• - Veillée d'armes pour l'étang -

     

    J'ai, vous le savez, vidé mon étang voici un an environ (?)

    et ai envisagé d'utiliser la vase qui le tapisse

    (en couche épaisse, et même très épaisse en son plus profond)

    comme une source presque infinie d'une terre bien équilibrée pour  mes iles-jardins.

    Oui mais voilà, mes prélèvements étant bien trop modestes, le dévasement (indispensable) va durer, à ce rythme-là, au moins une dizaine d'années. C'est bien trop long, et je voudrais faire revenir l'eau (au moins partiellement) plus rapidement. 

    J'attends donc le pro qui va se charger de l'affaire.

    Avant que le lieu ne se transforme, je vous le présente dans son état actuel.  

    Cela ressemble plus, je sais, à un petit coin de prairie !

     

     

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

     

    Et tant que j'y suis, je vous présente aussi ma fille bûcheronne,

    assise après l'abattage d'un chêne.

     

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

    Bon, ça va,

    elle n'a pas l'air trop mal en point malgré un travail intense plusieurs heures

    car couper et évacuer tout le branchage n'est pas une petite affaire !

     

    Et voici encore ce même endroit 

    qui commence à retrouver un peu plus de lumière

    ce qui met en valeur un bosquet de bambous qui était presque invisible avant.

     

     

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

     

    Je ne vais pas vous montrer le secteur de mon jardin Nord, 

    là où a été abattue la rangée de peupliers blancs

    et un certain nombre de résineux

    car c'est un vrai chantier !

     

     

    Seulement quelques fleurs pour terminer.

     

    Le haricot d'Espagne que j'ai planté très tardivement sur la terrasse

    (un grain unique, à titre d'essai)

    s'est développé au delà de mes espérances

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

     

    à son pied un petit semis de mâche, très jeune encore

     

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

    et devant  : un pied de véronique bécabongue qui se développe de plus en plus,

    je vais bientôt m'en faire une douce salade.

     

    Et là, que voyez-vous ?    

     

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

     

    Des fraises des bois ? 

    Et non. 

       

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

     

    C'est encore une plante que m'avait donnée Ernest Grenier

    après me l'avoir fait goûter tout en surveillant ma réaction

    (il aimait me faire des farces)

    et qui, à mon grand étonnement, réapparait !

    C'est :  

    Duchesnea indicaFraisier de Duchesne

    appelé simplement fraisier indien.

     

     

    Les fruits sont décevants : 

    pas sucrés et sans aucune saveur !

     

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

    Il a été introduit en Europe au XVII me siècle dans un but décoratif.

     

    N'a-t-il aucun autre intérêt ? 

    Pas sûr : il contient de précieux antioxydants

    et a peut-être des pouvoirs anticancéreux.

     

    Alors ne le rejetons pas trop vite.

     

    - Veillée d'armes pour l'étang -

     

    Ce fruit atteint la taille d'une petite cerise.

     

    Je le croque à votre santé

    et vous salue bien bas.

     

     

    ***

     

     

     

     


  • Commentaires

    24
    Fan
    Dimanche 15 Octobre à 19:36

    .... bonsoir Kasimir et pinson des bois, j'ai tout lu, dés le début, tous les jours toute fois sans laisser un commentaire... ne voulons  pas te déranger en plus avec mon bavardage futile. Alors, belle soirée et je te souhaite un grand repos. Tu as une très jolie fille, mais je le savais déjà..smile

    Ici nous avions un magnifique ciel bleu presque toute la semaine.

      • Lundi 16 Octobre à 09:57

        - Réponse   à   - FAN  -

        Bonjour FAN.

        Mais FAN jamais tu ne m'as jamais dérangé en bavardant avec moi sur mon blog ! Il n'est pas futile d'échanger nos impressions, nos pensées, nos émotions. Si nous ne le faisions pas, alors je me demande quel intérêt il pourrait bien y avoir à poursuivre ce blog ! 

        Bon lundi sous le ciel bleu !

    23
    Danielle
    Dimanche 15 Octobre à 17:54

    Je comprends parfaitement le bouleversement que tu dois ressentir devant cette transformation radicale de ton terrain, tu dois être désorganisé face à ce changement profond, un peu perdu même. Avec en plus ce que tu signales comme un détail au passage : "je me suis fait mordre par une vipère Aspic !!!" Il aurait pu t'arriver... n'importe quoi car les crochets de ce serpent sont redoutables et sa morsure terriblement douloureuse et dangereuse, mais ce n'est pas à toi que je vais apprendre ça !!! J'espère que tu nous en parleras dans ton prochain article pour nous éviter peut-être une telle mésaventure ou du moins essayer de réagir positivement si possible ! Le ciel gris n'a pas duré longtemps, le soleil est revenu bien vite hélas. J'espère que tout va bien pour toi et que tu vas prendre davantage de précautions (hum... on peut toujours espérer pas vrai ?) Bonne soirée pinson-imprudent car je suis certaine que tu t'es soigné... à ta manière. Danielle

      • Dimanche 15 Octobre à 19:24
        khaz

         Éditer

        - Réponse   à   - Danielle -

        Je n'avais pas imaginé que ce changement dans le terrain allait à ce point me désorienter, il va falloir que je me fasse d'autre repères ! Pour l'instant j'ai fermé la bonde  (avec la clé qui ne fait, je l'ai mesurée, que 2 M 60, mais celle-là je ne pourrais pas l'accrocher à mon trousseau, elle est un peu lourde).

        Une piqure de vipère ? J'ai beaucoup de sympathie pour ces si jolies petites bêtes. Bon, j'en dirai quelques mots. 

        Bonne soirée dominicale Danielle.

    22
    Danielle
    Dimanche 15 Octobre à 10:25

    Bonjour du dimanche pinson du Gâtinais, alors ça y'est le calme est revenu, les engins sont partis et l'étang va revenir à sa surface initiale ? Il suffit maintenant qu'il pleuve abondamment comme ça arrive souvent dans ta région pour qu'il récupère l'eau nécessaire à sa renaissance ! J'espère que des poissons viendront l'habiter dès que possible... pour faire les délices des oiseaux qui passent et s'installent chez toi au printemps. Ici la pluie est toujours absente, ce matin au lever le ciel semblait bien couvert et j'ai pensé que nous allions enfin avoir un peu d'eau, fausse alerte, une heure après le temps est devenu clair, quelques nuages timides sur la mer mais sur l'étang un beau ciel bleu !!! Pourtant la météo nous avait laissé espérer une possibilité d'averses. On attendra, comment faire autrement et pour patienter j'ai commencé à rabattre sévèrement mon géranium odorant (du moins ce qu'il en reste, c'est-à-dire pas grand chose) ah il va me manquer depuis presque 20 ans qu'il était resplendissant, immense ! Là il donne l'impression d'avoir été ravagé par les flammes... remarque que ce sont les flammes du soleil, cette canicule interminable qui a régné. J'ai longuement travaillé à mains nues mais maintenant je vais mettre des gants sarcastic par prudence, il ne faudrait pas que sous cet amas de tiges se cache une bébête !!! Bon dimanche pinson-jardinier-forestier. Youpi, on dirait que les nuages venant de la mer s'épaississent à nouveau. Danielle

      • Dimanche 15 Octobre à 14:17

        - Réponse   à   - Danielle -

        Bonjour mouette . Oui, ça y est , le grand chambardement  a eu lieu, mais le changement est si considérable que je suis encore comme en état de sidération, comme si je sortais d'une grave maladie. Il est vrai qu'en plus je me suis fait mordre par une vipère aspic, ce qui a ajouté du piment  à mon vécu de ces derniers jours !

        Oui, en voyant travailler cet artisan aux commandes de ses fabuleux engins, je me suis dit qu'il serait bien sot de ma part de ne faire tout ça que pour installer une petite marre  dans le fond de cette grande déclivité. Je vais donc aller fermer la bonde (avec une clé qui fait presque 3 mètres de haut ) et l'étang initial va pouvoir se reconstituer. Et les poissons vont pouvoir y revenir.

        Je ferai sans doute un article là dessus, mais il n'est pas encore prêt dans ma tête, bien que des photos aient déjà été prises.

        Bonne apm, Danielle, sous ton ciel gris, car pour une fois c'est nous qui avons du soleil !

         

    21
    Vendredi 13 Octobre à 17:57

    Bonjour pinson,

    Prairie, bois etc. tout est si beau chez toi. Que de travail tu abats avec ta fille. Mais il est vrai que c'est tellement agréable.  C'est une très jolie photographie que tu as faite pour nous présentée ta fille très jolie elle aussi d'ailleurs. Ah ! Si j'avais une aide aussi courageuse et sympathique. 

    Un essai très réussi tes haricots d'Espagne. Si les fruits de ce fraisier ne sont pas très goûteux ils sont bien beaux. Peut-être que je me trompe mais je pense que toutes plantes, même les plus dangereuses ont des vertus médicinales. Il y a bien longtemps car j'étais bien jeune enfin pas trop non plus, j'étais mitigée disons que j'étais entre les deux, j'avais vu une émission sur des tribus qui se soignaient comme toutes les tribus d'ailleurs avec des plantes que chez nous on citent de très dangereuses etc. 

    Toujours un bel article. Je ne me souviens plus si je t'ai dit que ton fond de page était superbe et que ta citation était tout à fait juste.

    Bonne fin de journée et bise à toi pinson.

     

     

      • Vendredi 13 Octobre à 19:59

        - Réponse   à   - Mari jo 21  -

        Je pense aussi, Mari jo, que toute plante, même toxique, peut nous être bénéfique. Mais comment ? Là, la nature garde bien son secret, il c'est à nous de découvrir le comment et le pourquoi.

        Merci pour toutes tes gentilles paroles.

        Bonne soirée Mari Jo.

    20
    Jeudi 12 Octobre à 17:14

    Cet article m'avait échappé : newletter en spam. Ton terrain est de plus en plus beau.Et quelle surprise de voir que tu as toujours des plantes données par Ernest Grenier .

    Ta bûcheronne semble très à l'aise dans ce travail.

    Bonne fin de journée Amikas !

      • Jeudi 12 Octobre à 17:31

        - Réponse   à   - ALN 03  -

        Oui , il se transforme en ce moment à une vitesse étonnante, et plus encore maintenant car je suis en train de nettoyer sérieusement l'étang.

        Ces deux plantes venues de Grenier, je les avais en fait perdues, et ce sont donc des réapparitions. Il m'en avait donné d'autres qui elles ne sont pas réapparues, comme par exemple des pieds de réglisse qu'il semblait faire pousser sans difficulté. Son tout petit jardin botanique, bien modeste d'apparence, était un  écrin plein de trésors.

        Bonne soirée Nicole.

    19
    Dominique PB
    Mercredi 11 Octobre à 09:53

     Coucou, c'est moi, sur le tronc du chêne que nous venions d'abattre  ( enfin, moi, je me suis contentée d'être là, toujours avec une certaine appréhension: Et si pinson n'avait bien calculé où allait tomber l'arbre.... Mais il tombe toujours exactement où il avait prévu et pas plus loin qu'escompter -parce qu'il avait bien calculé la taille de l'arbre-, ce qui me laisse admirative. ). C'est vrai qu'à chaque fois que je vais à la Chênaie, pas mal de travail m'attend, dehors, ça, c'est sûr! Un travail certes fatigant mais pas pénible ( pour répondre à Hélène ). Et je suis récompensée par la présence de mon père et les bons petits plats avec les légumes du jardin.

          Mais là, grand voyage familial oblige, je ne pourrai venir seconder pinson bûcheron, quelque temps.

                                  Donne-nous des nouvelles du travail des terrassiers, dans l'étang!

                                                                                                                                                                           Dominique PB

      • Mercredi 11 Octobre à 20:43

        - Réponse   à   - Dominique PB -

        Coucou, ici pinson !

        Et bien le terrassier est arrivé ce matin dès le début du jour : l'outil était sans doute un peu gros pour entrer sur le terrain, car il m'a bousillé la boîte aux lettres et arraché le fil du téléphone ! Donc plus d'internet ni de téléphone ! Là je suis chez JL.

        Mais ensuite il a travaillé comme un titan, ou un magicien : le nettoyage de l'étang est tout simplement phénoménal, et je suis scotché quand je le regarde travailler ! La puissance  de ces engins me stupéfie.. Si bien que je vais peut-être redonner à cet étang toute sa superficie initiale  ...  et en voulant supprimer les îles jardins  qui étaient implantées dans le haut de l'étang, il m'est arrivé une petite aventure... nous en reparlerons.

        Mais ne t'inquiète pas : lors de ton retour du grand voyage familial il y aura encore beaucoup de travail, et aussi de bons petits plats !

        Bisous de pinson.

    18
    Danielle
    Mardi 10 Octobre à 10:36

    Bonjour pinson, quand je vois ton étang devenu une jolie prairie et qui va retourner à la "remise en eau" (je ne sais pas exactement comment on peu dire ça), je pense qu'il devenait vraiment nécessaire de le curer pour enlever l'épaisseur de la  boue smile Oui mais voilà, ça m'évoque un peu l'image de vouloir vider la plage de son sable avec un seau d'enfant et une petite pelle !!! C'est irréalisable ! Donc après, il accueillera les eaux de ruissellement de ton terrain si je comprends bien... et là je pense que si tu avais voulu faire ça dans ma région, tu aurais eu du mal car nous n'avons toujours pas reçu une seule goutte de pluie, même le fleuve Hérault est à son niveau le plus bas jamais connu, l'Orb, le Lez, le déficit en eau s'aggrave malgré les limitations. La température reste élevée, toute la semaine dernière nous avions entre 26 et 28°, aujourd'hui c'est parti encore pour cette température estivale qui réjouit les touristes mais qui nous inquiète beaucoup. Pas d'eau prévue pour les jours à venir... dur dur ! Par contre le soleil se déverse chez toi maintenant, et tu dois apprécier de recevoir cet apport de lumière, d'espace. Bravo pinson, tu as pris une bonne décision devenue indispensable. Passe une très bonne journée. Danielle

      • Mardi 10 Octobre à 14:22

        - Réponse   à   - Danielle -

        Bonjour mouette. Cette image de l'enfant qui se promène sur une plage océanique avec son petit seau me vient souvent quand j'entreprends de curer l'étang. Quelle prétention de ma part !

        C'est demain le grand jour en principe où le pro doit venir avec ses engins pour faire ce travail en 3 ou 4 jours.

        En effet nos terrains sont complètement dissemblables. Ici l'eau ruisselle très vite, et forme des mares dès que la pluie tombe quelques jour de suite. Il suffit donc de creuser un bassin pour qu'il se remplisse......

        Et comme il fait bien moins chaud, l'évaporation est bien plus réduite.

        à bientôt

    17
    héléne
    Lundi 9 Octobre à 16:38

    J'aime revoir les bambous et les fraises des bois et aaaussi ta courageuise aide qui aime beaucoup son papa pour accomplir des tâches très pénibles.

    Les chevaliers de la table ronde étaient-ils invités à la veillée d'armes????  J'aime ce titre...

      • Lundi 9 Octobre à 19:54

        - Réponse   à   - Hélène -

        Mais moi aussi j'aime bien les bambous !

        Seulement voilà : il convient de les éradiquer là où ils sont trop gênants.  Chacun à sa place ! 

        Bonne soirée Hélène.

    16
    Simone
    Dimanche 8 Octobre à 11:04

    Bravo à ta fille, eh bé ! quel boulot elle a fait ! Je ne connaissais pas ce fraisier de Duchêne, on s'y tromperait presque. Antioxydant et anticancéreux ? Tu sais bien que D. a mis sur la terre tout les médicaments dont nous aurions besoin, et Hippocrate ne s'y trompait pas " que l' aliment soit ton médicament ". Sauf que......en ces temps bénis que nous vivons, ils auraient parfois tendance à nous empoisonner.

    Eh ! Tu parles comme la Mère Denis : ça c' est bien vrai, mais il manque l' accent : ça c'est ben vrrrai

    Bon dimanche Mr K.

      • Lundi 9 Octobre à 19:50

        - Réponse   à   - Simone -

        Nous avons sélectionné les végétaux que nous consommons sur des critères uniquement gastronomiques (tendreté, par exemple) et c'est très bien, mais nous avons de ce fait écarté de nombreuses espèces qui étaient porteuses de grands de grands bénéfices pour notre santé (des espèces un peu amères en particulier).

        A midi je me suis fait une salade uniquement avec de la véronique bécabongue : délicieuse !

        La mère Denis... c'est à elle que je pensais, mais son nom ne me revenait pas ! Merci,  et bonne semaine, Simone.

    15
    Danielle
    Dimanche 8 Octobre à 09:56

    Bonjour pinson en ce dimanche ensoleillé, ta Domi m'évoque immédiatement "le repos du guerrier" sauf qu'on pourrait dire "la pause de la bûcheronne". Elle a l'air bien fraîche encore mais certainement que c'est le soir ou le lendemain que les muscles seront douloureux smile. En effet le paysage change chez toi et les bambous reçoivent soudain une lumière qu'ils doivent apprécier, attention que ça ne les incite pas... à proliférer !!! Superbe haricot d'Espagne et pour un coup d'essai... c'est un coup de maître ! Que ces petites fleurs colorées et ce joli feuillage ont l'air en pleine forme ! Ces fraises sont bien mignonnes, j'ai cru au premier regard voir des fraises des bois à la saveur inégalable, donc ça y ressemble mais c'est tout, quant au goût... Tu sais pinson, il me semble voir de l'oxalis, j'aime beaucoup ces plantes,  leur floraison est printanière et s'étale jusqu'en été, mais ça m'étonnerait qu'elles fleurissent encore car ici elles ont fleuri abondamment depuis fin Mars jusqu'en Juillet mais la canicule a eu raison de leur vigueur et leur présence me surprend, surtout que ce sont des oxalis sétoises en principe sarcastic Quant à l'étang tu envisageais de le  dévaser toi-même mais pour te débarrasser de toute cette vase il te faudrait des années, même à plusieurs, c'est tout à fait inenvisageable !!! Je sens que de nouvelles îles-jardin vont naître... Bon courage pour le chantier qui t'attend, fais attention à toi quand même. Très bon dimanche pinson.  Danielle

      • Dimanche 8 Octobre à 11:34

        - Réponse   à   - Danielle -

        Bonjour Danielle. 

        La touffe de bambous qui s'est trouvée dégagée peut, là où elle est placée, se développer à sa guise sans me gêner, et elle va le faire sans aucun doute. Il me faut bien des bambous quelque part si je veux aller à la pêche ! 

        La découverte (réapparition) de ces fraises plus que sauvages et que l'on dit non comestibles me donne envie de prélever des pieds de fraises des bois (véritables !) et de les transplanter dans mes îles jardins. J'en ai beaucoup dans le terrain, mais elles ne donnent que des fruits très rares, car la terre de la zone est très pauvre et très sèche en été. Et je me régale en pensée à l'avance de déguster leurs si délicieux fruits !

        Quant aux oxalis (sétois en effet) j'en ai en plusieurs endroits mais cette année ils ont été un peu masqués par la prolifération des autres plantes dans la rocaille.  L'an prochain je m'arrangerai pour leur redonner une place  plus dégagée (que mérite leur splendide floraison !).

        La vase de l'étang... j'ai dit " sans doute 10 ans " pour la dégager, mais en fait peut-être 20 ou 30 : ce qui est une façon de dire  que de faire ce travail avec une pelle est une impossibilité ! La pelleteuse va faire ça en 3 jours !

        Bien sûr que de nouvelles îles - jardins vont naître. J'en consacrerai même une à une autre sorte d'oxalis, de laquelle je vous parlerai sans doute bientôt ....

        Bon dimanche Danielle.

    14
    Dimanche 8 Octobre à 09:28

    Bonjour. C'est un bel endroit pour l'étang. Bravo a votre fille. Nous somment une famille des bois. Débardage avec des gros tracteurs, transport de grumes avec les camions . Chambord est notre village natale . J'ai aimer ce billet. Je vous souhaite un bon dimanche. Il pleut en Sologne

     

      • Dimanche 8 Octobre à 11:56

        - Réponse   à   - mon joli jardin -

        Bonjour ! Ah j'aime bien votre expression : " nous sommes une famille des bois " !!! 

        Merci de m'avoir rappelé les deux termes exacts qui conviennent : débardage et grumes. Ils ne me sont pas vraiment familiers et ne me sont ainsi pas venus à l'esprit.

        Vous allez retrouver des images qui vous sont plus familières si vous allez dans mon article précédent :  "grand chambardement d'automne ".

        Chambord  ??? Alors vous êtes au coeur de l'une des plus belles forêt de France !

        Bon dimanche à vous aussi. 

    13
    Dimanche 8 Octobre à 08:49

    la nature nous réserve toujours des surprises...Bon dimanche Khaz !

      • Dimanche 8 Octobre à 10:51

        - Réponse   à   - gazou - -

        " ça c'est bien vrai ! "

        bon dimanche gazou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :