• - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié ? -

     

     

     

     Hello bonjour !

     

    Revenons à nos primates.

    Ils vivaient heureux dans la forêt tropicale,

    ils étaient les rois de la canopée !

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

     

    image Wikipedia

     

    Table toujours servie

    lieux de méditation inviolés.

     

    Une remarque en passant.

    L'arbre de la vie n'est pas exactement comparable aux arbres que nous connaissons. Les arbres que nous connaissons nous font voir un tronc qui se divise en très grosses branches, lesquelles se divisent en grosses branches, lesquelles se divisent en branches moins grosses, puis moyennes,  puis plus petites , et ainsi de suite : nous avons toute leur structure devant nous d'un seul coup d'oeil. 

    Ainsi ne procède pas l'arbre de la vie. Une fois qu'une de ses branches a donné plusieurs branches qui diffèrent légèrement d'elle-même , elle disparait. De la même façon que nos parents, grands parents et arrières grands parents ont disparu où vont disparaitre. Ils ont donné naissance à des enfants différents d'eux et différents entre eux, puis ils disparaissent. Ils ne laissent que des traces (que traquent les généalogistes).

    Nos grands grands grands parents primates ont-ils laissé quelques traces ? 

    Oui, ce sont elles que recherchent les " paléo-anthropologues".

    Mais seulement des traces. Ce qui veut dire que nous ne "descendons pas" des singes actuels, mais que nous avons avec eux de lointains ancêtres communs. Ce qui est très différent. Nous sommes sur des branches séparées qui viennent d'une branche commune, mais cette branche commune a totalement disparu.

     

     

    Revenons encore une fois à nos anciens primates, tels que nous pouvons les imaginer. Que savaient-ils faire à l'époque et ont progressivement oublié ? 

    Et bien voici.

     

    La vie de nos corps est une combustion, ou si vous préférez une oxydation, mais ralentie, freinée. Pas assez d'oxygène ? En trente secondes nous sommes morts. Trop d'oxygène ? En trente secondes nous disparaissons dans un brin de fumée. Il faut ralentir le plus possible cette indispensable oxydation, laquelle va tout de même nous faire disparaitre ... à court ou moyen terme.

    La vie est merveilleuse ! Elle a inventé des freins qui facilitent l'oxydation tout en lui imposant des limites, et l'un de ces freins super-intelligents s'appelle la vitamine C.


    La vitamine C

     

    c'est d'elle dont je veux vous parler.

     

    Elle est tellement importante pour modérer l'indispensable action de l'oxygène que la vie a doté chaque animal vivant de la capacité de la fabriquer, en plus ou moins grande quantité selon ses besoins. Car en effet les besoins en vitamine C varient selon les moments, selon les circonstances. Nous verrons ce que sont ces circonstances qui augmentent les besoins en vitamine C.

     

    La vitamine C est synthétisée dans le foie, notre irremplaçable centrale chimique. Je devrais dire "était" synthétisée ... chez les premiers primates, comme chez tous les animaux.

     

     

    Prenons aujourd'hui une chèvre.

    Poids moyen : 50 KG. Et bien elle peut se fabriquer chaque jour 50 grammes de vitamine C   (oui, 50 GRAMMES )   et beaucoup plus si nécessaire. Heureuse chèvre ! 

     

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

     

     

    Pourquoi les premiers primates, qui avaient eux aussi, comme les chèvres, la capacité de synthétiser cette vitamine quotidiennement indispensable, pourquoi ont-ils perdu ce savoir, cette capacité ?

    Ce savoir et cette capacité est inscrite dans un gène. Dès que ce gène est sollicité, il met en oeuvre ce qu'il sait faire et le foie, en  se basant sur ses indications, "fabrique" de la vitamine C.  

    Mais voilà nos primates vivaient dans un lieu où surabondaient des fruits  eux-mêmes gorgés de vitamine C. Alors aucun besoin d'en synthétiser. Assez rapidement  (je veux dire en quelques millions d'années)  le gène en question, n'étant jamais sollicité, a été progressivement désactivé.

    Il en est de même pour beaucoup de choses.

    Ainsi compter, faire des additions, des soustractions. Vous savez encore ? Bravo. Mais savez vous multiplier 692 par 715 ? Mieux, savez-vous diviser 8654 par 22,7 ? 

    Depuis que les calculettes sont devenues des objets ordinaires, ces savoirs là sont devenus inutiles.

    Et je ne suis pas sûr que tous nos jeunes, si habiles avec leurs smartphones, connaissent encore leur table de multiplication.

     

    Résultat similaire pour la vitamine C : nos primates sont devenus incapables de la synthétiser. Et de la même façon tous leurs descendants, simiesques ou humains.

     

     

    Ainsi ce sympathique gorille des montagnes. 

     

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

    image Wikipedia

     

     

    Tant que ces gros singes vivent dans une forêt primitive non modifiée, c'est sans importance. Leur alimentation couvre généreusement leurs besoins. Mais s'ils sont en détention dans un zoo,  la situation change du tout au tout. 

     

    Il en est de même pour les petits singes de toutes espèces

    (à quelques rares exceptions près)

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

     

    image Wikipedia

     

    Ainsi ni les singes actuels ni les humains ne savent aujourd'hui fabriquer leur vitamine C.

    Il faut ajouter à cette liste quelques autres animaux comme les chauves souris et les cochons d'Inde. Et quelques poissons.

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

    et oui, mon gène est en panne, et ça me gêne. 

     

     

    Question.

    Notre alimentation moderne nous apporte-t-elle une quantité de vitamine C largement suffisante ? 

    C'est peu probable.

    Une pomme en 1950 apportait 400 milligrammes de vitamine C. Aujourd'hui elle n'en apporte que 4 milligrammes : 100 fois moins. 

    Un proverbe disait : manger une pomme chaque jour éloigne le médecin. Pour ce même résultat il faudrait en manger 100 . Pas facile.

    Quelles sont les conséquences de ce manque ?

    Et comment le corriger ?

     

    C'est ce que nous verrons une prochaine fois.

     

     

    *

     

    Un petit coucou au jardin ? 

    Ma récolte de ce matin (avec en plus un concombre) :

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

     

     

    et dans la serre

    où la température dépasse largement les 40°

    le ricin a bien grandi, il touche maintenant son plafond.

    Remarquez son immense feuille vers nous, à droite, dans la lumière.

     

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

     

     

    et il a déjà des fleurs.

     

     

     

    - S2 - Quelle est donc cette chose précieuse que les primates ont oublié  ? -

     

     

    C'est vraiment une plante thermophile !

     

    Bonne semaine.

     

     

    ***

     

     

     

     


  • Commentaires

    20
    Mardi 16 Juillet à 19:30

    Bonsoir pinson,

    Je suis là depuis un moment et comme l'article précédent, je n'arrive pas à m'exprimer. Pourtant tout est bien compréhensible mais voilà, je n'y arrive pas. Je ne suis déjà pas finaude mais je crois que plus ça va plus je deviens bête ou est-ce ma tête qui est ailleurs.

    Quand on parle de vitamine C je pense tout de suite à l'orange et je suis bien incapable de dire quel autres fruits ou légumes en contient et il n'y a pas si longtemps, elles étaient si bonnes que par gourmandise je ne me suis nourrie  et abreuver qu'avec elles. Ah : La gourmandise, hum....

    Ça a duré plusieurs semaines mais au bout d'un certain temps, je sentais comme de l’excitation, de la nervosité  intérieure et avait bien du mal à dormir bien qu'il me faille très peu d'heures de sommeil et mon corps m'a fait comprendre que c'était ces bien bonnes oranges qui en étaient la cause. Je me suis calmée sur la consommation, bien difficilement car la gourmandise me titillait et ce n'était pas facile de résister, et je suis redevenue "normale" (je ne trouve pas le bon mot). 

    Désormais, je ne mange que 21 oranges par semaines, pas mal en jus avec la bonne pulpe et celle qui ne passe pas je la mélange à mon yaourt fjord. Depuis deux semaines, je n'en ai plus car mon maraîcher n'en aura qu'en octobre ou quelque chose comme ça. Mais celle qui étaient si bonnes venaient du Maroc, où un ami m'en avait envoyé deux caisses. Leur bon goût me revient à la bouche.

    Je mange beaucoup de salades et quand les bonnes tomates vont être là, je vais me nourrir de tomates; est-ce qu'elles contiennent de la vitamine C ? 

    Je connais bien ce dicton, j'étais gamine quand je l'entendais mais aujourd'hui avec la pollution et les pesticides légumes et fruits n'ont plus leur bonne valeur nutritive; enfin c'est ce que je pense. Il y a environ une vingtaine d'année, j'avais vu une émission où ils disaient que les fruits contenaient 60% en trop de pesticide, alors aujourd'hui combien en trop peuvent-ils en contiennent-ils ? 

    J'ai hâte de lire ton prochain article.

    Bonne soirée et bise à toi pinson.

     

     

      • Mardi 16 Juillet à 20:33

        Réponse   à   -  Mari jo 21 - - - -

        Bonjour Mari jo

        Héhé, trois oranges par jour, c'est déjà une bonne ration !

        Ne t'inquiète pas, tous les fruits à jus acides en contiennent, par exemple tous les agrumes, surtout le citron, mais aussi bien sûr les tomates de ton  jardin vont t'en apporter une bonne cargaison ! 

        Les pesticides dans les légumes commerciaux est maintenant systématique, ce qui permet des prix relativement bas, puisqu'en ayant recours à ces produits chimiques, on économise énormément sur la main d'oeuvre.

        Et c'est bien tout l'intérêt d'avoir un jardin , c'est évidemment un gros travail, mais on a des légumes non pollués, et qui, c'est évident pour les tomates, n'ont pas du tout le même goût.

        Bonne semaine au jardin.

    19
    H2O-
    Lundi 15 Juillet à 21:55

    J'adore les tomates mais les miennes ne sont pas encore bonnes à manger. Le réchauffement permet de les cultiver en Auvergne et c'est bien le seul le bon coté de cette évolution climatique...

    La vitamine C me suffit à petites doses sinon  je ne dors plus. Est-ce logique ?

      • Lundi 15 Juillet à 22:19

        Réponse   à   -  H2O - - - -

        Ce n'est que dans la serre que les tomates sont, pour les premières, déjà mûres. A l'extérieur elles sont encore petites et vertes. Mais tu as raison c'est le bon côté du réchauffement global.

        J'ai tendance à penser que la vitamine C n'empêche pas de dormir; enfin c'est mon cas.

        Mais ton observation perso pose question. 

        Il y a peut-être d'autres facteurs ? 

        à creuser.

         

    18
    Dimanche 14 Juillet à 09:10

    Que c'est beau chez toi . Je ne synthétise pas la B 12 depuis 2 ans sauf en piqûre .Je dois être un singe .Bon dimanche Amikas

      • Dimanche 14 Juillet à 17:29

        Réponse   à   -  ALN 03  - - - -

        Tu ne synthétises pas de vitamine B12 ?

        Moi non plus, ni personne, ne t'inquiète pas. Nous dépendons entièrement des apports extérieurs pour la B12, et seulement en provenance du monde animal (ce qui est un des plus gros problèmes des végétariens pur jus, lesquels peuvent être en état de carence.. sauf apports réguliers et programmés !) .

        Encore que ... il semblerait que des bactéries de notre microbiote pourraient en synthétiser pour nous, et c'est une piste de recherche pleine d'espoir.

        Bon dimanche soir et bonne semaine, Nicole.

    17
    Samedi 13 Juillet à 20:00

    Bonsoir pinson,

    Pour ce soir, je ne vais commenter que sur ton jardin, car je n'arrive pas à formuler ma pensée sur ton texte de la santé. Ah ! Il va falloir que je me reprenne en main, jeter un peu ces problèmes car ça ne va pas ça. 

    Tu as fait encore une belle récolte. C'est magnifique, et ton Ricin est vraiment très beau. La fleur est belle, sa tige est superbe et ses feuilles d'une grande beauté. Oui cette grande feuille en bas est superbe et on n'a l'impression qu'elle nous accueille, qu'il nous invite à entrer. Tes photographies sont magnifiquement belles et je ne dis pas cela pour te faire plaisir mais parce que c'est la vérité. Regarde, sur certaines feuilles on voit le quadrillage de l'habit de ta serre. Même avec 40 dans ta serre, je m'y attarderai volontiers. Je vois que ton sol est toujours bien paillé et derrière ton Ricin est-ce les tomates que l'on voit si hautes ? Toute cette verdure est vraiment un bonheur.

    Je reviendrai demain commenté la santé, j'arriverai peut-être à poser mon avis.

    Je te souhaite une bonne soirée et bise à toi pinson.

      • Samedi 13 Juillet à 20:44

        Réponse   à   -  Mari jo 21 - - - -

        Mais oui ce sont bien des tomates que l'on voit aussi hautes !

        J'étais bien décidé cette année à tailler toutes les tomates et à maintenir leur végétation dans des limites raisonnables.

        Oui mais voilà elles poussent dix fois plus vite que je ne les taille

        et la jungle de l'an passé est en train de se reconstituer !

        Là je baisse les bras .... 

        D'autant que ce pied de ricin aggrave la situation, il s'incline vers le centre de la serre , sans doute pour monter un peu plus haut, si bien que maintenant il me barre carrément le passage. Il en profite car il sait bien que je n'oserai pas lui faire le moindre mal ... 

        Ah je suis un jardinier bien malheureux !!!!!

        Bonne soirée Mari jo.

    16
    lenez o vent
    Jeudi 11 Juillet à 11:12

    Quelle belle cueillette journalière !!!

    Le ricin et sa fleur quel beau développement

    parlant de vitamine C quotidienne, un médecin m'a dit la vitamine D plus important me concernant*j'ai

    écouté et pris les 2

    l'exemple de la pomme fait réfléchir sur les autres fruits et légumes...

    Merci pour cette page bien imagée

    Bisous Pinson

      • Jeudi 11 Juillet à 14:18

        Réponse   à   -  lenez o vent - - - -

        La vitamine D est un tout autre problème

        j'en parlerai peut-être après (si ... !)

        mais tu fais bien de prendre les deux !

        Bonne journée Armel.

    15
    Simone
    Mardi 9 Juillet à 20:26

    Oh my God ! Le CO2 c'est vrai........Mais....depuis qu'il augmente la Terre a gagné 18 millions d'hectares de verdure en plus..... Incroyable non !!!!

     

      • Mardi 9 Juillet à 20:35

        Réponse   à   -  Simone - - - -

        Les végétaux adorent le CO2.

        Le CO2 n'est pas pour eux un problème,

        mais il en est un pour nous !

        Pour eux il est une bénédiction. 

    14
    Fan
    Mardi 9 Juillet à 19:16

    ... oui Kasimir, la vue est splendide et il ne fait pas trop chaud. Pour la pommade mais pour la beauté, cher maître pour hommes et femmes...yes un bisou à la Maryjo...smile

      • Mardi 9 Juillet à 20:20

        Réponse   à   -  FAN - - - -

        Mon dieu que je suis bête !

        Mais c'est bien sûr, pour la beauté !

    13
    Fan
    Mardi 9 Juillet à 18:06

    ...Bonjour Kasimir, Buchfink der Buchfinke etc.... j'ai un vague souvenir d'un médecin Suisse si je me

    trompe pas, qui proginiser de prendre de l'acide ascorbique journalier. J'avais donc acheter cette acide à la pharmacie, périodiquement, et... à nouveau oublié. Je viens de lire que des pommades enrichit par la dite vitamine sont bien pour la peau. j'attends donc prochainement ton article. Belle soirée à toi, et merci!!!

      • Mardi 9 Juillet à 18:30

        Réponse   à   -  FAN - - - -

        Bonsoir Fan.

        Ce médecin suisse n'avait pas tort de préconiser la prise quotidienne de vitamine C. Je vais aborder cette question qui est importante et pratique, et même la raison de ces petits articles ! 

        Quant à une pommade contenant de l'acide ascorbique, je n'en ai aucune idée, c'est peut-être excellent pour la peau (dans quel but exactement ?) mais je n'y ai jamais pensé. Pourquoi pas après tout. 

        Bonne soirée Fan.

        La vue sur le lac Léman doit être splendide en ce moment !

    12
    Danielle
    Lundi 8 Juillet à 17:03

    Bonjour pinson, aujourd'hui exceptionnellement je découvre ton article juste après sa publication (forcément erf) et j'admire ta récolte de ce matin, quelle belle image !

    Tu as choisi un primate à allure royale, très élégant qui semble méditer tranquillement. Donc tant que les animaux vivent dans leur milieu naturel les besoins sont couverts très largement par leur alimentation gorgée de vitamine C. Le manque de cet apport crée un déséquilibre important qui n'est pas sans conséquences, sur les animaux bien sûr mais sur les hommes aussi : nous ne savons plus fabriquer cette précieuse vitamine C pour nous protéger ? Il faut donc la puiser dans notre alimentation ? Fruits et légumes ? Pourquoi ces carences ? Tu vas dire que je pose beaucoup de questions (mais tu as l'habitude...) Si je ne me trompe pas cette vitamine aide notamment à combattre l'état de fatigue, pour ma part je consomme pas mal d'oranges, d'agrumes en général, des kiwis aussi, des légumes de toutes sortes (poivrons rouges, brocolis dont on dit qu'ils sont riches de cette vitamine) mais sans grand résultat semble-t-il !!!

    Le ricin est magnifique, cette plante a des feuilles superbes, notamment celles du bas. Elle semble beaucoup apprécier les températures élevées et je peux te dire que chez nous aussi elle s'épanouit, elle prospère spectaculairement ! C'est vraiment très joli... Bonne soirée pinson dans la tranquillité de ton jardin, ici c'est beaucoup plus... agité (!) Danielle

      • Lundi 8 Juillet à 20:46

        Réponse   à   -  Danielle - - - -

        Bonjour mouette. Ce sont des tomates de la serre. Celles cultivées à l'extérieur sont encore petites et vertes.

        Le primate couché a en effet la noblesse d'un roi (du Sphinx d'Egypte ?). As-tu remarqué qu'en cliquant dessus, on l'agrandit. 

        Je répondrai à toutes tes questions dans le petit article qui suivra;

        Mais pour ce qui est de la fatigue une vitamine, même si indispensable, ne peut pas à elle seule la faire disparaitre car il y a mille autres causes qui la déterminent. Une vitamine, c'est comme une belle fleur dans un bouquet composé, ou comme un pied à une table : un élément essentiel parmi d'autres pour qu'un bon équilibre s'installe.

        Bonne soirée Danielle.

    11
    Simone
    Lundi 8 Juillet à 16:05

    Coucou Mr K.....Je ne te dis pas ce que je fais, sinon je te casserais ton prochain article. Ton ricin est splendide, et il est thermophile comme moi, mais bien plus beau, car je ne fais pas de feuilles et ne fleuris pas. C'est bête !

    Quand à ma soeur, elle jalouse tes récoltes. A mon avis avec toupet car elle n'a rien fichu au jardin..... qui ressemble de plus en plus à la savane. Un de ces jours je serai nez à nez avec un lion ...ou un frère simiesque !

    Comme tu vois je suis revenue après 15 jours sans internet et 4 sans électricité, et maintenant avec une demie cuisinière car elle est responsable des 4 jours obscurs. Je vais finir par faire un khanoun dans le jardin...

      • Lundi 8 Juillet à 20:34

        Réponse   à   -  Simone  - - - -

        Bonjour globe-trotteuse !

        Ah je devine ce que tu fais : tu as adopté une chèvre et tu essaies de la traire pour récupérer sa vitamine C !

        Non non, pas de khanoun dans le jardin, tu vas encore augmenter le CO2 dans l'atmosphère, et on va griller encore plus !!!! Bois seulement du lait de chèvre. Et elle, va te nettoyer ta savane.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :