• - Santé-Bien être - 12 : quand le système immunitaire devient fou ! -

     

    La maladie coeliaque, même si elle est rare (relativement), ne peut pas être niée.

    Elle se voit comme le nez au milieu de la figure dans sa forme grave.

    Elle se  voit comme un iceberg redoutable...

    Gare au petit Annick qui le rencontre.

     

     

    - Santé-Bien être - 12 : il n'y a pas que la maladie coeliaque -

     

     

    Mais on sait bien que la partie émergée d'un iceberg ne représente que le dixième de sa masse totale. Et bien c'est vrai aussi des dégâts provoqués par le gluten.

    Et pourtant le monde médical officiel, celui qui jouxte les sphères du pouvoir, très réfractaire à toute nouveauté car elle dérange ses habitudes, fait la sourde oreille. 

    Manifestement cette "maladie" dérange l'establishment !

    On préfère ne pas en parler, comme si ça n'intéressait personne. Si bien que cette maladie reste dans une relative obscurité. Presque un sujet tabou.

    On manque ainsi l'occasion, à partir d'elle, d'apprendre quelque chose.....

     

    Le premier problème est celui de la fréquence de la maladie coeliaque. Au début on ne s'occupait que des cas les plus graves, des malades qui étaient hospitalisés, à qui on faisait des examens assez approfondis  (invasifs, mais justifiés vu la gravité de la situation)  comme des endoscopies, des biopsies... 

    Mais fort heureusement (si l'on peut dire) tous les malades ne sont pas aussi dangereusement atteints. Beaucoup sont simplement ballonnés après les repas, avec un ventre un peu endolori. Puis ça passe. Pour reprendre le lendemain. Le matin ils ont la bouche pâteuse. Parfois des selles anormales, trop liquides, avec quelques coliques de temps en temps, ou même parfois de la constipation, quelques nausées, un manque d'appétit, un état de fatigue qui s'éternise sans raison apparente  ...  

    Bref des troubles en apparence assez banals, tellement fréquents qu'on n'y fait même plus attention, et que ces personnes ne viennent pas voir le médecin. S'il leur arrive cependant d'en parler lors d'une consultation, ce qui va leur être conseillé n'amenant aucune amélioration, cela les conforte dans l'idée  qu'elles digèrent mal, qu'elles sont fatiguées, que c'est comme ça, et qu'il ne sert donc à rien d'en parler au médecin.

    Ce en quoi .... elles n'ont pas tort !!!!

    Espérons seulement qu'on ne va pas leur donner des antalgiques, des antibiotiques, des anti-inflammatoires, ou pire encore des anti-dépressifs ! 

    Or parmi ces gens qui , simplement, digèrent mal, ont le ventre un peu patraque, on sait maintenant que beaucoup d'entre eux ont bel et bien une forme débutante de maladie coeliaque. Car si on leur fait un examen endoscopique, on observe souvent un état congestif de la muqueuse, et parfois des villosités qui commencent à être en souffrance. 

    La certitude qu'il s'agit bien d'une inflammation causée par le gluten étant établie si l'éviction du gluten amène la disparition des troubles.

    C'est alors qu'on réalise que cette "maladie" que l'on croyait rare est en fait au moins dix fois plus fréquente que ce que l'on imaginait.

     

     

    Mais ce n'est pas tout !

    Au début  on avait appelé cette maladie  "une intolérance au gluten". Ce qui voulait dire qu'il s'agissait de quelques malchanceux , porteur d'une anomalie fortuite, d'une "prédisposition génétique", et qui donc n'avaient rien à voir avec le reste des gens... normaux.

    Or on s'est vite aperçu que ça n'avait absolument rien à voir avec une intolérance accidentelle, mais qu'il s'agissait de quelque chose de bien plus grave et qui pouvait toucher toute la population, à savoir une " maladie auto immune ".

     

    Qu'est-ce que ça veut dire une " maladie auto immune ?

    Pour le comprendre , je dois vous dire 3 mots sur notre  système immunitaire, et pour cela nous allons faire une comparaison.

    Une nation (normale et saine) possède (je le pense) des forces armées pour défendre ses frontières et des forces du "maintien de l'ordre" pour assurer la sécurité de ses citoyens. Sinon ce n'est plus une nation, c'est une pétaudière, une foire d'empoigne. Il nous faut donc des avions, des blindés, de l'artillerie, une marine, des services de renseignements et de surveillance, il nous faut des frontières, et des douaniers, et à l'intérieur de la police, des gendarmes, etc etc ... bref, peu importe le nom que l'on donne à ces différents groupes de défense : ils sont indispensables à notre sécurité, à notre survie, n'en déplaise aux pacifistes utopiques de tout poil... 

     

    - Santé-Bien être - 12 : il n'y a pas que la maladie coeliaque -

     

    Et bien il en est de même pour notre corps : notre santé repose sur plusieurs piliers et l'un d'eux est notre système  de défense que nous appelons le système immunitaire. Il repose sur une multitude de cellules spécialisées qui patrouillent en permanence dans tout notre corps, examinent chaque cellule rencontrée, vérifient l'identité de chacune..  et si elles découvrent des éléments suspects, elles les éliminent aussitôt. Si cela leur est impossible, elle déclenchent une alerte, plus ou moins importante, afin de mobiliser  plus de défenseurs. C'est cela que l'on appelle une réaction immunitaire.

     

    J'espère n'avoir choqué personne en affirmant que notre sécurité repose sur le fait d'être armé et bien décidé à nous défendre.

    Mais toutefois il faut reconnaitre que cela comporte un risque, et justement les maladies auto-immunes en sont la preuve.

    Notre système immunitaire a pour mission de nous protéger contre des attaques venues de l'extérieur, or voici qu'il peut se mettre à agresser des cellules de notre corps lui-même !

     

    En effet c'est bien cela qui se passe.

    Lors d'une maladie auto-immune, le système immunitaire se retourne contre une partie de notre corps et l'agresse comme il devrait le faire contre des cellules étrangères.

    Dans la maladie coeliaque, il agresse les villosités intestinales et finalement les détruit ! Mais pourquoi fait-il cela ? Et que vient faire le gluten dans cette histoire ? Pourquoi déclenche-t-il une telle folie ?

    Le gluten est en fait un ensemble très complexe de protéines et certaines d'entre elles sont des gliadines. Le système immunitaire semble reconnaître  dans les gliadines des protéines étrangères dangereuses, comme il le ferait pour des poisons microbiens, que nous appelons  des antigènes. Il se met alors à fabriquer des contre-poisons (des anti-gliadines) que nous appelons des anticorps.

    Et puisque ces antigènes se trouvent au niveau des villosités, le système immunitaire se met à les attaquer elles aussi ! Cela commence par provoquer un état congestif chronique de la muqueuse intestinale, cela se termine par la destruction rasibus de toutes les villosités !

    C'est un peu comme si de supposés terroristes étaient repérés dans certains quartiers de nos villes et que nos forces de défense bombardaient ces quartiers parfois même jusqu'à les raser, dans le but d'éradiquer le danger. Le remède risquerait alors d'être pire que le mal.

     

     

    Mais ces anticorps ("anti-gliadines") limitent-ils leurs attaques à la muqueuse intestinale (ce qui peut aboutir à une maladie coeliaque constituée), ou peuvent-ils viser d'autres cibles dans le corps ? 

    Il semble (pour certains d'entre nous) que la seconde hypothèse soit la bonne.

    Ce qui voudrait alors dire  que le gluten peut être à l'origine de beaucoup d'autres maladies auto immunes : des maladies causées par des sortes d'emballements de notre système immunitaire.

    Le champ des possibles s'agrandit encore !

     

    à bientôt.

     

     

    ***

     

     


  • Commentaires

    20
    Jeudi 9 Février à 18:52

    Bonsoir pinson,

    Ton article qui est très intéressant. J'ai même tout compris à la première lecture he mais j'aime relire une seconde fois ou plus car j'ai toujours peur d'avoir mal compris quelque chose.

    Je retrouve les explications que mon ami médecin du Loiret m'avait expliquées sur le système immunitaire. Ca, je ne l'ai jamais oublié et c'est pour cela que j'ai compris du premier coup mais tu es très facile à lire aussi et c'est moi avec ma fâcheuse habitude de tout relire plusieurs fois afin d'être sûre d'avoir bien compris (c'est ça lorsque l'on plus confiance en soi)

    Merci pinson pout toutes ces explications mais chaque fois, je regrette de ne plus retenir grand chose.

    Je te souhaite une bonne soirée et bise à toi pinson.

      • Jeudi 9 Février à 19:37

        Réponse        à          Mari jo 21     --

        Mais oui Mari Jo : pourquoi lors d'une épidémie de grippe ou autre 100 % des gens ne tombent-ils pas malades ? Parce qu'un certain nombre de personnes sont " immunisées ", et pas par le vaccin bidon, mais par des défenses personnelles. Ce sont elles que nous devons favoriser. Bonne soirée. 

    19
    Ramon
    Mardi 7 Février à 16:22

    Merci pour ce superbe nouvel article!

    Salut l'ami!

      • Mardi 7 Février à 19:04

        Réponse        à          Ramon --

        Merci à toi !

        Tu as vu, on a retrouvé ta trace

        et tu es ... attendu, toi le Sage de Provence !

    18
    Mardi 7 Février à 13:00

    Je lis que vous êtes à la recherche de Ramon. Il  a repris son blog de temps en temps .Peut-être pourriez -vous le joindre ici sur son blog .

    Je ne recevais plus la newletter et retrouvé par hasard, il y a quelques temps sur  son blog new look.

    Bon après -midi, Kas

      • Mardi 7 Février à 14:56

        Réponse        à          A L N   03 --

        Ah merci !

        Mais dis donc il faut bien repérer ton lien sur  " ici " !!!!!

        Bon après-midi Nicole.

    17
    Fan
    Dimanche 5 Février à 15:50

    ... alors, je fais peu, mais bien, merci pour l'article! Pluie, pluie et pluie ici avec des flocons de neiges.

    Bon Dimanche à toi! Dommage que Ramon, ne parle pas vraiment de son expérience...

      • Dimanche 5 Février à 17:56

        Réponse        à         F A N    --

        Je suis bien d'accord avec toi ! Notre ami Ramon est devenu trop discret depuis de nombreux mois... J'espère qu'il va nous entendre.

    16
    Dimanche 5 Février à 13:59

    Très intéressant ton article...On a encore beaucoup à découvrir

      • Dimanche 5 Février à 14:17

        Réponse        à   Gazou    --

                                                                    yes

    15
    Danielle
    Dimanche 5 Février à 10:35

    Bonjour pinson en ce dimanche au ciel d'un gris très doux, il pleut même mais une pluie très fine, il est certain que ce n'est pas ainsi que nous aurons des flaques d'eau. On dirait que le mistral veut prendre la place car des vagues se forment sur l'étang venant du Nord-Ouest. Ton nouveau slogan est très juste niché sur fond de mimosa : savoir se contenter de faire peu mais être efficace... tu choisis toujours très bien tes formules sarcastic tu es un pinson plein de sagesse ! Je voulais juste te faire un petit coucou et te souhaiter une très bonne journée, je suis un peu pressée tu t'en doutes smile Danielle

      • Dimanche 5 Février à 14:14

        Réponse        à   Danielle       --

        Faire peu mais bien est un slogan qui me va bien en ce moment

        car la glace pendant plusieurs jours, la pluie maintenant, et la brièveté du jour en cette saison, tout ça ne me permet pas de faire grand chose dans mon jardin ! Je suis donc contraint d'être sage !!!

        Bonne balade pour toi sous le soleil languedocien.

    14
    Simone
    Samedi 4 Février à 19:29
    Oui oui, le système immunitaire peut devenir fou...comme le vent qui la nuit passée hurlait et déracinait des arbres. mais au moins quand il s' est calmé le soleil est revenu chauffer les mimosas. dans la Bible il est dit que la vie est précieuse et que si quelqu'un t' attaque avec une épée, il te faut une lance plus longue que l' épée sinon c' est toi qui sera tué. Défendre sa vie est un devoir et pour cela il faut s' en donner les moyens, et tu penses bien que je ne suis personnellement pas choquée. Il m' est arrivé d' avoir une arme en main et j' aurais tiré si j' avais été directement menacée, ou un de mes proches.
    Bisous Mr K le subversif
      • Samedi 4 Février à 19:41

        Réponse        à   Simone     --

        Ah Simone je te reconnais bien là !

        Le problème est que dans notre réaction, juste et efficace, la colère (justifiée elle aussi) ne nous rende pas fou et ne  nous entraine à tuer tout ce qui passe à notre portée, car alors nous courons à la catastrophe.

        Zatizzekouetcheune ... 

        Bonne soirée dans la paix !!!!

    13
    Samedi 4 Février à 13:38

    Je me suis mise au sans gluten.Je verrai l'effet produit tout d'abord sur l'arthrose . Le quinoa, j'aime beaucoup .

    Cet ours-iceberg est vraiment superbe .

    Ton fond d'écran est ensolleillé. Tu vas faire fondre l'iceberg.

    .Je crois bien que j'ai raté un de tes articles.Je vais aller voir.

    Bon week-end Amikas

     

     

      • Samedi 4 Février à 13:57

        Réponse        à   ALN  03       --

        Ah tu as raison, le contraste est vraiment très violent !

        Pour ce qui est des résultats, ne t'attends tout de même pas à une réponse ... immédiate ! Il va te falloir un peu de patience. Prends ça plutôt comme une aventure  visant à la découverte d'un monde inconnu et imprévisible. Ce n'est ni une recette, ni une punition : c'est une aventure, et il importe qu'elle soit joyeuse.

        Bon weekend.

    12
    Danielle
    Samedi 4 Février à 11:20

    Bonjour pinson, hum qu'il est doux et lumineux ce mimosa, il me semble en sentir  le parfum !!! Revenons-en à ton article (!) c'est vrai que lorsqu'on ressent des troubles tellement ordinaires et fréquents on finit par ne plus s'en inquiéter, on les banalise et on s'y accoutume... et on fait avec malgré tout. Quant au parallèle que tu fais entre "le maintien de l'ordre" et le "système immunitaire"... intéressant et réaliste arf ! Je comprends mieux ce qu'est une maladie auto-immune dont on a souvent une image floue : notre système immunitaire ne nous protège plus mais nous agresse, seulement voilà, cette attaque peut se diffuser et les atteintes se multiplier comme les risques ! Et personne n'est à l'abri de ces attaques... Bonne journée pinson, je crois qu'il pleut chez toi alors qu'ici le soleil est aveuglant malgré quelques rares minuscules nuages, les mouettes s'en donnent à coeur joie. Danielle

      • Samedi 4 Février à 12:36

        Réponse        à   Danielle        --

        Ce mimosa, il ne lui manque que le parfum, mais je l'imagine !

        La découverte de l'existence des maladies auto-immunes est récente, mais elle représente un bouleversement de notre façon de comprendre les maux qui nous assaillent. Depuis Pasteur on mettait tout sur le dos des vilains microbes. Oui sans doute ils jouent un rôle.... mais la grande nouveauté c'est que nos façons de réagir jouent un rôle encore bien plus important. 

        Nous sommes à l'aube d'une révolution dans notre façon de comprendre les "maladies" et de les soigner !!! C'est rassurant, tu ne trouves pas ? 

        Oui, ici, pluie froide sous un ciel très gris ... J'ai allumé la cheminée pour remplacer le soleil.

        Bon samedi !

         

    11
    Samedi 4 Février à 11:04

    et vive le petit Annick 

    attention à l'ours qui se profile sou l'iceberg !

    bonne journée

    dominique

      • Samedi 4 Février à 12:24

        Réponse        à   LMPT 73         --

        Ah rien n'échappe à ton oeil vigilant.

        Et bien c'est ce genre de vigilance qui est nécessaire pour décoder les secrets de la nature : des signes ténus existent, encore faut-il les découvrir.

         

        Bonne fin de semaine ami. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :