• - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : zone actuellement abandonnée -

     

     

     

     

    Sète - 8 - Les Salins de Villeroy 1 :

    une zone actuellement abandonnée. 

     

     

     

    Nous allons entrer aujourdh'ui dans cette vaste zone sauvage

    qui constitue la  bordure sud de l'étang de Thau

    et semble abandonnée au soleil et au vent.

     

    C'est le domaine de prédilection d'une faune ailée riche

    mais bien difficile à approcher,

    et donc à photographier !

     

     

     

     

    - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : une zone actuellement sauvage -

     

      

    Dès qu'ils ont détecté notre approche, les oiseaux s'enfuient.

    Ici ce sont des aigrettes,

    lesquelles prenaient tranquillement leur bain avant notre arrivée.

     

     

     

    Une retardataire s'éloigne,

    pour rejoindre ses compagnes.

     

     

    - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : une zone actuellement sauvage -

     

     

    D'autres espèces sont présentes :

    hérons cendrés, huitriers-pies, flamants roses,

    canards de plusieurs espèces (tadornes de Belon, et autres),

    échasses blanches, gravelots, avocettes....

     

    Je n'ai ni le matériel ni les connaissances nécessaires

    pour en parler,  ou  vous les présenter,

    mais le seul fait de les apercevoir procure une émotion :

    ce pays est habité par la vie

    et de bien des façons.

     

     

     

     

    En progressant vers le nord, on rejoint l'étang.

     

    De petits ports de fortune, installés ici et là,

     sont  utilisés par des pêcheurs ou des chasseurs. 

     

     

    - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : une zone actuellement sauvage -

     

     

     

    Pas de marée en Méditerranée

    (ou plus précisément une si faible qu'elle n'est pas repérable)

    Pourtant le niveau de l'eau varie beaucoup. 

    C'est évident par exemple ici.

      

    La cause en est le régime des vents.

     

    Viennent-ils du Nord ? (Mistral)

    S'ils sont assez forts, et durent plusieurs jours,

     ils vont repousser vers le large les eaux de la Méditerranée,

    et le niveau dans l'étang va baisser,  

    découvrant ici une zone sableuse encombrée d'algues.

     

          Viennent-ils du sud ? (le Marin)

    (Et ils peuvent être violents et persistants , souffler en tempête)

    les eaux de la mer vont refluer vers la côte 

    le niveau de l'eau va monter dans l'étang,

    et les vagues vont venir frapper ses berges avec force.

     

    Mais laissons l'étang.

     

     

    C'est l'intérieur même de la zone émergée

    que nous allons explorer aujourd'hui.

     

    Des sortes de chemins semblent nous inviter à les suivre.

     

    Mais pourquoi sont-ils là ?

    Où vont-ils ? 

     

     

    - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : une zone actuellement sauvage -

     

     

    En les suivant, de cette position relativement haute,

    nous dominons de chaque côté des zones déprimées,

    où ne pousse aucune plante ,

    d'allure plus ou moins rectangulaire

    et où des flaques d'eau se forment. 

    Il a plu il y a peu.

     

    Voici une indication intéressante :

    le sol de ces zones semble imperméable. 

    Mais pourquoi sont-elles libres de végétation ?

    Pourquoi sont-elles stériles ? 

     

     

     

     

    - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : une zone actuellement sauvage -

     

     

     

     

    Ici ou là, cependant, d'importantes étendues d'eau demeurent.

    Celles-là sont encore reliées à l'étang,

    lequel se trouve au-delà des digues couvertes de broussailles

    qui les bordent au Nord.

    On aperçoit dans le lointain la rive Nord de l'étang.

    (l'étroite bande bleue sombre)

     

     

    - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : une zone actuellement sauvage -

     

     

     

     

     

     

    Des sortes d'îlots ont été aménagés à l'intérieur de ces pièces d'eau par les protecteurs des oiseaux : ils constituent des lieux parfaits pour leur nidification.

    Nul ne viendra les y ennuyer !

     

    Mais le mystère demeure.

     

    Pourquoi tout cela ?

    Ces chemins, ces bassins, ces buttes, ces pièces d'eau ?

     

    Le pourquoi... 

    c'est le secret du passé, si proche...

    et si lointain à la fois !

     

    Quelques photos jaunies vont nous le révéler !

     

    Regardez bien ces hommes...

    ils ont travaillé ici !   

     

     

     

    - Sète 8 - Les Salins de Villeroy 1 : une zone actuellement sauvage -

     

     Et regardez bien l'homme qui est au milieu,

    béret bien à plat sur la tête.

     

    Nous reparlerons de lui.

     

    ***

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    22
    Samedi 8 Octobre 2016 à 19:23

    Bonsoir pinson,

    Je me souviens bien de cette photographie jaunie ainsi que des autres excepté la première et de certains passages de ton récit.  Des paysages étonnants et très beaux.  Penses-tu que ces paysages aujourd'hui soient toujours ainsi ?  tu y es retourné ?

    Très bonne soirée et bise à toi pinson.

     

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 19:46

        Réponse        à      Mari jo 21     --

        Oui, ces paysages sont encore là ... pour l'instant

        sauf dans la zone proche de Sète  qui est actuellement en construction  (là où  l'on aperçoit les grues) : petit à petit ça grignote. La tentation est grande de faire sans cesse de nouveaux logement, du fait de l'attrait qu'exerce toutes ces régions méridionales.

        Bon week-end Mari-jo. 

         

         

    21
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 19:26

    J'aime ce coin et je me souviens, je pense,  de cette ancienne photo .

    Ne crois -tu pas qu'un jour , des promoteurs arriveront à faire leur beurre salésmile avec ce lieu ?

    Bonne soirée

    Nicole 

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 10:18

        - Seconde réponse        à      A L N 03      --

        J'espère que tout ne sera pas bétonné 

        ça serait trop triste !

        Pour toi aussi bon week-end.

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 10:12

        Eh oui! Tes photos deviendront une pièce de musée quand tout sera bétonné.

        bon week-end!

      • Vendredi 7 Octobre 2016 à 19:56

        Réponse        à      A L N 03      --

        Ils ont déjà largement commencé ! 

        Bonne soirée pour toi aussi Nicole,

        et bon week-end dans nos calmes plaines.

    20
    Fan
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 20:43

    ... bonsoir Kasimir et Danielle, le paysage que vous décrivez et qui ressemble comme 2 gouttes à celle de la Camargue, je pense à l'étang de Vaccarès tout près du domaine du Cacharel, que j'ai découvert en 1974 en famille. Je suis retourner 8 fois, et j'ai eu un coup de foudre, pour ce ciel si limpide, les oiseaux, la faune, si uniques, Oui! 

    Loin de moi donc, de préférer le vacarme des magasins. Ici en Suisse, dés que je peut, je m'échappe à la campagne, les montagnes sont loin d'ici, je les voit seulement. Ceci dit, je comprends tout à fait l'amour que tu Danielle, porte à ta région, belle soirée.

      • Vendredi 7 Octobre 2016 à 09:28

        Réponse        à      FAN      --

        C'est cela, FAN, le ciel, la faune et la flore, l'odeur de l'air, le régime des vents, la lumière... tout est différent d'ailleurs et crée une sensation étrange et unique, distincte de tout autre.

        Cela est vrai aussi pour les autres régions, campagnes, montagnes, qui chacune ont leur spécificité, leurs charmes.

        Profite bien de celle que tu habites qui est elle aussi exceptionnelle, incomparable !

    19
    Danielle
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 11:14

    Bonjour pinson, je viens faire un petit tour agréable dans tes pages et je parcours ton article, cette immense zone sauvage est belle, loin d'être aride (on le voit bien d'ailleurs sur la première photo) avec sa flore maritime, ses jolis petits bois de pins qui se reflètent dans l'étang, partout des tamaris (je crois qu'ailleurs on les appelle des tamarins alors qu'ils sont différents) ces jolis petits arbres si gracieux avec leurs fleurs rose pale. Toute cette flore est bien loin d'offrir un paysage aride et encore moins désolé, les accès sont simplement interdits à la circulation pour préserver la nature. Ce site est un univers magnifique et coloré, la végétation change au rythme des saisons entre l'étang et la mer et cette impression de paix qu'on y ressent est irremplaçable, d'ailleurs la faune sauvage ne s'y trompe pas car elle y vit heureuse et s'y reproduit ! Ces lieux sont tranquilles et sauvages à la fois, c'est un enchantement pour qui sait les découvrir, je crois que la sensibilité de chacun s'exprime différemment, certains courent les magasins, se mêlent à la foule et au bruit avec délice, d'autres sont comblés par la nature et le silence, la simplicité et la solitude. Je crois que nous faisons partie de cette catégorie pinson. Aussi je te souhaite une bonne journée dans ton jardin tranquille. Danielle

      • Jeudi 6 Octobre 2016 à 19:23

        Réponse        à      Danielle.      --

        Et bien c'est la réalité  : nous n'avons pas tous la même sensibilité.

        Comme toi je préfère la musique de la nature, si légère, si ténue , que l'on pourrait parfois la prendre pour un silence. Mais c'est un  silence peuplé, comme les battements d'un coeur. Il m'arrive aussi d'écouter de la musique, des oeuvres célèbres, et souvent superbes. Mais ... quand on les a entendues 10 fois, ou plus, même les plus belles oeuvres deviennent... je n'ose pas dire ennuyeuses, mais disons mécaniques, répétitives. Le chant de la nature, lui, ne l'est jamais !

        Bonne soirée Danielle.

    18
    L.N.
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 15:05

    Heureusement qu'il y a des oiseaux...cet endroit sauvage  ne me séduit guère, il manque d'arbres et de buissons. Les saulniers qui ont travaillé à cet endroit ont dû subir  la chaleur, les vents, etc....il vaut mieux que cela soit un lieu de promenade pour les amoureux des herbes sauvagzs  et d'un  paysage désolé. Vive le petit sentier boisé  du Quercy, il en faut pour tous les goûts évidemment. Bon jardinage des blettes.Chasse les limaces.....

      • Mercredi 5 Octobre 2016 à 20:11

        Réponse        à      L N     --

        Ah...tu préfères les arbres ...

        En fait  on peut aimer les arbres, et la montagne, et aimer aussi ces zones là : c'est totalement différent.

        C'est à proprement dit, " incomparable ".

        Oui, je travaille beaucoup dans mon "jardin", mais mon imagination, et ma mémoire, me rendent présents beaucoup d'autres lieux. Bonne peinture. 

    17
    FAN
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 13:23

    ... je sais, je sais, je veut m'attirer la foudre, mais désolée, j'ai une légère overdose de Sète (malgré les belles images) et me retire à la montagne, surtout que j'ai lu les articles il y a 3 ans! Bel automne quand-même...

      • Mercredi 5 Octobre 2016 à 20:02

        Réponse        à      FAN      --

        Navré pour toi, car le report de cet ancien reportage (auquel je tiens) va encore durer plusieurs semaines . 

        Mais bonne nouvelle : pour répondre à une requête pressante qui m'a été faite, je vais bientôt ajouter un article santé. 

        Bon séjour dans les hauteurs !

    16
    Simone
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 13:14

    Très intéressant Mr K et encore du suspense ...... QUI C' EST ? C' est toi  dans une autre vie ?

    Très joli ton fond d' écran

    Bises

      • Mercredi 5 Octobre 2016 à 19:50

        Réponse        à      Simone     --

        Ah non, ce n'est pas moi !

        Je ne vais pas te le dire tout de suite , pour maintenir le suspens.

        Mais tu vas bientôt savoir qui c'est.

        A samedi.

    15
    Danielle
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 10:08

    Bonjour pinson, comme il m'est cher cet endroit sauvage et beau, livré au vent, au soleil, il me plonge dans un passé déjà lointain mais encore tellement présent. Il semble oublié mais la vie y est si présente ! Cette végétation rare mais si typique, cette faune sauvage partout... un véritable trésor, une splendeur et l'odeur du sel, de l'étang qui flotte dans l'air. Ici le silence n'est troublé que par les cris des oiseaux, leur envol qui nous surprend parfois mais quelle beauté et quelle harmonie, quelle grâce, la vie, la paix... Ces chemins qui retracent le passé, ce sol foulé par les travailleurs aujourd'hui disparus, ces zones abandonnées où l'on récoltait le sel, où les hommes s'activaient sous la chaleur inlassablement, où ils s'épuisaient sous la morsure du soleil, leur pelle à la main et la seule force de leurs bras... et cette photo jaunie, comme elle est belle !!! Merci pinson de cette évocation... Très belle journée pour toi, ici il fait chaud (et oui, encore !) et l'étang ressemble à un miroir, aucune vaguelette mais des oiseaux partout ! Danielle

      • Mercredi 5 Octobre 2016 à 19:43

        Réponse        à      Danielle.      --

        Bonsoir Danielle. Je sais bien que pour toi, cette zone là  (tout particulièrement) est  comme un livre d'histoire familiale, que tu ne te lasseras jamais de feuilleter ! Pas de ruines cependant : c'est dans le sol lui-même que peut se lire ce que fut le passé, ce que nous ferons la prochaine fois. 

        Ici le soleil a été vaillant dan le milieu de la journée mais ce matin il faisait franchement frisquet ! Et même un peu froid. Nous allons bientôt vous envoyer un peu de ce bon air polaire !!!!

        Bonne soirée.

    14
    FAN
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 09:40

    ... très beau, toutes ces images, ressemble totalement à la Camargue!

      • Mercredi 5 Octobre 2016 à 19:28

        Réponse        à      FAN      --

        Probablement oui

        car ces deux régions sont très voisines, de même nature, et soumises aux mêmes influences météorologiques.

        Mais il n'y a pas de chevaux !

    13
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 09:09

    en fait la réponse à ta question est déjà dans le titre...

    dominique

      • Mercredi 5 Octobre 2016 à 19:23

        Réponse        à      LMPT 73      --

        Elle n'y est qu'en germe ! Je vais la développer .

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :