• - Sète 9 - Le port -

     

      - Sète  9 - Le port -

     

    .

    .

    .

    Je vous ai déjà présenté la Pointe Courte, qui n’est qu'un quartier de la ville : 

    un petit port de pêche ouvert sur l'étang. 

    Nous allons voir aujourd'hui le vrai port de Sète, ouvert...sur la mer.

    Une vue aérienne va nous en donner une idée.

     

     

     

    - Sète 9 - Le port -

    .

     

    En bas à gauche s'avance le Môle Saint Louis.

    Plus à droite nous voyons le début du brise-lames.

    Entre les deux s'ouvre l'entrée Ouest du port.

    .

    Un mot sur ce Môle. Il a été construit à partir de 1666

    à l'aide d'énormes rochers extraits des falaises de l'île.

    Il est à lui seul un véritable monument,

    d'une masse impressionnante.

     

     

    Le brise-lames, lui, est une puissante digue

    qui s'étend sur plus de 2 km.

    Il protège le port contre les assauts de la mer

    lors des violentes tempêtes venues du Sud. 

     

    Sa construction a été une prouesse.

    Elle a été réalisée au XIX me siècle, à partir de 1821.

    Les premières tentatives, en arc de cercle

    ont été régulièrement détruites par les tempêtes

    et il fallait les reprendre, en ramenant d'immenses blocs de pierre. 

    Finalement  le succés est venu, avec une longue partie rectiligne.

    Il a été achevé en 1869.

     

    Ce brise-lames est essentiel pour le port de Sète.

    Grâce à lui ce port est le meilleur abri possible,

    en cas de gros temps, sur toute l'étendue du Golfe du Lion.

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

     

    Vu de loin ce brise-lames paraît bien minuscule

    mais c'est une muraille étonnante,

    un rempart d'une incroyable hardiesse.

     

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

    .

    A son extrémité Est, il porte un phare.

     

    Là est l'entrée principale du port,

    avec une passe d'une profondeur de 15 à 18 mètres.

       

    Une multitude d'oiseaux utilisent ce promontoire.

    Sans doute pensent-ils qu'il a été construit pour eux.

     

    Existent encore quelques restes de 6 petites bâtisses :

    c'était une... infirmerie ! On déposait dans ces pièces exiguës

    les marins atteints de maladies contagieuses et mis en quarantaine...

    un abri bien précaire. De là ces pauvres gens pouvaient voir le port

    dont l'entrée leur était refusée..... brrr...

     

     

    Nous, n'étant pas contagieux,

    nous allons entrer dans le port.

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

     

     

    Le voici, en pleine activité..

    De nombreux et vastes espaces s'offrent au bateaux. 

    Par exemple aux thoniers,

       

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

     

    qui sont nombreux,

    et pratiquement en pleine ville ! 

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

     

     

     

     

     

     

    En fait l’accès est aisé pour tous types de cargos dans le port de commerce,

    ce qui facilite le chargement ou déchargement de nombreuses marchandises, 

    industrielles, agricoles...céréales, vins, animaux ...

     

    Des secteurs se sont spécialisés : minéralier, pétrolier, céréalier...et autres.

     

    Ce qui place Sète au tout premier rang des ports méditerranéens,

    et lui permet de recevoir dans ses bassins les plus gros paquebots du monde.

     

     

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

     

     

    Certains semblent garder une sorte de majesté

     

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

     

     

    d'autres franchement pas. 

     

     

     

    - Sète 9 - Le port -

     

     

     

     

    Ces navires, véritables villes flottantes, aussi hauts que des immeubles,

    conçus pour le tourisme de masse, font penser à des HLM des mers,

    pour promener des gens qui ne manquent pas de sous ...

    mais d'imagination.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans une semaine je vous montrerai un autre aspect de ce port.

     

     

     

    ***

     

     

     

     


  • Commentaires

    19
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 20:35

    Bonsoir  pinson,

    Impressionnante cette construction. Je ne me souviens pas cet article.

    Ce n'est pas bon de lire les commentaires avant mais en descendant, j'ai vu la photographie avec la barque encerclée et ma curiosité m'a poussé à lire. Donc, ça me perturbe pour commenter. Mais bon, je vais juste dire ce que je pense de ces gigantesques bateaux qui m'effraient. Ah ! je préfère une p'tite barque que ces immenses bâtiments. C'est la folie des grandeurs.

    J'aime beaucoup ton article et ses illustrations.

    Bonne soirée et bise à toi pinson.

      • Dimanche 16 Octobre 2016 à 23:25

        Réponse        à     Mari jo 21       --

        Oui Mari jo, c'est la folie qui consiste à penser que plus c'est gros, grand, haut, lourd, plus ça fait de bruit, plus ça brille, plus ça va vite ... et plus c'est beau .... C'est la folie du toujours plus, celle qui se manifeste aussi dans le sport, le désir dévorant d'être le premier en tout, et dans le désir de s'enrichir sans limite ! 

        Tout ça c'est de la pure connerie, de l'attrape-couillon. 

        Et qui fait oublier le simple si près de nous.

        Tu as bien raison de préférer  le p'tite barque.

        Bonne semaine amie.

         

    18
    L.N.
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 11:47

    J(ai assisté une fois sous la pression de mes amis sétois  aux joutes. Cela ne m'a pas emballée, trop de briot; de foule autour, mais il faut bien contenter les touristes qui ne sont pas nécessairement des contemplatifs de la nature.N'oublie pas l'imper, ici; cela tombe à flots! Agréable journée tout de même...

      • Vendredi 14 Octobre 2016 à 14:58

        Réponse        à     L N       --

        En fait il n'était pas dans mon projet de parler des joutes auxquelles je ne connais rien, mais Papidom les a fait rentrer de force !

        Et finalement c'est bien : ne pas en parler aurait été une lacune.

        Bon après-midi.

    17
    Danielle
    Jeudi 13 Octobre 2016 à 10:16

    Bonjour Pinson, bonjour Dominique, non ce n'est pas une barque de joutes sur la photo, elles sont bien plus grandes et imposantes, lourdes et sont munies d'une tintaine (un genre de plateforme au bout d'une échelle penchée) où s'installe le jouteur abrité derrière un pavois, qui va affronter son adversaire de l'autre barque (une barque rouge et une bleue). Les joutes sont le clou des réjouissances nautiques qui ont lieu chez nous durant la belle saison et même il existe le traditionnel tournoi de Noël. Les premières joutes ont été inaugurées en 1666 lors de la création du port, il y a en principe 10 rameurs très costauds car il faut tirer sur les rames pour faire avancer ces barques le plus vite possible et un barreur très habile qui les guide pour que les embarcations se rapprochent au maximum sans se toucher bien entendu. Tout ceci au son des hautbois et des tambours... c'est très folklorique et la tradition préférée de Sète où les joutes sont très populaires. Bon je me laisse aller à parler des joutes... je reviens à l'embarcation que tu vois sur le plan d'eau Dominique : ce sont les barques d'entraînement, une école de rames "Cettarames" (avec le nom de Sète à l'ancienne), cette école de haut niveau très réputée participe aux championnats de France avec succès et elle voyage à travers le monde (New-York, Venise, Finlande, etc...). Ces embarcations sont bien plus légères et l'entraînement très régulier, les canaux de Sète sont un lieu idéal pour ce sport. Quand je pense qu'avec Pinson nous ne sommes jamais allé voir un tournoi de joutes depuis des années qu'il vient à Sète, on préfère les lieux sauvages loin de la foule mais près de la faune et la flore, l'étang et la mer. Tiens je vais mettre une petite photo des barques de joutes. Bonne journée à tous les deux. Danielle

                                                              Résultat de recherche d'images pour "photo de sete gratuite" 

      • Jeudi 13 Octobre 2016 à 14:14

        Réponse        à     Danielle      --

        Ah merci Danielle de nous donner l'explication nécessaire concernant la présence et la nature de cette barque sur la photo.     Je n'y avais pas fait spécialement attention, mais il est vrai qu'une telle barque posait un problème, et Dominique n'a pas complètement eu tort puisqu'elle sert à entraîner les rameurs en vue des joutes je suppose.

        Merci aussi d'avoir mis une image des joutes, puisque cela fait partie du folklore local. 

        Vite je retourne travailler dehors avant que la pluie annoncée ne vienne mettre fin à mes prétentions de faire quelque chose aujourd'hui sur mon chantier forestier !

        Bon courage pour ce jeudi.

      • Jeudi 13 Octobre 2016 à 14:07

        oui barque d'entrainement c'est noté!

    16
    L.N.
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 17:24

    Un splendide tracé aérien pour ce port de SETE, où se croisent tant de chalutiers, navires avec containers???et hélas ces affreux bateaux dits de croisières, qui n ressemblent aux tours  des quartiers des villes. Beaucoup de gens s'y laissent prendre comme les moutons de Panurge, quel plaisir de se retrouver dans le même lieu qu'on vien t de quitter pour "prendre l'air"; Je suppose que le plis apprécié dans cette escapade, c'est la ru&e, à l'escale, vers les magasins de souvenirs...fabriqués en Chine , évidemment, mais on ne peut s'en passer. Quant à la vie à bord, c'est un genre Club Méditerrranée avec jeux variés et souvent idiots! Bah, laissons(les s'amuser, et filons vers la côte balsamique, la plage noire et ses rochers jumeaux que j'ai si souvent contemplés. L'appart de Betty  surplombait la Conque...Souvenirs...qui me brisent le cœur parfois. Mais rêvons, pas de pessimiste, il y a  encore de beaux jours dans les jardins, le ciel, les couleurs..... Bonne soirée légumière.

      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 20:02

        Réponse        à     L N       --

        J'étais bien obligé de dire 3 mots sur ces usines flottantes pour touristes... qui ne me disent rien qui vaille : exactement le contraire de ce que j'apprécie. Je vois que tu connais bien Sète, et Agde.

        Je connais peu Agde, sauf la plage de la Grande Conque, qui m'a laissé un souvenir très fort, et dont je parlerai : c'est un site unique en France (métropolitaine). 

        Où ont les choses admirables ? Partout ! et dans les plus petites choses.

        A bientôt d'en reparler.

         

    15
    Simone
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 17:17

    Je ne sais pas si mon comm n' est pas passé à la trappe ! Alors je recommence,sans être sûre de redire la même chose, car il est bien connu que les artistes ne peuvent pas se copier eux-mêmes, or donc, je crois que je disais mon amertume de ne pas avoir vu le bateau de joute, et pourtant j' ai tout essayé, avec et sans lunettes, j' ai scruté, examiné......nada. Et puis je me suis aperçue que Dominique avait mis un point d' interrogation à la fin de sa phrase, alors.......il n' a peut-être pas un oeil de lynx lui non plus ......

    14
    Simone
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 17:12

    J' ai tout essayé, avec et sans lunettes, j' ai scruté.....et zut, je ne vois pas le bateau de joute. Et puis je me suis aperçue que Dominique avait mis un point d' interrogation..........

      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 19:55

        Réponse        à     Simone      --

        Mais non ton comm n'était pas passé à la trappe !

        Mais les comm ne passent que si je les fait entrer, et j'étais encore dans le jardin, voilà tout.

        Dominique  a sans doute pris une loupe et connait-il sans doute la forme de ces bateaux. Mais moi je n'en ai jamais vu !

    13
    Danielle
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 10:31

    Bonjour pinson, tu racontes la construction du Môle et cette du brise-lames d'une jolie façon mais avec beaucoup de vérité et de précision. Je précise que les chalutiers et les bateaux de petite taille pénètrent dans le port par la passe entre le môle et le brise-lames, les paquebots et autres très gros navires entrent par l'extrémité Est de l'immense digue du brise-lame tout au fond de la première photo, la profondeur étant bien plus apte à les recevoir et surtout à les diriger vers leur lieu d'amarrage. Les bateaux : certains sont majestueux, magnifiques et fiers, élégants... d'autres ressemblent à des immeubles, ils ont été conçus pour transporter un maximum de passagers (et faire un max de fric) mais je trouve qu'ils n'ont aucune allure, on dirait de gigantesques boites, des maisons flottantes. Pour moi un bateau, quel que soit sa taille devrait comporter une proue digne de ce nom pour fendre la mer, ces espèces de cubes démesurés, ce luxe tapageur actuel, tout cet étalement de richesses me gênent considérablement, ils sont affreux ces HLM des mers. Cet été les bateaux et les rotations se sont multipliés, il semble que la beauté de notre île attire de plus en plus de croisiéristes de tous les pays du monde et je ne suis pas retournée une seule fois sur le môle ni sur les quais (je précise au passage que nous avons 12 kilomètres de quais à Sète, notre ville est vraiment une île au milieu de ses canaux d'ailleurs on le voit bien sur tes photos). Mais je préfère cent fois la vie des bateaux de pêche, c'est ça la vraie vie et les traditions de notre ville, ces chalutiers, ces barques, toute cette activité odorante et colorée "locale" dans sa simplicité ! La ronde des goélands, mouettes et aigrettes qui accompagnent l'entrée des bateaux de pêche est une image merveilleuse. Quel réconfort à côté de ces immenses paquebots... Bon c'est mercredi mais le coeur n'y est pas aujourd'hui et je pense aux promenades, aux repas si agréables avec nos amis... nous ne nous retrouverons plus jamais à quatre du côté de la grande Conque. Allez je me secoue, je penserai à toi après-midi. Bonne journée bien active pinson. Danielle

      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 14:40

        Réponse        à     Danielle      --

        Bonjour Danielle. Merci pour tes précisions sur l'usage distinct qui est celui de chacune des deux entrées du port. La profondeur de l'eau qui rendait si difficile la construction du brise-lame est devenu, une fois la difficulté surmontée, un atout, puisque les plus gros bateaux peuvent venir sans problème se ranger au bord d'un quai, comme une simple barque, ce qui est au premier regard totalement invraisemblable ! 

        Je parlerai plus tard de la Grande Conque, mais c'est vrai que je me souviendrai toujours de ce jour où N et A, nos guides, et A, sont restés bravement à l'intérieur de la voiture, pour ne pas affronter la petite pluie glacée qui tombait ... !!! Je ne regrette pas la météo théoriquement détestable de ce jour là, car elle m'a permis, dans un lieu totalement désert, de remonter le temps d'un million d'années : une aventure unique. Et curieusement ce souvenir est lié à notre ami ... d'une façon définitive ! Quel mystère que nos vies. Pas moindre que les mystères géologiques : tout cela à vrai dire ne fait qu'un ! 

    12
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 09:54

    Tiens on voit un bateau de joute sur l'une des photos ?

    dominique

      • Jeudi 13 Octobre 2016 à 07:51

        -  Seconde réponse        à     LMPT 73     --

        Ah c'est vrai, je n'avais pas fait très attention à cette barque, qui est en effet assez particulière car semble s'y trouver de nombreux rameurs. Que font-ils là ? Ce ne sont tout de même pas des pêcheurs, je suppose. Mais est-ce une barque de joute ? Pas sûr. Il me semble qu'il devrait y avoir une sorte d'estrade pour que le jouteur monte dessus. Enfin, je ne sais pas du tout. En tout cas tu examines bien les photos ! Bravo !!!

        Bonne journée Dominique.

      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 20:08

        voir dans le cercle

      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 18:17
      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 14:17

        Réponse        à     LMPT 73     --

        Quoi ? Un bateau de joute ?? Et bien je n'en savais rien

        et même maintenant je ne l'ai pas repéré... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :