     

     

    ***

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

    Recevant des photos envoyées par un de mes fils qui vit au Mexique

    (plus spécialement  en Basse Californie : zone assez désertique)

    je suis frappé par l'intensité des couleurs !

     

     

     

    -  Deux images bien colorées venant du Mexique  -

     

     

     

    C'est la fête des fleurs en ce début de printemps. 

     

    Mais va venir l'été, torride et sec, 

    et ce pendant près de 4 mois,

    ce qui sera semble-t-il assez éprouvant. 

     

    Raison de plus de profiter de ces belles images.

     

     

    -  Deux images bien colorées venant du Mexique  -

     

     

    Je voulais vous les partager.

     

    Ah, je vais ajouter l'amusante frimousse d'une petite mexicaine

    se protégeant du soleil   !

     

     

     

    -  Deux images bien colorées venant du Mexique  -

     

     

     

    Bonne semaine.

     

     

     

    ***

     

    J'ai acquis quelques renseignements supplémentaires concernant cette petite fille dont le prénom est " Raquel ", version espagnole du prénom hébreu Rachel, lequel signifie  brebis  (merci Armel).

    Et, pour répondre à Fan, son collier est fait d'un cordon tressé.

     

     

    ***

     

     

     

     


    21 commentaires
  •  

     

     

     

    Pâques

    la traversée de la Mer Rouge

    c'est-à-dire la sortie d'Egypte du peuple juif

    plus généralement la libération de tout esclavage

    l'entrée dans un monde de liberté

    le renouveau absolu de la vie !

     

     

    Renaissance ?  

    Résurrection  ?

    Nous avons tous besoin de renaître

    et même de renaître vraiment  à certains moments de nos vies...

     

    La religion judéo-chrétienne (chrétienne surtout ???) 

    a mis en forme, et même en dogme, cette renaissance

    en la poussant à l'extrême : une victoire sur la mort ! 

    Laissons ce débat de côté, pour ne pas nous y perdre,

    et contentons-nous de renaître en ce curieux printemps. 

     

     

    En gardant tout de même au fond de notre coeur

    qu'on ne peut pas renaître  ...  

    sans d'abord mourir

    ce qui est douloureux

    mourir  ...

    à quelque chose

    renoncer totalement à quelque chose :

     à notre ancienne vie, dont nous ne voulons plus !

     

     

     

     Dans cet esprit

    en communion avec nos peuples européens,

    j'ai cherché ce matin des oeufs dans le jardin.

     

    Et j'en ai trouvé !

    Voyez : 

     

     

    - Une histoire de pommes -

     

     

    Bon, d'accord, ce ne sont que des pommes de terre.

    Il est bien trop tôt pour les récolter, mais des petits aménagements dans la serre m'ont fait arracher deux pieds de pdt, alors j'ai ramassé les petits tubercules en formation, et il y en avait tout de même 230 grammes. Je les ai fait sauter à la poêle avec un oignon rouge, et je me suis régalé ! Ah, je les ai fait en accompagnement d'une andouillette de Troyes. D'accord, ce n'est pas très traditionnel comme repas pascal, mais très bon tout de même.

     

    Pommes de terre ...

    Pommes de l'air ...

     

    Voici une autre photo

     

     

     

     

     

     

    - Une histoire de pommes -

     

     

     

    Cette fois c'est un pommier

    que j'ai planté durant l'hiver 2016/2017

    il est encore tout petit, et je vous reparlerai de lui.

     

    Mais que ses fleurs sont belles !

    Je suis charmé.

     

     

     

    - Une histoire de pommes -

     

     

     

    Bonnes Pâques =

    naissez à votre nouvelle vie !

     

     

    ***

     

     

     

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires