• - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

     

    Jardin plaisir, bien entendu !

    Si ce n'était pas le cas, ce serait un bagne

     

    Jardin aimé

    et jardin aimant.

     

     

    Ma "rocaille" est bien peu présentable cette année

    car je ne me suis guère occupé d'elle cet hiver

    si ce n'est pour y introduire une plante sauvage trouvée dans un fossé humide.

    Aussi a-t-elle pris un petit air sauvage elle aussi.

     

    Et bien je vous présente cette plante.

    La connaissez-vous ? 

    La voici au centre de cette photo

    toute parée de ses fleurs jaunes.

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

    En même temps je vous indique plusieurs choses.

     

    à gauche da la fleur jaune, une rose

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

    j'ai planté ce rosier il y a 4 jours

    et il n'est pas encore remis de son émotion.

    mais a déjà une rose

    Comme je n'aime pas son nom officiel je l'ai baptisé moi-même

     il s'appellera "Marie-Christine" 

    un jour je vous dirai peut-être pourquoi.

     

    En haut, au milieu, le marronnier est en fleur.

    Il va rester ainsi, tel un mimosa blanc, pendant plusieurs semaines,

    puis un nuage de semences mâles s'envolera, se dispersera....

    pour une grande fête de la fécondation !

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

    En bas, dans le coin droit

    2 fleurs de lychnis coronaire

    appelé communément coquelourde.

    Ces lychnis viennent des montagnes d'Auvergne

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

    et derrière eux commencent à s'ouvrir les fleurs du phlox.

     

     

    Je vous reparlerai sans doute de toutes ces plantes qui me ravissent

    mais ce jour ce sont ces fleurs jaunes que je  vous présente.

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

     

    Il ne me semble pas qu'on trouve souvent cette plante dans les jardins,

    trop "envahissante" sans doute

    et pourtant quel charme se dégage de ses grandes hampes florales : 

    montant facilement à un  mètre.

     

     

    Allez, je vais vous dire qui elle est !

     

     

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

     

    C'est une  lysimaque

    plus précisément  la  "Grande lysimaque."

     

    Cette plante adore les terrains très humides

    comme on en trouve dans certaines forêts, ou le long des rivières.

     

    N'allez pas la confondre avec la grande gentiane jaune

    qui aime les croupes de nos montagnes 

    en général un peu sèches,  à partir des 800 mètres.

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

     

    Lysimaque était un roi grec qui vivait il y a 2300 ans

    Mais le nom de la plante vient d'un médecin grec, Lysimachos, 

    qui aurait découvert les vertus d'une autre plante de la même espèce : 

    la   lysimaque nummulaire,

    qui elle rampe sur le sol humide , près des rivières également,

    et qui surabonde sur les bords de mon étang. 

     

    Grande lysimaque et lysimaque nummulaire ont toutes deux les mêmes propriétés,

    à la fois astringentes et émollientes

    ce qui les rend utilisables dans les mêmes circonstances.

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

    Mais je ne voudrais pas m'appesantir sur l'utilisation médicale éventuelle de ces plantes

    car ce n'est pas l'essentiel  !

     

    L'essentiel est que ces plantes sont belles,

    et qu'il est ravissant de les voir vivre, tout simplement.

     

    Si vous voulez, vous pouvez décorer vos salades de ses fleurs

    ou y mettre  quelques-unes de ses plus jeunes feuilles.

     

    La grande lysimaque est aussi appelée  le Lis des teinturiers

    et cela reste valable de nos jours si vous voulez teindre de la laine en jaune

    ou même devenir blonde !

     

    L'an prochain j'offrirai à cette grande lysimaque une vaste extension :

    les bords de l'étang !

     

     

     

    ***

     

       

    Avant de vous quitter...

    le sourire de quelques roses.

     

     

     - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

    Ce rosier n'a pas de nom

    et je n'en connais pas l'origine

    mais il a résisté à beaucoup de cataclysmes !

     

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

     

    Que diriez -vous de   Cécilia  ? 

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

     

     

    Bon dimanche pour tous

     

     

     

    - Un petit tour au jardin plaisir -

     

     

    et bonne semaine.

     

    Portez vous bien.

     

     

     

    ***

     

     

     


  • Commentaires

    20
    Danielle
    Mercredi 13 Juin à 17:38

    Bonsoir pinson, je lis attentivement les commentaires et tes réponses et je me pose des questions en regardant la grande lysimaque : est-ce que ce sont ses racines qui servent à la teinture ? Peut-être faudrait-il dire colorant, je ne sais pas trop mais tu cites "le lis des teinturiers". Teindre la laine, bien qu'intéressant comme expérience ne me tenterait pas puisque je ne tricote pas smile et quant à se teindre les cheveux vu que je suis blonde, pas grand intérêt non plus ! Et en faire pousser dans mon jardin... je ris car deux plantes comme la tienne et je n'ai plus aucune place (non j'exagère bien sûr... bien que...) Mais elle est tellement belle avec ses tiges dressées couvertes de fleurs qui ressemblent à des étoiles, c'est un réel ravissement. Est-ce que la lysimaque nummulaire a d'aussi belles fleurs ? Je suppose que ce tapis rampant doit aussi être utile à fixer la terre des berges, des bords de l'étang, cette plante qui adore l'humidité et même l'eau doit fleurir abondamment en cet endroit. Et toute cette humidité ne la fait pas geler pendant l'hiver ? Ici en ce moment ce sont les fleurs de Yucca qui illuminent les jardins et paysages, ces grandes hampes abondamment fleuries, superbes. Bonne fin d'après-midi pinson. Danielle

                                                                      Résultat de recherche d'images pour "yucca"

      • Mercredi 13 Juin à 20:18

        - Réponse   à   -  Danielle  - - -

        Bonsoir mouette. Fleurs et racines de la grande lysimaque ont été longtemps utilisées pour colorer les tissus : pour les fleurs en jaune,  pour les racines en brun. Ce n'est évidemment pas une fleur pour ton jardin, et d'ailleurs elle ne pourrait pas y pousser car il lui faut une terre très humide !

        Par contre les yuccas ont l'air de bien se plaire chez toi. Ce ne sont pas des plantes grasses, mais leurs redoutables feuilles vernissées, dures et pointues comme des épées, sont bien adaptées à résister à la sécheresse, à la chaleur et au rayonnement solaire. Et quelle somptueuse floraison !

        La lysimaque nummulaire a presque les mêmes fleurs que la grande, mais ces pétales sont rondes, comme le sont ses feuilles. L'hiver elle semble morte, mais elle repart au printemps, même si elle est sous l'eau : c'est une plante increvable. Et c'est vrai qu'elle tend à former un vêtement protecteur pour les berges.

        Bonne soirée Danielle.

         

    19
    Mardi 12 Juin à 19:25

    Bonsoir pinson,

    Si un jardin était le bagne autant ne rien faire. Nous savons que c'est aussi l'amour que nous mettons qui aide à faire pousser tout ce que nous semons et plantons.

    Même si ton rosier n'a qu'une Rose, elle est bien jolie, on la dirait toute timide. Ton marronnier est splendide. 

    Elle est d'une grande beauté ta plante. Je suis allée voir sur Internet les photographies de la Lysimaque Nummulaire et question feuilles et fleurs je ne vois pas de différence si ce n'est que celle que tu cites, de ramper sur le sol. Elle se plairait chez nous car pour être humide c'est humide. Je suis en admiration devant elle. 

    Je me souviens qu'un petit Grand-Père m'avait parlé du Lis du teinturier mais voilà il y a bien longtemps car j'étais gamine... 

    Que de jolies Roses, Cécilia lui va bien je trouve. C'est toujours un plaisir de te suivre dans tes ouvrages, dans ton jardin et de découvrir tes nouveautés. Bientôt nous aurons le plaisir de revoir toutes celles que nous connaissons. 

    Ton fond de page est magnifique, plein de douceur et de fraîcheur. Merci pinson pour tous tes partages toujours très agréables.

    Bonne soirée et bise à toi pinson.

      • Mardi 12 Juin à 19:47

         

         Éditer

        - Réponse   à   -  Mari jo  - - -

        C'est pour moi aussi un plaisir de te lire, et de découvrir ton contentement à suivre mon blog ! 

        La lysimaque nummulaire a tout de même des feuilles bien différentes : elles sont vraiment rondes (plus ou moins comme des pièces de monnaie). On peut former avec elle de jolies suspensions.

         

        A bientôt Mari jo, pour une nouvelle promenade.

    18
    héléne
    Lundi 11 Juin à 11:03

    Quel merveilleux parcours que je suis chaque jour. Merci

      • Lundi 11 Juin à 14:18

        - Réponse   à   -  hélène - - -

        Chaque jour ? 

        En fait c'est aussi ce que je fais chaque matin à mon lever : je vais faire un tour pour découvrir les plantes et fleurs nouvelles, celles qui ont fané, et je n'en suis pas encore lassé. 

        Bonne journée hélène.

    17
    Lundi 11 Juin à 09:00

    quelle belle promenade encore chez toi !!!

    que du plaisir de voir chaque jour leur évolution

    je ne connaissais pas cette lysimaque 

    précisons que "nummulaire" signifie " à feuilles rondes" comme des pièces de monnaie.

    mais ça tu sais...

      • Lundi 11 Juin à 10:27

        - Réponse   à   -  LMPT 73 - - -

        Exact : " lyzimaque nummulaire " = lysimaque à feuilles en forme de pièces de monnaie   (de l'époque ! plus ou moins rondes !)

        Nummulaire n'est pas un mot d'usage courant, mais on connait le mot numismate. 

         

        C'est je pense par contagion sémantique que la grande lysimaque s'est trouvée affublée du non d'herbe aux écus, car elle, elle a des feuilles pointues (ses pétales aussi).

        Bonne semaine Dominique.

    16
    Fan
    Dimanche 10 Juin à 20:08

    ... alors pourquoi "Marie-Christine"? Car cher Kasimir, tu nous ne le diras jamais, quand tu parles "d'un jour"...

    je ne connaissais pas le "lys des teinturiers" très belles en tout cas. Et la rose "Cécilia" est une reine, son parfum

    tout comme tes fleurs du sureau, m'envoutant  même jusqu'ici! Merci pour cette visite et bon fin de dimanche!

      • Lundi 11 Juin à 10:13

        - Réponse   à   -  FAN  - - -

        Pourquoi ?

        J'ai été bien imprudent en disant que j'expliquerai un jour ce choix !

        Disons que ce sont des raisons amicales. 

        Le lys des teinturiers....

        On a du mal à réaliser que nos ancêtres utilisaient intensément toutes ces plantes, cultivaient par exemple des champs de chanvre pour fabriquer des tonnes et des tonnes de cordages pour la marine... 

        Un très vaste savoir a été perdu.

        Retrouvons-le !

        Bonne semaine.

    15
    lenez o vent
    Dimanche 10 Juin à 12:59

    les fleurs de sureau remplacent les oxalis

    c'est apaisant et beau

    Merci Pinson

      • Lundi 11 Juin à 10:00

        - Réponse   à   -  lenez o vent  - - -

        Je suis content que tu partages mon impression : une grande douceur se dégage de ce plateau floral, et de seulement le contempler on ressent comme si cette douceur pénétrait en nous pour nous nourrir de tendresse. 

        Un peu comme le bébé au sein se nourrit en même temps de lait et de la contemplation du sourire aimant de sa mère.

        Le sein gonflé de nos mères est bien loin de nous maintenant, mais notre appétence demeure. La nature entière est le sein multiforme qui prend la relève.

        Tchao !

    14
    Dimanche 10 Juin à 09:59
    Catherine D

    Bonjour Khaz, j'allais le dire ! méfie-toi pour ta rocaille, elle aime bien se replanter partout, mais en bord d'eau et même dans l'eau, elle est à son aise ! il en existe plein de sortes...
    Ta Cécilia serait bien un cadeau de fête des mères replanté au jardin  ?
    Bon dimanche, bises

      • Lundi 11 Juin à 09:44

        - Réponse   à   -  Catherine D  - - -

        Bonjour Catherine. Tu as raison : cette plante d'allure modeste est un véritable dragon, capable de lutter avec toutes les grandes plantes qui prolifèrent au bord des rivières et dans les zones humides, là où le combat pour la vie doit être féroce.

        Cet automne je vais enlever complètement sa souche (déjà très importante) la diviser en de nombreux éclats que je placerai dans certaine zones au bord de l'étang, et là je lâcherai le fauve ! 

        Cécilia ? L'origine de ce rosier que j'ai ainsi baptisé se perd pour moi dans la nuit des temps, voici plus de quarante ans que je lui fais subir les pire avanies, et il repart à chaque fois de plus belle, me gratifiant toujours d'une abondante floraison. 

        Bonne semaine.

         

    13
    Danielle
    Dimanche 10 Juin à 09:39

    Bonjour du dimanche pinson, quel adorable fond de blog aujourd'hui, tout en tendresse, superbe... bravo pinson de nous permettre d'apprécier cette fleur de sureau dans ses moindres détails. Et cette photo de ton jardin "sauvage" avec cette plante magnifique, il est plein de fantaisie. La marronnier en fleur est magnifique, que le printemps est beau chez toi, une image de vie paisible ! Quant à la lysimaque, je n'en ai jamais vu chez nous et si elle adore les terrains humides ce n'est pas ici qu'elle les trouvera smile Elle est splendide et même si elle est envahissante elle a chez toi toute la place dont elle a besoin et une terre tellement fertile, quelle beauté ! Quant au rosier : j'admire et... je souris, merci pinson pour ce joli cadeau qui nous permets de commencer la journée dans la joie. Le ciel est gris mais le soleil perce déjà le voile nuageux, espérons qu'il ne fera pas aussi chaud qu'hier car c'est assez pénible. Bonne journée pinson dans la sérénité de ton environnement. Danielle

      • Lundi 11 Juin à 09:29

        - Réponse   à   -  Danielle- - -

        Bonjour du lundi Danielle !

        N'y a-t-il pas de lysimaque chez toi ? Sans doute très peu, mais j'imagine qu'il s'en cache peut-être quelques colonies dans certains creux humides de la vallée de l'Hérault.

        Oui, elle est certainement très bien armée pour se tailler une place de choix dans ma rocaille...  car elle forme déjà de puissants stolons qui ont entrepris d'étendre d'une façon explosive son implantation, et si je la laissais faire en quelques années elle occuperait toute la rocaille ! 

        Les rosiers me posent un problème particulier, car j'ai toujours cru que j'étais incapable de les cultiver, par tradition familiale : l'homme ne s'occupe que des légumes, et les fleurs c'est l'affaire des femmes. Je  voudrais sortir de ce diktat ! 

        Bon lundi et bonne semaine, mouette du Golfe du Lion !

    12
    lenez o vent
    Dimanche 10 Juin à 09:22

    c'est un jardin extraordinaire empli de trésors de Dame Nature

    l'herbe aux mille écus rayonne

     

    Merci Pinson pour ton beau partage, pour la rose

    bon dimanche et douce semaine

    Bisous

      • Lundi 11 Juin à 09:07

        - Réponse   à   -  lenez o vent  - - -

        Les trésors de la nature : voici une expression très juste. La grande lysimaque  est un de ces trésors, ne serait-ce que par son pouvoir tinctorial, plus vaste que je ne l'ai indiqué, car ses racines (puissantes) permettent aussi de teindre les tissus d'un très beau brun. Mais qui s'en sert maintenant ? La chimie a détrôné les plantes dans ce domaine là aussi. Pourquoi ? Pour le profit de qui ? 

        Bonne semaine Armel.

    11
    Dimanche 10 Juin à 09:09

    Superbe plante jaune dont le nom m'était inconnu .Ton jardin est magnifique .Bon dimanche Amikas avec un plus beau temps que chez moi où pluie et orage se pointent .Merci pour toutes ces merveilles que tu partages avec nous.

      • Lundi 11 Juin à 08:57

        - Réponse   à   -  ALN 03 - - -

        Bonjour Nicole. Je pensais bien que le nom de cette plante (et son existence même !) n'était connu que de très rares personnes et c'est pourquoi je ne vous ai pas fait le chercher !

        Curieux destin que celui de ces plantes dites envahissantes que de devenir presque des plantes très discrètes si ce n'est dans des zones peu fréquentées !

        Bonne semaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :