• - Une histoire de pommes -

     

     

     

     

    Pâques

    la traversée de la Mer Rouge

    c'est-à-dire la sortie d'Egypte du peuple juif

    plus généralement la libération de tout esclavage

    l'entrée dans un monde de liberté

    le renouveau absolu de la vie !

     

     

    Renaissance ?  

    Résurrection  ?

    Nous avons tous besoin de renaître

    et même de renaître vraiment  à certains moments de nos vies...

     

    La religion judéo-chrétienne (chrétienne surtout ???) 

    a mis en forme, et même en dogme, cette renaissance

    en la poussant à l'extrême : une victoire sur la mort ! 

    Laissons ce débat de côté, pour ne pas nous y perdre,

    et contentons-nous de renaître en ce curieux printemps. 

     

     

    En gardant tout de même au fond de notre coeur

    qu'on ne peut pas renaître  ...  

    sans d'abord mourir

    ce qui est douloureux

    mourir  ...

    à quelque chose

    renoncer totalement à quelque chose :

     à notre ancienne vie, dont nous ne voulons plus !

     

     

     

     Dans cet esprit

    en communion avec nos peuples européens,

    j'ai cherché ce matin des oeufs dans le jardin.

     

    Et j'en ai trouvé !

    Voyez : 

     

     

    - Une histoire de pommes -

     

     

    Bon, d'accord, ce ne sont que des pommes de terre.

    Il est bien trop tôt pour les récolter, mais des petits aménagements dans la serre m'ont fait arracher deux pieds de pdt, alors j'ai ramassé les petits tubercules en formation, et il y en avait tout de même 230 grammes. Je les ai fait sauter à la poêle avec un oignon rouge, et je me suis régalé ! Ah, je les ai fait en accompagnement d'une andouillette de Troyes. D'accord, ce n'est pas très traditionnel comme repas pascal, mais très bon tout de même.

     

    Pommes de terre ...

    Pommes de l'air ...

     

    Voici une autre photo

     

     

     

     

     

     

    - Une histoire de pommes -

     

     

     

    Cette fois c'est un pommier

    que j'ai planté durant l'hiver 2016/2017

    il est encore tout petit, et je vous reparlerai de lui.

     

    Mais que ses fleurs sont belles !

    Je suis charmé.

     

     

     

    - Une histoire de pommes -

     

     

     

    Bonnes Pâques =

    naissez à votre nouvelle vie !

     

     

    ***

     

     

     

     


  • Commentaires

    18
    gazou
    Vendredi 3 Mai à 08:52

    Merci pour tes souhaits !

    C'est tous les matins qu'il nous faut renaître en toute nouveauté etce n'est pas toujours facile !

      • Vendredi 3 Mai à 13:44

        Réponse   à   -  gazou  - - - -

        Renaitre (chaque matin) n'est pas plus facile que de naître (enfin si quand même !) 

        car chaque matin il faut inventer sa journée, pour y accueillir et pour créer du nouveau.

        Joie et courage !!!

    17
    Simone
    Mercredi 24 Avril à 19:41

    Dans une chanson traditionnelle juive il est dit : Ne dis pas que c'est là ton dernier chemin; chaque jour refleurit dans son lendemain.....

      • Mercredi 24 Avril à 20:15

        Réponse   à   -  Simone  - - - -

        Cette succession des jours est une merveille en soi, mais pour nous aussi c'est une merveille que de renaitre chaque matin, de s'ouvrir à ce nouveau jour, tel que la fleur d'hémérocalle qui chaque soir fane mais est remplacée le lendemain par une fleur nouvelle.

        C'est peut-être même la fonction principale du sommeil que de nous remettre à neuf chaque nuit. pour un jour entièrement neuf.

        Vive les chansons juives !

    16
    Lundi 22 Avril à 23:31

    Bonsoir pinson,

    En voilà une jolie petite récolte que tu as su mettre en valeur dans ce beaux décor pour la photographie. Et voilà donc les belles fleurs de pommier qui décorent ton fond de page. J'avais oublié à quel point elles étaient belles, douces et délicates tant qu'il y a longtemps que je n'en ai pas vues. Ta dernière photographie est merveilleuse, que de douceur il en ressort, je suis en admiration.

    Il y a deux ans, je voulais en planter des arbres fruitiers dans le pré là où j'ai fait mes banquettes mais j'ai trouvé que c'était beaucoup trop humide. Avant, il y avait des vignes. 

    Je vais revenir plus tard car là, j'ai bien du mal à m'exprimer concernant la nouvelle vie.

    Bonne soirée et bise à toi pinson.

     

      • Jeudi 25 Avril à 18:54

        Mais pourquoi je pense toujours que ma nouvelle vie sera lorsque j'aurai quitté notre petit caillou alors que pour les autres personnes je ne pense pas comme ça. 

        Je dois être un peu compliquée quand même.

        Bonne fin de journée et bise à toi pinson.

      • Mardi 23 Avril à 10:04

        Réponse   à   -  Mari jo 21  - - - -

        Bonjour Mari jo.

        Tu as bien fait de ne pas planter d'arbres fruitiers dans ce pré humide, ils y auraient dépéri. Garde ce pré pour la plantation de légumes qui vont y prospérer en pleine lumière, et en les cultivant sur de légères buttes, qui vont te permettre de récolter  de fabuleux légumes sans probablement le moindre arrosage, ce qui de nos jours va devenir un rare privilège ! 

        Ta nouvelle vie ?

        Mais c'est une vie de jardinière : l'occupation unique au Paradis !!!

        Bonne journée heureuse Mari jo.

         

    15
    Simone
    Lundi 22 Avril à 20:10

    Petit pommier deviendra grand, mais ces jolies fleurs sont prometteuses. Je ne crois pas que ce passage soit si terrifiant que ça, j'ai vu tant de visages morts qui avaient l'air si serein et apaisé. Je me surprends parfois à éprouver une certaine hâte pour satisfaire ma curiosité. Mais je me calme.....comme la mort est une certitude pas la peine d'aller plus vite !!!!

    En attendant profitons de cette vie au cas où il n'y en aurait qu'une !!!!smile 

      • Lundi 22 Avril à 20:46

        Réponse   à   -  Simone  - - - -

        Comme toi je suis très curieux de ce passage, mais comme toi aussi la sagesse me pousse à n'être pas trop pressé. Nous avons après tout tout notre temps.

        Èt si l'angoisse de la mort ne désignait pas seulement (ni même principalement !) le passage de la mort physique ? 

        Ou dit autrement, ne traversons nous pas tout au long de notre vie des révolutions bouleversantes et douloureuses ... mais qui nous permettent de grandir, de changer, de n'être plus du tout la même personne ? 

        Sujet trop profond pour ce soir !!!

        Bonne fin avril, Simone.

    14
    Lundi 22 Avril à 18:22

    mes pommes de terre ne sont pas encore plantées mais le terrain est prêt !

    j'aime beaucoup les fleurs de pommiers, belles comme des jeunes filles

    yes monsieur a du goût : l'andouillette c'est très bon sarcastic

      • Lundi 22 Avril à 20:52

        oui peut-être le rose de l'émotion ...

      • Lundi 22 Avril à 20:37

        Réponse   à   -  LMPT73  - - - -

        C'est maintenant le moment rêvé pour les planter. La terre va se réchauffer et ça  va partir sans problème. 

        Belles comme des jeunes filles, les fleurs de pommier ? 

        Est-ce le rose de l'émotion qui te fait dire cela ?  

        En tout cas cette comparaison est vraiment très délicate !

        L'andouillette ? Je connaissais celle de Jargeau, mais pas celle de Troyes. Elles sont différentes, mais toutes deux excellentes !

        Bonne soirée Dominique.

    13
    lenez o vent
    Lundi 22 Avril à 10:09

    Sourire devant ta récolte, je viens de planter les miennes...

    Renaître , c'est si beau, alors qu'en soi, des choses ont disparues pour que  d'autres s'épanouissent,

    il suffit d'accepter les changements de la re-naissance

    Ton pommier, ses fleurs : Beauté et délicatesse

    Merci Pinson, Bisous

      • Lundi 22 Avril à 12:07

        Réponse   à   -  lenez o vent  - - - -

        Bravo ! L'aventure est lancée.

        Car c'est bien une aventure presque folle d'oser mettre dans le sol une petite patate et 60 jours après de s'imaginer récolter un kilo de pdt nouvelles !  

        C'est pourtant ce qui va se produire.

        Mais l'attente parait longue, et c'est une des nombreuses vertus du jardinage que de nous enseigner la patience !

        Beau lundi de Pâques, Armel.

    12
    Dimanche 21 Avril à 22:23
    Catherine D

    hum.... elles devaient être bonnes tes patates Pinson ! en attendant de mourir ces oeufs-là aident à vivre.
    Dis donc, tu n'auras pas loin à aller pour tes pommes , les miennes sont trop hautes.
    Bonnes Pâques, il reste demain, bises

      • Dimanche 21 Avril à 22:47

        Réponse   à   -  Catherine D  - - - -

        Elles étaient ravissantes

        je crois même qu'elles n'avaient pas de peau , ou alors un zéphyr.

        Ah oui, j'ai eu de grands pommiers, mais depuis 2 ans (ou 3 ?) je fais la révolution dans mon jardin,  et tous mes nouveaux arbres fruitiers seront maintenus dans des tailles mieux adaptées à mes nouvelles capacités  (je ne grimpe plus aux arbres !!!!).

        Bon lundi de Pâques, Catherine.

    11
    Danielle
    Dimanche 21 Avril à 22:06

    Bonsoir pinson, hum le joli fond de blog, il faut dire que ton pommier pourtant jeune est superbe, les fleurs de pommier sont des petits bijoux comme celle des amandiers, des cerisiers etc... c'est un enchantement, un vrai bonheur ! Pâques c'est le renouveau, la renaissance dis-tu... et bien pas pour moi et en particulier cette année, je suis exténuée et ce renouveau serait le bienvenu mais hélas pas à l'ordre du jour !

    Déjà de toutes petites pommes de terre pinson ? C'est vraiment tôt, même si les tubercules sont peu développés et c'était une belle récolte en préparation, on verra ce que donneront les autres pieds plantés en même temps mais qui arriveront à maturité, je suis impatiente de savoir... en attendant je te souhaite une douce nuit, et plein de belles choses. Danielle

      • Dimanche 21 Avril à 22:29

        Réponse   à   -  Danielle  - - - -

        Mais si Danielle, et même justement, tu es en plein dedans !

        Car avant de renaitre, il faut mourir, et ce n'est pas une simple façon de parler. Tu es comme au moment où les Hébreux traversaient le Nil, poursuivis par les armées du pharaon ! Le moment était extrêmement périlleux, plein d'angoisse.

        Ce n'est qu'une histoire racontée me diras-tu. Et bien je n'en sais rien car je n'y étais pas. mais ce dont je suis sûr c'est que cela correspond absolument à l'angoisse de mort qu'il faut traverser si on veut vraiment changer sa vie. 

        On ne change pas sa vie sans ce passage terrifiant (que la bible nomme la traversée de la Vallée de la Mort !).

        Courage !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :