• - VISION -1-

     

    Vision ?

     

    - VISION -1-

     

     

    Vision du monde autour de moi, en moi.

    Vision de ma vie qui s'en va.

    Vais-je remonter un peu sur la rive ?

    Pour quelques jours encore ?

    Pour peut-être un peu plus ?

    Je n'en sais rien.

    Je laisse les médecins faire leur possible.

    Je laisse le Seigneur de nos vies décider du timing.

     

     

    Oui, vous l'avez compris, je suis à plat. Je ne possède plus ma vie.

    Je ne possède plus rien. Je ne dirige plus rien.

    Je veux seulement adhérer à ma vie avec confiance.

     

     

    Je vois la vie, ma vie, encore parmi vous,

    Je la vois sous mille facettes, 

    Même si j'en reviens, toujours, toujours et toujours à respirer.

    Peut-être 7 000 fois par jour. Peut-être plus.

    1 000 fois peut-être j'ai souhaité que ça s'arrête tout net.

    Mais je vous aurais perdu à jamais.

     

    (Perdus ? Je ne sais pas non plus.

    Peut-être pas. Que sais-je ? Rien.)

     

     

    Je m'accroche. Je fais effort pour rester.

    S'il m'en est donné la possibilité, je vous écrirai encore,

    Pour vous dire ce que je vois, ce que je sens.

     

     

    Alors peut-être à bientôt,

    Mes amis, mes chéris,

    Je vous aime.

     

    - VISION -1-

     


  • Commentaires

    21
    Mardi 14 Avril à 21:08

    Ce que tu écris me touche beaucoup..Même très fatigué, tu arrives encore à écrire, sans te lamenter, en gardant espoir  dans la vie...Bravo Kasimir !

    Je pense que je pourrai écrire demain dans mon blog...bonne nuit

    20
    Mardi 14 Avril à 18:57

    Bonsoir pinson,

    Un petit coucou car je pense beaucoup à toi et souhaite que petit à petit tu retrouves des forces.

    C'est avec beaucoup d'émotion que je relis chaque fois ton article et les autres passés. Tu me manques beaucoup.

    Je t'embrasse avec tout mon amitié pinson. 

    19
    Vendredi 10 Avril à 21:26

    Bonsoir pinson,

    Je viens te faire un petit coucou et aussi pour te dire que tu me manques beaucoup.

    Je pense tous les jours à toi, tu es dans mes pensées.

    Je relis de temps en temps tes articles même si je ne suis pas connectée. 

    Je te fais de gros bisous pinson et surtout ne te fatigue pas trop et aussi j'espère que tu pourras bientôt sortir de l'hospital. 

    Je pense très fort à toi et te souhaite une meilleure santé. Tu vas voir, petit à petit elle va revenir.

    Gros bisous pinson.

    18
    lenez o vent
    Vendredi 10 Avril à 13:59

    coucou Pinson

     

    Ton deuxième dessins tes mots m'amènent vers :

    tu es une algue ancrée à son rocher que l' océan impétueux malmène

    sévèrement , il s'apaisera, des vagues douces la  berceront ,

    elle ondulera  au fil  du temps.

    Il me vient du fond de ma mémoire une phrase d'une chanson :

    " résiste,  suis ton coeur qui insiste,  bats-toi, signe et persiste ".

    Un ciel pur  nous inonde de sa luminosité , la nature éclate de

    beauté.

    Gros Bisous AMI

     

     

    17
    Jeudi 9 Avril à 15:22

    je reviens de chez papydom et là je lis votre texte qui me fait penser que tout ne va pas comme vous le voulez ??  

    mais c'est bien écrit malgré tout  belle semaine si possible !! A+ 

    16
    Jeudi 9 Avril à 14:42

    Des étourneaux libres, nous n'avons pas les mêmes problèmes. Joli dessin d'un convalescent, je vous souhaite un meilleur rétablissement possible. Il faut s'accrocher surtout en ce moment avec tous nos soucis sanitaires.

    Amicalement.

    15
    Mercredi 8 Avril à 18:11

    La vie, ta vie est toujours présente et nous en sommes enchantés!!! Bien sur, ce message fait pleurer mais il est synonyme d'espoir!!!Accroche-toi!!!Respire le mieux possible et nous attendons de nouveaux jolis dessins avec des nouvelles positives!!!!Bisous Fan

    14
    Cathy
    Mercredi 8 Avril à 15:27

    Bonjour - comme je suis contente de vous lire - toujours ces mots si forts, si attachants - merci pour ce geste envers nous - nous avons eu un peu de vos nouvelles par Mr Papy dom, ou LMPT73, comment vous écrire sans être triste - d'ailleurs faut-il être triste - non, juste accepter, être fier de vous, devant vôtre attachement à la vie - vôtre positivité - vous donnez bien des leçons avec ce message, et ceux avant - vous nous apportez tellement depuis si longtemps - je ne sais si vous êtes en famille ? j'ai cru comprendre que vôtre coeur est fatigué, peut-être que çà ne serait pas ce virus - beaucoup ont peur de se rendre dans les hôpitaux avec la peur de ce virus - moi,  je dois simplement me faire une prise de sang de contrôle, et je repousse sans cesse, l'infirmière doit venir chez moi - beaucoup de maladies dites chroniques, avec lesquelles nous vivons, sont ainsi mises entre parenthèse, sans suivi - j'ai eu le renouvellement de mon ordonnance, pour trois mois, par la pharmacie, sans aller voir mon médecin, il y a un décret qui autorise celà jusqu'à fin mai, pour nous éviter les cabinets médicaux, ce qui fait, qu'étrangement certains sont déserts. Même des parents se demandent si les vaccins des petits peuvent être retardés, D'ailleurs les dentistes, kiné, podologues, pédicures etc... ne sont plus là pour nous aider .. donc des tas de soucis de santé, comme simplement entretenir les ongles et pieds de personnes qui bougent peu, peuvent devenir un cas grave. Mais Cher Mr le Docteur, il y a dehors du soleil, le voyez-vous ? il y a ceux qui vous aiment - et nous vos amies et amis lointains,  qui vous prenons la main - à vous suivre - à vous lire - dans l'attente de vos dessins, de vos mots bienveillants - Cathy de Picardie dans l'Oise 

    13
    Caro
    Mercredi 8 Avril à 15:06
    Le calme revient, en ton cœur apaisé. J'espère, mon Papette chéri, que c'est toujours ce que tu ressens.
    En ce qui me concerne, j'ai du mal à imaginer un monde dans lequel tu ne serais pas là... Je voudrais que tu résistes Papette, comme cette maison au bord de la falaise, avec autant de force et de courage que tu en es capable.
    Je t'embrasse infiniment et espère pouvoir le faire réellement dès que nous en aurons à nouveau le "droit".
    Ta Caro
    12
    Campanule
    Mercredi 8 Avril à 11:23

    Félicitations pour les dessins, l'écriture, malgré votre faiblesse, nous apprécions.

    Courage, il faut tenir bon, nous prions pour que Kaz voit des jours meilleurs et 

    nous écrive de beaux messages. Campanule, une amie de papydom

    11
    Mardi 7 Avril à 23:37

    Bonsoir pinson,

    Comme je suis contente de te lire même si ce que tu écris me fait de la peine mais voilà...

    Je sais bien que tu ne diriges plus ta vie mais tu t'y accroches et tellement fort que tu es toujours parmi nous. Et tu penses à nous et mais nous aussi on pense très fort à toi et on a envie de continuer à te lire mais surtout on a envie de te savoir mieux, beaucoup mieux même si ce n'est que petit à petit. On t'aime pinson.

    Est-ce égoïste de ma part que de vouloir que tu remontes la vie un peu plus chaque jour, avec beaucoup de mal certes, car j'ai envie de te garder pinson, de te lire, de t'entendre et j'ai envie que tu m'apprennes encore tout plein de choses. Je n'ai pas envie que tu partes et pourtant combien je sais que c'est difficile pour toi.

    Tu as fait un énorme effort pour nous écrire cet article et tu as même fait comme toujours de beaux dessins que j'admire et qui disent beaucoup de choses. Merci et douce bise pinson pour cet article pour lequel tu y a mis tout ton cœur, on le sens à travers tes lignes et tant de forces aussi alors qu'elles te manquent tant.

    Je vais changer de conversation. Tu sais j'ai planté mes pommes de terre, 60 plants et ma terre est si belle, elle a de beaux Vers, de magnifiques Cloportes et elle grouille de tout plein d'autres petites bêtes. Je les ai plantées sur ma dernière banquette que j'avais entourée de balles de paille. J'ai mes tomates et mes fraisiers aussi mais ils ne seront plantés qu'un peu plus tard à cause de gelées. Mes pommes de terre seront mieux que l'année dernière car je n'ai pas eu tous les problèmes que j'avais rencontrés. Et je ferai des photos que je t'enverrai comme à chaque fois. Pour mes autres banquettes, j'ai mis du carton, des feuilles etc. tout comme tu m'as appris.

    Je pense chaque jour à toi pinson et j'espère de tout mon cœur que petit à petit tes forces reviennent afin que tu puisses rentrer chez ton fils, où là, tu pourras bien te reposer.

    Je t'embrasse pinson avec toute mon amitié et ma tendresse. Tu es ancré dans mes pensées. Je t'apprécie énormément tu sais et je pense beaucoup à toi.

    10
    Danielle
    Mardi 7 Avril à 23:02

    Oh, j'ai oublié de te dire que tes dessins sont magnifiques, tellement expressifs... comme les mots qui les accompagnent. La maison va résister, le rocher aussi, comme notre pinson ! Bisous, j'espère que tu dors plus paisiblement. Danielle

    9
    Danielle
    Mardi 7 Avril à 22:56

    Bonsoir pinson, je te lis à mon grand étonnement, voilà pourquoi tu dessinais dans ta chambre d'hôpital en puisant dans tes faibles forces. Tu as raison, ce monde est beau, le ciel, la nature,  les oiseaux sont beaux et ta vie est encore parmi nous, avec nous,  j'en suis persuadée. Courage pinson, je sais que tu n'en manques pas et il en faut.. accroche-toi, fais confiance aux médecins et au personnel soignant dans son ensemble qui est très  durement mis à l'épreuve en ce moment, leur dévouement est admirable. Tu ne possèdes plus rien ? Mais si, tu possèdes notre tendresse, notre affection et toutes nos pensées positives. Reviens-nous, on t'attend ! A bientôt pinson, nous aussi on t'aime. Je t'embrasse, courage ! Danielle

    8
    lenez o vent
    Mardi 7 Avril à 22:38

    Oui le monde est beau par la multitude de petites ou grandes joies que la vie nous offre.

    Tu as eu hier le courage de créer tes dessins, ce jour, tu nous offres tes mots si forts,

    si touchants,  tu as la volonté de vivre dans le moment présent.

    Ces derniers mois, durant ma cohabitation forcée avec le cancer,tu m'as dit  courage,

    accroches-toi, combien ils m'étaient réconfortants tes mots, alors,

    fais confiance à toi et à tes soignants, le  " chaos " respiratoire fera place

    à un ruisseau fluide.

    Je t' envoie les ondes positives de mon Amitié.

     

    Pinson, la " bête" a été réduite au silence, je rentre en surveillance pour 2 années

    je t' aime, je t'embrasse Ami

     

    Merci

    7
    Mardi 7 Avril à 22:30
    Catherine Delhom
    Bonjour ou bonsoir Robert, que se passe-t-il ? Toi solide comme un roc, tu ne prétends pas nous laisser tomber ? Je sais combien ce contact bloguesque t'a été précieux et combien il bous à apporté à nous lecteurs.. Je me dis aussi que le temps est de plus en plus compté, et qu'il faut encore et, encore planter, rire, mettre de la couleur.
    J'ai ici un chatte noire que ma fille a adoptée I'm y a 17 ans quand tout allait si mal ici. Elle finit sa vie entre la cafetière et le grille-pain (elle a choisi) elle ne pleure plus, elle ronronne et je lui dis qu'on l'aime.
    Merci de tes mots, merci pour tout.
    Je t'embrasse affectueusement.
    Catherine
    6
    Aln03
    Mardi 7 Avril à 20:29
    A bientôt Khaz.Nous aussi on t aime .Je te souhaite le meilleur.Bises
    5
    Dominique
    Mardi 7 Avril à 19:19

    Oh mon papa chéri, oui, fais effort pour rester, je t'en supplie, nous t'en supplions. Tu m'es, tu nous es, si précieux! Je parle pour mes enfants et pour moi, en particulier. Ils te l'ont écrit, aussi, je crois.

           Le monde sera moins beau, pour nous qui t'aimons , en tout cas, quand tu n'y seras plus. Oui, je sais, que l'amour rend présent au-delà de la mort, celui qui en est l'objet, mais je parle de présence physique, c'est autre chose. Elle est bien plus réjouissante et bienfaisante que la présence abstraite.

              Dans l'espoir merveilleux de te retrouver, "en chair et en os", très bientôt,

                                                                                                                                                           ta fille, Dominique

    PS: Comment as-tu pu faire passer cet article, aujourd'hui? C'est Jean-Luc qui est "rentré" dans ton blog? Ou serais-tu sorti aujourd'hui, de l'hôpital?.... Je n'ose y croire...

    4
    Simone
    Mardi 7 Avril à 19:02

    Nous aussi on t'aime Mr K et ce que nous voulons c'est que tu t'accroches et te garder encore parmi nous. Rien ne vaut la vie même si parfois on croit qu'elle ne vaut rien, tu le sais, et tu l'as expérimenté dans ta vie médicale, le désir de vivre est un grand médecin, plus grand que toi et moi.

    Voilà, je compte sur toi parce que tes nouvelles me manqueraient trop et tes petits commentaires parfois ironiques aussi. Alors en avant !

    En attendant, je te fais une grosse bise. A+ sinon je me fâche

    3
    Mardi 7 Avril à 19:00

    ... oh Robert Brémont, je t'aime aussi comme un parent, un être cher. Tu m'a (nous) a tellement donné pendant toutes ces années, avec des conseils de sagesse. Je prie pour toi depuis longtemps beaucoup plus avant ton malaise, et... je continué avec force tous les matins. Et ne doute pas, pour moi, il y a une vie après la vie, donc tu nous perdra  jamais!!!

    Je t'envoie du soleil dans ton coeur et d'esprit.

    Monika

     

     

     

     

     

    2
    Niudra
    Mardi 7 Avril à 18:49

    MERCI de la part de Jean-Pierre Arduin.

     

    Toutes mes amitiés.

     

    JPA

    1
    Mardi 7 Avril à 18:42

    Quel plaisir de te lire !!!

    Si commenter te fatigue, ne nous réponds pas, pas tout de suite ...

    Résiste, prouve que tu existes !

    On a besoin de toi, encore

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :