• - Un nouveau terrain où je suis un peu perdu ! -

     

     

     

    C'est fait !

     

     

    Mon petit coin de prairie normande ....

     

     

     nouveau ...

     

    n'existe plus.

     

    Voici pour rappel : cette zone était il y a quelques années un étang.

    Je l'avais vidée et elle s'était intensément enherbée.

    Mais un petit engin y est descendu

    voici une semaine

     

     

     nouveau ...

     

     

    et a fait un prodigieux travail :

    la couche de vase atteignait les 60 cm dans le plus creux.

     

     

    Le destin d'un étang pluvial qu'on n'entretient pas 

    est d'ailleurs de se remplir entièrement de vase,

    de devenir un marais, un marécage,

    et finalement de disparaitre .

    Il laisse alors une zone très fertile

    qui est très propice à la culture des légumes,

    d'où vient le nom de culture maraîchère : faite sur un ancien marais.

    Si l'on veut que demeure l'étang, il faut le curer régulièrement.

    Non pas pas en appelant Monsieur le Curé

    mais un moderne terrassier !

    Pourtant ...

    après son passage

    il laisse un paysage plutôt lunaire.

     

     

     nouveau ...

     

     

    Ne vous inquiétez pas...

    j'ai informé la Fée Nature, et elle m'a promis de se mettre à l'oeuvre :

    un nouveau cycle va se mettre en route.

     

    Comme vous le voyez, j'ai supprimé beaucoup d'arbres

    mais  j'ai gardé le saule pleureur, qui est en pleine repousse,

    et le petit bassin qui l'entourait a été redessiné et élargi.

     

     

     nouveau ...

     

    Une autre photo vous le montrera mieux : 

     

     

     nouveau ...

     

     

    Pour tout avouer...

    c'est bien là ce que je voulais

    mais je suis un peu perdu, un peu désorienté,

    comme si je me trouvais dans un tout nouveau terrain.

     

    Je ne suis pas seul à visiter ces lieux dévastés...

    un chevreuil de belle taille est venu lui aussi examiner les lieux...

     

     

     nouveau ...

     

     

    Je voudrais bien savoir ce qu'il en pense.

     

    Un forestier pourrait me dire au moins son âge.

     

     

     nouveau ...

     

     

     

    Je ne puis que rêver ...

     

     

    ***

     

     

    .

     

     

     

     

     

     

     

    ...


  • Commentaires

    23
    Dimanche 22 Octobre à 21:27

    Bonsoir pinson,

    Je comprends que tu sois désorienté, je le serai aussi devant toute cette transformation. Mais tu m'as appris ce qu'était réellement un étang moi qui, il y a quelque temps, bien avant tes transformations, voulais faire un trou et le remplir d'eau en me disant ça fera un p'tit étang... Ben oui tu sais, je vais à la simplicité. Tu as le droit de te moquer. Je ne savais pas qu'il fallait curer ; enfin si, je savais que l'on curait les étangs mais je ne voyais pas l'ampleur du travail. Et puis tu m'as rappelé aussi d'où venait le nom de "cultures maraîchères". Je l'avais appris à l'école alors c'est bien loin. Ton Saule Pleureur est magnifique, lui aussi change de décor. Il doit être content de respirer. Je me souviens que tu nous l'avais présenté au début. Une belle emprunte dans le sol.

    Tu m'as fait sourire avec le jeu de mot curer et curé. 

    Comme je suis là, je passe voir ton article d'aujourd'hui. A tout de suite pinson.

      • Lundi 23 Octobre à 10:38

        - Réponse   à   - Mari jo 21 -

        Faire un étang, petit ou grand, nécessite un sol particulier = très riche en argile. Si ton sol est très sableux, donc très perméable, l'eau ne va jamais rester en surface, à moins de faire venir des quantités énormes d'argile ! Ou si tu ne veux qu'un petit point d'eau, de tapisser le fond de ce trou avec un tissu caoutchouté ou plastique, mais tout ceci est assez coûteux. Essaie de creuser, et tu vas bien voir si l'eau reste. 

        Curer un étang, c'est beaucoup de travail, mais si on a un jardin potager, c'est la possibilité d'avoir une source d'amendements de grande valeur.

        Je te suis dans ton autre commentaire.

         

    22
    Samedi 21 Octobre à 17:48

    Cet étang sera superbe quand l'eau sera revenue et ton terrain également .Mais quel boulot ! Tous ces visiteurs à quatre pattes viennent contempler la transformation .

    Il va te falloir un plan et une boussole pour te retrouver chez toi .

    Bon dimanche Amikas .

      • Samedi 21 Octobre à 18:46

        - Réponse   à   - ALN 03 -

        Les plans ne sont que dans ma tête, ce qui est préférable, car ils évoluent eux-mêmes : au fur et à mesure que je réalise ce que j'imagine, il me vient d'autres idées !!!!

        Une boussole ? Oui

        et même un GPS.

        Bon dimanche Nicole.

    21
    Samedi 21 Octobre à 16:44

    Chez toi, le changement est perpétuel...Bravo Khaz !

      • Samedi 21 Octobre à 18:42

        - Réponse   à   - Gazou -

        Perpétuel ? Peut-être pas quand même !

        Je vais essayer de me modérer.

    20
    Simone
    Jeudi 19 Octobre à 11:26

    Une idée comme ça, en l' air....un moustique ne t'aurait'il pas piqué un jour ce qui pourrait expliquer la dégénérescence de l' espèce qui vit chez toi !!!!! LOL !

      • Jeudi 19 Octobre à 13:57

        - Réponse   à   - Simone -

        C'est bien possible, et c'est bien fait :

        il n'aurait pas dû piquer pinson ! 

    19
    Simone
    Mercredi 18 Octobre à 15:13

    Dis donc, tu aurais pu attraper le paludisme !!!! Fais attention quand même !

    Quel boulot Mr K. Il me tarde de voir ce que tu vas en faire !!!

      • Mercredi 18 Octobre à 19:52

        - Réponse   à   - Simone -

        Curieusement il n'y a pas de moustiques ici, si ce n'est quelques minuscules spécimens pas même assez vigoureux pour pouvoir me piquer le peau. Ils me font pitié. Je me demande si on ne devrait pas signaler leur cas à la SPA ....

        Ce que je vais planter et où ? 

        Je vais me donner les 6 mois à venir pour faire mes choix.

    18
    FAN
    Mercredi 18 Octobre à 14:15

    ... smile... donc déjà un ou une visiteur (euse) chez toi, qui a laisser la marque de sa joli bottine. Mais je pense, demain, tu trouvera les empruntes de la queue d'une sirène. et si tu plantes des nénuphars, ce sera enchanteur...

    Belle journée!

     

      • Mercredi 18 Octobre à 19:46

        - Réponse   à   - FAN -

        Bonjour FAN.   

        Effectivement on dit " un " chevreuil, mais c'est peut-être une dame ! Pour les sirènes, ou les nénuphars, il faudra attendre un peu : le fond de l'étang est maintenant parfaitement sec. J'espère que la saison des pluies va bientôt s'installer.

        Bonne soirée. 

    17
    héléne
    Mercredi 18 Octobre à 11:14

    J'ai bien compris que le paysagiste que tu es, se dirige vers un jardin à l'anglaise, moins artificiel que celui de Lenôtre...Il faudra du temps pour avoir la photo, mais nous sommes patients. Journée laborieuse au jardinier.

      • Mercredi 18 Octobre à 11:31

        - Réponse   à   - Hélène -

        Il est vrai qu'il va bien falloir une année entière pour que l'aspect de l'étang retrouve un visage plus souriant. Là le lifting  a été un peu violent ! Oui, le travail ne manque pas.

        Bonne journée Hélène.

    16
    Danielle
    Mercredi 18 Octobre à 09:41

    Hello pinson, un chamboulement total, une transformation de grande ampleur et pinson est perdu dans cette nouveauté mais la couche de vase qui avait transformé ton étang en prairie s'était formée lentement, progressivement et tu avais eu le temps de voir le paysage changer, l'envasement gagner de la place peu à peu et s'installer. Soudain, ton coin de prairie est redevenu étang (encore à sec il est vrai) et tu as perdu tes repères, tu es désorienté. Ce n'est qu'un temps d'adaptation, un petit passage à vide comme chacun le ressent lors d'un déménagement, en somme c'est la création d'un jardin et d'un étang nouveaux qui t'attend maintenant et la tâche ne va pas te manquer, toi qui aimes le travail tu vas avoir de quoi faire !!! Magnifique le saule-pleureur à la fois tout jeune et ancien, il repousse plein d'allégresse et un chevreuil est déjà venu prendre ses repères. Peut-être venait-il déjà visiter ton terrain (certainement d'ailleurs) mais ses traces dans l'herbe t'empêchait étaient invisibles, tu ne pouvais  voir ses marques... là elles sont magnifiquement imprimées dans le sol, certainement un bel adulte ! Je sais que les idées ne doivent pas te manquer pour aménager ton nouveau chez toi yes mais prends le temps de réfléchir, de peser le pour et le contre car tu ne peux être partout à la fois, chaque chose en son temps. Belle journée pinson dans ton nouveau décor (!) Danielle

      • Mercredi 18 Octobre à 11:03
        khaz

         Éditer

        khaz

         Éditer

        - Réponse   à   - Danielle -

        Bonjour mouette. C'est exactement ça ! Les évolutions de cette zone s'étant réalisées très progressivement, elles n'ont produit aucun choc visuel. C'est exactement comme un arbre que l'on a planté alors qu'il n'était pas plus grand qu'un poireau. On ne l'a jamais vu grandir et on n'est pas étonné de le voir un jour mesurer 40 mètres. Mais si on le coupe, en moins d'une seconde il s'écrase au sol, et on est stupéfait par le vide qu'il laisse.

        Les chevreuils... Ils sont ici chez eux depuis toujours et ils doivent se demander pourquoi nous nous permettons de bouleverser sans arrêt leur habitat. Bien sûr que leurs traces sont presque impossibles à voir dans les herbes. Il faut pour les repérer des zones argileuses dégagées à la fois assez humides et assez fermes.

        Allez, j'y retourne !

        Bon mercredi. 

    15
    Mercredi 18 Octobre à 09:34

    tu aurais pu être paysagiste dans une autre vie

    j'ai appris l'origine du nom de culture maraîchère !

    belle empreinte mais pourquoi une seule ?

    dominique

     

      • Mercredi 18 Octobre à 11:10

        - Deuxième réponse   à   - LMPT 73 -

        Ah tu veux parler de la multiplication de mes icônes (?) ce matin. Et bien ça c'est un autre mystère que je ne comprends pas d'avantage. Décidément  nous sommes plus entourés de questions que de réponses !

      • Mercredi 18 Octobre à 10:42
        khaz

         Éditer

        khaz

         Éditer

        - Réponse   à   - LMPT 73 -

        Pourquoi cette empreinte ainsi faite ? C'est une question que je me pose aussi. Il semble que ce soit l'empreinte d'une patte arrière juste en arrière de celle d'une patte avant. Se posent-elles en même temps alors que les deux autres pattes de l'autre côté seraient ... où ? Je ne sais pas. Ce qui est sûr  c'est que ces empreintes doubles sont très courantes et ce doit être en rapport avec le type de déplacement de ce quadrupède.

        Pour moi le mystère reste entier.

        Bonne journée.

         

    14
    Mercredi 18 Octobre à 09:24

    Bonjour. Je trouve que c'est un bel endroit. Pour les trace de la bête je vais demander a petit mari. Passe une belle journée.

      • Mercredi 18 Octobre à 11:08
        khaz

         Éditer

        khaz

         Éditer

        - Deuxième réponse   à   - LMPT 73 -

        Ah tu veux parler de la multiplication de mes icônes (?) ce matin. Et bien ça c'est un autre mystère que je ne comprends pas d'avantage. Décidément  nous sommes plus entourés de questions que de réponses !

         

      • Mercredi 18 Octobre à 10:37

        tiens : le pinson a fait deux petits !

      • Mercredi 18 Octobre à 10:32
        khaz

         Éditer

        khaz

         Éditer

        - Réponse   à   - mon joli jardin -

        Ah chouette ! Je vais en savoir un peu plus sur ce visiteur mystérieux car invisible que je ne connais que par ses empreintes digitales !

        Merci à toi par avance, amie des jardins.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :