• - La fin de l'été -

     

     

     

    Notre été  se prolonge

    la chaleur demeure

    les réserves d'eau s'épuisent

    la sécheresse atteint un maximum

    la "pelouse" ressemble de plus en plus à un paillasson

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

    le sol se rétracte, même dans le jardin

    ou de véritables failles s'ouvrent dans le sol lui-même

     

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

    ne laissez pas tomber votre sécateur, ou votre portable,

    vous pourriez avoir du mal à le récupérer

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

     

    et pourtant, là où l'arrosage reste suffisant, la vie demeure

    ainsi dans la serre où malgré la grande chaleur elle resplendit.

    Les aubergines y ont presque constitué à elles seules une mini forêt

     

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

    où dans une demi-pénombre grossissent une multitude de beaux fruits

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

     

    si bien que je dois m'en faire  chaque jour, découvrant combien ce légume est délicieux.

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

    et s'associe merveilleusement avec les tomates de toutes couleurs

     

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

    y compris une nouvelle espèce (pour moi) la tomate ananas

    à la chair intensément jaune d'or.  

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

    Les radis abondent

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

     

    et les mûres sauvages s'offrent pour le dessert.

     

     

     - La fin de l'été -

     

     

     

    Certaines plantes souffrent, c'est vrai

     

    quelques-unes vont périr

    d'autres vont traverser l'épreuve.

     

    Ainsi va la vie. 

     

    Courage à vous tous. 

    Bientôt l'humidité va revenir

     

     le peuple des herbes reverdir !

     

     

    ***


  • Commentaires

    23
    Fan
    Il y a 2 heures

    ... un coucou, une belle soirée une brise de vent, du lac Léman svp, pas de Genève, les Vaudois ici ils tiennent,

    et un "Luftkuss" en plus!

    22
    Mercredi 19 Septembre à 18:58

    pas de potirons ?

      • Vendredi 21 Septembre à 13:42

        - Réponse   à   - Réponse   à   - LMPT 73- - -

        Non, pas cette année

        seulement des citrouilles et des potimarrons.

    21
    Mercredi 19 Septembre à 17:26

    Bonjour pinson,

    Mais un paillasson c'est bien joli et lorsque l'été aura enfin décidé de laisser sa place, tout redeviendra vert et ce sera un bonheur de voir le premier petit brin d'herbe vert.


    Ton sol est fichtrement craquelé et sa seconde photographie me fait penser à des crevasses.  On dirait une photographie prise en plongée. C'est assez impressionnant. Chez nous, nous avons eu une période de journées automnales avec des matins très frais comme j'aime 10°. Mais depuis quelques jours le soleil est revenu et il fait de nouveau chaud et lourd. Je pensais mes fraises terminées mais voilà que de nouvelles arrivent mais je doute qu'elles mûrissent ; des Crocus de printemps sont déjà bien sortis alors que ceux d'automne n'ont pas encore pointer un p'tit bout de feuille et plein de p'tites choses comme ça qui n'ont rien à voir avec la saison, mais qu'importe. 

    Tes aubergines sont superbes et comme toi je l'ai vraiment découverte cette année et je me régale à chaque nouvelle recette. Et quelle belle récolte de tomates variées que tu as et de radis. Je découvre la tomate ananas et sais-tu pourquoi ce nom ? Je vois aussi des poivrons, c'est bien bon aussi. Hum... les bonnes mûres. Ici, c'est terminé, elles ont été grillées par le soleil. J'en ai mangé mais elles n'étaient pas aussi sucrées que les autres années. Je n'ai pas eu le temps de faire de la confiture et je le regrette.

    De magnifiques photographies, j'aime beaucoup ainsi que ton fond de de page même s'il  nous montre la souffrance de la terre mais il nous montre aussi combien la pluie est nécessaire et combien elle est notre bienfaitrice.

    Bonne fin de journée et bise à toi pinson.

      • Mercredi 19 Septembre à 20:51

        - Réponse   à   - Réponse   à   - Mari jo 21- - -

        C'est pourtant vrai bien qu'incroyable, quand la pluie va revenir, c'est presqu'à un miracle que nous allons assister : en l'espace de 15 jours on va se croire dans la plus souriante des prairies normandes  ! 

        On dit souvent que l'automne est  un second printemps et c'est vrai sur beaucoup de points , si ce n'est que  ce n'est pas un été qui va cette fois survenir après ce printemps. Mais nous aurons tout de même le temps de nous faire pousser quelques radis bien tendres !

        Et pourquoi pas quelques bonnes fraises...

        Que de bonnes choses autour de nous... les mûres par exemple. Ici, à certains endroits , elles sont totalement desséchées, à d'autres non , et elles sont  délicieuses, parfumées, très sucrées... 

        Il faut aimer notre vie,  et toute la vie autour de nous, c'est ça le bonheur !

         

         Bonne soirée Mari Jo

    20
    Danielle
    Mercredi 19 Septembre à 09:23

    Bonjour pinson, en voyant ces belles aubergines tu m'as donné envie d'en consommer mais elles sont bien trop grosses ici et bien trop riches en pépins (graines ?) et donc moins bonnes, moins fermes. Si seulement je pouvais aller jusqu'au marché du centre-ville mais c'est totalement impossible, là on y trouve des légumes cueillis de la nuit ou de la veille tout au plus et c'est vraiment autre chose, les étals sont une fête pour le regard avec ces fruits et légumes sains et colorés ! Je voulais te demander si tu avais encore des dahlias car tu ne nous en parles plus, chez nous il y en a encore beaucoup, je suppose que tu en as aussi et que les jardinets vont en accueillir... Ce matin la colline est habillée de brume, on ne distingue que les contours, mais cette brume est légèrement dorée car le soleil est là bien entendu et l'étang reflète cette couleur étrange, sa surface n'a pas une seule ride, c'est un véritable miroir ce qui est quand même assez rare et on dirait que tout est figé. Et cette chaleur qui continue sans céder du terrain, on va finir comme les plantes : desséchées ! Alors on guette le mistral et on espère... cette année il semble nous avoir abandonnés. Je te souhaite une très belle journée pleine de soleil toi qui en es souvent privé. Danielle

      • Mercredi 19 Septembre à 14:12

        - Réponse   à   - Danielle - - -

        Bonjour mouette ! Les aubergines sont pour moi , cette année, une découverte. Avant  cela  nous n'en mangions qu'exceptionnellement. Nous les considérions comme un légume cotonneux et insipide. Et là j'ai découvert combien elles sont tendres et savoureuses ! Comme c'est bizarre l'opinion que l'on se fait sur les choses !

        Oui, c'est dommage que tu ne puisses te rendre sur les grands marchés de ta ville, le spectacle, coloré et parfumé, sans doute aussi sonore, est unique, et en plus d'acheter de bonnes choses, il y a ce plaisir d'assister à un spectacle digne de la caverne d' Ali Baba !

        Oui, j'ai de plus en plus de dahlias. Les "pompons" se tiennent bien, leurs tiges sont solides. Par contre les grandes fleurs des dahlias cactus sont bien trop lourdes et se cassent ou au moins se plient et ça fait un peu fouillis. L'an prochain il me faudra imaginer pour ces derniers un système de tuteurage discret mais efficace.

        Oui la chaleur semble s'éterniser, comme si l'anticyclone ne voulait pas nous quitter.
        Mais ne t'inquiète pas bientôt tout va basculer, et l'eau bienfaisante va revenir. 

        Bonne après-midi Danielle.

    19
    FAN
    Mardi 18 Septembre à 12:43

    Bonjour Kasimir, la première photo du sol ressemble à une fourrure d'animal, donc très beau, enfin pour moi!

    Et évidement tes fruits sont très appétissant. Vive ton jardin et l'été qui continue, mais j'espère pas trop chaud.

     

    Belle journée.

      • Mardi 18 Septembre à 13:31

        - Réponse   à   - FAN - - -

        Bonjour FAN

        Ah c'est vrai, je n'y avais pas pensé, mais c'est bien comme d'une douce fourrure que le sol semble revêtu. C'est habituel dans notre région que certaines zones herbues prennent cet aspect, ce qui ne va pas les empêcher de reverdir quasi instantanément lorsque débuteront les pluies d'automne.

        La chaleur est encore forte, mais un légère brise la rend très confortable. Bon après midi FAN

    18
    lenez o vent
    Lundi 17 Septembre à 08:27

    la sécheresse est chez toi, bientôt tout reviendra à la normale,

    savoir accepter et s'adapter

    tes récoltes sont belles, miam miam

     

    mûres et colchiques  c'est la fin de l'été

    courageux jardinier

    Bisous Pinson

      • Lundi 17 Septembre à 19:37

        - Réponse   à   - lenez o vent - - -

        Bonjour Armel. Des crevasses du sol se forment ici (dans la partie tout à fait  sud du Gâtinais) car le sol simplement sableux (20 à 30 cm) repose sur une énorme dalle d'argile (plusieurs mètres d'épaisseur) qui a été déposée par la Loire. Quand la sécheresse dessèche cette couche d'argile se fend, c'est bien connu ! 

        Oui, quand des pluies bienfaisantes vont se produire, les failles du sol vont se refermer. Mais pour la bonne tenue d'un jardin potager, il serait bien de le sortir de cette petite catastrophe annuelle !

        Oh pour les colchiques, c'est encore un peu tôt. Un pied apparait sous un pommier. je vais le surveiller, et vous le montrerai.

        Bonne semaine. 

    17
    Dimanche 16 Septembre à 10:13

    J'admire ceux qui ont la passsion du jardinage...C'est vrai que tes aubergines ont l'air bien appétissantes !

    Bon dimanche !

      • Dimanche 16 Septembre à 15:15

        - Réponse   à   - gazou - - -

        Elles sont de fait délicieuses, fermes et tendres, un régal.

        Bon dimanche drômois.

    16
    Dimanche 16 Septembre à 10:09

    Je viens de te trouver en indésirables, enfin pas toi , mais ton article de blog .Il est pourtant beau cet article .La sécheresse devient une cata pour les paysans .Mon neveu donne le foin, la paille aux bêtes dans les prés .Que tes tomates sont belles ! Et la Dame du Médoc va s'attirer des coups de râteau sur la tête .Sa soeur , bien sympa pourtant , risque de se vengerhappy Bon dimanche Amikas

      • Dimanche 16 Septembre à 15:13

        - Réponse   à   - ALN03 - - -

        " La dame du Médoc "

        ah l'expression me plait bien ! Elle habiterait donc le Médoc ? Ou bien est-ce une allusion  à sa profession ? 
        Bon dimanche pour toi aussi.

    15
    Samedi 15 Septembre à 19:18
    Catherine D

    Bonjour , tu as de belles récoltes... en plein air ici  les tomates rament, rament... en revanche, il n'y a jamais eu autant de mirabelles et de pommes !
    Ainsi va la vie (aussi)
    Bises

      • Dimanche 16 Septembre à 15:08

        - Réponse   à   - Catherine D - - -

        Bonjour Catherine. Tes tomates rament ????? Pourtant c'est une super année  pour ces solanées  qui ne risquent pas l'oïdium, au moins pour l'instant.

        Mais quelle chance pour les mirabelles et les pommes !

    14
    Danielle
    Samedi 15 Septembre à 16:10

    Bonjour pinson, pas très gai ton blog aujourd'hui avec ce fond d'écran tristounet, ta jolie pelouse si fraîche n'est plus qu'un souvenir et ce sol fissuré cette terre craquelée font peine à voir. Cette année la sécheresse persistante est une véritable catastrophe pour les éleveurs et les cultures, tout souffre notamment chez nous dans le Midi. Aujourd'hui encore nous avons dépassé les 30° et ça fait des mois que nous n'avons pas eu de pluie, quelle tristesse ! Par contre la serre est belle et accueillante (mis à part les serpents...) et les aubergines sont magnifiques mais pourquoi en manger tous les jours au risque de t'en lasser ? Avec tes tomates récoltées en abondance  et les beaux poivrons bien rouges tu pourrais faire une grosse ratatouille et en congeler des portions pour la mauvaise saison quand tu n'auras plus de légumes, tu apprécieras d'en retrouver dans ton assiette ! Quant aux radis ils sont superbes, on sent qu'ils sont tendres et croquants à la fois yes j'en ai encore acheté cette semaine mais ils n'ont rien de comparable avec ceux cultivés avec tant de soins dans la riche terre de la serre. J'admire les magnifiques tomates nouvelles aux teintes particulières.

    Quant on voit l'état du sol avec cette chaleur qui n'en finit plus on se dit que c'est une catastrophe... et on relativise les petits problèmes informatiques qu'on peut rencontrer (mad) mais bien ennuyeux quand même... enfin je patiente, comment faire autrement de toute façon ? Bonne fin de journée pinson, j'espère que le sol de ton jardin va vite guérir de ses blessures ! Danielle

      • Samedi 15 Septembre à 20:02

        - Réponse   à   - Danielle - - -

        J'aime bien, Danielle, me mettre à l'unisson avec la nature, et en ce moment elle nous fait traverser cette période que les Chinois (dans leur vision traditionnelle) appellent la cinquième saison, ou une intersaison, qui est marquée par une sécheresse sévère cette année.

        C'est une épreuve pour les plantes, mais pour les jardiniers aussi, et elle les forcent à comprendre quelques erreurs qu'ils auraient pu faire, ce qui est mon cas : mes îles jardins,  bien trop surélevées, faisaient merveille quand les pluies étaient abondantes. Mais là.... c'est assez catastrophique ! 

        Alors je suis en train de les remplacer par des petites îles basses, bien plus facile à maintenir humides, et que j'appelle des jardinets / J1  J2 J3 J4 .... que j'arrose deux fois par jour, et les radis n'ont pas poussé dans la serre, mais dans J2 (ceux là , car ceux de J1 sont entièrement mangés !!!!).

        Bonne soirée Danielle.

    13
    Simone
    Samedi 15 Septembre à 15:56

    Et voilà !!! Je me fais attraper par une frangine jalouse et en colère !!!!

    Au fait Mr K. l' été est loin d'être fini, qu'est-ce que tu racontes, j'ai encore plein de journées ensoleillées devant moi, elles tiédiront progressivement en octobre et parfois nous permettent de déjeuner encore dehors jusqu'à la mi-novembre et plus.

    Quand je passais les examens que tu as bien connus aussi, j'attendais pour réviser qu'il fasse bien chaud. Je m'installais au fond du jardin, sous les bananiers, poste de radio à côté  de moi et en avant le boulot. J'étais boostée.

      • Samedi 15 Septembre à 19:44

        - Réponse   à   - Simone - - -

        Transmets vite à ma consoeur jardinière , je t'en prie, toute ma sympathie et solidarité ! 

        Ah il est vrai que vous jouissez d'un climat bien plus généreux  qu'ici, avec presque 2 mois de soleil en plus.

        Quelle chance !

    12
    Simone
    Samedi 15 Septembre à 15:46

    Attends une minute Mr K que j'appelle ma soeur, responsable du potager pour lui faire honte et lui montrer tes légumes. Bravo à toi tu es le roi des jardiniers.

    Je viens de somnoler au soleil pendant près de 2h. Miam que c'est bon et que ça fait du bien......clown

    Bon week-end 

      • Samedi 15 Septembre à 19:38

        - Réponse   à   - Simone - - -

        oh pourquoi veux-tu faire honte à ta soeur qui jardine ? Elle rate certaines cultures sans doute, et en réussit d'autres.  Je suis dans ce cas là aussi, et je ne montre que ce qui est beau à montrer !!!! Si je montrais mes échecs, ça n'aurait aucun intérêt .

        Non je ne suis pas le roi des jardiniers, mais j'aime faire des essais, et quand ça réussit, il est vrai que je suis heureux comme un roi !

        Bon dimanche la femme lézard qui somnole au soleil.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :