• - Une promenade au Bois de Vincennes -

     

     

     

     

    Ranger fait retrouver des antiquités !

     

     

    J'ai entre autre remis à jour de vieux dessins, sur A4, que je faisais à mon retour de promenades.

    Je vous en présente un afin de vous montrer que je ne suis pas mort. Pas encore.

    Ainsi celui-ci, daté du premier janvier 1960.

    Nous avions donc fait ce jour là une petite balade au Bois de Vincennes.

    Je ne m'en souviens évidemment pas, mais cette feuille en témoigne.

     

     

    Les bois sont nombreux autour de Paris, à ses portes mêmes.

    Et de nombreuses et grandes forêts à quelques dizaines de km seulement.

    Chacun et chacune ont leurs caractères particuliers, et sont donc des lieux propices à l'observation de nombreuses espèces de champignons, plantes et arbres.

     

     

    Ce jour là j'avais découvert, avec étonnement, un groupe de plusieurs beaux caroubiers, et sous eux les fruits de ces arbres, de longues gousses arquées, couleur chocolat, en forme de boomerang, de près de 30 cm de long, avec des graines noires dedans,  lesquelles n'étaient sans doute pas parfaitement mûres. 

    Paris est un peu haut en latitude pour ce type d'arbres. Ils se plaisent mieux, c'est sûr, en Espagne.

    Cosses et graines sont toutes deux de vrais trésors, mais pour des usages bien différents.

     

     

     

    C'est drôle : je ne me souviens plus du tout de cette sortie, mais je me souviens par contre fort bien de la situation de ces arbres dans la partie Est du Bois de Vincennes. Il me semble que je pourrais les retrouver.. s'ils existent encore  ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà, c'était seulement un petit coucou !

     

    Bon dimanche

    et bonne semaine à tous.

     

        

     

     

    ***

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    28
    Samedi 10 Mars à 15:35

    Tu es le dessinateur des champignons .Très joli et intéressant .Bravo

      • Dimanche 11 Mars à 13:52

        - Réponse   à   - ALN03 -  -

         

                                                                      wink2

    27
    Fan
    Dimanche 4 Mars à 10:46

    ... Bonjour, Kasimir ou pinson le multi talent de France et Navarre. Je t'envoie le bruit du dégèle de mon toit, un image du lac sous la brume, mais un soupçon de soleil aussi. Après 3 jours de neige, j'espère, que le printemps pointne son nez au bout du tunnel. Bon dimanche et soyons fous, un bisou du lac!

      • Dimanche 4 Mars à 11:04

        - Réponse   à   - FAN -  -

        Le bruit du dégel sur ton toit ?

        C'est déjà une bonne indication qui vient conforter notre espoir commun :

                           que reviennent les beaux jours !

         

        Bon dimanche FAN ! 

    26
    Jeudi 1er Mars à 19:42

    fredi

    Il y a 3 min    

     

    J'aime beaucoup les dessins de champignons, les couleurs sont très belles et réalistes, un travail de botaniste ...... un artiste .  

    Je t'embrasse bien fort papa ..!   

     

    Bonsoir Frédi, mon fils "Mexicain".

    Je reçois ce soir avec plaisir ton commentaire, mais il se situe si bizarrement dans la liste des commentaires (après la réponse à Mari jo) que je préfère le reprendre ici pour te répondre.

    Ton appréciation me touche car c'est toi qui est un véritable artiste !

    Moi je ne fais que réaliser de petits dessins.

    Et à propos de ces dessins qui reproduisent des végétaux, je trouve que la gouache est le moyen le plus simple mais aussi le plus souple et le plus fidèle pour en rendre toute la douceur, et la force, et les couleurs. Comme si le grain de la gouache recréait le tissus vivant lui-même de la plante (ou des champignons qui ne sont pas des plantes !).

    J'aime bien aussi rehausser  ces dessins avec un crayon noir, ou une pointe Bic, ou une plume et de l'encre noire, ce qui n'est sans doute pas très académique, mais tu le sais, ça m'est bien égal !

    Tiens.. depuis quelques jours je mange du nopal. Avant le gel j'ai rentré le pied de nopal (figuier de barbarie pour mes lecteurs !) mais comme il avait de nombreuses raquettes, pour pouvoir le rentrer dans la véranda, j'ai dû toutes les couper. Elles se conservent très bien, mais là mon stock diminue : il ne me reste plus qu'une raquette ! Mais une raquette me fait au moins 3 repas.

    J'espère que tu vas bien

    Bons derniers jours de la semaine cher Frédi.

    Bisous de ton papa.

    25
    Jeudi 1er Mars à 17:55

    Bonjour pinson,

    Et oui faire du nettoyage on retrouve des antiquités. 1960 et bien j'avais quatre ans. Il est magnifique ton dessin, le temps y est même indiqué. Ca me rappelle l'école où à l'époque on appelait pas sciences mais cahier de choses. On devait ramener un champignon, le Maître nous apprenait les parties et ensuite il fallait dessiner notre champignon et mettre le nom sur les parties que l'on avait apprises. On le faisait pour beaucoup de choses, avec les feuilles, les fleurs, les glands et marrons  etc. Le plaisir d'aller chercher ce que le Maitre nous demandait ah ! que de beaux souvenirs l'école.

    On se doutait bien que tu étais toujours là mais tu as tellement à faire bien que j'avoue, tes articles commençaient à me manquer. Je suis passée plusieurs fois voir au cas où je n'aurai pas eu la newsletter.

    Merci de ce partage et de tous tes partages.

    Bonne fin de journée et bise à toi pinson.

     

      • Jeudi 1er Mars à 19:06

        - Réponse   à   - Mari jo 21 -  -

        Bonsoir Mari jo !

        " Cahier de choses " ...... comme cette modeste appellation me convient. Il me semble bien que j'ai de tout temps fait ce genre de comptes rendus, depuis la petite école, et tout a long de mes études. Encore maintenant je continue à remplir des pages et des pages de notes, avec dessins. Cela m'aide à me souvenir, et surtout à mettre de l'ordre dans mes idées. 

        Les maîtres qui nous ont appris à faire cela étaient de bons maîtres, tout simplement.

        Bons derniers jours de la semaine, Mari jo.

      • fredi
        Jeudi 1er Mars à 19:04

        j aime beaucoup les dessins de champignons ,les couleurs sont tres belles et realistes ,un travail de botaniste ...... un artiste .    je t embrasse bien fort papa ..!  

    24
    gazou
    Mercredi 28 Février à 10:31

    Tes  dessins sont magnifiques...J'ai toujours ce que tu avais fait sur le village...Bonne journée, Khaz !

    J'attends le printemps avec  impatience

      • Mercredi 28 Février à 18:10

        - Réponse   à   - Gazou -  -

        Le printemps ?

        Mais il arrive : c'est dans 3 semaines !

        Bon mois de mars, Gazou.

    23
    Danielle
    Lundi 26 Février à 09:33

    Bonjour pinson, en espérant que tu ne sois pas pris dans la glace. Je viens relire ton article  : je crois que les descriptions fournies par les livres de botanique, surtout pour les champignons, ne m'inspireraient pas une confiance totale. La compréhension ne doit pas être facile, l'identification précise non plus car la confusion doit être presque inévitable, il y a tellement de similitudes ! Par contre les planches illustrées sont superbes parfois. C'est très joli un champignon, ça sent bon souvent mais voila... je les préfère "sur pied", je les admire et continue mon chemin, d'ailleurs je ne les aime pas et n'en consomme jamais (si, ceux de Paris même si leur goût n'est pas très marqué), ils sont bons poêlés ou farcis, mais je les préfère crus ! Tu ne fais pas de classeurs (je souris et on se comprend) de tes planches de botanique ? Je pense que ce serait une bonne chose de les réunir ainsi pour les conserver, elles sont vraiment jolies. Ici il fait froid mais avec un grand soleil et un ciel lumineux, j'espère qu'il en est de même pour toi. Bonne journée pinson. Danielle

      • Lundi 26 Février à 10:44

        - Réponse   à   - Danielle -  -

        Bonjour Danielle. Non, pas pris dans les glaces, mais l'étang si : il commence à se vitrifier, et ce matin il brille de tous ses feux sous le soleil.

        Tu as raison : à part quelques rares spécimens très typés, le monde des champignons est quasi impénétrable. J'ai fait partie une quinzaine d'années de la société mycologique de Paris et nous sortions dans les forêts avec des prof de mycologie, mais ils étaient tous spécialisés dans telle ou telle famille : celle des cortinaires par exemple, d'autres dans celle des lactaires, et ainsi de suite : aucun prof ne les connaissait tous ! 

        La "confiance " n'est donc pas de mise, et les indications fournies par les livres doivent donc être remises en question. C'est pourquoi je goûte aux champignons même déclarés douteux, pour me rendre compte par moi même : rien ne vaut l'expérience perso. Rassure-toi , j'évite de manger les plus toxiques, et si de temps en temps je mâche une phalloïde (la grande tueuse), c'est pour bien me rappeler de son goût (vireux) et ensuite je crache tout soigneusement y compris ma salive.

        Ranger mes planches dans un vrai classeur ?  Oui, ça serait une idée. 

        Je vais les compter pour voir si c'est possible.

        Bonne journée de lundi, mouette, en plein soleil.

        Chic : la canicule approche à grands pas !

    22
    Dimanche 25 Février à 22:11
    Catherine D

    Personne ne semble le dire: les graines de caroubier ont donné le "carat" car elles sont (je n'ai pas vérifié) de poids identique, et servaient autrefois de mesure de poids pour l'or....

      • Lundi 26 Février à 10:20

        - Réponse   à   - Catherine D  -  -

        ça alors ! C'est magnifique !

        Si je n'en ai pas parlé, c'est que je l'ignorais totalement, et je ne me doutais pas , le premier janvier 1960, que 58 années après j'allais apprendre l'origine du mot " carat ", à savoir un mot grec et un mot arabe !

         

        Origine du carat du diamant

         

        Origine du mot Carat, unité de mesure pour peser le diamant.

        Graines de caroubier

        Graines de caroubier

        Le carat, qui est l’unité de mesure pour peser les diamants ainsi que les pierres précieuses, viendrait de la graine d’un arbre appelé caroubier ou « Kuara ».

        Cette graine avait la particularité de garder le même poids au cours du temps. Elle fut utilisée comme unité de mesure entre les marchands dans le commerce de l’or notamment en Afrique puis en Inde.

        Le carat est rentré dans le système métrique en 1906 lors du Congrès des Poids et des Mesures à Paris, définissant:
        1 carat = 0.20 grammes.

        Pour un diamant avec des très bonnes proportions et symétries, un carat équivaut environ à une pierre de 6.4 mm de diamètre.

         

        Notre langue est vraiment une collection de bijoux. Nous parlons en manipulant des bijoux, et sans même en avoir conscience. Les mots sont comme des condensés de l'histoire humaine, c'est assez bouleversant.

        Merci Catherine. 

        Cela me donne envie de remettre quelques autres de ces dessins, dans l'espoir d'apprendre ainsi de nouvelles choses. 

        Je te souhaite une bien bonne journée.

    21
    Simone
    Dimanche 25 Février à 20:02

    Je crois Mr K. que tu as une vraie fascination pour ces individus bizarres que sont les champignons. En tout cas tu dessinais déjà bien quand tu étais.....petit. C'est marrant parce que avant-hier je suis allée me balader au parc Bordelais avec la Parisienne, dont la maison bordelaise est juste en face d' une entrée, et...j' ai photographié un champignon. Assez moche d' ailleurs, mais je vais te l' envoyer, tu me diras ce que c'est. J' hésite, je te l' envoie par drone ou par mail ?

    Bonne soirée

      • Lundi 26 Février à 09:52

        - Réponse   à   - Simone  -  -

        C'est tout à fait exact. Nous divisons les êtres vivants en végétaux et animaux. Or les champignons ne sont ni l'un ni l'autre. Ils sont d'une autre nature, aussi étranges que les habitants d'une autre planète peuvent l'être. C'est vrai en tout particulier des myxomycètes qui sont comme de grandes amibes géantes dans lesquelles se pressent une multitude de noyaux, et qui peuvent se développer en quelques heures d'une stupéfiante façon : en une seule nuit plusieurs "fleurs de tan", jaune soleil, se sont ainsi développées sur mon tas de BRF, certaines de plus de 40 cm de large. Mais même les basidiomycètes sont capables de telles prouesses.

        O K pour ton envoi. De préférence par drone, si l'exemplaire n'est pas trop pourri !

        Belle semaine Simone. 

    20
    Dominique PB
    Dimanche 25 Février à 19:17

      C'est vrai qu'elle est riche et jolie cette planche de botaniste.  Et pleine de mystère avec des lettres, chiffres et sortes de signes cabalistiques qui attisent la curiosité. Je ne sais si tu en as fait beaucoup comme celle-ci mais j'ai de toi, des planches d'oiseaux que tu avais dessinées alors que tu étais bien plus jeune encore, je crois.                  Ici, on se prépare au grand froid qui arrive demain en rentrant le bois ( en particulier celui que tu m'as apporté ) pour qu'il soit bien sec. Et toi, comment vas-tu faire? Un double bonnet et de bons gants de laine?

                                                                             bisous brrrrrr

                                                                                                                                   Dominique PB

      • Lundi 26 Février à 09:35

        - Réponse   à   -  Dominique PB  -  -

        Bonjour Dominique.

        Oh oui j'en ai fait beaucoup. Rien que dans ce classeur, il doit y en avoir près de 200, mais d'autres classeurs doivent se balader dans le grenier, si les loirs et autres petits rongeurs ne les ont pas transformés en miettes. 

        Le grand froid.....  tout est relatif. Durant mon enfance il est souvent arrivé que la température se maintienne 10 à 15 ° en dessous de zéro plus d'une quinzaine de jours de suite sas interruption, et cela nous paraissait à vrai dire normal. Là je suis passé à la double paire de chaussettes et au double tricot, au cache col et au bonnet de laine 24 H sur 24 ! Et la nuit seul le bout de mon nez dépasse de la couette. Moyennant quoi ... j'ai super chaud ! 

        Les deux moments vraiment critiques de la journée sont ceux de la douche matin et soir, là le frissonne comme un petit drapeau sur les plateaux tibétains. Mais ensuite c'est super !

        Allez, bonne journée dans ton île (de France !)

        et bisous pour toi. 

         

    19
    Dimanche 25 Février à 15:23
    Catherine D

    Coucou, coucou....
    En 1960 on ne risquait pas de se croiser au bois de Vincennes, 15 ans plus tard, si...
    Ton dessin est vraiment très beau, une vraie planche de botanique  !
    En as-tu fait d'autres comme ça ? J'adore...
    As-tu gouté aux gousses ? elles ont le goût de la réglisse et des micocoules...
    Bon dimanche Khaz, et ne meurs pas de  froid ni d'autre chose s'il te plait !
    Bises de l'ouest (et pas du nord ...)

      • Dimanche 25 Février à 20:03

        - Réponse   à   - Catherine D  -  -

        Bonsoir Catherine. 

        Que de cueillettes j'ai faites dans ce Bois de Vincennes, en particulier de délicieux "foies de veau" (j'avais repéré quelques coins reculés très productifs, sur de vieilles souches) mais j'ai aussi le souvenir cuisant d'une intoxication  de 72 H avec l'agaricus xanthodermus, laquelle m'a laissé une séquelle curieuse : quand je me promène dans un bois et que j'aperçois ce champignon, je suis saisi par des nausées, rien que de le regarder ! 

        Oui, j'ai goûté aux gousses car j'aime bien cette saveur (un peu chocolatée ? enfin vraiment spéciale). Mais elles n'étaient pas assez mûres.

         

        Bonne semaine Catherine.

    18
    héléne
    Dimanche 25 Février à 14:52

    Dessins trés raffinés. Ce qqqqqqqque je voudrais savoir si les champignons étaient comestibles et si au retiour , tu as dégusté une omelette. Aprés une promenade délicieuse dans ce bois, il faut en garder le souvenir. Amitiés

      • Dimanche 25 Février à 19:51

        - Réponse   à   - Hélène  -  -

        Oui, ce coprin est comestible, et disons acceptable quand il est très jeune avec une chair  blanche et encore un peu ferme. 

        Et pas avec une omelette (qui réclame selon mon goût des champignons plus fermes, comme les trompettes des morts ou les lactaires délicieux, ou d'autres tels... le champignon dit de Paris !)

        Mais dès que ses spores noires se forment, il devient rapidement horrible !

        Bonne soirée et bonne semaine..

    17
    Fan
    Dimanche 25 Février à 11:13

    ... bonjour Kasimir, c'est un petit trésor ton dessin, et les champions, ... on ressent même encore l'odeur!

    1960, j'étais juste retour en Suisse. que signifie la croix en-bas? Bon week-end!

      • Dimanche 25 Février à 19:43

        - Réponse   à   - FAN  -  -

        Bonjour FAN.  Sais-tu qu'avec le jus noir qui dégouline littéralement de ces champignons quand ils mûrissent, on peut réellement faire une encre de très bonne qualité pour écrire, et encore plus facilement  s'en servir comme d'une gouache noire.

        D'ailleurs il est fort probable que j'ai prélevé un peu de ce jus pour faire le noir de l'exemplaire le plus avancé.

        La croix, je ne sais pas !

        Bonne soirée et bonne semaine.

    16
    Dimanche 25 Février à 10:23

    tu aurais pu constituer toute une flore avec tes beaux croquis. yes

    Nous n'avions aucun doute sur le fait que tu étais toujours là sarcastic

    explique toutes les  annotations sous le coprinus de eac jusqu'à bêêê ...

      • Dimanche 25 Février à 19:35

        - Réponse   à   - LMPT73  -  -

        Tel n'était pas mon but au départ mais plutôt celui de trouver un chemin dans ce monde foisonnant du végétal, d'arriver à nommer chaque être ou au moins d'essayer. Pour ce faire il faut procéder comme le petit Poucet : disposer des cailloux sur le bord du chemin. Les annotations,  a e C ... le problème est que je ne me souviens lus de leur signification ! (automne été ?? Comestible ?? La croix, je ne sais pas ). Je n'avais pas le même livre pour me guider au départ mais un autre, j'utilise maintenant le "Maublanc" uniquement, qui n'utilise pas ces lettres.

        Quant à  "  bêêê  "  c'est une annotation personnelle qui traduit mon peu d'enthousiasme sur le plan gastronomique après avoir dégusté ces coprins ! Ce n'est vraiment pas un plat à préparer quant on reçoit des amis !!!

        Bonne soirée Dominique.

    15
    Danielle
    Dimanche 25 Février à 10:23

    Bonjour pinson du Gâtinais, on dirait que ça commence mal car j'étais en train de taper un commentaire et tout à coup... plus rien. Bon je reprends depuis le début : 1960, le pinson parisien à ce moment-là était déjà très curieux et passionné de botanique (on le voit bien), observation attentive puis dessins précis... tu n'as pas changé smile. Les caroubiers avec leur grandes gousses qui ressemblent à de longs haricots et leurs grosses graines brunes, je crois qu'on en fait de la farine ? Enfin, il me semble ou du moins un épaississant mais je me trompe peut-être ! Ton champignon au parfum étrange (!) est vraiment réussi, on le croirait vrai, pas trop appétissant pourtant ! Etrangement cette date me fait sourire car elle m'évoque des souvenirs enfouis mais pourtant précis. J'étais encore à l'école primaire (et oui...) et la maîtresse nous avait demandé de préparer des dessins de feuilles sèches pendant les vacances de Noël pour y travailler dès la rentrée des classes. J'en avais trouvé plusieurs et notamment de superbes feuilles de platane car je ne faisais pas partie des enfants qui partaient en vacances. J'avais passé le jour de l'an à en dessiner une que j'avais assez bien réussie puisqu'elle était affichée au tableau avec trois ou quatre autres. Je n'ai jamais oublié ce moment car si j'étais contente d'avoir fait un dessin ressemblant, j'étais ravie de faire plaisir à cette enseignante que j'aimais énormément. Donc j'en conclus que nous dessinions en même temps, le même genre de chose, et que plus d'un demi-siècle est passé depuis sarcastic. Cette petite anecdote étant dite, je te souhaite un excellent dimanche. Danielle

      • Dimanche 25 Février à 19:17

        - Réponse   à   - Danielle  -  -

        Oui Danielle, j'ai toujours été passionné de botanique, c'est un champ d'exploration aussi vaste que le monde des étoiles pour l'astronome. Et réellement tout aussi mystérieux.

        Oui, les petits graines noires du caroubier, aussi dures que des pierres, une fois écrasées, produisent une farine blanche douées d'un pouvoir épaississant stupéfiant. D'ailleurs mon fils aîné , né au Maroc, et qui avait des régurgitations très fréquentes durant ses tout premiers mois, en a bénéficié : un lait épaissi avec le gel produit par ces graines n'est plus rejeté .  

        Les cosses produisent aussi une précieuse farine, mais d'une toute autre nature, d'un brun-rouge, légèrement nourrissante, très douce pour la muqueuse intestinale, qui constitue de ce fait un très bon aliment-remède dans les diarrhées (qu'elles soient métaboliques ou infectieuses, et là encore spécialement pour les bébés, mais qui pourrait tout aussi bien convenir à un adulte).  

        Quant aux dessins des feuilles et autres éléments végétaux sur des ... feuilles de papier, il me semble que c'est une façon de les dessiner surtout dans nos cerveaux, de nous rapprocher de cet étrange monde vivant qui se nourrit d'air et de soleil : première démarche pour tenter de comprendre comment il fait !

        J'espère que ta journée a été bonne sous le soleil du Midi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :