• - La leçon des arbres : se tenir debout -

     

     

    Se tenir debout... 

    Ce matin je me suis réveillé en musique

    avec le " concerto pour deux trompettes  et cordes "  de Vivaldi

    et,  allant à la petite fenêtre du huteau,   j'ai vu ceci : 

     

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout -

     

     

    et j'ai pensé : 

    voici     le " concerto pour deux peupliers et neige ".

     

    Ces deux peupliers ont eu bien des malheurs, orages, tempêtes,

    attaques par les champignons, les insectes,

    par le bec des piverts pour y déloger les délicieuses larves

    puis pour y construire des nids et y élever leurs petits,

    nids occupés certaines années par des colonies de frelons...

     

    bref : ils sont des hôtels polyvalents.  

     

    Nos vies ne sont pas différentes.

    Des blessures nous furent infligées.

    Parfois la tentation nous gagne de courber la tête, d'abandonner le combat pour la vie,

    de penser que , cette fois, nous ne pourrons pas "tenir le coup". 

     

    Les arbres nous présentent un autre modèle de vie. 

    Vivre debout,

    la tête droite,

    dans la joyeuse lumière du soleil.

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout -

     

     

     

    Le regard clair, franc, amical, assuré,

    non pas hautain et dominateur, ou envieux, ou calculateur,

    mais fier de nos ancêtres qui sont nos éternels soleils intérieurs,

    qui nous ont donné leur force, leur intelligence,

    leur force et intelligence qu'aujourd'hui nous portons en nous.

    ainsi que leur courage, leur endurance.

     

     

    Bonne journée, chers amis, 

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout -

     

     

    Soyons dans la joie.

    Tenons-nous debout.

     

     

    - La leçon des arbres : se tenir debout - 

     

     

     

     

    ***

     

     

     

     


  • Commentaires

    22
    lenez o vent
    Mardi 10 Avril à 20:11

    ton texte et des photos incitent  à demeurer debout et comme les arbres à s'inspirer de leurs forces, même très endommagés, ils repartent vers la Vie, faisons comme eux tant que nous le pouvons

    Merci, Bisous Pinson

      • Jeudi 12 Avril à 19:57
        khaz

         Éditer

        - Réponse   à   - lenez  o vent - 

        oui, tant que nous le pouvons

        et autant que nous le pouvons

        cela suffit , et cela est parfait 

    21
    FAN
    Mercredi 21 Février à 13:47

    ... bonjour Kasimir,

    "d'une feuille" un dessin de 1979...

     

     

      • Mercredi 21 Février à 14:43

        - Réponse   à   -  FAN  -  -

        Bonjour FAN !

        Quelle  bonne idée de m'envoyer une feuille dessinée par toi sans doute.

        Cela me fait réaliser que mon blog n'est pas mort, chouette !

        Par contre frustré, car ton illustration n'apparait que comme un petit carré bleu .... avec même un point d'interrogation.

        Par contre tu me donnes une idée pour mon prochain article : je vais mettre un dessin de 1960.  

        ( Je viens en rangeant d'en découvrir tout un paquet ).

        Merci,  et bonne journée.

    20
    Vendredi 16 Février à 20:04

    Bonsoir pinson,

    C'est vrai qu'il y a un parallèle entre les arbres et nous. Nous, nous devons résister aux aléas de la vie et les arbres à la colère de Dame Nature. Nous devons pour rester debout, lutter, résister et eux aussi. Mais il arrive, qu'au bout de longues années de résistance, nos forces nous lâchent et nous tombons pour de bon et il en est de même pour les arbres. 

    J'y ai souvent pensé d'abandonner le combat pour la vie et parfois encore aujourd'hui. Mais je pense que la vie un combat de chaque jour plus ou moins difficile pour tout le monde. Il est très difficile de rester debout. J'ai des arbres à terre que je laisse car ils ne sont pas morts, au printemps les bourgeons apparaissent et continuent de vivre. Est-ce qu'ils souffrent ? je pense que oui car ils ne sont pas fait pour vivre ainsi tout comme les êtres humains, moi y compris. Par trois fois on m'a fait tomber je me suis relevée et la quatrième fois on m'a tuée. Je suis debout sans l'être car les blessures restent même si l'on ne veut pas y penser. Alors je pense que pour les arbres c'est pareil une fois à terre, si on les laisse ils continuent de vivre mais pas comme il faut.

    Il m'est difficile de m'exprimer par écrit car ton article est un sujet très intéressant.

    Tes arbres sont d'une grande beauté, je les trouve majestueux et tes photographies sont magnifiquement belles. Je suis en admiration. 

    Ton fond de page est très beau. J'aime ces branches enneigées sous le ciel bleu. Là aussi c'est superbe.

    Bonne soirée et bise à toi pinson. 

     

      • Lundi 19 Février à 10:34

        - Réponse   à   - Mari jo 21  -  -

        L'arbre ne meurt jamais !

        Même quand il est mort  au sens ordinaire du mot, il se remplit d'une vie nouvelle qui va enrichir le sol d'une extraordinaire façon, ce qui va préparer les nouveaux êtres à venir !

    19
    Fan
    Jeudi 15 Février à 16:27

    ... la question......

     

    alors je viens de lire que le botaniste Max Coleman en Angleterre à Edinburgh, constater que sur "une" smileTacaceae de 5000 ans

    qu'0n pensé "masculin" des fruits femelle ont poussé. Donc l'arbe peut changer son sexe? 

      • Jeudi 15 Février à 20:01

        - Réponse   à   - FAN  -  -

        Mais si  FAN, ta question mérite une réponse, et même très longue, car c'est un sujet d'une complexité inouïe ! Et que je connais très mal. 

        Chez certains arbres les sexes sont séparés, on dit qu'ils sont dioïques, c'est le cas par exemple du gingko biloba : il y a des pieds femelles  et il y a des pieds mâles.

        Beaucoup d'arbres à fleurs sont dits monoïques, ainsi le pommier : étamines et pistil sont rassemblés dans une même fleur.

        Mais les maïs ont des fleurs mâles et des fleurs femelles  séparées mais présentes sur le même pied. On les dit quand même monoiques, mais je n'en suis pas même sûr.

        En fait c'est une vraie bouteille à encre. 

        Quand à la question de savoir si un arbre peut changer de sexe, je ne crois pas , mais si la chose  a été observée, alors ... oui !

        En fait rien n'est impossible en biologie !

        Bonne soirée.

    18
    Fan
    Jeudi 15 Février à 16:26

    ... alors ma question du dimanche, ne mérite donc pas une réponse, une réflexion, mon cher ami Kasimir? Je l'ai récopie et la formule encore une fois.-

    17
    Simone
    Jeudi 15 Février à 14:24

    Ah le symbole de l'arbre ! Les arbres sont pleins d'une énergie qu'ils sont près de partager avec nous pour peu que l'on s'intéresse à eux. Je suis "amie" avec un grand chêne et un jeune pin qui vivent dans un grand pré pas loin de chez moi et surtout avec un des pins de mon jardin qui a été attaqué par les scolytes et qui se porte bien. Je fais avec lui des échanges d' énergie en allant le toucher. Quelquefois, je me dis " t'es dingo" mais je recommence car je suis persuadée que les échanges se font. Ils nous enseigne la verticalité qui pour nous devient vivre debout tu as bien raison Mr K. C'est ce que nous devons au fait que nous sommes humains, et surtout ne jamais oublié la spiritualité, la force, le courage....l'Âme que nous ont léguée nos ancêtres, qui ne seraient peut-être pas des plus contents aujourd'hui !!!

    Quant aux voyages lointains....mais si Hélène, il y a l' Âme du monde comme dit Coelho, et elle revêt des couleurs différentes selon les pays. A propos Hélène, rien que pour toi : il y a longtemps que je ne reçois plus rien de toi. J'ai changé d'adresse mail, (Khas te la donneras si tu veux), la tienne a disparu, et ma boite mail est devenue très fantaisiste, je reçois.....ou pas....j'envois.....ou pas.....Alors si tu veux .........

      • Jeudi 15 Février à 14:44

        - Réponse   à   -  SIMONE  -  -

        Les arbres sont la plus parfaite réussite du monde végétal

        et on peut dire que ce sont eux qui ont fabriqué la terre que nous cultivons. Alors transmets, si tu veux bien, mon salut amical à ton grand chêne et à ton jeune pin.

        Et un autre pour toi !

         

         

    16
    Fan
    Dimanche 11 Février à 15:43

    ... oui, les arbres... je me ressource à chaque fois à mes promenades. Et pour tenir debout smile j'essaie, mais tu dois admette quelles ont des grandes racinesyes. Et pourquoi, "l'arbre est masculin? Même les "alten Germanen" disent, der Baum...

    Temps morose ici, pluie neige et.

      • Fan
        Dimanche 11 Février à 20:22

        ... alors je viens de lire que le botaniste Max Coleman en Angleterre à Edinburgh, constater que sur "une" smileTacaceae de 5000 ans

        qu'0n pensé "masculin" des fruits femelle ont poussé. Donc l'arbe peut changer son sexe? 

      • Dimanche 11 Février à 19:03

        - Réponse   à   - FAN  -  -

        C'est vrai FAN, l'arbre étend ses racines et les plonge profondément dans le sol, c'est de la triche ! Nous devons , nous, travailler sur l'équilibre.  C'est le prix pour notre mobilité. 

        Pourquoi dans nos langues l'arbre est-il masculin ? A cause sans doute de sa verticalité. Mais cela est bien anthropomorphique, il faut le reconnaitre ! 

        Bonne semaine... avec la pluie !

         

    15
    Danielle
    Samedi 10 Février à 15:37

    Bonjour pinson, tes photos sont superbes et la splendide photo que tu nous offres, cet arbre aux branches enneigées (on dirait des fleurs de coton) se découpant sur un ciel très bleu... c'est magnifique et si chargé d'une certaine émotion ! J'aime le parallèle que tu fais entre les arbres et les humains qui malgré le découragement et les blessures sans cesse infligées retrouvent la force de se redresser, la volonté de vivre debout, en suivant les valeurs léguées par nos ancêtres : celle de leur courage et la force d'affronter les épreuves de la vie. Vivre debout malgré tout, redresser la tête et ne jamais abandonner ni céder au découragement, ne pas se laisser engloutir. Tes photos sont le symbole de cette volonté, de cette énergie à aller chercher au plus profond de soi, haut les coeurs !!! Quel joli message pinson... Bon après-midi sous le soleil retrouvé, dans la tranquillité de ton jardin, dans la paix ! Danielle

      • Samedi 10 Février à 17:37

        - Réponse   à   - Danielle  -  -

        Bonsoir Danielle.

        Ah oui, des fleurs de coton : c'est exactement ça !

        Le soleil retrouvé : c'est pour nous ici la grande nouvelle du jour.

        Et son rayonnement généreux cet apm a largement faut reculer l'épais tapis blanc qui paraissait invincible.  Comme c'est étrange !

        Si bien que j'ai pu aller m'acheter des moules à la ville voisine.

        Oui, une envie comme ça ! 

        Et je me dis que j'ai oublié de vous montrer l'aspect de l'étang ce matin. A faire de toute urgence, car .... le printemps arrive !

        Bonne soirée.

         

    14
    Samedi 10 Février à 15:18

    Tes photos sont superbes et ton bel écrit plein de vérités ne peut que nous donner la niaque et nous rendre fiers de nos ancêtres .Merci Amikas et Bon week end 

      • Samedi 10 Février à 17:22

        - Réponse   à   - ALN 03  -  -

        Notre héritage n'est pas que matériel. Sa part spirituelle est bien plus importante, et même infiniment plus importante. Nos ancêtres ont fait de nous ce que nous sommes : merci à eux. 

    13
    Samedi 10 Février à 15:14

    Ces deux peupliers nous donnent un très beau message,merci de le partager avecnous

      • Samedi 10 Février à 17:16

        - Réponse   à   - Gazou  -  - Je les ai plantés il y a 40 ans : deux simples fines branches enfoncées dans le sol humide. En fait j'en vais planté 12, et toutes avaient repris, mais 10 ont été un jour brûlées par un feu d'herbes allumé par mon voisin. 

    12
    héléne
    Samedi 10 Février à 15:10

    J'aime ces pens&es... Tenir debout malgré les aléas de notre vie, regardons le ciel bleu où voltigent les nuages,  beau spectacle plein de sérénité pas besoin de voyages lointains,ici nous sommes  si bien, debout comme un arbre. Amitiés

      • Samedi 10 Février à 17:10

        - Réponse   à   - Hélène  -  -

        Sans doute les voyages sont-ils utiles, ne serait-ce que pour découvrir que le monde est aussi merveilleux ici qu'ailleurs.

        C'est pourquoi on dit qu'ils forment la jeunesse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :