• - Un conte venu d'Asie -

     

    ***

    Un conte venu d'Asie

    et plus précisément de l'île de Java

    où vivent de nombreux tigres (faut-il dire "vivaient" ?).

     

    Les tigres sont d'excellents chasseurs, et ont beaucoup d'appétit. Si bien qu'il arriva un moment où dans leur forêt, pourtant si grande et si riche en animaux de toute sorte, il arriva, dis-je, pour les tigres de Java, qu'il ne restait pratiquement plus personne à manger !

    Alors le roi des tigres de Java, qui se nommait Harimaou, qui était le plus gros et le plus gras de tous les tigres (mais qui commençait à maigrir) et en plus le plus grognon de tous les tigres de tous les temps, le Seigneur Harimaou réunit son conseil royal.

     

     

     

    Il demanda si quelqu'un savait où l'on pourrait trouver du gibier.

    - à Bornéo ! fut la première réponse

    puis : à Sumatra, à Zamboanga, à  Tamboanga, à Cracatoa, à Bali ! 

     

     

     

     

    - Bon, nous allons commencer par déclarer la guerre à Bornéo, dit Harimaou. Tous les autres tigres ont approuvé. Harimaou choisit le moins maigre d'entre eux pour porter la nouvelle chez l'ennemi. Il arracha le plus long poil de sa moustache, le tendit au messager et lui dit :  Porte cela au roi de Bornéo, et déclare-lui :

    " Mon maître Harimaou, le roi des tigres de Java, dont tu peux admirer la force terrible rien qu'en regardant ce poil tiré de sa moustache, Harimaou t'ordonne de lui envoyer tous les mois une barque pleine de viande fraîche toute crue, mais aussi des rôtis, des grillades, du hachis, des brochettes, et aussi quelques pièces d'or. 

    Il te laisse réfléchir jusqu'à la prochaine lune, car c'est un roi juste et charitable, mais passé ce délai, si tu oses lui désobéir, il portera la guerre dans ton île et croquera jusqu'à la dernière petite souris ".

    Et le tigre ambassadeur s'est embarqué pour Bornéo. Deux jours après il accosta dans cette île, mis patte à terre et cria : " Héo, gens de Bornéo, j'ai un message pour votre roi ! " Mais personne ne répondit, et pas même le moindre petit lézard à qui demander son chemin, et qu'on pourrait manger en guise de remerciement, car voyant arriver l'inconnu tout le monde s'était caché. Alors le messager s'enfonça dans la jungle silencieuse, avec précaution, et plus il avançait et plus son courage rapetissait.

    Soudain, dans une clairière, il vit passer quelqu'un. C'était Kantjil, un cerf nain, pas plus grand qu'un petit faon qui aurait oublié de grandir.

     

     


     

    Or Kantjil était très curieux, tellement curieux qu'il en oubliait d'être prudent. Alors le tigre messager lui cria : " Holà ! Trois pommes ! Montre -moi le chemin du palais de ton roi ! "

    " Le palais de ... mon roi ? " répéta lentement Kantjil, pour gagner du temps... tout en se disant  " Tiens, je ne savais pas qu'on avait un roi, ici... mais ce moustachu à de drôles de manières" .

    Le tigre maugréa " Petit et sourd, c'est bien ma chance " Puis il cria :   " Où habite votre roi ? - Ah ... notre roi ??? Il habite par là " et Kantjil fit un geste vague vers le coeur de la forêt. " Mais ... en ce moment il n'est pas chez lui, Monseigneur, il est parti à la chasse. - Alors mène-moi à son pavillon de chasse, car je lui apporte un message très important du grand roi des tigres de Java ! - Ah, un message du grand roi des tigres de Java " répéta lentement Kantjil pour gagner du temps, tout en pensant " Oh cette histoire me plait de moins en moins". " Alors, tu m'amènes vers ton roi, oui ou non ? " s'impatienta le tigre. " Oui oui, Monseigneur, oui oui, si vous le désirez. Seulement voilà, notre roi n'a pas de pavillon de chasse; il chasse une fois par-ci, une fois par là ... et la forêt est si grande ! Je crains de vous fatiguer, Monseigneur. Ne voulez-vous pas vous reposer de votre long voyage ? Confiez-moi votre message, et je le porterai à votre place. "

    Le tigre approuva, répéta le message de Harimaou. Kantjil prit respectueusement le fameux poil de moustache et partit en courant. Il n'alla pas très loin, seulement jusqu'à la source la plus proche. Là il s'assit, bu une gorgée, et se mit à penser : " Grillades, rôtis, brochettes, hachis ... Autant dire  Kantjil et ses amis ! Il ne faut surtout pas que ces tigres mettent leurs pattes ici, ou c'en est fini de notre vie  tranquille. " Il bu encore une gorgée, brouta un brin d'herbe, et soudain lui vint une idée ... " Ah oui, c'est ça ! " Et il éclata de rire " Ah oui, c'est ça ! Je connais le roi de Bornéo ! ". Il venait de penser à son ami Landak, le porc-épic. Il courut  le plus vite possible pour le retrouver et arriva chez lui.        

    " Landak, mon frère, veux-tu encore me donner un de tes plus gros piquants ?  - C'est encore pour jouer un bon tour à quelqu'un ? "  demanda Landak, qui adorait les farces que faisait souvent son ami Kantjil. " Oui, pour jouer le meilleur tour de ma vie ! Nous en rirons encore quand nous serons tous les deux vieux, ridés et chauves ".  Et il lui expliqua la situation et ce qu'il voulait faire.

     

     

     

     

     

    Landak arracha le plus gros de ses piquants, le donna à Kantjil, qui le remercia, et retourna en courant le plus vite qu'il pu vers la clairière où l'attendait le tigre.    

    " Oh non, non, non,  je n'oserai  jamais, Monseigneur  ! " s'exclama Kantjil, en soufflant comme s'il venait de courir cent lieues. " Quoi ?  " demanda le tigre. -  C'est que notre roi, gémit Kantgil, notre roi s'est mis très en colère quand je lui ai fait connaitre votre message, et de rage il a brisé 43 arbres, comme s'ils étaient des cure-dents, puis il a crié RAOU RAOU ! Vous ne l'avez pas entendu  ? C'était comme le tonnerre traversant la forêt.   Et il a dit ... j'ose à peine vous le répéter ...  il a dit : dis à ce petit matou que je serai ravi de goûter à un rôti de tigre, et de faire une descente de lit avec sa peau. Et dis-lui que les moustaches du roi de Bornéo sont autrement piquantes que celle de ce ... comment donc ? ... Harimiaou. " Et Kantjil, avec la plus profonde révérence, donna au tigre le piquant de Landak.

     

    Quand le messager, de retour à Java, remis ce piquant à Harimaou, en lui disant que c'était un des poils de la moustache  du roi de Bornéo, Harimaou a bien réfléchi, et il a décidé d'aller plutôt voir s'il ne trouverait pas quelque gibier à Sumatra, en disant que, tout bien pesé, s'était plus près.

    Et c'est pourquoi, encore à ce jour, il n'y a pas de tigres dans la forêt de Bornéo, ni de roi non plus d'ailleurs.

     

     

     

     

    *** `

     

    Jean-Pierre m'envoie quinze photos du volcan BROMO, qui se dresse parmi beaucoup d'autres à Java. Ce volcan est impressionnant, car sans cesse actif. Je vous en joins ici une : 

     

     

     

     

    ***

     

     

     


  • Commentaires

    26
    Samedi 19 Septembre à 14:10

    Bonjour pinson,

    Un p'tit coucou qui me permet de relire ton conte et admirer de nouveau tes dessins mais aussi pour te souhaiter une bonne journée et avec un peu d'avance un bon dimanche.

    N'en fait pas trop surtout, repose-toi.

    Bises pour toi pinson avec toute mon amitié et je pense beaucoup à toi.

      • Samedi 19 Septembre à 18:09

        Réponse à      Mari jo 21    - - ---

        Tu es gentille Mari jo ! 

        Rassure-toi, je me repose beaucoup, et je n'ai d'ailleurs pas le choix. Mieux, je commence à m'habituer à ma nouvelle situation, laquelle, au début m'a révolté ! Et puisque je puis encore vous rejoindre, je me dis que, tout compte fait, j'ai de la chance, et donc de quoi me réjouir et remercier le ciel !

        Bises joyeuses.

    25
    Mardi 15 Septembre à 10:21

    ... un grand bonjour à Landak, Harimiaou les autres et à toi et une belle journée!

    Comment se comporte ton jardin? Tes fleurs, mais surtout ton souffle?

    Gros bisou

    Monika

     

      • Mardi 15 Septembre à 14:55

        Réponse à      Monika    - - ---

        Merci  Monika , de la part de Landak, de Kantjil, et même de Harimiaou, qui est bien loin, le pauvre, d'être Végan ... hélas pour lui !

        Mon jardin est sec et dur comme une pierre. J'ai tout de même remis en culture deux bandes de 6  mètres de long et de 1 mètre de large, avec un semis de Mâche, Radis, Laitues... mais les graines sont seulement en train de commencer à germer. Cela me plairait de terminer l'année par au moins une petite récolte.

        Quant à mon souffle, il est inchangé, toujours aussi minuscule. Mais je m'y habitue petit à petit, ce qui me rend cette réduction moins angoissante, voire même presque normale ! 

        Bisou pour toi Monika.

    24
    Cathy
    Lundi 14 Septembre à 18:40

    Un petit bonjour amical !

      • Lundi 14 Septembre à 19:31

        Réponse à    Cathy - - ---

        C'est super gentil, Cathy !

        Mes meilleures pensées pour toi.

    23
    Lundi 14 Septembre à 18:23

    Bonjour pinson,

    Il est rusé le Cerf et pour sûr qu'en voyant ce piquant présenté comme un poil de moustache le roi se dit qu'il valait mieux aller voir ailleurs. Pas très courageux les chefs de guerre et ça reflète un peu le monde des humains. Ceux qui attaquent les pays, s'attaquent bien souvent aux pays faibles. 

    Le Cerf a sauver tous les animaux de la jungle qui peuvent continuer de vivre dans la plus grande quiétude. Avec la ruse on réussit à tous les coups et à tous les échelons mais ce n'est pas permis à tout le monde d'être rusé.

    Un joli conte une fois de plus avec de très beaux dessins. J'ai beaucoup aimé. Un plaisir de te lire. 

    Quelle magnifique photographie du volcan. C'est fantastique. Merci à Jean Pierre et à toi aussi de nous en faire profiter. C'est vraiment une très belle photographie. Il faudra que j'aille voir sur Internet pour en savoir plus.

    Bise pour toi pinson et je te souhaite une bonne fin de journée.

      • Mardi 15 Septembre à 21:31

        Bonsoir pinson,

        Oui j'aime ton conte mais je les aime tous. C'est très agréable de te lire de plus, ils sont toujours magnifiquement illustrés.

        Ce que tu dis sur les volcans est bien vrai notre terre possède des puissances terribles.

        Bises et bonne soirée pinson. Prends bien soin de toi surtout.

      • Lundi 14 Septembre à 19:29

        Réponse à    Mari jo 21 - - ---

        Oui Mari jo, les faibles sont plus facilement attaqués ! Il vaut mieux se faire respecter, pour éviter cela.

        Toi aussi aime ce conte, j'en suis ravi.

        Quant aux volcans, ils nous apprennent que notre planète possède des puissances terribles.

        Bises pour toi Mari jo, et bonne soirée à toi aussi.

    22
    Lundi 14 Septembre à 16:46

    Super, grâce à Kantjil, Bornéo peut dormir tranquille, le vorace Harimaou restera sur sa faim!!!hihi  Jolie photo d'un volcan !! Quant je pense que le centre de la Terre est bouillant de lave!!!BRRR.... si tous les volcans se réveillent, on pourra vraiment dire que la planète se réchauffe!!!hihi Bisous Fan

      • Lundi 14 Septembre à 19:18

        Réponse à    ISIS  - - ---

        Hé .... le risque d'une très grande éruption volcanique n'est pas nulle. Le risque est planétaire, et la chose s'est déjà produite dans le passé. Ce qui se produit alors est un obscurcissement du ciel, ce qui réduit la luminosité du soleil, cela produit en fait un refroidissement qui peut durer plusieurs années (un hiver volcanique ! ). Froid et famine en perspective.

        Nous serions sage d'apprécier encore la relative douceur de notre météo !

        Bisous pour vous, ISIS.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    21
    Danielle
    Lundi 14 Septembre à 14:51

    Bonjour pinson, Jean-Pierre a-t-il eu la chance de pouvoir faire lui-même cette magnifique photo ? C'est d'une beauté incroyable ! Toi qui aimes tant les volcans, tu dois être comblé ! Quant à moi, tu le sais, je préfère les voir en images même si je les trouve superbes, ils m'impressionnent. Merci à tous les deux de nous faire partager ce cliché. Bisous pinson, que ta journée soit tranquille. Danielle

      • Lundi 14 Septembre à 15:17

        Réponse à    Danle monde.

        Je crois que oui, car il s'est promené (pour son travail) un peu partout dans le monde ! 

        Bisous et bon apm pour toi aussi.

    20
    lenez o vent
    Lundi 14 Septembre à 14:02

    Il est posé et réfléchi le petit cerf et malin,

    le tigre , ce vaniteux aura peut-être plus de chance

    dans les territoires voisins................

    j'aime ce conte, merci Pinson

    Belle photo du volcan Bromo,

    et voilà je pars en voyage virtuel vers ces iles

    Bonne semaine Pinson, bisous

     

      • Lundi 14 Septembre à 15:11

        melle.Réponse à    lenez o vent  - - ---

        Je suis content que tu aimes ce conte, Armelle.

        Ce volcan Bromo  se trouve dans une étrange région, comme toute criblée de volcans. 

        Bisous pour toi aussi , et bonne semaine.

    19
    Danielle
    Dimanche 13 Septembre à 21:08

    J'espère que mon commentaire t'est parvenu, dur-dur pour le faire partir et tout à coup... il a disparu ! Bon, on verra bien demain, bonne nuit pinson.

      • Lundi 14 Septembre à 07:02

        Réponse à    Danielle  - - ---

        Mais oui Danielle, ton commentaire est bien arrivé !

        D'accord avec toi : pour faire reculer un agresseur, il faut (d'abord) manifester une "opposition déterminée". Ensuite si possible quelques moyens.

        Bonne semaine pour toi aussi Danielle

        et bisous de pinson.

         

    18
    Danielle
    Dimanche 13 Septembre à 21:05

    Bonsoir pinson, malin le petit cerf Kantjil, plein de finesse et de ruse. Il décrit la colère du roi de Bornéo avec beaucoup d'imagination et de conviction. Quant au roi Harimaou il a plus d'ambition que de courage. Il veut bien déclarer la guerre mais par l'intermédiaire d'un messager. Il ordonne, il exige mais renonce facilement "pour un poil de moustache". Son rêve de puissance s'écroule face à la détermination de "l'ennemi", il aura peut-être plus de chance à Sumatra. A moins que, là aussi, il se trouve face à une opposition déterminée qui freine son désir de domination. Bien fait !!! Bisous du soir et bonne semaine à venir. Danielle

    17
    Simone
    Dimanche 13 Septembre à 18:17

    Et  une bonne ruse vaut mieux que force ni que rage !!! Et voilà.

    J'adore ce conte.Merci Mr K. Biz

      • Dimanche 13 Septembre à 20:08

        Réponse à    Simone  - - ---

        J'en suis ravi !

        C'est vrai, bravo Kantjil 

        il ne reste plus aux habitants de Sumatra qu'à se tirer du danger qui va venir vers eux.

        Biz pour toi aussi, Simone.

         

         

    16
    nuidra
    Dimanche 13 Septembre à 18:15

    Excellent, et comme je connais bien l'Indonésie et l'ile de Java je vais vous adresser des photos du volcan Bromo ( sacré) et Merapi( sacré mais un peu moins).

    Ce conte donne bien l'atmosphère des iles indonésiennes, ou on parle réfléchit et décide à la façon indonésienne.

     

    Ainsi Balé veut dire demain ou peut-être, quand on demande la direction on répond par ici, ou par là ou

    par devant  ou par derrière et ainsi de suite... J'aime bien et c'est un peuple que j'adore.

    Amitiés à tous. 

    Jean-Pierre Arduin

      • Dimanche 13 Septembre à 20:04

        Réponse à   niudra - - ---

        Chic ! J'adore les volcans !

        Ainsi ce conte reflèterait la mentalité différente qui prévaut dans cette région du monde ? De cela je ne me rendais pas compte car ces pays me sont inconnus. 

        Je n'en apprécie que plus votre commentaire. 

        Merci, et pour vous toute mon amitié.

         

    15
    Dimanche 13 Septembre à 18:14

    pas de tigre à Bornéo, pas de titre à ton conte

    une histoire captivante à laquelle je laisse tes autres lecteurs trouver une morale

     

      • Lundi 14 Septembre à 06:52

        Réponse à    LMPT73  - - ---

        Mais oui ça marche !

        Merci Dominique.

      • Dimanche 13 Septembre à 22:59

        si c'est possible : à droite de la ligne du titre tu as un petit crayon qui apparaît.

        Tu cliques dessus et tu peux écrire ton titre.

        Ne pas oublier de cliquer sur "enregistrer"

      • Dimanche 13 Septembre à 19:57

        Réponse à    LMPT73  - - ---

        hello bonjour !

        Pas de titre à mon conte : ça c'est un pur oubli, et il m'est impossible de le rajouter (ce n'est pas prévu par Eklablog)

        Pas de tigre à Bornéo... mais notre ami Jean-Pierre vient de me  préciser que si !

        La morale ? Je ne sais, mais c'est vrai que si l'on se montre fort et déterminé, on a des chances de se faire moins agresser. 

        Bonne semaine Dominique.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :