• - Echecs et surprises au jardin -

     

     

    Quand au jardin on sème des graines, où quand on met en place des petits plants,

    les échecs sont fréquents.

    C'est sans importance : cela nous fait simplement mesurer combien nous ne sommes pas les maîtres de la nature, et cela nous apprend à mieux la comprendre et mieux la servir.

    Mais quand notre tentative est suivie d'une réussite,  quand triomphe la vie et surgit le petit être végétal, quelle émotion ! 

     C'est aussi beau que le lever du soleil le matin.

    Ce n'est pas nous qui triomphons, mais nous sommes comme associés à ce bond en avant

    et c'est vraiment une grande joie. 

     

     Regardez bien cette étonnante photo.

    Elle n'est pas de moi mais de notre amie Mari jo.

     

     

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

     

    Mari jo avait semé des graines de ricin et craignait d'avoir raté son semis car rien ne levait.

    Et un jour voilà ce qui a surgi  ! 

    Comme cet arc vivant (couleur chair) est émouvant et plein de force ! 

    Puissance de la vie qui jaillit du sol noir.

    Et en passant admirez cette couleur noire du substrat qui traduit l'exceptionnelle richesse en carbone de ce substrat qu'a confectionné Mari jo , ce qui montre sa maitrise déjà parfaite des principes de la permaculture  :

    un sol vivant et en bonne santé n'est pas un sol gavé de NPK

    ( crédo de l'agriculture industrielle qui a fait allégeance à la chimie,

    mais un tel sol est un sol mort où ne vont pousser que des plantes malades ).

    Un sol vivant est riche en carbone, et ce carbone (noir)  provient des matières organiques qu'on lui apporte pour le nourrir afin que s'y développe une  vie surabondante, c'est à dire une puissante myriade d'êtres vivants  qui vont être  nos auxiliaires !

     

     

     

    Moi aussi j'avais semé des graines de ricin

    mais pour moi échec complet : rien n'a levé,

    toutes les graines ont pourri, je n'ai pas su faire.

    Mais en contemplant avec admiration cette photo, j'ai soudain pensé à quelque chose.

    Dans mes serres poussent spontanément de nombreuses plantes inconnues. 

    Je les vois sans toujours y porter assez d'attention : il y en a trop.

    Mais là une image m'est revenue et je suis parti voir dans la serre.

    Car j'avais enregistré (sans comprendre) la sortie d'une petite plante inconnue

    (au travers de la couverture de foin que j'avais mis en place). 

     

    Voici cette plantule inconnue :

     

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

     

    Sa tige rouge m'a fait me souvenir d'elle  à cause de la photo de Mari jo.

     

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

    à droite et à gauche les feuilles cotylédonaires (ovales)

    en haut et en bas les premières vraies feuilles, pointues et dentées.

     

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

     

    Les cotylédons se transforment en pseudo feuilles  

    en s'élargissant et en se chargeant de chlorophylle

    ce qui complète leur mission de faire vivre l'embryon de la plante : admirable !

     

    Et là, presque à coup sûr, il s'agit d'un pied de ricin !

    Comment est-il venu là ? 

    Par un oiseau ? Ou un rongeur ? 

    Ou par moi qui ai broyé les branches des ricins en fin d'automne

    et ai réparti ce BRF un peu partout ? 

    Bien sûr je n'aurais pas voulu encombrer la serre avec cette énorme plante.

    Mais tant pis : elle a elle-même choisi son emplacement :

    je m'incline avec respect,

    et même avec joie.

    Bien joué !

     

     

    Je vous tiendrai au courant de la suite

    et je suis sûr que Mari jo fera de même.

     

    Quelques autres photos ? 

     

    Les artichauts se sont bien développés.

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

     

    5 têtes de belle taille

    et de nombreuses de tailles diverses.

     

    Viendront-elles à des tailles convenables ? 

     

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

     

     

    et aurai-je l'audace de les couper ?

     

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

     

    les petits pois sont en fleurs

    là où fanent les premières fleurs apparaissent les gousses

    qui une fois gonflées d'une huitaine de grains seront un régal.

     

     

    - Petites niouzes du jardin de pinson -

     

     

     

    et pour terminer quelques anémones,

    perdues dans la jungle des herbes !!!

     

     

    - Echecs et surprises au jardin -

     

     

    Portez-vous bien tous.

     

     

    ***

     

     

     

     


  • Commentaires

    18
    Fan
    Lundi 10 Juin à 20:37

    ... bonsoir Kasimir, et que penses-tu nature, jardin et... les tiques? Demain matin j'y vais reprendre des

    antibiotiques contre la maladie de borréliose que j'avais attraper en 2014, qui selon ce médecin était guérit. Que nenni... je n'ose plus entré dans les hautes herbes, rempli mes poches de l'huile de l'arbre du thé et d'autres produits anti-tique... que fait-tu contre?

      • Lundi 10 Juin à 21:50

        Réponse   à   -  Fan  - - - -

        AÏE !!! Tu me poses une question délicate, car j'ai sur les tiques une idée assez particulière.

        Des tiques, j'en ai plein ici, car des hautes herbes, je navigue dedans toute la journée (non, j'exagère, je veux dire très souvent) et comme j'adopte la petite culotte dès qu'il fait chaud, tu penses bien que je suis souvent mordu.

        Primo : ne pas en avoir peur ! Pas de panique Fan ! Les enlever le mieux possible (ce qui n'est pas toujours facile si l'on est seul !). Ensuite action locale (huile d'arbre à thé, oui, ou d'autres huiles essentielles qui vont aussi bien). Mais aussi et surtout applications d'eau chaude répétées et prolongées (il faut voir comment selon l'endroit).

        Est surtout essentiel le bon niveau de notre immunité. Mais l'immunité à un rapport étroit avec le microbiote, et c'est là où je tique (c'est le cas de le dire !!!) quand tu me dis que tu vas reprendre des antibiotiques.... car justement cela va foutre en l'air ton microbiote, et je trouve ça complètement illogique.

        Je pense donc que les antibio - "tiques" sont bien plus dangereux que les tiques et contribuent surtout à la pérennisation des ennuis.

        La borréliose ne se maintient que par la déficience de l'immunité personnelle : c'est elle qu'il faut booster, pas l'affaiblir !

        Une fois l'immunité rétablie dans sa puissance, elle balaie la maladie de Lyme (éventuelle) sans aucune difficulté. 

        Voici ma façon de voir, peu catholique, je sais .... 

         

        Bonne balade, Fan, dans les hautes herbes !!!!

         

    17
    Danielle
    Lundi 10 Juin à 10:58

    Bonjour pinson ! Alors où en sont tes artichauts ? Les têtes nombreuses que l'on aperçoit sur la photo ont-elles atteint une taille "convenable" ? Et as-tu pu identifier de façon certaine la plante inconnue de ta serre, pied de ricin ou pas ?

    Je suppose que tu as pu déguster quelques petits pois qui étaient bien prometteurs et aussi peut-être quelques fèves bien tendres, les premières ont un goût exquis ! Ca fait beaucoup de questions mais tu sais ma curiosité et mon intérêt pour les progrès de ton jardin et la pratique de la permaculture.

    Ici il fait très chaud et le sol est particulièrement sec, peu de fleurs dans le jardin mais la glycine a refleuri déjà depuis plus de trois semaines alors que chaque année cette deuxième floraison a lieu fin juillet environ. Les lauriers-roses aussi sont fleuris mais nettement moins que d'habitude. Les jardins demandent des soins que je ne peux pas leur apporter et je le regrette profondément. Tant pis, c'est dommage et j'espère très fort qu'il n'y aura pas trop de dégâts. Allez je dois filer non sans te souhaiter une très belle journée. Danielle 

      • Lundi 10 Juin à 11:18

        Réponse   à   -  Danielle  - - - -

        Les 5 gros artichauts sont partis à la casserole  et les plus petits sont en train de les rattraper en taille. Il ne servirait à rien de les laisser trop se développer, sinon pour le plaisir de voir la fleur, car ils deviendraient inconsommables. 

        Les fèves grossissent à toute vitesse et je vais bientôt être débordé par l'offre, de même pour les petits pois, ces deux légumes-gousse vont être au menu à tous les repas pendant quelques semaines !

        Oui, c'est bien un ricin, car la première vraie feuille se développe très vite et permet une identification certaine.

        Trop sec chez toi, c'est le gros inconvénient, et pourtant tu arrives à avoir des fleurs somptueuses !

        Bonne journée, Danielle, au pays du soleil.

    16
    Fan
    Vendredi 7 Juin à 17:28

    ... bonsoir Kasimir et à ton jardin! Je ne connais pas la ricine. L'an passé, j'étais tomber amoureuse des restes de petits cosses dans un champ de campagne. Puis j'ai arracher quelques brindilles en les contemplant sur un banc très proche. Quelle était ma surprise d'en découvrir des jeunes pousses en fin automne sous mes pieds, les enfants des petits. pois qui était tomber par terre. Oui, la nature est un miracle, enfin, nous tous!!!

    Temps orageux ici.

    Belle soirée  toi et tous!

      • Dimanche 9 Juin à 21:42

         

         Éditer

        Réponse   à   -  Fan  - - - -

        Oui Fan, le miracle qu'est la vie est permanent autour de nous, si bien que nous le côtoyons... sans plus le voir !

        Il faut pour le découvrir un esprit contemplatif.... 

        Bonne semaine Fan.

    15
    Mardi 4 Juin à 15:42

    Jolie culture .Je crois qu'il y a un peu d'huile de ricin dans ce qu'on me met dans la peau depuis quelques temps .Bonne suite de semaine Amikas

      • Mardi 4 Juin à 18:49

        Réponse   à   -  ALN 03  - - - -

        Les graines de ricin sont hautement toxiques, mais pas l'huile que contiennent ces graines, qui est tout de même violemment purgative comme chacun sait. Par contre appliquée localement sur la peau, on dit qu'elle la nourrit et la stimule. Je ne l'ai jamais expérimenté moi même  mais c'est sans doute vrai. Les molécules grasses détiennent des propriétés  étonnantes.

        Bonne semaine Nicole.

    14
    lenez o vent
    Dimanche 2 Juin à 14:02

    surprenante nature avec la photo de naissance du ricin de M J

    et le tien qui fut ta découverte !!

     

    le pied d'artichaut est très productif !!

    Bravo jardinier -découvreur

    Bisous Pinson

     

     

     

      • Dimanche 2 Juin à 14:34

        Réponse   à   -  lenez o vent  - - - -

        Bonjour Armel.

        Je suis comme toi étonné du nombre de têtes d'artichauts qui se forment, et le premier  pesait 700 grammes ! C'est la première année que j'en vois se former d'aussi jolis.

        Bonne semaine.

    13
    Dimanche 2 Juin à 10:57

    Superbe chez toi Kaz .Quand je serai moins KO , je viendrai plus.Bon dimanche Amikas

      • Dimanche 2 Juin à 14:23

        Réponse   à   -  ALN 03 - - - -

        Ainsi donc tu es K O !

        Mais c'est tout à fait inadmissible ! 

        Tu n'as pas l'air de connaitre les bonnes recettes pour te réinstaller tout en haut du panier  ....

        Bonne fin de dimanche pour toi aussi, Nicole.

    12
    Samedi 1er Juin à 17:18

    Bonjour pinson,

    J'ai bien été surprise de voir sortir de terre cette petite tige, je n'y croyais plus. Et c'est vrai que c'est émouvant de voir une p'tite graine germer car c'est la vie tout simplement.  Je la complimente et lui dis qu'elle est belle tous les jours et à sa copine qui a décidé elle aussi de sortir voir le jour, pareil. C'est vraiment un bonheur et plus encore lorsque l'on n'y croit plus. Ma terre, je ne lui ai jamais rien mis, aucun engrais, aucune cochonnerie tout au long de ma vie. Je ne saurai dire le prix d'un paquet d'engrais ou autre et ça ne m'a jamais intéressée. Et comme je suis contente de voir ces beaux vers de terre que beaucoup déteste et me disent que c'est dégueulasse. Moi, j'aime les voir, les prendre, les toucher, leur parler et les reposer doucement sur la terre. 

    Et bien ton Ricin est magnifique. Une belle surprise pour toi aussi.  C'est fou toutes ces petites choses qui malgré tout sont grandioses, mettent de joie dans notre cœur et fait de notre journée une journée de bonheur . 

    Tes artichauts sont superbes. Moi, j'en laisserai quelques uns pour avoir de belles fleurs. J'aime beaucoup les fleurs d'artichaut. Mais toutes les fleurs sont belles tout comme celle des petits pois qui est d'une douceur extrême par sa couleur et elle est si délicate, enfin je trouve. 

    De belles Anémones qui, bien que perdues dans ta jungle, ont su montrer leur beauté car elles ne sont pas passées inaperçue.

    Comme toujours un plaisir ton article et de belles photographies de ton jardin, j'adore.

    Bonne journée et bise à toi pinson.

     

      • Dimanche 2 Juin à 14:17

        Réponse   à   -  Mari jo 21  - - - -

        Bonjour heureuse jardinière du sud !

        Ainsi ce n'est pas toi qui ai composé le substrat noir de chez noir dans lequel tu as semé tes graines de ricin. Mais alors c'est toi qui a su le ramasser sous les arbres où se compostent naturellement toutes les feuilles, branchettes et branches qui tombent tout au long de l'année. Et bien c'est cela qu'il faut faire !

        Au plaisir  Mari jo  de nous promener une prochaine fois ensemble au jardin .

    11
    Danielle
    Vendredi 31 Mai à 21:23

    Bonsoir pinson-jardinier, c'est vrai qu'au jardin les échecs sont fréquents et c'est quand même une déception car on apporte des soins et de l'attention pendant des semaines, voire des mois et lorsque ça n'aboutit à rien il y a parfois un peu de découragement même si on ne l'avoue pas facilement. Les réussites dans  les plantations diverses nous procurent joie et satisfaction. Le bon développement des semis et plantations, les beaux légumes ou les belles fleurs et leur croissance harmonieuse sont un réconfort précieux et procurent un contentement mêlé de plaisir et d'émotion. On pourrait même dire un état... affectif qui nous encourage à persévérer et je crois que c'est un sentiment bien naturel !

    La photo de notre amie Mari jo est d'ailleurs pleine d'émotion : la vie qui apparaît dans la simplicité, la force et la fragilité à la fois. Bravo à toi Mari jo car tes efforts sont récompensés et tu te tournes aussi vers la culture saine qui espérons-le sera celle du futur, de la prise de conscience par les jardiniers qu'il faut enfin réagir à la dangereuse dérive progressive des cultures bourrées de pesticides et d'engrais. Par contre pinson est-ce que les graines semées étaient valables au départ et à quoi attribues-tu leur pourrissement ? On verra si dans ta serre il s'agit bien d'un pied de ricin ? Tes artichauts sont magnifiques et nombreux, cette plante est superbe, quelle vigueur ! J'espère bien que tu les couperas encore tendres, c'est tellement bon ! Quant aux petits pois les gousses vont être rapidement comestibles, eux aussi sont pleins de vie et promettent une jolie récolte. Les anémones offrent toute leur douceur pour conclure ce bel article, quelle belle couleur tendre, c'est un plaisir !!! Cette année pour ma part... je me contente de supprimer les plantes séchées et les branches mortes des arbres et arbustes, un véritable délabrement de mon joli jardin et ça me navre profondément. Bonne fin de soirée, et bon week-end. Danielle

      • Dimanche 2 Juin à 13:51

        Réponse   à   -  Danielle  - - - -

        Bonjour mouette . Tu demandes à quoi j'attribue le pourrissement des graines de ricin que j'ai semé (et c'est vrai aussi pour d'autres graines en particulier de haricot). Et bien oui j'ai une idée, c'est d'avoir voulu trop bien faire (peut-être).

        Les graines de ces plantes qui vivent  normalement à proximité de l'équateur, ou vers les tropiques, aiment la chaleur, alors j'ai cru bien faire en les installant dans la véranda. Mais là, autre péril, quand je tarde à ouvrir la véranda, et si le soleil donne à plein  la température très vite bondit à 40 et même dépasse les 40. Et bien il est tout simplement possible que j'aie fait cuire ces semences ! 

        De la chaleur, pas trop n'en faut.

        Nous avons hier soir dégusté le premier gros artichaut, il était tendre et savoureux, et Dominique est repartie tout à l'heure avec 2 artichauts. Donner des légumes est l'un des précieux plaisirs que procure le fait de faire un jardin.

        Bonne semaine Danielle.

    10
    Simone
    Vendredi 31 Mai à 17:51

    Eh ! Mr K ! Il t'a bien mystifié le ricin !!!! Qu'ils sont beaux tes artichauts ! Tu es quand même un sacré jardinier Bravo ! 

    Bonne fin de journée. Je m'en vais me laver les cheveux et te laisse sur cette intéressante information.

      • Dimanche 2 Juin à 13:14

        Réponse   à   -  Simone  - - - -

        Ce petit pied de ricin s'est ... rit de moi !

        Ou plutôt , il m'a donné une leçon en se débrouillant seul.

        Et maintenant c'est moi qui vais être à son service en l'arrosant et lui évitant  d'avoir à faire à des plantes concurrentes qui pourraient chercher à l'étouffer tant qu'il est petit. 

        J'aime bien les plantes qui se lancent d'elles même dans la vie.

        Bonne semaine avec tes chevaux tout neufs ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :