• - Santé Bien être - 25 - Notre microbiote - Les Prébiotiques - 3 : les fibres solubles -

     

     

     

     

     

    Vous souvenez-vous de ce que nous avons dit des prébiotiques ?

    Je dois vous avouer que, moi, j'avais un peu oublié !

    Je reprends donc.

     

    Aujourd'hui, tout en vous présentant, en complément, les fibres alimentaires solubles, je vais essayer de faire un tableau général    ...  pour résumer. 

     

    Le monde végétal nous propose tout un éventail de substances !

     

     

    * Certaines faites de toutes petites molécules que nous allons pouvoir utiliser immédiatement pour nous procurer de l'énergie (les sucres simples des grains de raisin par exemple, ou les amidons, que nous digérons facilement grâce à nos enzymes : amylases, etc...).

     

    *Tout à l'opposé  d'autres sont faites de très longues molécules, celles de la cellulose et de la lignine (ces molécules qui permettent aux végétaux de se dresser hors du sol)

    Lorsque nous mangeons des légumes ( poireaux, choux ...) nous consommons de la cellulose et de la lignine .

    Ce sont des fibres insolubles.

    Elles ne sont pas digérées dans notre tube digestif, mais sont cependant utiles, et même indispensables, en tant que lest pour notre contenu intestinal. Car ce lest se charge de 20 fois son poids en eau, donnant du volume et de la mollesse au contenu intestinal, stimulant ainsi les contractions de l'intestin tout en favorisant  le péristaltisme. On a parlé à leur sujet d'un rôle de balai.

    Il importe seulement que ces fibres insolubles ne soient pas trop rugueuses, afin de ne pas blesser notre muqueuse intérieure. Elles pourraient nous être apportées par du son de blé, mais celui-ci est souvent trop irritant : mieux vaut manger des poireaux !

    La cuisson est utile pour ramollir ces fibres insolubles et les rendre moins irritantes. Il  vaut mieux cependant éviter des cuissons trop longues ou à trop fortes températures si l'on veut protéger les vitamines et les anti-oxydants dont les molécules sont très fragiles (thermolabiles).

    Pour les légumineuses un trempage de plusieurs heures sera utile, pour ramollir ces fibres insolubles et les rendre moins irritantes. Ce trempage pourra être suivi d'une cuisson plus légère, "al dente".

     

     

    *Entre ces deux extrêmes que sont

    ces petites molécules qui vont nous fournir directement de l'énergie, 

    et ces très longues molécules qui vont ressortir pratiquement intactes à notre anus,

    se situent les fibres solubles, composées disons de molécules de taille moyenne (polysaccharides à chaînes relativement courtes, FOS, etc...).

     

    Ces fibres alimentaires solubles  certes, ne peuvent-être digérées par nos enzymes digestifs, ni dans notre estomac ni dans notre intestin grêle, mais, une fois parvenues dans notre côlon (coecum et côlon droit), elles vont l'être, digérées (déconstruites, transformées) par nos bactéries amies. Ce sont ces fibres solubles qui vont nourrir notre microbiote !

    Ces fibres solubles sont très diverses :  

     

    Pectines, Gommes, Mucilages, Inulines...

    Avec l'eau elles deviennent visqueuses, forment une sorte de gel, et sont donc particulièrement douces avec notre épithélium intestinal.

    Elles sont particulièrement présentes dans les fruits (bananes, pêches, fraises...), mais le sont aussi dans de nombreux légumes (asperges, choux, carottes... ...), dans des céréales ( avoine, orge ...), dans toutes les légumineuses, dans diverses graines (psyllium, lin, chia...).

    Les fruits, même s'ils sont riches en fibres solubles, apportent aussi des fibres insolubles : leur peau en particulier, et si le colon est irritable il vaudra mieux ne pas consommer cette peau (pommes ...).

     

     

    - Santé Bien être - 25 - Notre microbiote - Les Prébiotiques - 3 : les fibres solubles -

     

     

     

    La fermentation de ces fibres solubles produit de petites quantités de gaz, et ils sont tous pratiquement inodores (azote, gaz carbonique, hydrogène, méthane). Elle ne provoque donc pas de ballonnements.

    Ces fibres solubles ne nécessitent pas de cuisson. 

     

     

    ***

     

     

    Je vais vous avouer quelque chose : je crains de vous avoir ennuyés avec ces exposés un peu arides peut-être.

    Il me faudrait parler maintenant des probiotiques

    Ce sera pour un peu plus tard, car le jardin m'appelle au dehors ! 

     

    Bon printemps.

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    15
    Fan
    Vendredi 21 Avril à 10:57

    ... merci pour ton article que j'ai lu, chez moi c'est n'est pas le jardin mais les rangements dans l'appartement

    qui prennent mon temps.

    J'ai lu les témoignages de Simone et Danielle.Mon grand-père maternelle avais des visons et rêves prémonitoires ma fille de temps à autre, mais plutôt agréables. Ma mère avais des vision de confrère... moi pas, mais j'ai déjà parler qu'elle ma laissé 2 messages sur mon répondeur téléphonique après sa mort. Et toi, tu en as fait des allusions à plusieurs reprises, mais n'ose pas en parler, je ne le comprends pas! Je me sent nullement ridicule en évoquant ce vécu. Il y avait un très intéresssant témoignage d'un Nicolas Fraisse, un jeune homme qui habite Lyon, et qui fait des voyages astrales, pour lui tout fait normal... 

    Merci encore à Simone et Danielle et belle journée à tous!

    Monika

    https://www.youtube.com/watch?v=crGie7GT15U

     

     

     

      • Vendredi 21 Avril à 14:17

        - Réponse   à   FAN --

        Pourquoi ne me suis-je jamais décidé à parler de ce souvenir, alors qu'il reste imprimé en moi comme un fait aussi certain que la montée chaque matin du soleil dans le ciel ? Je sais, cela peut paraître incompréhensible,  alors même que, de toute évidence, j'ai envie d'en parler ... 

        Je pourrais dire que ma profession, qui m'a mis si souvent en contact avec des psychotiques, délirant peu ou prou, m'incite à garder une prudente réserve avec tout ce qui semble outrepasser la réalité commune. Et pourtant...

        Bon, je finirai par me lancer, et je vous raconterai !!!!!!!

        Bonne journée , FAN, dans la subtilité de l'esprit.

    14
    Ramon
    Jeudi 20 Avril à 21:21

    Merci pour cet excellent "cours"! On comprend mieux à quoi servent les fibres! Bonne soirée l'ami!

      • Vendredi 21 Avril à 08:11

        - Réponse   à  - Ramon --

        Non, ami Ramon, ceci n'est pas un cours !!!!

        C'est un échange entre amis, ou au au moins un essai d'échange.

        Parfois jaillissent des témoignages personnels qui sont des  traits de lumière, marqués au sceau de la sincérité et de la confiance, et c'est cela seul qui est excellent.

        Bonne journée.

         

    13
    Danielle
    Jeudi 20 Avril à 18:40

    Bonsoir pinson, je viens de lire le commentaire de Simone et j'en suis bouleversée, je ne peux m'empêcher de réagir à chaud, une fois de plus ! Non Simone, personnellement je ne dirais pas que tu es folle puisque j'ai aussi connu des expériences similaires, très troublantes qui se sont confirmées hélas toujours tragiquement. Ce n'était pas un rêve car j'étais au volant de ma voiture dans une très grande ville, une circulation très intense qui retenait toute mon attention, je surveillais ma conduite... et celle des autres. Soudain un flash brutal, inattendu qui m'a coupé le souffle et fait naître une angoisse incontrôlable : je vais essayer de décrire en quelques mots ce drame qui a détruit ma vie. J'avais un fils, un enfant adorable et en pleine santé. Brusquement apparaît devant mes yeux une tombe blanche avec son prénom et sa date de naissance gravés. C'était un 24 Juin que cette terrible vision m'a glacée et le 26 Juin au matin il nous a quittés. Et depuis, je ne sais pas comment définir cette étrange intuition prémonitoire (pressentiment, prémonition ? je ne sais comment dire). Je "ressens" des événements à venir dans un futur immédiat, en principe négatifs, et ces visions provoquent en moi une sorte de malaise physique. Ca m'est arrivé plusieurs fois, la dernière il y a quelques jours et samedi dernier nous avons accompagné un ami très cher au complexe funéraire, le mardi précédent j'étais terriblement mal, je n'arrivais pas à me sortir son image de la tête, et le lendemain... Comment ces visions, cette perception peuvent-elles se manifester en nous aussi violemment ? De même je perçois immédiatement les personnes négatives et jusqu'à présent je ne me suis jamais trompée, y compris pour celles qui se cachent derrière une apparence douce et inoffensive ! J'ai vécu ces prémonitions au moins une dizaine de fois, je n'y peux rien, c'est ainsi ! Pardon pinson d'avoir ainsi confié mon ressenti mais je sais que tu comprends... et que tu sais aussi que je ne mens pas ! Bonne soirée, je ne me relis même pas... Danielle

      • Jeudi 20 Avril à 19:45

        - Réponse   à   Danielle --

        Tout d'abord je te remercie Danielle de ton témoignage. Il est pour moi d'un grand prix, même si je reste incapable de comprendre comment cela peut être possible. Non seulement je ne comprends pas, mais même mon imagination reste en panne pour élaborer des hypothèses explicatives.
        Mais à la réflexion mille faits d'observation courante sont tout autant inexplicables. Ainsi, si je tiens une pomme et que j'ouvre ma main, elle tombe. On dit : c'est la gravitation universelle, et on vient de découvrir des "ondes gravitationnelles". Bravo mais savons nous ce que ça veut dire ?

        Bien sûr que non !

        Et même les savants qui ont découvert ces ondes n'en savent pas plus que nous. Mais cela est. Je ne mets donc pas en doute ni ta parole ni celle de Simone. 

        D'ailleurs à la réflexion... j'ai bien moi aussi un témoignage personnel. Il est certes un peu différent, mais pas moins troublant. Aussi j'ai une forte tendance à le chasser de ma pensée, et je n'ai jamais osé raconter ce fait sur mon blog. Ni même je crois à personne.  La crainte du jugement ? Oui, sans aucun doute. Et en plus l'impression de révéler , en somme, quelque chose de très intime, qui a trait à mon père et à ma mère. Ce à quoi je pense s'est passé il y a plus de 70 ans, et pourtant mon inhibition pour parler est aussi vive que si ces faits avaient eu lieu hier.

        De quelle nature sont les liens qui se tissent entre nous ? Je suis complètement incapable de le dire. Nous pensons que ce sont les mots, et ce qui passe par nos sens. Oui, bien sûr.

        Mais est-ce tout ? 

        Là s'ouvre le portail d'un immense mystère.

        Alors je me tais.

    12
    Jeudi 20 Avril à 14:03

    - Message /commentaire de Simone --

    Simone qui voulait laisser un commentaire, mais n'y parvenait pas, me le transmet par messagerie . Le voici. Quelqu'un parmi vous  a-t-il eu des expériences de ce genre ? Moi pas, mais cela ne retire rien à ce témoignage. Qu'en pensez-vous ? 

     

    petite révision utile.....merci Monsieur le Professeur. Moi aussi j' avais un peu oublié, mais bon, tu es là alors je ne m' en fais pas....

    Tu as raison, la mort fait partie de la vie, d' ailleurs " qui donne la vie, donne la mort ". Dans la nature tout renaît, et je ne peux pas croire que l' Etre humain, forme la plus élaborée dans la nature, ne puisse renaître lui aussi. Lui-même et différent. L' Âme ne meurt pas. J' ai vécu quelques expériences troublantes. La dernière en date : il y a quelques semaines, j' ai " vu " un garçon qui me draguait quand j' avais 17/18 ans. Quand il avait parlé mariage, j' avais fui, épouvantée. Il habitait Genève, et on se retrouvait aux grandes vacances à Arcachon.Depuis ma fuite je ne l' avais jamais revu et n'y pensais que très rarement. Et là, dans la nuit, je l' ai " vu " et il m' a dit qu' il venait me dire au-revoir. Le lendemain, j' ai tapé son nom sur internet et je suis tombée sur sa nécrologie.

    Il y a parfois des choses bizarres. La 1ère fois que je suis allée à Fez avec 2 copines, j' ai refusé le guide et nous nous sommes enfoncées dans la médina. Plus de repères, les copines ont commencé à râler et à manifester un mécontentement. Elles se voyaient perdues; j' ai dit " pas de problème, on va arriver à une fontaine à l' angle de 2 ruelles, on prend à droite, on traverse le mellah et on sort au palais royal ". C' était juste ! Comment je le savais?Je n' avais rien lu à ce sujet, comme certains ont voulu expliquer cette connaissance. Et pourquoi, en arrivant au Maroc pour la 1ère fois, me suis-je sentie chez moi dès la descente du bateau ? Bizarre !!! Et quand j' étais petite, un jour j' ai dit à ma mère que la dernière fois que j' étais morte on m' avait poussée dans l' escalier. J' ai d' ailleurs du mal à descendre normalement un escalier, je saute une marche puis deux...Je dois faire attention car j' ai tendance à accélérer.
    T' es-t'il arrivé des expériences similaires ?

    Bon j' arrête, on va encore dire que je suis folle !! 

     
    11
    héléne
    Mercredi 19 Avril à 10:32

    Trés interessant ce texte sur les fibres, cela nous renseigne simplement les aliments responsables de troubles intestinaux qui ne me quittent pas!  Je viens de lire sur le web  les vertus des légumes et des fruits, et surtout que l'abus de viande est néfaste pour la santé. Donc mangeons du poisson  quoique souvent il contient  des produits malsains qui polluent les Océans..Bon jardinage bione pêche pas les poissons de ton étang, même rouges!!

      Salut amical au nutritioniste...

     

    ....

     

      • Mercredi 19 Avril à 11:22

        - Réponse   à   Hélène --

        Le bon fonctionnement de nos intestins est la base même d'une bonne santé de notre corps, donc de tout notre bien être tout court. Ce bon fonctionnement est le résultat d'une multitude  de facteurs,  par exemple de la présence de bonnes fibres dans notre alimentation. Ce n'est cependant qu'une des pièces d'un immense puzzle à cent millions de pièces. Quid des chairs animales (viandes, poissons) ? ... c'est au autre problème. Il reste donc bien des articles à écrire ! Mais on ne peut passer tout son temps à écrire !!!

        Bonne journée Hélène.

    10
    lenez o vent
    Mercredi 19 Avril à 10:11

    C'est plaisir de lire tes connaissances et cela m'éclaire simplement

    Bon jardinage Ami

    Bisous Pinson

      • Mercredi 19 Avril à 11:01

        - Réponse   à   lenez o vent --

        Tu sais, ce ne sont pas mes connaissances. Il y a sur Inter  le samedi à 11 heures une super émission intitulée sur les épaules de Darwin. Ce titre traduit bien la réalité de tous nos savoirs : ils sont la vision (le verbe "voir" est contenu dans le mot "savoir") que nous avons si nous nous installons sur les épaules des millions d'être qui nous ont précédé et qui nous ont tout appris, que la terre est ronde, qu'il ne faut pas caresser un serpent, et cent mille choses de ce genre.

        Alors nous partageons entre nous ce savoir, voilà tout.

        Bonne journée, amie A. 

    9
    Danielle
    Mercredi 19 Avril à 09:23

    Bonjour pinson heureux, tu as eu raison de nous présenter ce petit résumé récapitulatif du monde végétal en nous rappelant le rôle si important des fibres insolubles et solubles, leur utilité... la nourriture de notre microbiote... Il me semble comprendre que tu vas espacer tes publications ou bien que tu vas les alléger par des sujets qui demandent moins de temps et de réflexion, tu as bien raison pinson, c'est le printemps, la plus belle saison pour le jardinier, le temps des semences et de la terre, les plus beaux mois pour cultiver et entretenir les jardins, ces activités qui te passionnent tout en te maintenant en bonne forme physique (et qui éloigne de toi le stress d'une façon naturelle). Si j'osais je dirais que c'est le... plus vieux métier du monde même si, en principe, cette expression désigne tout autre chose happy ! Du temps, de l'amour pour la terre et l'eau, quelques outils et beaucoup d'imagination,  de persévérance et d'efforts et voilà notre pinson heureux !!! Et des fibres solubles et insolubles produites naturellement ! Bon printemps à toi aussi, ton jardin te tend les bras. Douce et belle journée. Danielle

      • Mercredi 19 Avril à 10:50

        - Réponse   à    Danielle    --

        Bonjour mouette. D'une certaine façon tout est très simple, mais quand on considère les faits dans leur variété infinie, on a l'impression d'un foisonnement de choses et d'idées qui risque de submerger notre mémoire. On ne peut pas saisir dans nos bras mille fleurs si elles sont séparées. Par contre si on en fait un bouquet, ça peut devenir possible. C'est un peu comme pour un peintre : il doit se reculer pour avoir une vue d'ensemble de ce qu'il a fait.

        Ceci dit, c'est vrai que je suis tiraillé entre écrire et ... plonger mes mains dans la terre nourricière, la pétrir, participer à sa vie, apporter ma contribution à son devenir comme le font aussi les vers de terre et les volcans. C'est ça la vie, pas le fait d'en parler. 

        Je vais donc en effet, en accord avec le prochain  renouveau explosif de la végétation, diminuer mes blablabla, et accroître mes actions concrètes. Est-ce un métier (le plus vieux du monde !) ou simplement une sorte de respiration de notre être ? Je penche pour la seconde image.

        Bonne journée au soleil du bon dieu !

    8
    Mercredi 19 Avril à 07:57
    Catherine D

    Bonjour bon docteur ! mais non mais non, c'est intéressant et tu racontes clairement...
    Ceci dit, tu as rasion d'aller bricoler au jardin, c'est bon aussi pour les boyaux !
    Belle journée

      • Mercredi 19 Avril à 10:32

        - Réponse   à   Catherine D --

        Bon docteur !!! Oh comme ça me fait drôle de lire tes mots ! J'ai mis des années à sortir de cette image là, mais maintenant ça me semble aussi loin que l'existence des dinosaures ! De de temps en temps, je retrouve une empreinte de pas, ou un morceau de vertèbre, et j'en suis tout étonné. 

        J'ai maintenant épousé la nature, et elle me comble C'est un lieu de travail, mais aussi d'une paix infinie. Tout y est en harmonie, même la mort, car cette finitude fait partie de la définition même de la vie.

        Belle journée pour toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :