• - un peu de la douceur du jardin -

     

     

     

    J'ai souvent envie de dire ici bien des choses

    puis je me laisse absorber par ma présente passion

    et passent les jours ......

     

    Alors pour vous faire un petit coucou

    voici  deux images de ma serre

    laquelle ne cesse de m'émerveiller.

     

    La voici.

     

    Cette année, pour l'inaugurer, j'avais décidé de ne pas tailler  les tomates. 

    Résultat   ...    la jungle ! 

    C'est tout juste si je puis encore rentrer.

     

     

    - un peu de la douceur du jardin -

     

     

    à gauche

    devant , ce sont les basilics, en fleurs (et déjà en fruits)

    plus loin 

    les aubergines.

     

    On ne voit pas les aubergines , cachées sous le feuillage, 

    on aperçoit quelques fleurs.

     

    C'est vraiment étonnant, mais alors que nous sommes presque à mi-octobre,

    la végétation est encore en pleine activité,

    et une multitude de petites aubergines continuent d'apparaitre et de grossir. 

     

    Quant aux tomates, comme je vais au plus simple pour les cueillir, je prends toutes celles qui sont visibles, si bien qu'on n'en voit plus guère, mais les autres sont cachées dans  le feuillage dans lequel il faut se frayer un chemin.

    Qu'importe, il reste un grand nombre de fruits pour octobre

    et au delà peut-être.

    Comment ai-je pu me passer d'une serre jusqu'à cette année ? 

     

     

     Un autre plaisir avec les tomates, c'est la multiplicité des variétés.

     

    Ici la " Green Zebra "

     

     

     

    - un peu de la douceur du jardin -

     

     

    en français : la  "verte zébrée"

     

    Elle est encore verte (vert clair) alors qu'elle est mûre

    mais zébrée  de brun-vert.

     

    Là elle est même devenue jaune orangé (à cause de la grande chaleur ?)

    pourtant sa chair reste vert clair.

     

    Elle a une saveur inimitable, assez sucrée

    et permet de préparer une excellente confiture (cette fois de tomates mûres).

    Mais en salade ... je vous dis pas  !

     

     

    Voilà, c'est tout.

    Seulement un petit coucou.

     

     

    ***

     

     

     

     


  • Commentaires

    16
    Jeudi 18 Octobre à 09:27

    Ta serre c'est un paradis terrestre et tes tomates sont très photogéniques et sûrement très bonnes .Bonne journée Amikas.

      • Jeudi 18 Octobre à 10:06

        - Réponse   à   -  ALN 03  - - -

        Oui oui, c'est un peu ça

        il y a même un grand reptile

        (au moins un, c'est une couleuvre à collier)

    15
    lenez o vent
    Mardi 16 Octobre à 11:46

    Quelle hauteur les tomates dans ta serre !!!

     

    les " green zebra "vu jamais goûté, tu en donnes envie

    je retire les gourmands quand le pied atteint 50 cm après je laisse grandir

    douce journée Pinson dans ton paradis terrestre

    Bisous

      • Mardi 16 Octobre à 12:11

        - Réponse   à   -  Lenez o vent  - - -

        Bonjour Armel.

        La serre ne fait que 2 M de haut, alors les plus hautes touchent  le toit, et ce sont surtout les tomates cerises qui montent de la sorte.

        Elles ont une puissance d'expansion phénoménale et ont une certaine tendance à recouvrir les "grosses" tomates, ce qui est un peu regrettable.

        Des Green Zébra, je n'en ai jamais vues en vente. Il va falloir que tu te les cultives !

        Bravo pour ta sagesse (freiner un peu la croissance, mais ... avec modération !)

        Bon appétit et heureuse apm.

         

    14
    Lundi 15 Octobre à 23:25
    Mari jo 21
      •  
         
         
        Il y a 2 heures   Supprimer le commentaire
         
        Mari jo21

        Bonsoir pinson,

        J'en ai parlé à mon maraîcher pour mes tomates, et il m'a dit qu'il ne fallait pas que je les taille car les tiges étaient trop grosses et là, la maladie s'y met de suite. C'est que ça a été rapide.... Mes pieds de tomates étaient plus grands que moi,  le haut je l' avais à bout de bras. Pour les tailler, il m'a dit qu'il faut le faire lorsqu'ils sont à 70, 80 cm. Mais bon, l'année prochaine, je ne taillerai pas, je laisserai comme j'ai toujours fait. 

        Ah oui c'est vrai que ça fait un méli mélo, bon ce n'est peut-être pas pratique mais c'est beau tout ce vert et ces p'tites tomates aériennes et puis tu as une mini jungle wink2

        Bonne soirée et bise à toi pinson.

        - Seconde réponse   à   -  Mari jo 21  - - -

        Ah c'est vrai, si on coupe des grosses tiges, ça fait des blessures importantes qui peuvent favoriser une "maladie" .

        Mais si au départ de la végétation on "pince" les petits gourmands qui poussent à l'aisselle de chaque feuille (comme le faisait Danielle chez son GP ! ) cela est sans danger pour la plante.

         

        Ce qui justifie la taille (les pincements) est justifié par la considération suivante. 

        La "tomate" est une plante tropicale vivace qui grimpe dans les arbustes et arbres, et elle va vivre ainsi plusieurs années et laisser pendre ses fruits (des tomates) parfois à plusieurs  mètres du sol. Plus elle fait de tiges, plus elle se développe, envahissante ! 

         

        Nous ici, en Europe, nous la cultivons d'une façon toute différente, nous la traitons comme une annuelle puisqu'à l'arrivée de la saison froide, tous les pieds de tomate vont mourrir. 

        Alors, si on laisse tous les "gourmands" se développer, on donne de faux espoirs à la plante qui commence à se développer comme si elle allait vivre 10 ans ou plus.
        Puisque nous, nous 

        savons que ce n'est pas possible, il est logique que nous limitions son expansion car dans le courant de l'automne (au mieux) tout sera  terminé.

         

        Ceci dit il n'est pas interdit de s'amuser, et de tenter des expériences !!!

        Bonne nuit Mari jo,  jardinière !

    13
    Danielle
    Lundi 15 Octobre à 09:46

    Bonjour pinson, journée de vent marin très violent aujourd'hui et les températures restent encore très douces, par contre l'étang et la mer sont en colère, très bousculés. Je lis les commentaires et tes réponses et ça me fait revenir en mémoire le jardin de mon grand-père si joyeux, si plein de vie. Il excellait dans la culture des tomates et je me souviens qu'il évitait de tailler les plants mais enlevait les gourmands, souvent à la main d'ailleurs, sinon il avait une paire de ciseaux qu'il gardait pour cet usage. J'adorais l'aider dans cette tache pour profiter de l'odeur du feuillage, j'étais autorisée à enlever les plus petits gourmands et j'avais l'impression d'avoir participé pleinement à la culture !!! Et je me souviens qu'il dégageait bien les plants dans la partie basse pour éviter "les maladies" disait-il, pour qu'ils soient plus résistants car le feuillage ne doit pas rester dans l'humidité, ceci est valable pour les fleurs également il me semble. Il y a des tas de souvenirs qui resurgissent, des souvenirs heureux (!) dont on ne profite jamais assez... car ensuite ! Allez un petit coup d'oeil sur ce joli fond d'asters pour y puiser de l'énergie et je te souhaite une bonne journée pinson du jardin. Danielle 

    Ah bon, ce commentaire reste obstinément là, encore un essai

      • Lundi 15 Octobre à 10:25

        - Réponse   à   -  Danielle  - - -

        Bonjour Danielle. 

        Ainsi tu "pinçais" les petits gourmands sur les tomatiers de ton GP ?

        C'est vrai que c'est un travail précis et minutieux, et que le parfum laissé sur les doigts par ces "gourmands" a quelque chose d'exotique et d'envoutant ! Au printemps , quand je me livre à ce travail ,  ce parfum capiteux me transporte en un quart de seconde sur les îles tropicales et je me laisse bercer pas les alizés ... C'est merveilleux !

        C'est bien là l'essentiel de la "taille", qui évite un foisonnement anarchique de la plante. Je le reprendrai l'an prochain. 

        Dégager les parties basses de chaque pied est également très important pour éviter  le mildiou qui commence toujours là, au niveau des feuilles qui se couchent sur le sol humide.

        Il est vrai que je n'ai eu aucune maladie, mais cette année a été exceptionnellement favorable (par sa sécheresse) dans tous les jardins de France, je crois.

        Bonne journée mouette du Languedoc.

    12
    Dimanche 14 Octobre à 18:43

    Bonsoir pinson,

    Je n'ai jamais taillé mes tomates excepté cette année car on me l'avait conseillé par deux fois et bête comme je suis, j'ai suivi les conseils et bonjour la catastrophe...

    Que c'est beau dans ta serre, quelle végétation. On les aperçoit les tomates au loin et en agrandit c'est super car on visite petit coin par petit coin. Moi qui justement réfléchissais pour une serre mais plus petite que la tienne, je crois que j'aie fini de réfléchir.

    Je ne connais pas cette variété de tomate, j'ai noté le nom et si j'en trouve, je tenterai certainement à la prochaine plantation. J'adore la confiture de tomate verte qui sait si j'en trouve je prendrai plusieurs pieds pour tenter la confiture. Du coup tu me mets l'eau à la bouche avec les tomates.

    Toujours un plaisir de te suivre.

    Bonne fin de journée et bise à toi pinson.

      • Lundi 15 Octobre à 20:35

        Bonsoir pinson,

        J'en ai parlé à mon maraîcher pour mes tomates, et il m'a dit qu'il ne fallait pas que je les taille car les tiges étaient trop grosses et là, la maladie s'y met de suite. C'est que ça a été rapide.... Mes pieds de tomates étaient plus grands que moi,  le haut je l' avais à bout de bras. Pour les tailler, il m'a dit qu'il faut le faire lorsqu'ils sont à 70, 80 cm. Mais bon, l'année prochaine, je ne taillerai pas, je laisserai comme j'ai toujours fait. 

        Ah oui c'est vrai que ça fait un méli mélo, bon ce n'est peut-être pas pratique mais c'est beau tout ce vert et ces p'tites tomates aériennes et puis tu as une mini jungle wink2

        Bonne soirée et bise à toi pinson.

      • Dimanche 14 Octobre à 23:12

        - Réponse   à   -  Mari jo 21  - - -

        Bonsoir Mari jo.

        Tailler tes tomates n'était pas forcément une mauvaise idée.

        Et si une catastrophe s'est produite, elle a peut-être d'autres causes !

        Ne pas tailler du tout dans une serre, c'est très rigolo ! On se

        retrouve comme dans une forêt vierge !!!!!

        Pour les aubergines  c'est parfait.

        Mais pour les tomates il y a de sérieux inconvénients. Par endroits il y a de tels enchevêtrements de tiges, de feuilles, de fruits, si denses, si serrés, que je ne vois plus les fruits, et si je les aperçois, j'ai réellement du mal à les cueillir. Des animaux eux les trouvent et les mangent. C'est parfait pour la nature. Pour moi.... un peu moins !

        L'an prochain, je taille un peu !!!!!!

         

        Oui, les confitures de tomates vertes sont excellentes. Et je vais sûrement en avoir beaucoup quand le froid s'installera. 

        Mais alors toutes les variétés de tomates font l'affaire.

        Avec les " Green Zébra ", si tu fais de la confiture, c'est de la confiture de tomates mûres, et elle est bien plus douce. 

        Bonne nuit Mari jo.

         

         

         

         

         

    11
    Jeudi 11 Octobre à 11:32

    merci pour cette visite intéressante

    pour ma part je  ne "pince" pas les tomates ou presque pas (seulement ce qui part du bas et risquerait de casser)

    alors évidemment beaucoup de fruits même s'ils sont plus petits...

    bonnes récoltes

    dominique

     

      • Jeudi 11 Octobre à 12:38

        - Réponse   à   -  LMPT 73  - - -

        Bonjour Dominique.

        Là comme ailleurs il se pourrait que le bon choix soit dans une attitude nuancée ("in  medio stat virtus" !) Pas de taille excessive, mais limiter le foisonnement comme tu le fais.

        Il semblerait que la production en poids soit comparable, la taille réduisant le nombre des tomates, mais augmentant le poids de chacune.

        Bonnes récoltes pour toi aussi, confrère jardinier ! 

         

    10
    Simone
    Jeudi 11 Octobre à 11:00

    Miam ! la green zebra est vraiment bonne. En fait tu as eu raison de faire une serre. Je crois qu'il va falloir envisager la question. Ma jardinière de soeur ne fait plus rien au jardin qui devient aussi une sorte de jungle.

    As-tu vu mon nouveau chien ? C'est Oscar et je suis allée le chercher .......pas très loin de chez toi, près de la Charité sur Loire. J'aurais aimé avoir le temps de te faire un petit coucou, mais j'ai fait l'aller/retour. Arrivée lundi après-midi, repartie avec le migrant, mardi matin. Juste le temps de faire des photos et d'admirer la Loire à La Charité. Dommage !

      • Jeudi 11 Octobre à 12:26

        - Réponse   à   -  Simone  - - -

        Cette année, en fait, on pouvait presque se passer de serre, le climat a permis partout , même au jardin, de bonnes récoltes de tomates.

        Mais curieusement les plantes  cultivées en serre ont moins souffert de la sécheresse, ou même pas du tout, et ce malgré une chaleur encore plus grande qu'à l'extérieur. En pleine canicule, l'air de la serre demeurait en effet un peu humide, au grand bénéfice des plantes. 

        Ah... tu as remplacé ton monstre ? J'espère pour toi qu'Oscar aura la dent moins leste. Bienvenue à Oscar !

         

    9
    Danielle
    Jeudi 11 Octobre à 10:51

    Bonjour pinson, en effet c'est la jungle dans ta serre, cette végétation encore très dense est superbe, tellement exubérante ! Que ce soit le basilic, les aubergines ou les tomates présentes et à venir tout foisonne, c'est l'abondance dans la joie, ces photos en sont une preuve évidente et je vois plein de petites tomates à mûrir pourtant nous sommes déjà pratiquement mi-octobre. Un bien joli résultat couronnant tes soins constants, la plus belle des récompenses pour un jardinier attentif et bienveillant ! Quant aux tomates "Green Zebra" elles sont merveilleuses de vitalité, donc là elles sont mûres mais à la chair verte, c'est assez étrange et je n'en ai jamais vu de cette variété. C'est bien pinson, tu es remercié de tes efforts même si tu y prend énormément de plaisir, super ! Bonne journée dans ton joli jardin. Danielle 

      • Jeudi 11 Octobre à 12:15

        - Réponse   à   -  Danielle  - - -

        Bonjour mouette. 

        L'inconvénient de laisser une jungle se développer ainsi, c'est de rendre les accès difficiles, que ce soit pour arroser (de préférence au pied, sans mouiller le feuillage) ou pour une récolte régulière et attentive. Là, pas mal de tomates , que je ne repère pas à temps, deviennent trop mûres et pourrissent ou tombent au sol. Tu me diras que ce n'est pas perdu, ça devient de l'engrais, et certains animaux s'en régalent, mais transformées en coulis, ça serait mieux.

        Oui, les green zebra sont pétillantes de  vie ! Je crois que même sur la photo on devine sur les tiges une multitude de petits poils courts qui tous sont chargés d'une fine couche  d'une substance odorante un peu grasse et qui a un parfum si particulier? Certaines personnes n'aiment pas ce parfum (un peu capiteux, musqué ???) d'autres si, et j'en suis. Ce parfum à quelque chose d'exotique, de suave ....

        Bonne journée pour toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :