• - Deux " poèmes auvergnats " -

     

    Ce n'est pas un secret pour vous ...   ...

    en ce moment je ne vais pas fort fort !

    Alors je nettoie (un peu), je trie, je range, je jette...

    (ce m'est encore possible)

    ce qui me fait revoir ma vie.

    Ce faisant je trouve de vieilles choses. 

    Ainsi deux "poèmes", écrits en 2009, que j'avais complètement oubliés.

    Ils ne valent pas tripette, mais ils vont peut-être vous amuser.

     

     

    L'Auvergne est le pays natal de ma femme,

    et de ce fait il est presque devenu le mien aussi !

     

     

    - Deux  " poèmes auvergnats " -

     

     

    C'est un peu ce qu'expriment ces deux poèmes.

    Voici le premier.  

     

     

    - Deux  " poèmes auvergnats " -

     

     

     

    Changeante Auvergne

     

     

    Qu'elle est belle notre Auvergne quand brille le bel été !

    Les vallées sont riantes, y chantent les rivières, 

    Leurs eaux coulent sans hâte en léchant les gravières,

    Il fait bon s'y baigner, des cailloux y jeter.

     

    C'est l'heure de la flânerie, des piques-niques joyeux, 

    C'est l'heure d'escalader les pentes ensoleillées, 

    Découvrir les sommets, et les lointains bleutés,

    De vivre l'insouciance de tous ces jours heureux.

     

    L'automne l'enflammera de couleurs éclatantes,

    L'hiver la couvrira d'une nappe d'argent,

    Le vert tendre des prés reviendra au printemps : 

    Chaque saison possède sa parure étonnante.

     

    Mais l'Auvergne sait aussi être sombre et sévère,

    Quand son ciel se teinte des couleurs du charbon,

    Quand sur le flanc des Puys éclate le tonnerre,

    Quand la pluie s'y déverse sans trêve ni pardon.

     

    Les torrents gonflent alors, se jetant vers les plaines,  

    Venant remplir les Couzes, la Sioule et l'Alagnon,

    Et la Dore et la Veyre, le Doulon et l'Auzon.

    Tous les ruisseaux débordent, et même la Tiretaine. 

     

    C'est alors que l'Allier, où tous ces flots convergent,

    S'en va quitter son lit, s'évader de ses berges,

    Envahir les prairies, menacer les jardins,

    Arracher de grands arbres, les emmener au loin.

     

    Ce n'est plus le moment d'aller se promener,

    Tout est gris, dangereux, les taillis sont en deuil,

    Il faut rentrer au chaud, près de la cheminée,

    Pour manger l'aligot parsemé de cerfeuil.

     

    C'est l'heure d'écouter les récits des anciens,

    Les exploits de nos jeunes, les rêves de nos enfants,

    D'écrire à nos parents, de faire des petits riens,

    C'est l'heure du repos, c'est l'heure des amants.

     

    Oui notre Auvergne est belle, elle est comme la vie,

    Car ici comme ailleurs rien n'est toujours facile,

    Que ce soit en campagne, ou au sein de ses villes,

    Il faut, pour être heureux, y avoir des amis.

     

                                                     

    Kasimir, le dimanche 26 avril 2009.

     

    - Deux  " poèmes auvergnats " -

     

     

     

    et voici le second poème

     

     

    - Deux  " poèmes auvergnats " -

     

     

     

    Au Paradis des Vaches.

     

    Au Paradis des Vaches, les Colzas d'or fleurissent

    Emplissant l'air léger de leur parfum étrange

    qui ira dans le lait de ces doux ruminants.

    Bientôt elle seront traites par une troupe d'anges

    et naîtront les fromages qui feront nos délices.

     

    Mettons le Saint-Nectaire tout en haut de la liste,

    Qui, lorsqu'il est fermier, est digne d'un archange,

    Il fond sur notre langue, c'est un ravissement,

    Et sa croûte fleurie, elle aussi je la mange, 

    Elle sent bon le buron ... inutile que j'insiste.

     

    Le Cantal, jeune ou vieux, n'est pas mal non plus

    Et il m'est arrivé de dire  ...  Ô mes aïeux !

    A une belle hôtesse m'invitant en son clos,

    Que j'aimerais goûter à son doux Entre-Deux,

    Qu'il me semblait charmant .... Ô quel hurluberlu ! 

     

    Le Bleu d'Auvergne prend, lui, au pays de Pascal,

    De son ciel la couleur, de ses femmes le piquant.

    Le Salers, plus sauvage, emprunte à ses volcans

    De mystérieux effluves d'origine abyssale. 

     

    Je garde pour la fin la bonne Fourme d'Ambert.

    Elle me plaît, me nourrit, c'est mon pain quotidien.

    Je la trouve sans problème à l'épicerie du coin

    ce qui ne m'empêche pas d'aimer le Camembert !

     

    Merci donc, belle amie, de ces photos de vaches,

    Plus faciles à saisir qu'une abeille en plein vol !

    Elles m'ont, en ce matin, ayant vidé mon bol,

    Fait rêver au plus beau des pays que je sache.

     

                   

                                              Kasimir, le lundi 11 mai 2009.

     

    Savoir où nous conduiront d'autres découvertes ?

     

     

     

    - Deux  " poèmes auvergnats " -

     

     

    Bonne semaine mes amis.

     

     

     

     

    ***

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    24
    Jeudi 16 Juillet à 22:01

    Bonsoir pinson,

    Je viens te faire un p'tit coucou et en même temps relire tes poèmes et revoir tes beaux dessins. 

    Je suis toujours autant transportée quand je lis ton premier poème et de plus en regardant ton dernier dessin, cette petite barque au-dessus de l'eau, au milieu du ciel avec les oiseaux, quel voyage je fais bien que je sache qu'il a une tout autre interprétation. C'est merveilleux de lire et d'être transportée dans un monde plein de beauté et de sérénité. J'aime te lire et rester en admiration devant tes dessins qui expriment si bien tes récits.

    Et là aussi je reste toujours en admiration avec ton second poème qui me met les papilles à l'envers hummm.

    Bonne soirée pinson en souhaitant que tu ailles mieux. Bisous avec toute mon amitié.

      • Vendredi 17 Juillet à 07:41

        Réponse à   Mari jo21 - - -- - - --

        Bonjour Mari jo !

        Alors comme ça tu as fait un petit tour dans ma barque volante !

        Elle a l'avantage sur l'avion c'est que tu as tout le temps  de régler ton appareil photographique.

        Bonne journée amie et bises de pinson.

    23
    Cathy
    Mercredi 15 Juillet à 14:25

    Un petit bonjour en retard, moi aussi fatiguée, et c'est sec aussi en Picardie, pays des verts éclatants. Deux beaux écrits, qui en même temps nous apprennent, du moins pour moi - les dessins... aussi... vous avez tous les dons...j'ai aimé lire la signature = Kasimir, c'est sous ce prénom que je vous ai connu.

      • Mercredi 15 Juillet à 15:04

        Réponse à   Cathy - - -- - - --

        Bonjour Cathy, la Picarde.

        Et oui, votre province est pourtant réputée pour être généreusement abreuvée par le flux atlantique....

        mais que se passe-y-il donc ? 

        Bonne semaine tout de même et bises de pinson-kasimir !!

    22
    Mardi 14 Juillet à 11:30

    ... je ne connais pas l'Auvergne cher Kasimir, mais tes poèmes sublimes, me donne envie de le visiter.Tes dessins sont magnifique aussi la vache, mais le plus espiègle est le bateau dans le ciel.

    Belle journée à toi, je t'embrasse

    Monika

      • Mardi 14 Juillet à 18:47

        Réponse à   Monika - - -- - - --

        Oh l'Auvergne est tout un monde à découvrir !

        J'y suis allé tous les ans pendant 40 années et ai parcouru tous ces volcans sans émotion excessive. C'est depuis que je n'y vais plus que je réalise combien ces "montagnes" sont bien plus que des montagnes à vaches. 

        Bonne soirée Monika, et bisous de pinson.

    21
    Simone
    Mardi 14 Juillet à 08:42

    Eh ! Mr . Je n'ai jamais dit que les fromages chèvre et brebis étaient auvergnats, c'est par rapport aux fromages de vache que je préfère chèvre et brebis. D'une façon générale.

    Bises et bon 14 juillet.

      • Mardi 14 Juillet à 18:41

        Réponse à   Simone - - -- - - --

        Je leur donne aussi ma préférence, mais la gourmandise est trop forte, et je n'arrive pas à me passer des autres !

        Bises de juillet (oh que le jardin est sec !!!).

    20
    Cybèle
    Mardi 14 Juillet à 08:35

    Bonjour Pinson

    Vos très beaux textes m'ont beaucoup touché et vos dessins m'ont fait pensé à ceux d'un cinéaste d'animation , québécois, Frédéric BACK

    https://www.youtube.com/watch?v=YbNo6MX0Tdk

    https://www.youtube.com/watch?v=n5RmEWp-Lsk

     

    Belle découverte et belle journée !

     

    Cybèle

      • Mardi 14 Juillet à 18:38

        Réponse à   Cybèle - - -- - - --

        Je ne connaissais pas ce Frédéric BACK, et j'ai ai été touché en voyant son visage car il ressemble terriblement à mon père !

        J'ai ensuite regardé sa façon de dessiner (dans ses illustrations du beau texte de Giono) et c'est vrai que je ferais volontiers miens tous ces dessins. 
        Décidément vous me faites toujours découvrir de nouvelles pistes !

        Merci, et bonnes journées à venir.

    19
    Simone
    Lundi 13 Juillet à 17:41

    Merci Mr K. car tu m'as fait faire deux voyages bien sympas, et....en vers s'il vous plait !. Le 1er par une belle balade souvenir au coeur de cette Auvergne où nous étions allés, mes parents, ma soeur et moi, (mon frère, encore trop petit était resté à la maison) au cours d'un de ces petits voyages de Pâques que nous faisions tous les ans pendant une petite semaine. J'ai encore une photo où l'on voit mes parents et ma soeur visiblement frigorifiés au puy de Sancy.

    Le 2ème voyage est une balade gourmande au pays des fromages. Ces noms qui chantent à mes papilles....miam même si mes goûts vont plutôt vers chèvre et brebis, je ne snobe pas les fromages de vache pour autant. Alors voilà ! tu m'as donné faim.......je m'en vais me tailler un petit morceau de fromage. Oh et puis, pourquoi petit ????

    Bisous Mr K

      • Lundi 13 Juillet à 21:55

        Réponse à   Simone - - -- - - --

        Coucou Simone.

        Curieux  : je ne connais aucun fromage auvergnat qui soit de brebis ou de chèvre. Mais c'est peut-être moi seulement qui les ignore.

        Ravi d'avoir réveillé quelques souvenirs pour toi.

        Bisous de kasimir.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    Lundi 13 Juillet à 17:22

    Merci kazimir pour ces deux poèmes qui sont un bel hommage à l'Auvergne!! Il se trouve que le père de mes enfants est auvergnat, aussi, je connais bien!!!  Bisous à ta femme qui est aussi de l'Auvergne!!  Très beaux dessins!!Bisous et prends soin de toi!! Fan

      • Lundi 13 Juillet à 21:50

        Réponse à   ISIS - - -- - - --

        Ma femme elle était vraiment auvergnate,

        moi seulement d'adoption, de coeur.

        Ravi d'avoir fait cette balade avec toi.

        et bisous de pinson.

    17
    Lundi 13 Juillet à 17:07

    Bonjour pinson,

    Deux beaux poèmes. En lisant le premier, je suis transportée dans ce bel univers que tu nous décris. Sa beauté à chaque saison et quand l'orage déverse ses trombes d'eau qui inondent. Le bien être auprès de la cheminée et  les petites occupations le temps que se calme le temps. C'est une très belle description, j'ai voyagé à travers ton poème.

    Le second est très beau aussi et donne l'envie de goûter à tous ces bons fromages que tu nous cites. Tu me remets en bouche le bon Saint Nectaire que j'avais manger là où il se fait à St Nectaire il y a bien longtemps. Tu me mets l'eau à la bouche et me donne l'envie avec un bon pain croustillant. Le bleu d'Auvergne et la Fourme d'Ambert, j'aime beaucoup mais pas trop le Cantal. 

    Ils nous valent pas tripette dis-tu. Mais ce n'est pas donné à tout le monde de savoir écrire et de plus des poèmes et sur les fromages, je dois avouer que je suis surprise et c'est tellement bien écrit mais, c'est pinson et tu sais si bien le faire, que là aussi je suis transportée. Tu es formidable et c'est si agréable de te lire et ce, quel que soit le sujet, c'est vraiment un plaisir et toujours de beaux dessins pour illustrer. 

    De très beaux dessins, j'aime beaucoup et celui de la Vache, comme il est beau, quel bonheur de savoir dessiner. 

    Ça fait plaisir de te lire mais il faut te reposer bien que je sache que lorsque l'on est dans les rangements on ne voit pas le temps passer car beaucoup de choses nous replongent dans nos souvenirs comme c'est le cas pour toi avec tes deux poèmes, merci de nous les faire partager. Prends bien soin de toi pinson, tu sais je t'apprécie et t'aime beaucoup et je pense chaque jour à toi; je suis sincère.

    Bon après-midi pinson. Bisous avec toute mon amitié. 

      • Lundi 13 Juillet à 21:46

        Réponse à   Mari jo 21 - - -- - - --

        Et oui, c'est une façon de se replonger dans le passé

        ce qui n'est pas sans déclencher une certaine nostalgie.  

        Mais c'est aussi une façon d'oublier pour un temps les limitations présentes. 

        Je suis content que tu sois partie avec moi pour cette balade imaginaire dans le temps et l'espace.

        Et bonne dégustation de ton prochain St Nectaire !

        Bisous de petit pinson.

         

         

    16
    lenez o vent
    Lundi 13 Juillet à 08:51

    De beaux poèmes, le premier bel éloge de l' Auvergne selon tes ressentis, j'aime beaucoup. Le second est gourmand, tu décris si bien ces fromages.

    Ces 2 poèmes et les dessins reflètent ton amour de la vie.

    Tes dessins sont beaux.

    Ami Pinson, préserves-toi, prends soin de toi

    Pour une journée au mieux.Bisous

     

      • Lundi 13 Juillet à 21:38

        Réponse à   lenez o vent - - -- - - --

        C'est une façon de revivre ces années passées

        et de me rendre compte que nous les avons vécues en croyant somme toute que ça allait durer tout le temps ...

        et bien non ! 

        Bisous de pinson.

    15
    Dimanche 12 Juillet à 21:17

    la plume était alerte !

    belle imagination

    merci de ce partage

    je te souhaite une belle semaine

     

      • Lundi 13 Juillet à 21:35

        Réponse à   LMPT73 - - -- - - --

        "était" ... tu as raison !

        belle semaine pour toi aussi dans ta belle Savoie .

    14
    Danielle
    Dimanche 12 Juillet à 21:07

    Bonsoir pinson, deux poèmes ce jour pour notre plus grand plaisir, pour ma part je préfère nettement le premier même si j'apprécie beaucoup les fromages d'Auvergne qui sont des produits remarquables, j'ai un faible pour le Bleu d'Auvergne avec sa pâte persillée et le Saint-Nectaire.

    J'aime quand tu évoques la changeante Auvergne avec ses vallées où chantent les rivières sous le soleil, les paysages riants ! Les saisons transforment ce décor, les sites évoluent rythmés par le temps qui passe et par une météo capricieuse. Lorsque le ciel est sombre et que la pluie se déverse avec violence, gonflant les cours d'eau, les paysages paisibles se transforment, ces cumuls importants deviennent menaçants et on ne peut rien faire sinon se réfugier à l'abri et se réchauffer près de l'âtre si accueillant. Ah, tes vers évoquent pour moi tant de souvenirs... Que le dessin de la vache est beau pinson ! Merci pour ces moments agréables, je te souhaite une bonne fin de soirée, des bisous pour toi. Danielle

      • Lundi 13 Juillet à 21:33

        Réponse à   Danielle - - -- - - --

        ton choix est excellent : Bleu et Saint Nectaire ! 

        Bon, écrire ça a dû satisfaire ma nostalgie, car c'était à une époque où justement nous ne descendions plus en Auvergne ! 

        Curieux comme demeurent les souvenirs, et même s'amplifient et se magnifient ! 

        Bonne soirée mouette languedocienne.

    13
    Niudra
    Dimanche 12 Juillet à 18:55

    Merci Cher Robert, 

    que ces poèmes sont beaux, il faut que Dominique en fasse un recueil.

    L'Auvergne est très bien rendue, on se croit sur place.

    Pour les fromages, il faut être un fin connaisseur pour pouvoir les décrire aussi merveilleusement. 

    Très bonne semaine, je récupère petit à petit, et le 18 juillet sera mon anniversaire en entrant dans la série des 7. C'est un nombre premier. 

    Toutes mes amitiés les plus cordiales. 

    JPA  

      • Lundi 13 Juillet à 21:28

        Réponse à   Niudra - - -- - - --

        "En entrant dans la série des sept" ! 

        Comme c'est élégamment dit ! 

        Alors bon anniversaire et belle entrée dans la liste des nombres premiers !

        Oh , fin connaisseur, peut-être pas, car je viens de m'apercevoir que j'ai oublié le Gaperon.

        Et peut-être d'autres ? 

        Bon 14 juillet JPA.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :