• - Santé Bien être - 26 - Notre microbiote - Les Probiotiques -

     

     

    M'arrachant aux impératifs du jardinage de printemps,

     

     

    - Santé Bien être - 26 - Notre microbiote - Les Probiotiques -

     

     

    je vais, enfin, tenter de vous présenter quelques considérations sur les probiotiques. 

     

    Rappel.

     

    En nous vivent, en symbiose avec nous, un grand nombre de microorganismes (cent mille milliards) qui constituent ce que nous appelons maintenant notre microbiote.

    Pour que notre microbiote soit et demeure en bonne santé, nous devons le nourrir d'une façon juste, généreuse et intelligente. Ainsi tout est parfait et en équilibre.

     

    Les aliments que nous ingérons pour le nourrir, chaque jour, nous les appelons  des

     

     

    Prébiotiques

     

     

    Mais cet équilibre peut être rompu et notre microbiote malmené. Dans ce cas là il devient nécessaire de le rétablir dans un état de bonheur, pour son bien-être et pour le nôtre. Nous allons pour cela ingérer des aliments qui nous apporteront des microorganismes vivants qui vont venir réparer, renforcer, reconstituer, réensemencer, diversifier, notre microbiote. 

    Les aliments qui nous apportent ce renfort vivant, comme les bateaux de La Fayette en 1775 sont venus avec leurs soldats pour prêter main forte aux Américains en lutte contre les Anglais, ces aliments, nous les appelons des

     

     

    PrObiotiques 

     

    Simple précision de vocabulaire.

    Revenons à notre microbiote habituel, celui qui s'est installé en nous dès notre naissance, puis s'est fortifié durant toute notre enfance. Il est constitué de plus de mille familles différentes de microorganismes, mais certaines sont plus massivement représentées que les autres, et ce sont essentiellement : 

    des lactobactéries (bactéries lactiques)

    et parmi celles-ci des bifidobactéries.

     

    Si donc nous voulons venir en aide à notre microbiote, ou simplement lui apporter un petit renouvellement, un soutien régulier, nous allons tout naturellement choisir des aliments qui vont lui apporter des bactéries  nouvelles, en particulier des bactéries lactiques.

    Ces aliments (porteurs de "bonnes bactéries") sont presque tous des produits fermentés (fermentés sous l'action de ces microorganismes ) : 

    Lait fermenté, et en premier lieu le simple fromage blanc

    tous les fromages (une infinie variété !) avec chacun des populations bactériennes particulières, toutes intéressantes (varions nos plaisirs !)

    les yaourts (ceux de chèvres et de brebis sont excellents) 

    le yaourt étant le produit d'une fermentation du lait par le développement de deux bactéries thermophiles : le lactobacillus bulgaricus et le streptococcus thermophillus.  

    les préparations à base de soja fermenté

    ou par des bifidobactéries ( bifidus )

    le kéfir, le kombucha, etc... 

    les légumes lactofermentés,

    en premier lieu la choucroute,le seul aliment lactofermenté qui ait résisté (du moins dans le monde occidental) à la mode récente des aliments stérilisés, apertisés, pasteurisés, soumis aux ultra hautes températures, cuits, cuits, cuits et ultracuits, c'est-à-dire dépourvu de toute vie !....

    Mais tous les légumes peuvent être lactofermentés, ce que les hommes ont su faire pendant des millénaires et que nous avons été à deux doigts d'oublier complètement !

    Le kimchi coréen

    les olives

    les cornichons

    les pickles

    les tsukemono japonais

    les cornichons à la russe

    en fait une multitude de préparations à travers le monde

     les pains au levain naturel... 

    la levure de bière (un sujet à étudier de plus près)

    le pollen récolté dans les ruches (mais qui pose lui aussi bien des problèmes quant à son usage : il faudra donc à l'occasion en reparler) 

     

    Bref : 

    les sources de probiotiques sont nombreuses, facilement accessibles.

    Et peu coûteuses.

     

    Divers problèmes se posent cependant. 

    Il serait un peu long et complexe de les aborder maintenant.

    Alors nous les verrons plus tard, ou à l'occasion.

     

    Soignez bien votre flore 

    et vivez heureux !

     

     

    ***


  • Commentaires

    24
    Vendredi 5 Mai à 15:06

    Merci pour ton exposé très clair.

    Moi non plus je ne connais pas l'alose, je n'en ai jamais entendu parler

    Bonne soirée !

      • Vendredi 5 Mai à 15:45

        - Réponse   à   - Gazou -  --

        Un poisson pour connaisseurs  qui ont la chance d'habiter tout près de la mer ... et nous... c'est les pommes de terre !

        Grrrrr ! 

        bon week end

    23
    Simone
    Jeudi 4 Mai à 15:05

    Encore moi. Quoi ! tu ne connais pas l' alose ! C' est un genre de grosse sardine digne du port de Marseille qui remonte la Garonne et la Loire en avril. Ici c' est en avril qu' elle vient pondre ses oeufs dans l' Estuaire quand la température de l' eau atteint au moins 18°. On la cuit au four sur un lit d' oseille, lentement, et ce mode de cuisson permet de fondre les arêtes. C' est excellent. Ma mère la faisait très bien. Et j' adore les oeufs d' alose; mon poissonnier m' en a gardés pendant les deux semaines d' avril où il en a eu. Et maintenant si D. veut, j' en aurai l' année prochaine.

    Si tu te renseignes tu en trouveras peut-être dans ton coin, puisque les aloses remontent la Loire.

    Pour info, Cher Confrère, Rabelais avait étudié la médecine à Montpellier, ici, on se contente de Montaigne, Montesquieu, Mauriac, que nous dénommons les 3 M. 

      • Jeudi 4 Mai à 15:21

        - Réponse   à   - Simone-  --

        Hélas je crois que la pêche en Loire est devenue confidentielle et en rien comparable à celle qui se pratique chez toi en Gironde. Je demanderai tout de même (il faut prendre des risques dans la vie !).

        Pour les sardines, je suis d'accord avec toi, mais mieux vaut ne pas manger les boîtes : trop de fer ne vaut rien pour la santé !

    22
    Simone
    Jeudi 4 Mai à 14:53
    Ah ! si tu savais comme j' aimerais retourner à la fac, reprendre du service.....Une fois, il y a plusieurs années, un coup de nostalgie m' avait incitée à aller suivre un cours à la fac. J' étais arrivée avec même pas 5 mn de retard; je m' installe à côté d' un gars à qui je demande de me passer le début du cours, réponse : t' avais qu'à être à l' heure, et sur un ton !!! Sur ce il avait arrondi son bras pour que je ne copie pas. Quand je pense aux couches de papier carbone que je mettais pour faire passer le cours aux copains dont c' était le tour d' aller à la plage ou au cinéma selon la saison !!! Et il y en avait toujours un autre qui faisait la même chose quand c' était le tour de mon groupe d'aller se baigner, ou au ciné-club.
    Ils ne s' amusent plus, et quand tu penses que maintenant les futurs médecins seront tirés au sort pour entrer en fac !!!
      • Jeudi 4 Mai à 15:11

        - Réponse   à   - Simone  -  --

        Je partage ta nostalgie et comprends ton impulsion

        mais à la réflexion nous n'avons plus notre place dans ce monde de brutes et de fric. 

        Je lisais hier une étude sur le cholestérol et en particulier sur les statines et suis tombé, incrédule, sur ceci : une seule des statines qui se vendent dans le monde , le TAHOR, a, depuis son lancement en 1997, généré un bénéfice de ... 130 milliards de dollars. J'ai relu plusieurs fois.... 130 milliards !

        Lutter contre bigpharma maintenant, c'est s'attaquer à un mur d'argent. J'espère que des David le feront, mais pas moi, je vais rester dans mon jardin. 

        Toi aussi je pense, dans ton joli petit jardin.

    21
    héléne
    Jeudi 4 Mai à 14:09

    Merci pour le bouquet d'oseille; je suis de l'avis de Simone...une alose sur lit d'oseille, un mets royal.

    Ton exposé, comme un nutritioniste  nous de bons conseils et la relation avec les émotions, même culinaires  ont un rôle important dans le fonctionnement de notre tube digestif.  Les spsmes sont fréquents avec certains aliments. Attention à la composition de nos menus. A noter q'une boite de sardines est aussi pour moi un régal. A  +++++++

      • Simone
        Jeudi 4 Mai à 15:24

        Et puis si on mange les boites en fer après ce sera sans les dents !!!! happy

      • Simone
        Jeudi 4 Mai à 15:22

        Et en plus, les statines !!!! On a créé de toutes pièces les méfaits du cholestérol, inventé le bon et le mauvais

        pour en faire une pathologie qui permet de prescrire à vie. D' où ce que tu as lu sur le tahor. Même chose

        pour la TA. maintenant si tu n' as pas 12/7 à 85 ans en avant le traitement, et résultat les personnes âgées

        ne tiennent plus debout. ( je le vois avec ma belle-soeur et son mari). A 80 ans, avoir une TA à 18/8 ou 9 est normale. Ce n' est pas moi qui le dis comme ça par fantaisie, j' ai la caution des cardios honnêtes.

        Les " chers confrères " me font flipper. Le jour où je tomberai, (obligée) entre leurs pattes, je ne donnerai

        pas cher de ma peau.  intello

      • Simone
        Jeudi 4 Mai à 15:12

        Hélène et moi n' avons pas peur de toi ! Et de toute façon, nous sommes sûres de nous pour l' alose.

        Pas vrai Hélène ?

      • Simone
        Jeudi 4 Mai à 15:10

        Réponse à Hélène

        Surtout ne te prive pas de sardines à l' huile (d' olive), car 4 boites / semaine t' apportent la quantité

        nécessaire d' oméga 3 si bons pour la santé, et en plus, elles sont une des meilleures sources de calcium,

        plus que les laitages, à condition bien sûr que tu ne prennes pas de sans arêtes.

        Bises Hélène

      • Jeudi 4 Mai à 14:56

        - Réponse   à   - Hélène -  --

        Je vais devoir demander à mon poissonnier s'il a de l'alose.

        J'ai peur que non, mais je peux tout de même essayer.

        S'il me dit que ça n'existe pas, gare à vous ! 

        Dans ce cas j'achèterai des sardines...

    20
    Danielle
    Jeudi 4 Mai à 12:26

    Bonjour pinson, un passage très rapide pour essayer de me détendre, j'en ai bien besoin !!!! Je me demande comment faisaient nos ancêtres pour vivre sans eau courante ni électricité ! Pour une fois où il n'y a pas de chauffage... il fait frais et surtout très humide bien entendu... ça fait des semaines que nous avons un temps très doux, même chaud et aujourd'hui... frown Mon microbiote devra se contenter d'une boite de sardines (à l'huile d'olive quand même), de cornichons et d'un peu de fromage ! Allez positivons : il aura toujours des lactobactéries happy Ah, un coup d'oeil sur la glycine et je vais voir si le plombier a besoin d'un coup de main ! Vite j'envoie car j'entends qu'il me parle de fusible !!!! Tout pour plaire. Bonne journée pinson dans ton jardin tranquille ! Danielle

      • Jeudi 4 Mai à 14:07

        - Réponse   à   - Danielle  -  --

        Bonjour mouette. La chance que nous avons d'avoir l'électricité et l'eau, nous ne l'apprécions que si ces précieuses aides à nos vies viennent à nous manquer, ce qui est ton cas actuellement, et tu nous le rappelles utilement.

        Mais c'est c'est bien à cette occasion de penser au bien être de ton microbiote.

        Bon courage: tout va bientôt revenir !

    19
    Simone
    Mercredi 3 Mai à 16:32

    Ah ! l' alose sur son lit d' oseille !!!! Miam ! mon 2ème cerveau l' apprécie beaucoup !! Et puis ça donne sans doute du coeur au ventre !

    Bon cours M. Le Professeur. Et merci de me rafraîchir la mémoire. Je me demande si à la longue, avec toi, je ne vais pas refaire ma médecine happy

      • Mercredi 3 Mai à 19:19

        - Réponse   à   - Simone  -  --

        je ne connais pas l'alose

        mais en tout cas elle a un nom prédestiné pour être cuite avec de l'oseille ! 

        Ce cerveau ventral... mais j'y pense, tu es un peu dans le pays de Rabelais ... En voilà un qui le soignait bien, son 3 me cerveau , et qui en parlait fort agréablement.

        Refaire notre médecine ? Oui, pourquoi pas, et nous pourrions reprendre du service ! 

        On va y réfléchir...

    18
    FAN
    Mercredi 3 Mai à 15:40

    ... merci ô Kasimir. Et comme j'adore la choucroute, les cornichons à la russe, olives etc. je veux me régaler.

     

      • Mercredi 3 Mai à 19:12

        - Réponse   à   - FAN  -  --

         Bonnes agapes à vous toutes :  toi et toutes les bactéries de ton microbiote !

        Un petit problème cependant : pour que la choucroute représente un apport significatif en bactéries bénéfiques bien vivantes, il faudrait l'ingérer crue ! Cela n'empêche pas de se régaler souvent avec une bonne choucroute traditionnelle qui reste de toute façon un excellent aliment , riche en fibres prébiotiques, mais il serait bien aussi de temps en temps de manger un peu de choucroute crue, soit en salade, soit ajoutée dans l'assiette avec une bonne choucroute.

        Si un jour tu fais toi-même des légumes lacto-fermentés, tu en mangeras souvent de petites quantités, mais crues : l'apport en probiotiques devient intéressant , et aussi en vitamines dont les quantités augmentent par rapport aux légumes de départ (alors qu'évidemment elles baissent en cas de cuisson).

    17
    Danielle
    Mercredi 3 Mai à 09:19

    Bonjour pinson de la terre, ah ce jardinage de printemps où tu te plonges avec délice, qu'il est accaparant et exigeant mais il t'offre un joli résultat et tes salades tendres et craquantes en sont la preuve. Sur tes conseils (!) j'ai testé et adopté les yaourts de chèvres et de brebis et j'avoue qu'ils sont excellents, j'aime beaucoup les olives (en Méditerranéenne pur jus) et privilégie les cornichons bien craquants mais je ne connais pas les autres que tu cites, je mange Français happy. Donc pour résumer, je soutiens mon microbiote avec des aliments amis sarcastic Je fais court car j'ai une petite appréhension "informatique" et je cours sous la douche avec beaucoup de courage car pour l'eau froide il est encore un peu tôt même ici !!! Bonne journée au jardinier, avec du beau temps j'espère. Danielle

      • Mercredi 3 Mai à 10:51

        - Réponse   à   - Danielle  -  --

        Ah ah , "pinson de la terre" me correspond parfaitement, et rime avec ver de terre, d'autant que le premier mange souvent le second, enfin je crois. En tout cas les rouges-gorges (?? 2 s ??) en raffolent. Mon retour à la terre est aussi une façon de retrouver mes racines familiales, celles des petits paysans courbés sur les manches de leur charrue que tirait un unique cheval.

        Yaourts et autres laits fermentés (y compris végétaux) : que de variétés à découvrir ! Richesse et diversité des coutumes locales, que nous pouvons explorer avec délices et pour notre plus grand bien. Il en est de même des olives, préparées de mille façons, toutes à déguster pour le plaisir comme pour la santé !

        Heureusement que ces joies modestes (cadeau que nous ont fait nos ancêtres) nous restent accessibles lorsque tout va mal : ça nous aide à tenir le coup. 

        Bon courage Danielle,

        c'est dans la tempête qu'on juge le marin ! 

    16
    Mercredi 3 Mai à 08:33

    bon courage pour ton jardin et ton parc

    Attention  La Fayette s'est fait un peu avoir par les américains.

     

      • Mercredi 3 Mai à 10:31

        - Réponse   à   - LMPT 73  -  --

        Le courage ne me manque pas, je crois, mais parfois la force qui atteint vite ses limites, et le temps : il me faudrait des journées de 48 heures. Bof... je fais ce que je peux...

        La Fayette ? Oh ça se pourrait bien, mais je ne le citais que comme une image d'Epinal... quant à la vérité historique, je suis peu compétent, pour ne pas dire "pas du tout".

        Bonne journée, le montagnard-explorateur !

         

    15
    lenez o vent
    Mercredi 3 Mai à 08:10

    Ton carré de jardin plaisir des yeux et miam !!!

    tu as bien expliqué les probiotiques

    le ventre notre 2 ème cerveau

    bon jardinage

    bisous Pinson

      • Mercredi 3 Mai à 10:23

        - Réponse   à   - lenez o vent  -  --

        Ah tu aimes l'oseille ? C'est vrai, elle fait une soupe très agréable, et avec des poissons c'est bien bon aussi.

        Le ventre, deuxième cerveau, est une perspective en apparence nouvelle, mais cela était bien connu depuis des temps immémoriaux : le ventre, lieu de la force, du courage, de la résistance, de l'affection, de la miséricorde , de toutes les émotions.... ce dont témoigne une multitude d'expressions.

        Mais cela a été un peu négligé du fait de la toute première place que l'on a donné à la raison. C'est bien maintenant d'équilibrer notre vision de ce qu'est l'être humain.

        Bonne journée, A. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :